AccueilPortailFacebookBlogFAQRechercherS'enregistrerConnexion



Partagez|
 

[Abandon] L'effet tournesol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar

Tinu
Artiste polyvalente
Féminin
Messages : 512
Age : 34
Localisation : Dans un champ de tournesols
Ven 16 Juil 2010 - 16:02MessageSujet: [Abandon] L'effet tournesol                      

Rappel du premier message :


Après deux années passées à Riverview, Jilia à l'impression que sa vie tourne un peu en rond au point de se demander si elle a bien fait de tout abandonner pour ce travail d'architecte. Un jour, alors qu'elle est à son travail, elle reçoit un appel et surtout une mauvaise nouvelle qui va susciter des changements dans sa vie auxquelles elle n'était pas préparée...


____________________________________________________________________________


Prologue




Il est déjà l'heure pour moi de me lever. La motivation n'est pas au rendez-vous une fois de plus ce matin. Sans doute parce que c'est encore une journée sans surprises qui m'attend. Je croyais pourtant avoir fait le bon choix en venant m'installer à Riverview, mais en deux ans, j'ai plus l'impression d'avoir tourné en rond qu'avancé.

Certes, j'ai un travail génial dans une agence d'architecture, plutôt bien payé et qui me plait. Et puis, ce n'est pas donné à tout le monde de faire ce que l'on aime... mais mes amis et ma grand mère vivent à des kilomètres de là alors comment me réjouir de tout ça si je n'ai pas ceux que j'aime auprès de moi.

Je reste un moment assise sur le lit, à soupirer avant d'aller prendre un petit-déjeuner léger. Je n'ai pas faim. Rien d'étonnant quand on a un coup de cafard au réveil.





Je mange distraitement mes céréales. Je pense à ma grand-mère paternelle, Catarina Manzo ou Rina de préférence, son diminutif. C'est une personne incroyable, surtout pour 73 ans et chère à mon cœur. Elle a une pêche d'enfer si bien qu'il est parfois difficile de croire qu'elle soit aussi âgée.

C'est elle qui m'a élevé à la suite du décès de mes parents dans un accident de voiture. J'étais encore un nouveau né lorsque cela c'est produit, alors je ne peux pas vraiment dire que je sois triste ou qu'ils me manquent. Je n'ai tout simplement aucun souvenir d'eux. Seulement des photos et un prénom. Jilia.

Mon bol de céréales est déjà vide. J'ai mangé machinalement, sans plaisir. Quel gâchis !
Je laisse le bol à tremper dans l'évier. Je ferai la vaisselle plus tard, j'ai du travail qui m'attends et je ne suis pas encore prête.





Après une douche rapide, je prends le soin de camoufler mes cernes. Peine perdue. Quelques heures de sommeil  auraient été plus efficaces. J'aurai peut-être ce privilège une fois le projet de rénovation de la mairie accepté ou lorsque je prendrai mes vacances. Cela serait bienvenue et l'occasion idéale pour me rendre à Sunset Valley.

Faute de pouvoir y aller dans l'immédiat, je téléphonerai à tous le monde ce soir. J'ai hâte d'avoir de leurs nouvelles. Surtout de Rina. Malgré son énergie à revendre, elle n'en reste pas moins âgée et fragile. Après de nombreux désaccords, j'ai réussi à lui faire entendre raison et à prendre une auxiliaire de vie, Claire. C'est une petite femme ronde et brune, d'une quarantaine d'années, relativement dynamique et patiente. L'idéal pour Rina.  

Une fois tous les quinze jours, Claire m'appelle pour me donner des nouvelles et surtout me dire ce que ma grand-mère s'abstient de me raconter. Comme la fois où elle s'est cassé une jambe par exemple... C'est vraiment un stress en moins pour moi de savoir que Rina à quelqu'un sur qui compter en mon absence.

Un dernier coup d'œil dans le miroir et je file au boulot. C'est à dix minutes de chez moi... à pied. C'est plutôt agréable, sauf quand il pleut bien sûr.





Je ne suis vraiment pas concentrée sur mon travail aujourd'hui. Il faut dire que le projet de rénovation de la marie commence vraiment à me sortir par les yeux... ou devrais je dire, le maire et son incapacité à prendre une décision m'exaspèrent au plus haut point.

Nous en sommes à la  troisième version du projet et monsieur ne sait toujours pas ce qu'il veut. Qui sait, la troisième fois sera peut-être la bonne?

Je sauvegarde mon travail et lance une partie de solitaire. Je n'ai pas envie d'aller faire la causette avec mes collègues aujourd'hui, surtout si ça peut m'éviter les avances de ce lourdingue de Michael. On ne doit surement pas parler le même langage car j'ai beau lui avoir expliqué plusieurs fois que je n'étais pas intéressée, il revient toujours à la charge de plus belle.

Et, au vu de ma dernière relation, je ne suis toujours pas prête à me remettre avec quelqu'un. Je suis malade rien qu'à y repenser. J'ai été tellement naïve... et amoureuse pour croire qu'un homme comme lui n'était pas déjà pris. Difficile donc de me consacrer à nouveau à l'amour quand on a perdu confiance. Je préfère sans conteste être seule que mal accompagnée même si la solitude me pèse. De toute façon, j'ai 25ans. J'ai encore le temps.

Mon portable sonne. Ça tombe bien, j'ai besoin de penser à autre chose.





- Bonjour Jilia, c'est claire. Je suis désolée de te déranger pendant tes heures de travail...
- Non! Non! Ne t'inquiètes pas, tu ne me déranges pas. De toute façon je faisais une petite pause...  J'espèce que Rina ne te donne pas trop de fil à retordre? Elle était plutôt remontée la dernière fois que je l'ai eu au téléphone parce que le chien du voisin avait fait ses besoins sur...   Claire?





Des sanglots à l'autre bout de la ligne.
Mon cœur s'accélère. Mes doigts agrippent le téléphone..

- Claire? Claire ! Que ce passe-il? Il est arrivé quelque chose à Rina ?!
- Je suis désolée Jilia, répondit Claire en sanglotant, quand je suis arrivée, elle était étendue au bas des escaliers. Je n'ai rien pu faire...c'était déjà trop tard.

Je reste silencieuse et crispée. J'entends seulement les pleurs étouffés de Claire. Plusieurs minutes s'écoulent avant qu'elle ne parle de nouveau.

Je discerne seulement quelques bouts de paroles comme acte de décès, pompes funèbres et enterrement. Je réponds, détachée.

Je lui dis que je pars ce soir pour Sunset Valley et que j'arriverai surement demain en fin de matinée. Claire me demande si je vais bien, mais je suis incapable de répondre. Je finis par raccrocher sans un mot, tremblante.





