AccueilPortailFacebookBlogFAQRechercherS'enregistrerConnexion



Partagez|
 

[En pause] Lost in a Parallel World

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 9:27MessageSujet: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Lost in a Parallel World



Episode 0 : Madness
Episode 01 : Beginning
Episode 02 : A Mysterious Call
Episode 03 : Love Hurts
Episode 04 : Apologize
Episode 05 : Trying To Escape, Part One
Episode 06 : Trying To Escape, Part Two
Episode 07 : An Unexpected News
Episode 08 : Broken Heart
Episode 09 : Good and Bad Surprises
Episode 010 : Not Now !

A venir fin de l'automne : Bloodlines

Titre édité par PlyPikachu. Pour mettre ton titre en couleur, il te suffit de cliquer sur le menu déroulant qui se trouve à côté de la zone de titre, sur ton premier poste Wink



Dernière édition par Princesse_Doudou le Ven 20 Aoû 2010 - 9:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 9:33MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Episode pilote : Madness

Le destin est capricieux. Je l'ai toujours pensé et j'ai fini par l'apprendre à mes dépends. Nous humains, nous passons notre temps à nous complaire dans l'insatisfaction ; on aimerait être plus beau, plus riche, plus aimé. Parfois, on a envie d'appuyer sur le bouton « rewind » d'un magnétoscope – ô combien démodé - pour recommencer les instants de notre vie. Vous savez quoi ? Soyez satisfait de ce que vous possédez. Il m'a suffi d'un souhait pour me retrouver dans une drôle de galère. Quoi, vous voulez savoir laquelle ? Eh bien, allons-y ! Vous ne serez pas déçu du voyage à mon avis !


- Whaaaa, j'ai l'impression de m'être pris un fameux coup sur la tête !

Et je voyais flou surtout ... ça me rappelle les fois où ... Comment expliquer ... Bon, vous rêvez toutes les nuits, comme moi. Ça ne vous est jamais arrivé de vous retrouver dans un rêve où tout vous paraît trop réel ? Pour ma part, ça m'arrive assez souvent. Généralement, je vois un lieu connu, je regarde mes mains tendues devant moi et je me retrouve projetée dans le rêve. Et je vois les lieux de façon floue. Ok, je suis bizarre, mais c'est pas nouveau ça. Au moins, vous êtes au courant maintenant.
- Brrrr ...

Mince ... Je ressens même une légère brise, c'est nouveau ça. Bon, Doudou, il faut que tu prennes ton courage à deux mains et que tu arrives à mieux voir les lieux.


Ah là, c'est mieux. Euh, quoique ... ce lieu ne me dit rien, mais alors là RIEN du tout.
- Bon, c'est pas tout ça, mais je fais comment pour sortir de ce rêve moi ? ... ... ... Zut, d'habitude ça marche. Suffit que je me dise ça, et je me réveille. J'ai plus qu'à me pincer tiens ...

Et c'est ce que je fis. D'abord, une petite pincette. Puis une autre plus importante. Suivies de pincements plus forts les uns que les autres. Vu que mes efforts ne marchaient pas, ce fut un grand moment de ...


- AHHHHHHHHHH ! Je fais comment pour sortir de là moi ?
- Héhé, mais tu ne peux pas sortir. Tu ne rêves pas.

Une voix masculine, assez séduisante au demeurant, malicieuse, s'était faite entendre. En plus de me retrouver coincée dans mon rêve, j'entendais une voix. Par contre, pas moyen de voir où était l'importun. Là, j'étais encore plus paniquée, mais je me décidai à ne pas le laisser paraître.

- Haha, très drôle ... Montre-toi, j'ai pas peur de toi ! C'est votre truc à vous les esprits, démons ou tout autre chose sortie de mon imagination de faire des blagues pareilles ?
- On peut dire ça comme ça, dit-il en ricanant. Mon but n'est pas de te faire peur tu sais. Je ne veux jamais te faire peur, mais apparemment chaque fois que je suis dans ton parage, tu paniques. Donc, je ne me montre plus. Il ne reste de moi que cette petite voix dans ta jolie p'tite tête.
- Tu te moques de moi ?!?
- Oh mais je n'oserais pas voyons. Enfin bon, je tiens à t'informer que tu n'es pas dans un rêve et qu'en plus, tu te retrouves dans un lieu que tu as vu pas mal de fois. Et tu vas y rester pendant un LONG moment.


- ça suffit maintenant ! Montre-toi TOUT DE SUITE !!!
- Qu'est-ce que t'es mimi quand tu t'énerves ...
- Ouais, c'est ça ! En fait, tu as peur de moi hein ... Viens ici tout de suite et je promets de ne pas t'étrangler ...
- Oh mon dieu, qu'elle est impressionnante avec son long doigt tendu en guise de menace, ouhhhh j'ai peur. Pas la peine de te fatiguer, je ne suis pas devant toi tu sais ...
- Ouais bah euh ... T'as intérêt à avoir peur !

Si je vous dis que la voix était morte de rire, vous y croyez vous ? Oui ?!? Arf, ça doit se voir à ma tête que je suis trop gentille et que, surtout, j'ai la force d'une souris.

- Bon, c'est pas tout ça, mais te rappelles-tu pourquoi tu es ici ?
- Non, et puis, à ce que je sache, j'ai rien à me rappeler du tout. Je suis dans un rêve point barre. Je veux m'en aller !!!
- T'as la mémoire courte dis donc ... La prochaine fois que tu demanderas de l'aide, que tu formuleras un souhait, fais bien attention à la formulation.
- Le seul vœu que j'ai émis était plutôt un appel au secours figure-toi ! Je suis perdue, je sais pas quoi faire de ma vie. Elle stagne et je voulais un coup de main.
- Eh bien le voilà ton coup de main. Tu auras tout le loisir de découvrir ce pour quoi tu es destinée.
- Euh, non mais, je voulais un coup de pouce dans ma vie à moi, pas ... Oh je comprends, je t'écoute, on papote, tu me fais une psychanalyse dans mon rêve, et pouf, une fois que tout sera mis au point, je me réveille !
- Raté, tu es bien coincée ici jusqu'à ce que tu ais appris quelques leçons de vie, et je dirais même que tu es coincée pour beaucoup plus longtemps que ta propre vie ici ... Bon, sur ce, je te laisse un peu découvrir où tu te trouves. A tout à l'heure ma belle !