Je respire profondément. Je sens les larmes monter.
Ce n'est pas possible. Rina! Rina est morte !
Je lâche un long sanglot et me laisse complétement aller. Plus rien n'a d'importance en cet instant.

.
.
.
.
.

Je ne sais pas depuis combien de temps je pleure mais mes yeux me font mal et ma gorge est légèrement irritée. Il faut que je reprenne mon calme avant d'aller voir mon patron.

Un tour rapide aux toilettes pour passer un coup d'eau sur le visage et  je frappe à son bureau. Je m'excuse d'une petite voix pour le dérangement. Il me dévisage et comprends rapidement que quelque chose ne va pas. Après avoir expliqué brièvement la situation et obtenu deux jours, je prends mon sac à main pour rentrer chez moi.





Je dois prendre de quoi me changer et quelques autres nécessités. Je m'assure de rien avoir oublié et je ferme la porte à clef. J'ai encore du mal à réaliser ce qui arrive. Il vaux mieux que je n'y réfléchisse pas trop pour l'instant. J'ai de la route qui m'attend et je n'ai pas besoin d'avoir les yeux embués pour conduire.

La route défile et je regarde Riverview disparaître peu à peu dans mon rétroviseur loin de me douter que le décès de Rina n'était que le premier changement d'une longue série.


Dernière édition par Tinu le Lun 17 Oct 2011 - 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
       

avatar

Tinu
Artiste polyvalente
Féminin
Messages : 512
Age : 34
Localisation : Dans un champ de tournesols
Dim 31 Oct 2010 - 23:51MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Je remonte le sujet non pas pour poster le chapitre 5 qui est pour bientôt, je vous rassure :p
J'en suis à 93% pour le texte et à 30% pour les photos (c'est précis hein XD ) si vous voulez tout savoir.

A vrai dire je tenais à signaler que j'avais refais certaines photos à savoir :
- La dernière photo du chapitre 1 :
Je n'étais pas encore sûre à 100% de l'apparence de Rina à l'époque où j'ai fais ce chapitre.
Ce n'est maintenant plus le cas c'est pourquoi j'ai voulu la refaire. En plus de ça j'ai installé un mods qui rend en particulier la nuit beaucoup plus réaliste dans le jeu (en gros plus le fameux effet bleuté)

- Les photos du chapitre 4 :
Exception faites de la 1, 2, 5 et 6
A l'époque j'ai vraiment beaucoup de problèmes dans le jeu et certaines ne me satisfaisaient pas pour diverses raisons. J'ai également perdu certains fichiers. Puisque le chapitre 5 suit directement celui-ci, j'en ai profité pour refaire ce qui ne me convenait pas.

J'ai également mentionné dans le chapitre 2, une école de cuisine dans laquelle Jahia souhaitait entrer : ESLC l'École Supérieure des Lamas Cuistot.
J'ai changé le nom en ESCA l'École Supérieure des Couteaux d'Argent pour enlever le côté clin d'œil aux sims et donc rester complétement dans le réalisme.

Voilà pour les changements effectués.


Ensuite je tenais à faire part de quelque chose qui me trotte depuis longtemps dans la tête suite à une remarque que m'avait fait Rabiere vis à vis du chapitre 3 qui fait pas mal réfléchir depuis...

Je sais pas si c'est une information importante ou intéressante mais je l'ai jugé comme telle...
Lorsque j'ai écris le plan de l'histoire, à l'époque il est clair que je ne savais pas ce que la suite présageait côté add-on et donc opportunités qu'ils pourraient offrir pour les histoires. Néanmoins cela ne m'a pas empêché pour autant d'écrire le tout en pensant que dans le pire des cas, si je ne pouvais pas faire ce que j'avais prévu, je pourrais toujours faire des changements comme je l'ai d'ailleurs déjà fais.

Néanmoins il s'avère que l'a donne s'est vu particulièrement changé suite à Ambitions et maintenant Accès VIP.
Je tenais donc à dire qu'en aucun cas, je n'ajouterai des choses dans mes chapitres pour tester les add-ons que cela soit objets ou actions. Si c'est dans mon histoire c'est parce que je l'avais prévu dès le départ et que j'ai eu pas mal de bol avec la sortie des deux add-ons...

Bref, ca parait peut-être idiot comme remarque mais c'était vraiment important pour moi pour la suite ^3^

Voilà, merci une fois de plus pour votre patience. J'espère que le prochain chapitre vous plaira >_<


Dernière édition par Tinu le Lun 1 Nov 2010 - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Rabiere
Admin Retraité
Masculin
Messages : 10403
Age : 29
Localisation : On the moon
Dim 31 Oct 2010 - 23:56MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Lol, il ne fallait pas que ma "réfléxion" ne t'embête à ce point, c'était un détail xD

J'ai hâte de voir la suite en tout cas, bon courage à toi car je sais tout le travail que ça demande...
Revenir en haut Aller en bas
       


Invité
Invité
Lun 1 Nov 2010 - 0:10MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Perfectionniste jusqu'au bout Tinu (ô grande maîtresse), quand le chapitre 5 sortira, je relirais tout de toutes façons pour voir les changements, mais j'ai hâte de voir ça ! Mais surtout prend ton temps hein, et bon courage comme le dis Rab, tu t'investis beaucoup dans cette histoire, et au vu du résultat ça vaut le coup.

Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Tinu
Artiste polyvalente
Féminin
Messages : 512
Age : 34
Localisation : Dans un champ de tournesols
Lun 1 Nov 2010 - 0:23MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Rabiere : (c'est terrible j'ai toujours envie d'ajouter un accent à ton pseudo alors que les accents et moi, ca fait 2 pourtant...)

Et que veux tu, je suis comme ça XD J'arrive pas à ne pas prendre en compte les remarque que l'on me fait et celle ci m'avait particulièrement marqué.

Le poulet : Merci pour les encouragements, ca fait toujours du bien d'en reprendre une dose car en ce moment j'en ai particulièrement besoin entre les pannes d'écritures, les retours au bureau, les fichiers perdus et le manque de temps...

C'est vraiment un chapitre frustrant quand j'ai l'impression de ne pas avancer. Je sais pas si derrière il sera bien ou pas. C'est toujours la question que je me pose à chaque chapitre... Là pour le coup j'ai l'impression d'avoir moins bien fais que d'habitude mais le problème c'est que je travaille dessus depuis tellement longtemps que je n'arrive plus à avoir un jugement normal dessus. Je sais pas si c'est parce que j'ai hâte d'arriver au bout qui me fait dire ça et le fait de savoir que ce les prochains chapitres présage et qu'à côté ce chapitre me semble léger ^^;

Je crois que je me prends une fois de plus la tête pour pas grand chose hohoho
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Aurélie
Ange gardien
Féminin
Messages : 3510
Age : 47
Localisation : en france
Lun 1 Nov 2010 - 8:36MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

t'inquiete pas tinu,connaissant ton talent car j'ai tous lu jusqu'a maintenant,je suis sure que ton chapitre 5 va etre trés bon Flower
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

SoupeAuLait
Installe ses bagages
Féminin
Messages : 26
Age : 106
Localisation : Quelque part...
Dim 7 Nov 2010 - 14:38MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

J'adore. C'est très bien écrit et j'ai hâte de lire la suite. Smile
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Tinu
Artiste polyvalente
Féminin
Messages : 512
Age : 34
Localisation : Dans un champ de tournesols
Dim 9 Jan 2011 - 13:52MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      


Salut mes loulous ! Vous me reconnaissez ? Non ? Ne me dites pas que vous m'avez déjà oublié quand même ?
C'est moi qui joue la nouvelle colocataire de Jilia dans l'effet tournesol...Karel Dolan...

Ça vous revient ? Bon tant mieux parce que j'ai un message à vous transmettre de la part de toute l'équipe.


A l'heure actuelle, je me trouve sur le tournage de l'épisode 5 et plus particulièrement dans le salon de la maison dont à héritée Jilia de sa grand-mère...

Certains d'entre vous ne le reconnaitrons peut-être pas. Il faut dire que depuis il y a eu quelques changements !
Et oui ! On nous as accordé entre autre un plus gros budget alors l'équipe à mis les petits plats dans les grands !


Bon, c'est vrai, je vous l'accorde, c'est pas très professionnel de changer les décors en cours de route, d'autant plus que ça nous as obligé à retourner certaines scènes de l'épisode précédent mais nous espérons que vous ne nous en tiendrez pas trop rigueur et qu'au contraire, vous aimerez ces changements.


Bon passons aux choses sérieuses ! Si je suis là aujourd'hui, c'est parce que j'ai une bonne nouvelle à vous annoncer...
Au moment où je vous parle, l'épisode 5 est entrain de finir d'être monté !


Hey ! Attendez ! Partez pas ! Je vous assure que ce n'est pas une blague !


C'est vrai que l'on a pris un peu de retard ! Bon énormément de retard même, je vous l'accorde... mais entre ces changements de décors, le fait qu'il a fallut retourner les scènes de l'épisode 4, les problèmes techniques qui se sont enchainés...
Croyez moi, on a franchement cru que la série était maudite !


Mais voilà, malgré toutes ces mésaventures nous avons enfin réussi à passer le cap.


C'est ti' pas merveilleux ?


Donc voilà mes loulous, nous vous donnons rendez-vous Samedi prochain pour la suite de l'effet tournesol en espérant qu'elle sera à la hauteur de votre longue attente...

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
       


Invité
Invité
Dim 9 Jan 2011 - 14:39MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Hey, de bonnes nouvelles ça !
J'attends avec impatiente samedi prochain du coup, merci à la charmante Karel de nous avoir transmis l'info <3
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Cywkis
Amazone décalée
Féminin
Messages : 3062
Age : 42
Localisation : tourcoing
Dim 9 Jan 2011 - 15:35MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

vivement samedi prochain ma belle!! super belles photos en passant! Wink
bisous
cywkis
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Puppets
Woody Woodpecker
Féminin
Messages : 1113
Age : 22
Localisation : Sur le forum
Dim 9 Jan 2011 - 15:54MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Tellement hâte à Samedi, merci Karel ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Sucréomiel
Cloclo du pinceau
Féminin
Messages : 9116
Age : 23
Localisation : Imaginarium
Dim 9 Jan 2011 - 16:10MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Excellente nouvelle ! Donc comme tout le monde : vivement samedi prochain !

____________________________
 
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Cynimich
Artiste branché
Masculin
Messages : 370
Age : 21
Localisation : Québec
Dim 9 Jan 2011 - 16:50MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

J'attends avec une grande impatience la suite Smile
J'ai hâte de voir les changements dans le décor.
Sinon, bonne chance pour la suite en espérant qu'il n'y ait plus de problèmes Wink
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Capucine
Architecte en herbe
Féminin
Messages : 410
Age : 18
Localisation : Dans son coeur, enfouie sous ses sentiments...
Lun 10 Jan 2011 - 8:50MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Oh c'est ma Karel ! Vu le potenciel que tu as pour faire des maisons, Tinu, les changements de décors se promettrons d'être Wouaw ! Hâte de connaitre la suite, hâte d'être samedi.
Revenir en haut Aller en bas
       


Invité
Invité
Lun 10 Jan 2011 - 9:11MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

J'adore la manière dont tu nous présentes tout ça. Et j'ai hâte d'être à samedi pour la suite de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Khany
Fée vinéenne
Féminin
Messages : 873
Age : 56
Localisation : Belgique (Namur)
Lun 10 Jan 2011 - 10:57MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

J'ai du retard alors, je vais vite me mettre en ordre avant samedi pour profiter des changements !

Super la présentation, fallait y penser ! Merci Karel !
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Aurélie
Ange gardien
Féminin
Messages : 3510
Age : 47
Localisation : en france
Lun 10 Jan 2011 - 13:01MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

super ce petit récit,vivement samedi Flower
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Lulu
Fumeur de moquette
Masculin
Messages : 2524
Localisation : Montpellier
Lun 10 Jan 2011 - 16:57MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I HATE YOU (HAHA) I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE I LOVE YOU YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU I LOVE YOU
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Tinu
Artiste polyvalente
Féminin
Messages : 512
Age : 34
Localisation : Dans un champ de tournesols
Sam 15 Jan 2011 - 0:23MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Je voulais que les membres du forum Rabiere&Co puissent profiter un tout petit peu du chapitre 5 avant les autres...
Je vous souhaite donc une bonne lecture et rendez-vous à la fin pour la suite de mon commentaire Smile

________________________________________________________________________________



Je referme la porte d'entrée et je me retiens de soupirer un bon coup avant de me retourner vers Jahia et Nathan qui scrute l'entrée, toujours avec son sourire accroché aux lèvres.

Je retrousse mentalement mes manches. Il est temps de faire visiter les lieux.

Plus vite ce sera fait. Plus vite je serai débarrassée.




Après avoir fait avec eux le tour complet du rez-de-chaussée, je leur propose, à contre cœur, de monter à l'étage. C'est terrible de me dire qu'après avoir fait visiter la maison à plusieurs reprises, j'ai toujours une certaine appréhension à y aller.