- Eh oh, ça va pas ?!? Reviens ici tout de suite ! Tu ne vas pas me laisser ici toute seule quand même ?
- Il me semblait que tu n'avais pas peur ?
- Bah euh, un peu quand même ... Et je te vois venir : On ne se moque pas !

...........

- Oh hé du bateau ? Je te cause !

Le vilain démon était parti et je me retrouvais toute seule comme une imbécile à parler au ciel. D'ailleurs, j'étais si bête que j'ai fait peur à une petite fille qui était venue livrer un journal.


- Hé petite reviens ! Je ... Arf, normal qu'elle ait eu peur, à me voir m'époumoner toute seule ...


- Bon, voyons voir ce qui est écrit dans ce journal. Ça devrait me donner quelques indices sur les lieux. Politique, mouais ... Après tout, j'ai jamais aimé ça, c'est pas dans un rêve que ça m'intéressera plus. Tous des sales rats ces politiciens. Tatatam, sport : « Les lamas arrachent une victoire imparfaite, 8 - 1 ». Mon dieu, mais qu'est-ce qu'ont les mecs à donner des noms d'animaux à leur équipe de foot préférée ? Je comprendrai jamais ça moi ... Hum, et c'est quoi le nom du journal ? Sunset News.

Autant dire que ma lecture rapide, je dirais même impatiente, du journal ne m'avait pas appris grand-chose. Il ne me restait plus qu'une chose à faire : parcourir les lieux. Vu que je possède le sens de l'orientation (eh oui, même les femmes peuvent avoir le sens de l'orientation), ça devrait aller pour me repérer. Un petit coup d'œil sur la vue imprenable que j'avais pour en déduire que je devais descendre pour me rendre au centre ville. Le chemin passait par une des grandes maisons – je dirais même plutôt palace – qui se trouvait non loin de moi.

- Oh, bonjour Mlle Doo !


Hein ? Comment elle m'a appelé ? Mais c'est pas mon nom de famille bon sang ?!? Bon soyons polie, faisons comme si de rien n'était. Apparemment, ça doit être mon nom ici. Doudou, réfléchis, faut trouver une esquive. Tu ne sais pas le nom de cette petite demoiselle. Arf, que vais-je dire ? « Oh salut, comment ça va vieux ? » ça, c'est ce que dis mon père la plupart du temps à ses amis car il est incapable de retenir un prénom. C'est déjà un miracle s'il connaît le mien. Mais bon, je vais pas reprendre sa phrase type, ça risque pas de le faire ...

- Euh, Bonjour. Belle journée n'est-ce pas ?

Ouf, c'était pas extraordinaire, mais ça devrait faire l'affaire.

- Nous avons toujours de belles journées ici. Vous êtes bien installée à l'hôtel depuis l'incendie ?
- Euh, oui-oui.
- Je suis bien contente que tout se passe pour le mieux pour vous en tout cas. Je me faisais du souci. Nous avons tellement eu peur ! Enfin, mes parents ne se soucient jamais de rien, mais les Plénozas et moi-même, blablabla ...

Plénozas, Plénozas ... ça me dit quelque chose ce nom ...

- J'espère que vous toucherez vite l'assurance blablabla ...

Plénozas, Plénozas ... Oh non ... J'avais attrapé la petite au bras et je la tenais fermement. Elle avait un grand regard d'incompréhension.

- Dis-moi, quelle est le nom de cette ville ? Euh, ne t'inquiète pas, disons qu'en me levant ce matin, je me suis cognée un peu la tête, et les mots, les noms m'échappent.
- Oh je vois euh ... Nous sommes à Sunset Valley. Mlle Doo, vous êtes sûre que ...


- SUNSET VALLEY ?!?

Ni une ni deux, je laissai cette pauvre petite, qui devait être Holly Alto, pour foncer jusqu'au centre ville. Elle a du me prendre pour une folle. En me promenant, enfin en marchant comme une dingue plutôt, je reconnus la salle de sport où j'ai fait suer sang et eau à de nombreux sims, le parc où mes familles allaient se détendre, la bibliothèque où les p'tits loulous allaient étudier avant de rentrer à la maison, le bistrot le corse où ma p'tite Kitty Lane et son amoureux avait eu leur première sortie en amoureux, les gens que je reconnaissais par-ci, par-là.

- Ohhhh mon dieu !!! C'est pas vrai ! Vite, il faut que je m'isole ...

Je n'ai rien trouvé de mieux que les toilettes du parc central pour reprendre mes esprits. N'étant pas une femme pour rien, je devais m'enquérir de mon apparence.


- Ouf, c'est bien moi.
- Oui, toujours aussi craquante *soupir*
- T'étais pas censé être parti toi ? Tu m'as fait peur ... Et en plus, tu dis des bêtises ...
- Mais je t'ai toujours trouvée très belle moi ! Quoi, tu aurais voulu ressembler à une poupée barbie ?
- Oh non, quelle horreur, je me préfère comme je suis ! ... ... ... Rholala, Sunset Valley ! J'ai fumé avant de m'endormir ou quoi ?
- Combien de fois il va falloir te dire que tu ne rêves pas ... Je vais être gentil, je vais te dire ce que tu dois faire. Ta mission est simple : vivre ta jolie petite vie ici, bâtir à nouveau la maison familiale sur le bout de terrain où tu étais tout à l'heure, un peu à la manière d'un legacy, si tu vois ce que je veux dire. Et profiter des événements qui vont t'arriver pour en tirer des leçons pour ta propre vie.
- Euh, avec pas un sou en poche ? Toute seule ? Et mon coquin d'amour, il va faire comment pour s'en sortir sans moi ? Et ma meilleure amie ? Et ma famille ? Ils vont s'inquiéter !
- Relax ma belle, ta vie « normale » est en mode pause pour l'instant.
- Rholala ...
- La prochaine fois, tu y réfléchiras à deux fois avant de créer une simette à ton image. Je dis ça, je dis rien ...
- Euh, tu peux me laisser une seconde.
- Euh oui, pourquoi ?


- AHHHHHHHHHH !

***
**
*

Voilà comment une doudou s'est retrouvée coincée dans le monde des Sims. Mais qu'est-ce que je suis venue faire dans cette galère moi ?

Au prochaine épisode : Beginning

-> Petit Bonus

Spoiler:
 


Dernière édition par Princesse_Doudou le Sam 24 Juil 2010 - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 9:38MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Episode 01 : Begining

Rappel de l'épisode précédent :

Doudou, jeune femme banale et sans histoire, se retrouve projetée, à la suite d'un voeu, dans le monde des Sims. Croyant tout d'abord à un mauvais rêve, elle se rend compte, à sa plus grande horreur, qu'elle devra y vivre sa vie et tirer des leçons de ses expériences. La voilà donc à Sunset Valley avec, pour seul compagnon, un "esprit" qu'elle est la seule à entendre.


(Une semaine plus tard)

Je ne me lassais pas de ce reflet dans le miroir. Pas que je me trouvais transcendante, mais c'était la seule chose qui m'était connue dans ce monde hostile. Comment ça j'exagère ? Que nenni ! Il fait toujours chaud à Sunset Valley. Chaleur veut dire soleil. Je ne SUPPORTE pas le soleil !!! Ma peau de rousse vire à l'orange et, comme les vampires, mes pauvres yeux sont éblouis, ce qui fait que j'ai toujours les yeux plissés. Très esthétique ... De plus, chaleur et soleil veulent dire insectes ... Je déteste les insectes !!! Toujours fermer la bouche en permanence afin de ne pas manger une mouche, faire gaffe à ne pas commander une boisson sucrée sous peine de se taper une guêpe inopportune, être obligée de faire brûler de la citronnelle (odeur qui me donne des nausées) sous peine de me retrouver bouffée par des vampires en culotte courte plus connus sous le nom de ... moustiques ! Sinon, à part ça, les gens me regardent comme une folle parce que je parle "toute seule". Je suis tombée au paradis. Cernez l'ironie ...

- Je m'appelle Sophie Doo, enchantée de faire votre connaissance. Mouarf ... Je vais avoir du mal à m'y faire ...


Le lendemain de mon arrivée dans mon enfer, je me suis rendue à la mairie afin de découvrir un peu qui j'étais. Heureusement pour moi, il me fallait un duplicata de ma carte d'identité, ainsi que de mes diplômes, suite à l'incendie qui avait ravagé la dite maison familiale. Ce qui me facilita un chouïa la tâche. Une fois arrivée sur place, il me fallait, comble de malheur, donner quelques informations. Afin de ne pas paraître bête, j'ai simulé une amnésie partielle et j'ai, bien entendu, battu des cils et décoché mon plus beau sourire devant le gentil agent administratif. Je ne sais pas s'il a eu pitié ou s'il a été séduit (je vote pour la première option), mais il m'a donné sans rechigner toutes les informations souhaitées.

J'appris donc que mon nom était Sophie Doo. Ouf, j'ai au moins gardé mon vrai prénom. Je n'imagine même pas mon humeur si je m'étais appelée Ambroisine, Tartampion ou quelqu'autre prénom affreux inventé par Maxis ... Enfin bref. J'appris donc mon nom, celui de mes géniteurs, ma date et lieu de naissance. J'eus le soulagement de voir que je n'étais ni mariée, ni divorcée. Et que je n'avais pas non plus d'enfants. Un souci de moins.

Oh chance suprême, Sophie Doo avait fait sa scolarité à l'Université Nationale de Sim State, section art. Bon choix ! C'est exactement le type de connaissance que j'ai en ma possession. Si Sophie Doo avait fait mathématicienne ou physicienne, bah j'étais pas dans la panade, je vous le dis moi ! Et je le suis déjà assez avec cette maudite "voix" qui me suit partout. Quoique, ça fait quelques heures que je suis tranquille. Touchons du bois.

- Je me demande où il est passé celui-là ...


(Pendant ce temps, à la cour d'Estiville)

- Alors, alors ... Il est temps que j'aille la taquiner un peu ma p'tite brune adorée. Voyons voir si elle est à l'hôtel ... ... ... Mmm non, pas là. Bah allons voir "chez elle".

........

- Euh ... Qu'est-ce que c'est que CES tranchées ? Une colonie de taupe est passée par ici ou quoi ? Pff, ces architectes. C'est pas du travail de mec ça ! Je vais leur montrer ce que c'est de bricoler moi, d'être un mec, un vrai. Ah ... "mince" ... Je suis invisible, donc je suis dans l'impossibilité technique de le faire. J'ai un peu trop tendance à l'oublier ça. Qu'est-ce que je HAIS ma condition !!! N'empêche, s'ils savaient que leurs murs ne tiendraient pas une seconde sur notre planète terre, ils seraient moins fiers. Non mais j'te jure, des femellettes ... "Oh non, je vais me casser un ongle si je cimente moi-même un mur, tu te rends compte ?" Après on s'étonne que les femmes ne veulent pas d'eux ... Bon, moi, c'est Sophie que je veux ! Alors, où est-elle ?


(Devant la tour des bureaux identiques)

Rholala, qu'est-ce que j'ai le trac moi. Je me sens mal dans ces vêtements ...
Ah ça y est ! Je l'ai trouvée, YES !!! Je suis trop fort, héhé. Qu'est-ce qu'elle est ... BELLE là-dedans, waw !!!
Rholala, mais pourquoi j'ai accepté ce job moi. Je suis sûre que je vais faire un tas de boulette. Et puis, avec ces fichus talons, je vais sûrement m'étaler devant tout le monde, et puis ...
Elle a vraiment perdu son don elle, pas possible ! Je suis à un millimètre d'elle et elle ne me perçois pas. Elle naît avec un don extraordinaire, elle a l'insigne chance d'avoir un beau gosse comme moi pour veiller sur elle, et quoi ? "Ouin, j'ai peur" , "Ouin, je veux plus vous voir" ... Et une fois qu'on lui fout la paix : "Ouin, j'ai perdu mon don".

- Oui, tu as perdu ton don et c'est de TA FAUTE !!!
- Ahhhh, mais t'es fou, tu m'as fait peur. Je parie que ça te fait sourire, vilain ...
- Si tu voyais mon sourire carnassier, tu aurais peur, héhé.
- Mmmm ...
- ... Euh, pas de "Oui, arrête de faire ton intéressant" ou autre pique du genre ? ... Ma doudou ? M'enfin, dis quelque chose ?
- Mmmm ... J'ai le trac ...
- Le trac ? Mais enfin, tu vas assurer ma belle ! Ils vont tous être ébloui par ton intelligence, ta beauté, ton charme, ton ...
- Arrête de dire des bêtises !!!