Après ce qui me semble être une interminable ascension, je m'arrête devant la porte de la chambre de Rina, expliquant brièvement au passage que je souhaite d'abord montrer cette pièce avant de faire visiter les autres. Je veux juste en finir au plus vite avec celle-ci.


Je tends ma main, hésitante, vers la poignée. Nathan me dévisage curieusement. A son regard, je sens déjà une question pointer le bout de son nez alors j'ouvre la porte avant que celle ci ne soit formulée.

- Voici la plus grande chambre de la maison, précisai-je en m'approchant de la fenêtre pour admirer la vue sur la mer.

Admirer... c'est un bien grand mot. C'est plus pour me distraire qu'autre chose...


Malgré l'absence des effets personnels de Rina. Malgré ce parquet neuf et cette couche de peinture fraîche, qui ne sont là que pour donner le change à ces souvenirs qui refont surface, je me rappelle parfaitement de tout ce qu'il y avait dans cette chambre. Je me souviens encore où était positionné le lit qui grinçait, dans lequel je venais me réfugier quand j'étais petite et que l'orage m'empêchait de dormir. Je revois encore la vieille table de chevet sur laquelle était posée la photo de mariage de Rina. Je me rappelle cette vieille commode dans laquelle elle cachait inlassablement les cadeaux de Noël et d'anniversaires.

Je me rappelle. De tout.

Quand je me trouve ici, je préfère regarder par cette fenêtre, car je sais parfaitement que si je me retourne, c'est la chambre sortie tout droit de ma mémoire que je verrai.


Je manque de sursauter en réalisant que Nathan s'est approché de la fenêtre où je me tiens. Je le regarde du coin de l'œil repousser ses lunettes sur son nez.



- Je dois dire que je suis assez surpris, dit-il après un moment de silence
- Et pourquoi ça ?
- D'après ce que vous avez dit pendant la visite, c'est la plus grande chambre de la maison et visiblement, la seule donnant sur la mer n'est-ce pas ?
- C'est exact.
- C'est pour ça que je ne comprends pas trop pourquoi vous ne l'avez pas gardé pour vous..

Je sens tout mon corps se crisper. Je reste immobile sans savoir que dire. Les mots ne sortent pas et puis à quoi bon... Que puis-je répondre à ça ? Oh, c'est juste parce que c'est la chambre de ma grand-mère, décédée quelques mois auparavant, et que je n'ai pas franchement envie d'y dormir alors que celle-ci me rappelle bien trop de choses... Non, sûrement pas ça...


J'entends un raclement de gorge et je constate que Karel se tient sur le pas de la porte. Je m'approche d'elle rapidement, soulagée de trouver une échappatoire aux interrogations de Nathan.

- Karel, je te présente Nathan qui est venu, comme tu te doutes, pour visiter la colocation... et Jahia, terminai-je d'un ton détaché.

Depuis que Jahia a débarqué ici, je ne lui ai pas adressé la parole une seule fois. J’ignore si mon malaise à son égard provient des souvenirs douloureux que m’inspirent cette chambre ou du fait qu’elle soit, comme je m’en doutais, intéressée par Nathan. Quoi qu’il en soit, j’ai la vague impression que lui parler ne ferait qu’empirer la situation.

- Et bien, si nous passions au salon pour faire plus ample connaissance ? intervins-je subitement dans le but de sortir rapidement d'ici, espérant par la même occasion, que mon agacement grandissant choisirai de rester entre ces murs...




Je pensais abréger l'étape des questions afin de clôturer cette visite au plus vite mais c'était sans compter sur les interventions inutiles de Jahia et la curiosité de Karel qui avait l'air de plutôt bien s'entendre avec Nathan.

C'est pourquoi je suis soulagée d'être dehors, sous le porche de la maison malgré le froid, afin de discuter du sort de Nathan entre filles puisque Jahia a décidé de se joindre à nous, quand bien même la décision finale ne la concerne pas.


Alors que Karel m'explique pourquoi elle est enthousiaste à l'idée que Nathan vive avec nous, je remarque que Jahia me dévisage. J'essaie de me concentrer sur les paroles de ma colocataire mais plus les secondes passent, plus sa voix se fait lointaine.


- Quoi ? craquai-je finalement, coupant net Karel dans ses propos.
- Maintenant que nous sommes seules, tu peux m'expliquer ce qui t'arrive ? Depuis que je suis ici, tu es froide avec moi. En plus tu n'as pas l'air d'avoir vraiment écouté ce que disait Nathan tout à l'heure... J'ai un peu l'impression que tu t'en fiches.
- Ah parce que tu as eu le temps de m'observer tout en pavanant devant lui ?
- Pa..! Quoi ?
- Oh arrêtes, joues pas à ça avec moi. Depuis le temps que je te connais... et je sais quand quelqu'un te plait. A chaque fois c'est pareil. Tu fais tout pour lui plaire, tu n'arrêtes pas de rire à ce qu'il dit même quand ce n'est pas drôle, tu le prends par le bras, tu lui fais des compliments... je pourrais continuer comme ça mais la liste est longue. Franchement si c'était juste pour le draguer tu aurais pu te passer de le faire ici !


- Tu es vraiment gonflée de me dire ça. Quand je pense que j'ai fais tout ça pour t'aider. Je pensais que tu apprécierai mon aide au lieu de ça tu... tu sais quoi Jilia ? Tu n'es qu'une ingrate ! Fais ce que tu veux ! Débrouilles-toi ! s'indigne-t-elle avant de se précipiter vers la porte d'entrée mais elle s'arrête, surprise, de voir Nathan qui se tient devant elle.


- Hmm...je suis désolé. Je n'avais pas l'intention d'écouter aux portes... mais lorsque j'ai entendu le ton monter, je me suis demandé ce qui se passait... Je.,.Je pense que je ferai mieux d'y aller, annonce-t-il gêné avant de retourner à l'intérieur de la maison suivi de près par Jahia.

Je reste sur place, figée, sans vraiment réaliser ce qu'il vient de se passer. J'entends juste les voix lointaines de Jahia et Nathan dans le salon sans vraiment comprendre ce qu'ils disent. Je sens une main se poser sur mon épaule. Je me retourne vers Karel dont le visage, d'ordinaire si pétillant, affiche un air si sérieux qu'il me ramène à la réalité.


Jahia ressort finalement quelques minutes plus tard de la maison, passant à côté de moi froidement sans m'adresser un seul regard. Je ne réagis pas. Je la laisse tout simplement partir. Tout mon corps me crie de lui courir après mais ma raison me dicte mes actes. Il vaut mieux la laisser. Pour le moment.

Nathan, qui la suivait de peu, s'arrête brièvement devant moi avant de m'adresser un signe de tête et de continuer son chemin.

Karel, toujours à mes côtés se place soudainement face à moi, me prenant les mains, sans se soucier le moins du monde d'envahir complètement mon espace personnel. En temps normal, j'aurai sans doute été gênée. Mais là, je n'ai même pas la force de m'en soucier.

- Nous devrions rentrer, il fait plutôt froid dehors, exclame t-elle subitement de sa petite voix fluette tout en me tirant vers l'intérieur de la maison. Je vais préparer un bon thé, ça nous réchauffera.


Elle me lâche le bras et je reste plantée là, dans le séjour, la regardant ouvrir un par un placards et tiroirs avant de réaliser qu'elle ne sait pas encore où se trouve les choses dans la cuisine.

- Les casseroles sont dans le placard de droite, tout en bas, expliquai-je en m'approchant pour m'asseoir.

Elle me remercie et je la regarde en silence s'affairer pour préparer le thé. Je me laisse bercer par des bruits tel que le tintement des cuillères, les tasses posées sur le comptoir ou le bruissement de l'eau qui bout. Des sons qui pourraient sans doute sembler agaçant pour certains mais me rassurent car ils me procurent une sensation de familiarité. Ils me donnent l'impression que cette maison recommence à vivre. Enfin.

- C'est chaud, fais attention, me dit-elle en souriant avant de poser la tasse devant moi et s'installer à mes côtés.


- Pourquoi... n'as-tu rien dit à propos de tout à l'heure ? demandai-je curieusement tout en soufflant pour refroidir mon thé.

- Tu voulais que je dise quelque chose ?
- Non pas vraiment... c'est juste qu'après ce que j'ai dis, je n'aurai pas été étonnée si ça avait été le cas...


- Ça aurait juste été maladroit de ma part d'intervenir. Je ne dis pas ça parce que cela fait très peu de temps que je vis ici et que je te connais peu parce que ce n'est vraiment pas ça qui m'a empêché de parler non. D'ailleurs c'est même parfois bien d'avoir un avis extérieur puisque quelqu'un d'étranger à tout ça verra la situation d'un œil neuf sans avoir tout l'affectif qui entre compte... et au vu de la tête que tu fais je me dis que je suis encore entrain de partir dans tous les sens... Désolée, c'est une mauvaise habitude. Ce que je veux dire c'est que c'est une histoire qui ne concerne que ton amie et toi tout simplement parce que je ne connais pas tous les détails. Je serai mal placée pour dire quoi que ce soit sans connaître toute l'histoire... et puis je me voyais mal ajouter quoi que ce soit alors que tu semblais déjà te blâmer suffisamment pour que j'en rajoute...


- Karel ?
- Oui ?
- Tu sais que tu peux faire des pauses quand tu parles...
- On dirait mon frère aîné qui parle, grogne-t-elle.
- Karel?
- ... Oui ?
- Merci, dis-je avant de prendre une gorgée de thé pour camoufler le mince sourire qui se dessinait sur mes lèvres.





Après avoir partagé un petit moment ensemble, je me suis excusée auprès de Karel pour m'isoler dans ma chambre.

A peine eu-je fermer la porte qu'un sentiment de culpabilité et de remords me prends à la gorge.


Pourquoi ? Pourquoi ai-je réagis de la sorte ? Aussi vivement ? Ce n'est pourtant pas la première fois que Jahia m'impose de faire les choses comme elle l'entend sans vraiment me laisser le choix ni la première fois que je la vois flirter devant moi. Alors pourquoi tout ceci m'a irrité plus que d'ordinaire ?


Je me pousse de la porte pour venir m'allonger sur mon lit.

Je me demande si le manque de sommeil de ces dernières semaines y est pour quelque chose... Quand ai-je dormi, une nuit complète pour la dernière fois, sans me réveiller avec des sueurs froides dans le dos.

Lasse, je pose mes paumes sur mes yeux. Je me demande si j'ai réellement pris la bonne décision en quittant mon travail pour revenir vivre ici, dans cette maison pour la partager avec de parfaits inconnus...

Je prends une profonde inspiration. Il est sans doute trop tôt pour le dire...




Depuis ce jour, je n'ai pas eu de nouvelles de Jahia. Malgré mes appels réguliers, sur son fixe ou son portable, je tombe soit sur son répondeur soit sur sa sœur. Je sais très bien qu'elle n'a pas envie de me voir, qu'elle m'en veux avec ce qu'il s'est passé...mais compte-t-elle m'ignorer jusqu'à la fin de ses jours ?

Connaissant la rancune tenace de Jahia... elle en serait sûrement capable et c'est bien justement ça qui m'effraie. Je n'ai pas envie que notre amitié soit gâchée. Surtout pas par ma faute.

Si je venais à perdre Jahia, je ne sais pas ce que je ferais. Je ne sais pas si j'aurais encore la force de continuer. Je mentirais si je disais que tout allait bien, que j'arrive à surmonter le décès de Rina. Je ne fais que mettre un masque avec un sourire dessus chaque jour. Mais si j'arrive encore à le mettre c'est justement parce je sais qu'elle est à mes côtés, à jouer le rôle de mon pilier. Sans elle, j'aurai déjà sombré complètement.

C'est pourquoi je suis d'autant plus déterminée à lui parler aujourd'hui. Avec la complicité de sa sœur, Tisha, je me suis donc assurée d'être chez elle avant son retour du travail.

J'espère que cette fois, je pourrais enfin m'expliquer.





Alors que je patiente anxieusement sur le canapé, j'entends les clefs tourner dans la serrure. Je me lève d'un bond, juste à temps pour voir la surprise passer sur son visage. Nous restons toutes deux immobiles à nous regarder dans les yeux jusqu'à ce qu'elle se décide à refermer la porte derrière elle.

- J'aurai du me douter que quelque chose comme ceci allait arriver, dit-elle en posant ses affaires. Si tu as quelque chose à dire, c'est le moment, sinon rentre chez toi, ajoute-t-elle froidement.

Je reste figée, désemparée par tant d'indifférence. Je ne sais pas par où commencer. Tout ce que j'avais préparé, tout ce que je voulais dire c'est comme envolé dès qu'elle a pris la parole.

- ... bon, et bien, au revoir Jilia, conclue-t-elle avant de se diriger vers sa chambre.



- Attends Jahia ! S'il-te-plait, implorai-je désespérée à l'idée de ne pas avoir une seconde chance de m'expliquer.