Eh oui, durant la semaine, je n'ai pas chômé figurez-vous. A côté de la mairie, des nombreux coups de fil à la compagnie d'assurance (et j'en suis pas sortie avec ces zigotos là), je devais surtout me trouver un job. Car Sophie Doo était sans emploi. J'ai pu compter sur ma bonne étoile qui, finalement, ne m'a pas abandonnée. Je reçu un coup de fil de Noémie Plénozas, ma richissime voisine. Elle m'invita à un entretien dans sa demeure. J'étais subjugée par son bureau. Et j'étais surtout pas très à l'aise face à cette femme de poigne. Dans sa gentillesse, ou plutôt magnanimité, elle me proposa un poste d'assistante afin de, selon ses termes, "m'ancrer de nouveau dans la réalité" et "me reconstruire après l'accident". Ma réputation de folle à lier n'allait pas tarder à arriver, j'en avais l'intuition. Et on se demande à cause de qui ...

- Bon, Sophie, inspire ... expire ... ça va aller. Quand faut y aller, faut y aller !

Je me dirigeai donc vers l'entrée de la tour des bureaux identiques où m'attendait mon premier jour de boulot en tant qu'assistante.

- *soupir*
- Mais t'es encore là toi ? Tu vas me suivre longtemps comme ça ?
- Longtemps ? Hum ... C'est peu dire. Et puis, je ne vais pas rater ton premier jour de boulot. Je peux t'être utile tu sais ?
- Utile à quoi ? A me faire passer pour une cinglée ? A rire sarcastiquement lorsque je me planterai en beauté ?
- Je peux être utile à ça aussi si tu veux. Comme les scouts, je suis toujours prêt à rendre service.
- Toi, le jour où tu deviens tangible, je te jure que ...

-Hum Hum, Sophie ?




-Ah Euh ... Hihi, bonjour Madame Plénozas ? Belle journée n'est-ce pas ?
- ça se fait de saluer comme ça à sa patronne tu crois ?
- (en chuchotant) Ah zut, c'est pas vrai ... J'y crois pas ...
- Vous disiez Mlle Doo ?
- Euh bah euh, je disais "brr, il fait frais, n'est-ce pas ?"
- Hum ... Je vous attend à mon bureau vers 9h, cela vous ira ?
- Oui-oui.


- Mouhaha, l'air choquée qu'elle avait en te voyant parler toute seule, trop drôle !
- Grrr, c'est de ta faute !
- J'y peux rien moi si tu me réponds à chaque fois.
- Bonne idée tiens. Je ne dis plus rien. Parler à un mur sera très drôle, tu vas voir.
- Oh, mais faut pas le prendre comme ça, ma belle.
- (fais la moue) Je ne suis pas TA belle !!!
- Oh, qu'est-ce que tu es mi ...
- Non, ne le dis pas ...
- ... gno ...
- Mais tu comprends pas le français ? ... Don't say it !
- ... ne ... Mignonne, mignonne, lalala. La moue te va si bien. Et non, je ne comprends que le simlish gente dame.
- Je vais être en retard avec tes bêtises, vilain !

***
**
*


(vers 15h, à la tour des bureaux identiques)

La journée fut épique. Imaginez-vous en train de vaquer à vos tâches pendant qu'un démon vous parle. Et vous savez quoi ? Je n'ai jamais vu quelqu'un parler autant. Il est intarissable. Si seulement je connaissais le moyen de le faire taire. Vous en connaissez un vous ? Il n'empêche que j'ai réussi l'exploit d'éviter de lui répondre, à ne pas me fouler la cheville malgré mes pieds en compote dans des escarpins trop pointus et à ne pas trop dire de bêtises, le tout en une journée. Je suis fière de moi !

- Ouin, j'ai mal aux pieds. La poisse ! Moi qui ai cours d'aérobic à 15h30.
- Aéroquoi ?
- A-E-RO-BIC ! Je fais faire du sport en résumé ...
- Du sport ? Mais quelle idée saugrenue ...
- Ouais bah, c'est pas toi qui est en surpoids je te signale.
- Qui est en surpoids ? Toi ? Tu veux rire j'espère ?!?
- T'inquiète, je ne risque pas de maigrir. Weight Watchers et Wii Fit n'ont jamais réussi à me faire perdre mon petit bidon.
- Mouais, c'est pas trop le fait de te voir maigrir qui m'inquiète, même si bon ...

Je m'éloignai alors, encore plus exaspérée, malgré mes pieds blessés, vers la salle de sport.
Non mais je rêve ... Elle est dingue ou quoi ? On dirait qu'elle court le marathon. Faut que je la rattrape.


- Tu ne comptes pas me regarder me changer au vestiaire quand même ?
- Quoi, c'est interdit ?
- Oh que oui, Monsieur.
- Hum, je suis pas un mec en fait. Depuis quelques secondes, j'ai décidé de me travestir ...
- DEGAGEEEEEEEE !!!

Mon dieu, quel caractère ... Bon bah, j'ai plus qu'à l'attendre hein ... Quoique, elle est pas censée savoir que je ne la regarde pas, héhé ... Bon allez, soyons sage, sinon je vais encore me faire taper sur les doigts. Je vais l'attendre bien sagement à l'étage.

(Quelques instants plus tard)

- Bah Doudou, c'est quoi cette tête basse ? Ce dos voûté ?
- J'ai mal aux pieds. Et en plus ... Je suis gênée ... Tu as vu la tenue de sport que je me tape. On voit que mon bidon tout rond ...
- Rho mais arrête un peu. Tu es TRES bien. Si tu veux, je peux trouver pire que toi niveau rondeur. Mais bon, tu vas me dire que je suis méchant après ...


- Un, deux ... Un, deux ... Allez, on ne relâche pas ses efforts. Blablabla ...

Ma séance d'aérobic fut ... dure ... très dure ... J'avais l'impression que mon corps n'avait plus fait de sport depuis, ouf un bail ! Mais ça me faisait un bien fou. Pendant que je transpirais, mon esprit se vidait petit à petit. Pendant 30 bonnes minutes, je ne pensais à rien, ce qui était assez plaisant, il faut l'avouer. J'avais l'impression de m'abandonner complètement. Mais le repos de l'esprit, le stress laissé au vestiaire, ce ne fut qu'un temps. Dès la fin de la séance, mon cerveau s'échauffait à nouveau de plus belle. Il fallait absolument que je me calme. Et je ne connaissais qu'un moyen pour ça !

- Doudou, euh, tu ne vas pas prendre une douche bien méritée ?
- Non, je vais m'épuiser sur le tapis de jogging. J'en ai besoin.
- Mais enfin ... Mais t'es pas bien ou quoi ? Tu es épuisée !
- Non mais, de quoi je me mêle ! J'ai besoin de me dépenser. Alors, à moins que tu ne veuilles me servir de punching-ball, je courrai sans relâche jusqu'à ce que j'ai évacué mon stress.

Mais quel embêtant celui-là !!! Je cours si je veux.
Hum ... Je sens la catastrophe arriver moi ...


- AÏEEEEEEUHHHHHH
- ah ça, je l'avais bien deviné tiens. 15 minutes à courir comme une tarée, et te voilà par terre.
- Moque-toi. J'ai trop mal, je sais pas me relever.
- Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Tu t'es fait mal ?
- Non, hihi, ça chatouille ... Bien sûr que j'ai mal !!! Je crois que je me suis foulé la cheville, ouin !

Et c'est alors que deux voix se mirent à dire en choeur :
Et c'est là que ma crainte se réalisa :

- Mademoiselle, vous allez bien ?

Heureusement pour moi, deux gentils garçons sont venus à mon secours. S'ils n'avaient pas été là, Doudou aurait passé de vie à trépas.
C'est qui ces deux mecs ? Mais, non mais, oh on ne touche pas ! Mais elle ne proteste pas en plus !




Pfff, Monsieur Muscle et Regard azur, c'est bien ma veine. Je HAIS ma condition !!! Quelle galère ...

Au prochain épisode : A Mysterious Call


Dernière édition par Princesse_Doudou le Sam 24 Juil 2010 - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Louise
Diable en Prada
Féminin
Messages : 1153
Age : 21
Localisation : Dans les Fifties
Sam 24 Juil 2010 - 9:40MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

J'ai adoré ce texte... Bien que l'hisoire ne soit pas drole, j'ai explosé de rire ! La jeune fille est très jolie et les photos sont bien faites... Je lirais avec impatience la suite !
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 9:43MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Episode 02 : A Mysterious Call

Rappel de l'épisode précédent :

Après une journée de travail éprouvante, Doudou termina sa journée à la salle de sport, suivie de près par son gardien invisible. N'écoutant pas les conseils de ce dernier, elle se foula la cheville en forçant l'effort. C'est alors que deux hommes vinrent pour l'aider : Hank Goddard, séducteur patenté, et Christopher Steel, un jeune homme à l'allure tranquille.


(un mois plus tard)

- (en chuchotant) Mmmm, alors alors ... Voyons voir ... "Entretien sur la matière" ... "Petit guide du pataphysique" ... "Many-Worlds Interpretation of Quantum Mechanics" ... Ah enfin, je te trouve !

J'espère sincèrement que j'y trouverai des réponses ...

- (en chuchotant à l'oreille de Doudou) Alors, belle journée aujourd'hui ?
- Tiens, depuis quand tu chuchotes pour t'annoncer maintenant ?
- Ce ne serait plus amusant si je te faisais tout le temps peur non ? ... Mais dis donc, c'est un sourire que j'ai réussi à t'arracher ?

Oui, un sourire ... A force de l'avoir autour de moi, à l'entendre sans arrêt, j'ai fini par m'habituer à sa présence. Parfois, quand il ne passe pas durant plusieurs jours, je ... enfin ... il me manque un peu. Il faut dire que c'est le seul lien qu'il me reste avec mon vrai monde. Bon, c'est pas tout ça, mais il faut que je range ce livre en vitesse avant qu'il ne le voie.


- Doudou ? Je ...
- Oui, je t'écoute ...
- Hum ... eh bien euh ... Je m'inquiète pour toi voilà !

Qu'est-ce qui m'a pris de dire ça moi ...

- (se voulant rassurante) Il n'y a aucune raison de t'inquiéter tu sais.
- Eh bien moi, j'en ai des raisons. D'entre toutes, c'est surtout ton amaigrissement qui m'inquiète ...
- Justement, tu ne devrais pas te plaindre. Au moins maintenant, quand tu dis que je suis jolie, tu n'es plus qu'à moitié bête.
- Pff, n'importe quoi. Tu es bien plus belle avec des formes. Là, on dirait euh ... un vampire qui ne s'est plus nourri depuis des lustres !
- Là, tu es injuste !

Aïe ... Note pour plus tard : ne jamais attaquer une femme sur son apparence physique, ni la comparer à un monstre hideux.

- Ne te fâche pas voyons ! J'ai quand même raison non ? Tu ne manges quasi plus et ça ne te ressemble pas du tout ça !
- Oui bah, j'ai pas le coeur à manger figure-toi et ...
- Euh Doudou, cal ...
- Non, je ne me calmerai pas !!! Tu n'as pas à me dire ce que ...


- Mademoiselle !

Je stoppai net. Je ne m'étais pas rendue compte que je m'étais mise à crier comme une dingue dans la bibliothèque. Les gens qui étaient là me regardaient consternés, à l'exception de cette dame qui m'avait interpelée et d'un petit couple qui était trop occupé à se bécoter. Voilà, ma réputation de folle était chose faite maintenant. J'imagine déjà les ragots sur mon passage "Regarde, c'est Mlle Doo, la folle du village".

- Ah euh ... Hihi, excusez-moi euh ... Je répétais pour un spectacle !
- Là, tu t'enfonces. Je dis ça, je dis rien ...
- (en chuchotant) eh bien, ne dis rien alors !

La dame me fixait toujours. Je lui décochai alors mon plus beau sourire, mais bon, à mon avis, cela devait ressembler au sourire le plus bête du monde ... Et c'est alors qu'elle se leva d'un bond, empoignant son sac à main au passage.