Écoute, je sais que j'ai merdé...

- Ça, c'est sûr, ajoute-t-elle en se tournant pour me faire face.


- ... mais je suis sincèrement désolée pour ce que je t'ai dis. Je sais très bien que ça n'excuse pas ce que j'ai fait mais j'étais vraiment à fleur de peau à cause du manque de sommeil de ces derniers jours. Ajoute à ça le fait que tu m'aies forcé à faire cette visite, même si c'était pour m'aider... Et en ce qui concerne Nathan, je pense que j'étais trop énervée pour penser calmement... je me suis montée la tête toute seule...
- ...
- N'est-ce-pas...? demandai-je en voyant son air gêné.


- Hmm...J'avoue qu'il me plaisait bien, confesse t-elle finalement.
- Je n'arrive pas à y croire ! J'ai vraiment cru que je m'étais faites des idées... que je cherchais la petite bête pour avoir de bonnes raisons d'être en colère contre toi alors que finalement, j'avais raison !
-...


- Le pire dans tout ça, c'est que j'ai vraiment eu l'impression que j'étais la seule pour qui arranger les choses comptait réellement...
- Jilia... tu sais très bien que c'est faux, me rassure-t-elle en me prenant par les mains. Mais j'avais du mal à digérer ce que tu m'as dis. Je me sentais humiliée... et ce qui s'est passé avec Nathan après être partie de chez toi n'a pas arrangé les choses.
- Que s'est-il passé ? demandai-je surprise.


- Oh, rien de bien méchant... Il m'a fait comprendre qu'il avait déjà quelqu'un dans sa vie. Autant dire que ça a été le coup de grâce.
- Oh...
- Donc voilà Jilia, j'avais seulement besoin d'un peu de temps...

Un flot d'émotions me submerge subitement et me prends à la gorge. Je me sens partagée entre un immense soulagement, l'envie subite de pleurer... et de rire parce que je me trouve ridicule de m'être fait des films au point d'imaginer que j'avais définitivement perdue Jahia.

Visiblement, depuis que Rina n'est plus là, je ne suis plus capable de fonctionner normalement. J'ai la sensation que tous mes repères ont été enterrés avec elle.


- Jilia... Jilia ? JILIA ! s'égosille Jahia en me secouant légèrement par l'épaule. Ça va ?
- Oui, oui. Je suis juste...un peu fatiguée. Je ferai mieux de rentrer, dis-je en m'avançant vers la porte d'entrée.
- Tu es certaine de ne pas vouloir rester pour le dîner ?
- Merci mais il vaut mieux que je me contente d'une bonne nuit de sommeil pour aujourd'hui.
- Je comprends... Je passerai sûrement te voir après le boulot dans ce cas...
- Ça marche... à demain alors.
- A demain.

J'attends qu'elle referme la porte avant de retourner à ma voiture que j'ai garée sauvagement devant la maison. J'ai une sensation étrange qui me colle à la peau. Difficile de définir quoi exactement...

En tout cas, je n'arrive pas totalement à me réjouir d'avoir enfin mis les choses au clair avec Jahia.


- Peut-être suis-je trop fatiguée tout simplement...murmurai-je à moi même avant de démarrer le moteur.





En garant la voiture dans l'allée, je suis surprise de constater qu'il y a encore de la lumière dans le salon malgré l'heure tardive. Aussitôt la porte ouverte, une délicieuse odeur m'accueille et vient me titiller les narines.

- Bonsoir Jilia, me salue ma colocataire en surgissant devant moi.
- Bonsoir Karel.
- Tu as mangé ?
- Non mais je n'ai pas fa...
- Parfait ! Viens manger alors, me coupe-t-elle en me tirant vers la cuisine.
- Mais je n'ai pas faim...répétai-je en vain.


- Tu sais...je me suis rendue compte que nous n'avions pas eu l'occasion de prendre un seul repas ensemble depuis que j'ai emménagé ici, raconte-t-elle en sortant le plat du four. Il faut dire que je suis pas mal occupée à jongler entre mes deux boulots alors vu que j'avais la soirée de libre pour une fois je me suis dis que ça serai sympa...bon bien sûr ne t'attends pas à de la grande cuisine mais j'espère tout de même que ça te plaira, conclut-elle avec un grand sourire.
- Merci beaucoup Karel, dis-je stupéfaite par sa délicate attention. C'est vraiment très gentil même si c'est un peu gênant de ne pas y avoir pensé moi-même.
- Oh ne t'en fais pas pour ça. Du moment que le résultat est le même c'est tout ce qui compte. Allez passe moi ton assiette, je vais te servir.
- C'est quoi ? demandai-je curieusement.
- Un tian de légumes. Y'a plusieurs façons de le faire mais moi j'y mets des tomates, des courgettes et je remplace l'aubergine par de la mozzarella...mais vas-y goûte et dis moi comment tu trouves ça.
- Hmm, c'est bon, assurai-je devant son air crispé. Je pense que tu pourrais presque faire concurrence à Jahia...


- Au fait comment ça c'est passé ? Vous avez pu discuter ?
- Oui... répondis-je distraitement en picorant dans mon assiette. On a pu mettre les choses à plat. Mais dis-moi, en quoi consiste ton second travail en ce moment... je veux dire pour la photographie... enchaînai-je, préférant changer de sujet.


- Ce n'est rien de bien mirobolant... bon tu vas me dire, il faut bien commencer quelque part pour gagner de l'expérience mais d'un autre côté j'espère vraiment que j'aurai rapidement la chance de faire des choses plus intéressantes...ce qui ne répond pas du tout à ta question. En fait j'ai du prendre en photos quelques commerçants du coin qui avaient organisés un concours et une photo pour la rénovation de la fontaine du parc central... Oh ! D'ailleurs ! J'ai croisé Nathan là-bas exclame-t-elle.
- ... ah... et il va bien ?
- Oui même s'il est encore à la recherche d'un logement et que pour l'instant il est obligé de dormir à tour de rôle chez des amis... J'espère pour lui qu'il trouvera vite quelque chose.
-... oui j'espère aussi...




Cette soirée s'annonçait sous de bons auspices ; entre ma réconciliation avec Jahia plus tôt dans la journée et ce repas en compagnie de Karel. Mais le nom de Nathan vint la conclure sur une note plus amère.


Allongée dans mon lit, je ne peux pas m'empêcher de repenser à la façon dont je me suis comportée avec lui. En plus d'avoir été relativement froide et expéditive, je ne lui ai pas laissé l'ombre d'une chance. Il n'avait pas encore franchi le seuil de la porte qu'elles étaient déjà réduites à zéro.