- Oh oh, elle se dirige vers t... ah ben non finalement.
- Eh vous là-bas, jeune homme ! Je vous rappelle que vous êtes dans un lieu public ! Il y a des chambres pour ça ! Non mais, la jeunesse de nos jours.
- Mon dieu ! Rappelle-moi de ne jamais embrasser une femme devant ce genre de mégères ...
- Mmm non ... L'idée que tu te prennes un sac sur la tête est plutôt plaisante.
- Vilai ... Euh Doudou, ton téléphone. Il sonne.
- MADEMOISELLE !!!
- Ah euh ... Pas la peine, je sors, hihi. Excusez-moi.

Je dévalai au plus vite les escaliers et me dirigeai d'un bon pas vers la sortie de la bibliothèque, tout en tentant d'étouffer le bruit de la sonnerie de mon téléphone. C'était peut-être l'appel que j'attendais.

- Allô ?




- Hello bella ! Alors, tu me reconnais ?
- C'est qui ?
- Zut, c'est Hank !
- Dis donc, il est tenace celui-là !
- Ouais, vous devriez bien vous entendre ...
- Tu disais Sophie ?
- Ah euh, je disais ... "C'est un plaisir de t'entendre"
- Hou la menteuse ...
- Qu'est-ce que tu me veux ?
- J'ai terminé mon service plus tôt et je me demandais si on pouvait se faire un petit resto ce soir ?
- Euh ... C'est que ... ça ne va pas être possible. Je travaille très tard ce soir. On a une tonne de réunion en retard au boulot. Une autre fois peut-être ?
- Oh que tu es vilaine de mentir comme ça ...
- Disons demain alors ?
- C'est que ... euh ... Je n'ai pas mon agenda sur moi et euh ... je ne me rappelle pas si j'ai un truc de prévu. Comme je suis étourdie. Je te rappelle, ça te va ?
- Ok ma jolie ! Passe une bonne soirée !
- Mmm oui, c'est ça. Salut !
- Mouhaha, le râteau qu'il s'est pris ! J'ai quand même de la peine pour lui. Tu aurais pu faire un effort tout de même.


- Un effort pour ce type ?!? JAMAIS DE LA VIE !!! Dois-je te rappeler pourquoi je l'évite ...
- Rho mais ne te fâche pas comme ça voyons. Euh Doudou, téléphone !
- Mince, je ne m'habituerai jamais à cette sonnerie moi.




Ah ça pour me rappeler pourquoi elle l'évite, je m'en rappellerai toute ma vie, mouhahaha. Il croyait pouvoir se faire toutes les filles de Sunset Valley : RATE. Il est tombé sur plus fort que lui là. A retenir si un jour vous voulez séduire la demoiselle : ne jamais être TROP entreprenant. Là, vous pouvez voir le résultat, héhé. Il s'est pris une belle gifle. Le souci, c'est qu'il ne semble toujours pas avoir compris le bougre ... Bon, je rêvasse, je rêvasse, mais qui est au téléphone avec MA Doudou ?


- D'accord. Samedi, de 14 à 18h. C'est noté. Passez une bonne soirée.
- Alors, c'était qui ?
- Non mais ça te regarde ?
- Mouais ... Je suis sûr que c'est encore un de tes prétendants ...


- Pff, un de mes prétendants ... Comme si j'en avais !
- J'en connais au moins trois.
- Ah oui ? Vas-y, je t'écoute.
- Ah euh ... Eh bien ... Hank ... Euh ... Le personnage mystère du téléphone ! ... et Christopher.
- Chris ? Mais non, ce n'est pas un prétendant voyons.
- Soit tu es naïve, soit tu te mens à toi-même ... Vu le temps qu'il a passé avec toi, il a certainement quelque chose derrière la tête. Et je suis un homme, je sais de quoi je parle !
- Blablaba, cause toujours. Tu es pire qu'une bonne femme, tu sais ça ?
- Mais c'est que tu te moques de moi là ? Ose me dire que tu ne l'apprécies pas !


- Si je l'apprécie, ce n'est pas le problème. Il est très gentil. En plus, c'est le seul qui ne me prend pas pour une dingue. Si je ne l'avais pas rencontré, j'aurais passé tous mes temps de pause à manger toute seule.
- Mouais, gentil ... C'est ça ...
- Arrête de faire ton jaloux ! Tu ne peux pas dire le contraire.
- Pff, jaloux, n'importe quoi ... N'empêche, tu ne m'enlèveras pas l'idée qu'il est tombé amoureux de toi ...
- Qu'est-ce que ... Ah mince, téléphone.
- Dis donc, tu es sollicitée !
- Non mais ça suffit oui !


- Allô ?
- Sophie, c'est ...
- Chris ! Je reconnaîtrais ta voix entre mille. Tu vas bien ?

Après Monsieur "j'ai un petit pois dans le cerveau", voilà le timide gentillet maintenant ... Et c'était qui au téléphone tout à l'heure ?

- Oui, très bien. Et toi, ta cheville ?
- J'ai encore un peu mal, mais bon, ça va déjà beaucoup mieux.
- J'en suis content alors. Mmm ...


- Il y a quelque chose qui ne va pas ?
- J'ai quelque chose à te demander. Enfin euh ...
- Oui, je t'écoute ...


- (Allez Chris, lance-toi !) ça te dirait de m'accompagner au cinéma demain soir ?
- Ah, je le savais !
- ...
- Sophie ?


Au SECOURS !!! Je suis censée répondre quoi moi ?

Au prochain épisode : Love hurts


Dernière édition par Princesse_Doudou le Sam 24 Juil 2010 - 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 9:51MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Episode 03 : Love Hurts

Rappel de l'épisode précédent :

A l'arrivée de "la voix", Doudou rangea vite le livre qu'elle tenait en main, tentant ainsi de lui cacher ses recherches. Toutefois, celui-ci est trop préoccupé par Hank et Chris, deux jeunes hommes qui tournent atour d'elle, ainsi que par un coup de fil mystérieux que la jeune femme attendait ...




- Êtes-vous disponible ce samedi ? J'avoue que cela m'arrangerait au vu de mes horaires.
- Bien sûr, j'ai congé le week-end. Je suis donc tout à fait disponible.
- Bien Bien. Savez-vous où se trouve la cité des Sciences ?
- Oui, à peu près.
- D'accord. Une fois arrivée là-bas, présentez-vous à l'accueil. Je prendrai un rendez-vous pour vous. Je serai disponible de 14 à 18h dans mon bureau.
- D'accord. Samedi, de 14 à 18h. C'est noté. Passez une bonne soirée.
- Vous de même mademoiselle.


Vivement samedi. J'avoue que la situation dans laquelle je me trouve est tout à fait inconfortable. Entre un coureur de jupon encombrant, un démon qui me colle au basque et Chris ... Ah Chris, pourquoi rends-tu les choses si compliquées ?

- Prête pour ton rendez-vous ma belle ?


- Ce n'est pas un rendez-vous ...
- Waw, il y a de l'amélioration, tu as tourné la tête exactement à l'endroit où je me tiens.
- Quelle chance ...
- ... .... tu es bien silencieuse dis donc. Tu es sûre que ça va ?
- ça pourrait aller mieux. Dis ... euh ... je peux te demander une faveur ?
- Mais bien sûr ! Je ferai tout ce que tu voudras ! Si ça peut te rendre le sourire ...
- J'aimerais que tu ne sois pas dans les parages quand Chris sera là.
- Ce n'est pas un rendez-vous hein ...
- Ce n'est pas ce que tu crois ... Si tu crois que ça m'amuse ...
- Bah non tiens. Pourquoi avoir accepté alors ... On se le demande ...
- On va juste passer un bon moment entre amis, qu'est-ce qu'il y a de mal ?
- Rien rien ... Tu as raison. Tiens, le voilà qui arrive.


- Mon dieu, il s'habille comme un pied ce mec !
- S'il te plaît, un peu de tenue ! D'ailleurs, tu ne dois pas partir toi ?
- Moi ? Bien sûr que non !
- "Oh ma Doudou, je ferai tout ce que tu voudras ..."
- Et "mince" ...
- Tu as promis, alors maintenant ouste !
- D'accord ... De toute façon, j'ai mieux à faire. A tout à l'heure ! ... Au fait, j'attends un compte-rendu du film ! Tu as intérêt à être sage ...
- C'est fini oui !!!


- Bonsoir ! Désolé pour le retard !
- Rho voyons, tu n'es pas en retard du tout. Tu es pile à l'heure !
- Je préfère toujours arriver un peu en avance.
- Pareil !

*soupir* Bon bah, j'ai promis hein ... Et si j'allais faire un tour à la bibliothèque moi ... Ouais, c'est une TRES bonne idée ...


- Tu m'emmènes voir ... ?
- Ah euh ... bah ... je ne sais pas trop ... Je me suis dit qu'on pourrait choisir ensemble.
- Bah peu importe tu sais. Et puis, c'est toi l'homme, c'est toi qui choisis.
- Mmm, merci pour la pression *rire* J'ai intérêt à bien choisir.
- Tant que tu évites les films à l'eau de rose, ça me va.


- Eh bien, allons-y alors !


(pendant ce temps, à la bibliothèque)
- Bon ... C'était à l'étage si je me souviens bien ... Ah ça y est, c'est cette étagère ! Voyons voir ... Mais ... ... ... Qu'est-ce que ... Des livres de sciences ? De la physique en plus ? Mais Doudou est une quiche en physique ?!? Elle est trop forte cette femme. Là, elle m'intrigue ... Bon, vu que j'ai au moins deux bonnes heures devant moi, autant regarder ce qu'elle cherchait ... Alors alors ...

***
**
*


(Après le film)
- ... *rire* N'importe quoi ! Ils feraient mieux de se renseigner un peu mieux quand même ...
- Arf, désolé ...
- Désolé ? Pour ?
- Apparemment, le film ne t'a pas plus *soupir*
- Pas du tout ! Il était plutôt pas mal si on ne tient pas compte des détails historiques sur "Toutankhasims".
- En tout cas, j'ignorais que tu étais si calée en la matière. Impressionnant !
- Bah, je suis archéologue de formation, c'est normal *gênée*


- Tu veux que j'attende avec toi ?
- Bien sûr ! Mais ... euh ... j'espère que ça ne te dérange pas.
- Quelle idée ! Je ne vais pas te laisser seule à attendre ton taxi dans le parc à une heure pareille quand même !


- Euh ... C'est dangereux par ici le soir ?
- Personnellement, je n'ai jamais rien entendu de tel dans cette ville, mais bon, on ne sait jamais.
- "Ne jamais tenter le diable" comme on dit.
- On s'asseoit là-bas en attendant ?
- Ok ...


- Sophie, ça va ? Tu n'as pas l'air rassurée ?
- Bah euh ... Tu promets de ne pas te moquer ?
- Promis *intrigué*
- *en chuchotant* Bah, il y a des grenouilles ... Je les entends ...
- Tu as peur des grenouilles ...
- Non pas vraiment ... Enfin si ... C'est juste que ... si tu me vois hurler parce qu'une grenouille se trouve à mes pieds, c'est tout à fait ... habituel chez moi.


- *sourire*
- Tu avais promis, vilain !
- Je ne me moque pas. Je trouve ça mignon moi ... Allez, viens-là. En plus, tu as l'air d'avoir froid.
- Oui, un peu ...


- Pfff, mais qu'est-ce qu'elle a pu chercher dans ces livres de physique ! C'est à n'y rien comprendre ! A moins que ... Oh, illumination divine !!! Mouarf, trop tard pour y retourner. Allons retrouver ma ... ... ... Alors là, si je m'attendais ...


- Merci à toi en tout cas, j'ai passé une excellente soirée. Ça faisait longtemps.
- Tout le plaisir était pour moi !
- Ah, j'entends le taxi ... Merci d'avoir attendu avec moi, c'est vraiment gentil.
- Il n'y a pas de quoi.

Et là, je ne sais pas pourquoi, mais je suis restée hypnotisée alors que nous nous regardions les yeux dans les yeux. Je ne reculai même pas lorsqu'il s'approcha doucement de moi.




Et là, en les voyant s'embrasser sous le ciel étoilé, j'ai ressenti un douleur qui me déchira le coeur.

- ... ... ... (les poings crispés) Pff, quel imbécile !!! A chaque fois, c'est pareil ...

Mais à partir de maintenant, ça ne sera plus jamais pareil ! Hors de question que cela se reproduise à nouveau ... Il est temps pour moi d'agir !


Mon dieu, qu'ai-je fait ?!? C'est alors que je me reculai, me levai d'un bond et me mit à courrir.