Les tensions avec Jahia ce jour là n'ont surement pas arranger les choses mais il a été injustement mon bouc émissaire...

Ceci combiné à ce que j'ai appris de la bouche de Karel me donne la sensation d'être un peu coupable de ce qui lui arrive... Après tout, peut-être que si je n'avais pas laissé mes sentiments prendre le dessus sur le reste, si je lui avais laissé une chance... il ne serait pas dans cette galère puisqu'il vivrait peut-être sous ce toit...

En plus nous ferions d'une pierre deux coup. Après tout, j'ai une chambre vacante que je cherche à louer et lui cherche un endroit où se loger...

Mais la solution est-elle aussi simple? Dois-je laisser ma culpabilité dicter une décision aussi importante. Il faut pas que je perde de vue qu'il va vivre avec nous... même je peux affirmer que ce ne sera pas un problème pour Karel...

Mais pour moi c'est une autre paire de manche... ce n'est pas pour rien que j'étais contre l'idée de faire une colocation mixte...

J’ai connu très peu d’hommes dans ma vie. Il faut dire que mes relations avec le sexe opposé ont toujours été relativement compliquées, pour ne pas dire désastreuses. Ça a commencé en primaire, les garçons se moquaient de moi parce que je n’avais pas de parents. Au collège, les hormones aidant, la situation ne s’est pas améliorée, je ne savais pas comment me comporter face à eux, j’avais tendance à me cacher derrière Jahia qui était déjà bien plus à l’aise que moi et j’ai continué sur cette voie au lycée. J’ai fait mes premières rencontres durant mes études supérieures mais c’est surtout à Riverview que j’ai appris à faire tomber cette barrière que je m’évertue généralement à mettre entre moi et les hommes. J’avais un grand respect pour mon patron, j’arrivais à communiquer avec lui de manière plus ouverte et j’ai ensuite fait la connaissance d'Alexandre mon tout premier amour. Malheureusement, il s’était bien gardé de me parler de sa femme et ses enfants ! Tout ça pour terminer avec Ilias lors de mon voyage en Egypte, une histoire que je savais de toute façon sans lendemain.

Oui, on peut dire que mon passé avec les hommes est plutôt lamentable ! C’est pourquoi je suis à ce point hésitante à l’idée d’accepter la présence de Nathan. Je ne sais déjà pas trop me comporter face à lui, alors l’avoir sous mon toit…

D'un autre côté, je me dis que ce serai justement l'occasion d'aller au-delà de mes préjugés et de mes craintes formées par ces années de déceptions... En plus, Karel sera avec moi. Et puis, si ça ne se passe pas bien, rien de m'empêche de changer de colocataire par la suite...


Je baille à m'en faire décrocher la mâchoire. Mon corps me fait signe qu'il est temps que je cesse ces réflexions qui ne me mèneront à rien ce soir... Je m'étire avant d'éteindre la lumière de ma table de chevet...

La question de Nathan attendra un peu...




C'est en sirotant mon café le lendemain matin, que la question de Nathan ressurgit. Je m'appuie, pensive, contre le dos de la chaise, levant la tête au plafond comme si j'espérais que la solution y soit inscrite.




En fin de matinée, je commence à m'agiter dans le salon. Je tourne en rond, faisant les 400 pas, mon téléphone à la main.

- Bon allez Jilia ! C'est maintenant ou jamais, murmurai-je pour m'encourager.


Je ne suis toujours pas certaine d'avoir pris la bonne décision. Comme si je sentais que j'allais le regretter.


C'est avec cette résolution en tête que je compose le numéro inscrit sur un bout de papier que je tiens dans la main, le cœur battant un peu plus vite à chaque tonalité.

Mais lorsque j'entends sa voix au bout du fil, mes doutes s'évanouissent brusquement. Un sourire aux lèvres, une rapide inspiration :


- Allo? Monsieur Evrard. C'est mademoiselle Manzo....

________________________________________________________________________________

Tout d'abord j'espère que ces longs mois d'attente valaient le coup XD
Plus sérieusement je tenais dire un énorme MERCI à Tiff et également à Poupoule pour leur aide précieuse, quoi qu'ils puissent en dire (sait-on jamais :p )

Mis à part j'ai relu les anciens chapitres récemment et sérieusement je me suis fait un peu peur...
Je vois pleins de choses qui clochent dans le texte. Beaucoup de maladresses et d'autres choses que je préfère éviter d'énumérer... hohoho

Mais je vois ça d'un bon œil même si j'ai un peu honte car si j'arrive à voir les problèmes c'est que quelque part j'ai évolué... en bien... je pense (à vous de me confirmer Surprised )

Je vous remercie pour votre soutient et votre patience. Je vais faire en sorte que les prochains chapitres sortent plus régulièrement XD

Sinon vous remarquerez que ce chapitre est plus long que les autres. Un peu en terme de longueur de texte mais surtout par rapport aux photos. La moyenne des chapitres précédent est de 12. Celui-ci en contient 35. Je voulais que l'histoire soit plus vivante, que vous puissiez bien visualiser les scènes vu que je n'utilise quasiment jamais de descriptions dans mes textes à la fois parce que je ne trouve pas ça naturel quand je les écris mais aussi parce que j'ai peur que cela fasse doublon avec les images et que ca vienne alourdir le tout...

N'hésitez donc pas à me dire si vous préférez cette formule.

Pour finir quelques photos bonus de Nathan parce que je viens de réaliser que je n'ai pas vraiment fais de gros plans sur son visage ^^;
Spoiler:
 

Je crois que j'ai fais le tour de ce que j'avais à dire...
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

GuyLiie
Coquine de bord de mer
Féminin
Messages : 531
Age : 28
Localisation : Sur la lune pour pêcher des étoiles.
Sam 15 Jan 2011 - 2:36MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Woo.............. ! J'ai lue, avec soif.. avec envie.. avec ébahissement ! Très transportant encoreeeeeeeeeeee ! Mais comment tu fais :O ! ..Tes photos sont magnifique, tu ne te limite pas et c'est vraiment plaisant a voir ! Les décors sont très bien fait et ton texte nous fait transporter.. nous fait ressentir ce que les personnages ressentent..selon moi c'est ce qui fais qu'une histoire fonctionne.. ! Je te souhaite de continuer ce bon travail.. Le temps en a valu la chandelle Wink

edit :.. Nathan.. est vraiment trop craquant !
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Puppets
Woody Woodpecker
Féminin
Messages : 1113
Age : 22
Localisation : Sur le forum
Sam 15 Jan 2011 - 11:30MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Enfin Samedi, et ta suite est là depuis déjà pas mal de temps. Je me suis enpressée de la lire !

Et j'ai adoré. On se rend bien compte que le lien entre Jahia et Jilia est très important, surtout en ce moment où Jilia a perdu sa grand-mère. Et de ce fait, les voir se disputer.. j'avais vraiment l'impression d'être avec elle et d'entendre Jilia tout me raconter, pour se soulager. Je continue également à apprécier Karen, elle est adorable, fraiche et dynamique.
Et avec le nombre de photos plus important que les autres chapitres, j'ai beaucoup regardé les détails, du décors (mais je savais déjà que les nouveaux décors seraient réussis :p), mais aussi de tes personnages. Je crois n'en avoir jamais vu en dehors de ton histoire finalement.. enfin, je ne crois pas. Ce qui m'amène à penser que tu dois beaucoup les choyer et t'occuper d'eux. Bref, malgré leurs grands défauts et les bonnes joues qu'ils ont, je les trouve à la fois réalistes et à ta patte. ^^ Excuse moi, mais j'ai l'impression de redécouvrir ton histoire xD Alors je parle et je parle.

Voilà, j'ai adoré et je te souhaite beaucoup de chance et de courage (parce que le jeu n'est pas toujours très docile) pour la suite ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
       


Invité
Invité
Sam 15 Jan 2011 - 11:34MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Comme je te l'ai déjà dit j'aime beaucoup ce chapitre. Probablement mon préféré.
Comme tu le dit toi même, tu t'améliores et ton style murit. On a la un bon équilibre entre le texte, les dialogues et les images. Les descriptions sont à mon avis inutiles donc pas de souci à te faire de ce coté là.

Et finalement, c'est ce qui fait la qualité de se chapitre. Sans véritablement "dire" et "décrire" les choses on en apprend pas mal sur les protagonistes, leur caractère, leur façon d'agir et de concevoir les choses. Ils étaient déjà bien réalisés mais là ils gagnent vraiment en profondeur.

Je pense notamment à Jilia et Jahia, on en a appris un peu plus sur elles à travers cette dispute, sur les différences dans leur caractère et la nature de leur relation.

Il y a aussi pas mal de "portes ouvertes" pour la suite qui ne laisse présager que du bon!

Bref j'aime beaucoup cette histoire, les personnages sont attachants et il me tarde de connaitre la suite.

toujours à ton service en cas de besoin Wink
Revenir en haut Aller en bas
       


Cynthia
Optimistiqueen
Féminin
Messages : 332
Age : 23
Localisation : Vers l'infini et au-delà !
Sam 15 Jan 2011 - 12:23MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Ouah Tinu, trop contente d'avoir la suite de ton histoire ! ♥️
Comme d'habitude c'est super bien, toutes les émotions qui passent par Jilia sont très bien racontées, et c'est clair, j'adore le personnage de Karel ! Elle a l'air vraiment sympa.
J'ai hâte d'en savoir un peu plus sur Nathan, il a une bonne tête et a l'air d'être plutôt cool, même si on l'a pas beaucoup entendu (mais autant sur les deux dernières photos bonus ça passe bien, autant sur la première je trouve son nez énorme.. J'en ai jamais vu un pareil en vrai ! Surprised).

Et t'inquiète pas, tu t'améliores vraiment en mieux ! Et je préfère cette "formule", avec plus de photos, ça rend le texte plus vivant et moins lourds à digérer (même si c'était déjà super bien avant, hein. ;P).

Bref, je sais pas quoi dire de plus.. Ton histoire est juste superbe, bravo et bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 15 Jan 2011 - 17:22MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Ravie également de voir la suite. Concernant ton évolution, je comprends très bien ton point de vue pour me relire de temps à autre depuis le début. Et tout comme toi, je suis parfois choquée de me lire et je me dis "rho, la honte" ^^ Sincèrement, je sens l'évolution chez toi, mais tu n'as pas du tout à avoir honte de ce que tu as fait auparavant, au vu de la qualité de ce que tu nous proposes.

Concernant le personnage de Nathan, j'avoue qu'il me plaît beaucoup. Sans être parfait, les "défauts" de son visage lui donne du charme et j'avoue que j'ai un sourire quand on le voit sourire sur les photos. C'est communicatif et il a l'air vraiment attendrissant comme ça. Enfin bref, c'est encore un personnage intéressant, du moins physiquement. J'attends de voir la suite pour juger du reste, mais je suis certaine que ce sera du grand Tinu Wink
Revenir en haut Aller en bas
       


Invité
Invité
Dim 16 Jan 2011 - 0:01MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Bon, ça fait un moment que j'ai lu cette suite, mais je n'ai malheureusement pas trouvé le temps de mettre un commentaire plus tôt ! Mais bon, on va réparer cette erreur.

Je sais que tu avais peur que cette suite plaise moins. En effet, elle est assez différente de ce que l'histoire nous avais proposé jusque là... tout en y étant parfaitement lié, et à vrai dire, j'ai vraiment adoré cette suite. Comme d'habitude, on ressent les sentiments de tes personnages, je suis toujours beaucoup touché par Jilia, mais aussi leur personnalité : tu arrive super bien à mettre en scène tes personnages de telles sorte à ce que leur caractère s'exprime vraiment. J'aime beaucoup les réactions de Karel par exemple, on sent vraiment le personnage, qui a peur de déranger mais qui aime rendre les gens autour d'elle heureux.

Ce que j'ai aimé dans la direction qu'à pris l'histoire, pour l'instant du moins, c'est qu'elle nous permet d'approfondir les personnages, les liens qui les unissent, et ça c'est vraiment génial, on prend beaucoup de plaisir à voir ce petit monde évoluer, et à chercher à les connaître, les comprendre.
Après, sur la forme, rien à dire, c'est toujours aussi irréprochable, que ce soit pour les personnages, les décors, les photos, les textes, tout est vraiment nickel. Moi je dis que si il y avais plus d'histoire de la qualité de l'Effet Tournesol, sur la forme du-moins, ça ferais plaisir aux yeux, mais sur le fond, ça ferais plaisir tout court !

Bravo pour cette suite Tinu, elle est vraiment très bonne ;p

Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Cynimich
Artiste branché
Masculin
Messages : 370
Age : 21
Localisation : Québec
Dim 16 Jan 2011 - 15:49MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Quoi ajouter de plus ?
J'ai adoré la suite, je te dis donc un grand bravo et une bonne continuation Wink
Revenir en haut Aller en bas
       


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Abandon] L'effet tournesol                      

Revenir en haut Aller en bas
       

[Abandon] L'effet tournesol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amaz'SimsAndCo  :: Espace Membres :: Créations des membres :: Les histoires des membres-