- Où vas ... Sophie, attends ! Je ...


J'ai courru ainsi jusqu'à la plage, les larmes aux yeux. Heureusement, Chris ne m'avait pas suivie. Je pouvais me laisser aller ici à ma peine, seule ...


- Ahlala Doudou, s'il te plaît, ne craque pas sur lui, surtout pas ! Qu'est-ce que je peux me mettre dans des situations compliquées moi ... Raisonne-toi Doudou : tu as un super conjoint qui t'attend dans ta vraie vie ... D'un autre côté, ... Il est si adorable !!! Rho Doudou, ça suffit !!!


- (en larmes) Désolée, mais je ne peux pas !




(Très tard chez les Wainwright)

- (baîlle) Sylvette a raison. Il serait temps que j'aille me coucher. Allez, je sauvegarde mon travail et au lit !


- (sursaute) Sylvette ? Que ...


- AHHHHHHH !!!
- Pfff, qu'est-ce que c'est lassant ce genre de réactions ... Arrêtez de crier comme ça, vous allez réveiller votre femme imbécile !


- Jésus, Marie, Joseph !
- Les Sims sont cathos en plus, c'est bien ma veine ...
- Mon dieu !!!
- *soupir* Je ne suis ni le dieu ni le diable Bogdan.


- Comment connaissez-vous ...
- Peu importe.
- Et vous ... êtes ?
- Mon nom est Clyde ... J'ai un service à vous demander.


- Le ... lelele ... Lequel ?
- J'aimerais devenir tangible. C'est ... URGENT !!!

Là, je prenais de fameux risques. Il y avait intérêt à ce que personne ne l'apprenne. Mais pour Sophie, je serais prêt à tout !

Au prochain épisode : Apologize


Dernière édition par Princesse_Doudou le Sam 24 Juil 2010 - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 9:55MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Episode 04 : Apologize

Rappel de l'épisode précédent :

Ce qui devait n'être qu'au départ une sortie entre amis, s'est vite transformé en rapprochements entre Christopher et Doudou. Clyde, témoin de la scène, doit faire face à ses véritables sentiments pour celle qu'il protège sans relâche. De son côté, Doudou se bat entre raison et sentiments.


(Le lendemain, devant la librairie)

- (sur un ton qui se voulait enjoué) Au revoir, bonne journée !
- Bonne journée mademoiselle !

... Qu'est-ce que c'est difficile de sourire ... De rire ... De feindre que tout va bien ... Si j'avais su que je serais encore plus malheureuse dans un autre monde, j'aurais certainement préféré me satisfaire de ce que j'avais : même si j'étais sans emploi et que ma vie amoureuse n'étais pas celle que j'espèrais, j'avais une famille unie, un conjoint aimant, des amis sur qui je pouvais compter. Maintenant, je n'ai plus rien ... Je ne mentais pas en disant que je me retrouvais dans une drôle de galère ! Et cet enfer me semble d'autant plus pesant depuis hier soir. Mon démon, celui qui me suit comme mon ombre, n'est plus là ... Silence radio de sa part depuis hier soir 20h30 précisément ...

- Pfff, voilà que je me plains de ne pas l'avoir près de moi maintenant ... Me voilà dans la catégorie des femmes compliquées, si c'est pas malheureux ! Allez Doudou, amuse-toi, c'est la fête, yahoo ! Il n'est pas là, donc autant en profiter pour parcourir tranquillement "Les crêpes en folie". Au moins, ça me fera oublier mes tracas et la nuit blanche que j'ai passé ...




Mais c'était sans compter sur le destin, ce vilain destin qui ne vous laisse JAMAIS tranquille. Du coin de l'oeil, j'entr'aperçu Chris, que j'avais planté là hier sans explication après notre baiser. Qu'est-ce que je me sens mal ... Non mais franchement, que Vous ai-je fait pour mériter ça ? Je vous le dis comme je le pense : si Dieu existe, c'est certainement un gros barbu sadique et frustré. Je ne vois pas d'autres explications aux épreuves qu'Il nous balance dans la figure.

Pff, je suis pathétique, voilà que je remettais sur un hypothétique Dieu mes propres erreurs ... Je n'ai plus qu'à ranger mon livre et affronter ce que je redoute tant ...


- (timidement) Bonjour Chris
- (avec encore plus de timidité) Je peux m'asseoir ?
- Bien sûr ! ... ... ...


... ... ... Et on est resté là, l'un à côté de l'autre, dans un silence pesant. Pourquoi je n'arrivais pas à le regarder dans les yeux et à lui dire ce que j'avais sur le coeur ? Pourquoi était-ce si difficile ? Doudou, inspire ... expire ... Tu vas y arriver, lance-toi !

- ... ... ... Je ...


- Je suis désolé pour hier soir. Je n'aurais pas dû ...

Euh là si je m'attendais ...

- Euh ... Désolé ? Mais ...
- J'ai un peu précipité les choses, j'en suis conscient. Je ne voulais pas te faire peur, j'espère que tu me pardonneras.

C'est alors qu'il me lança le regard le plus triste que j'ai pu croisé et il se leva. J'avais le coeur déchiré. Voilà que j'avais fait de la peine à cet homme adorable en fuyant comme une voleuse hier soir. Mais qu'est-ce que je peux être bête !!! Doudou, rattrape-le tout de suite !!! Mon dieu, même sans cette fichue voix, je suis complètement schizo ...

- Chris attends, je ...


- Ecoute, je ... Tu n'as pas à t'excuser, d'accord ? Tu n'as rien fait de mal. Vraiment ...
- Ce n'est pas la peine de me ménager tu sais.
- ?
- On est adulte donc, si tu souhaites ne plus me revoir, je comprendrais ...


Là, je ne sais pas du tout, mais alors là, PAS DU TOUT, ce qui m'a pris, mais je le serrai très fort dans mes bras et ... je me suis mise à pleurer ... Si vous y comprenez quelque chose vous, je veux bien un décodeur ...

- Oh Chris, voyons !!! Ne plus te revoir ? Mais tu es ce qui m'est arrivé de mieux dans cet enfer !



- Je ne peux pas ...
- (me serrant très fort contre lui) Je comprends ...


- J'en ai marre d'être ici, je veux rentrer chez moi !
- Viens ma puce, je vais te raccompagner à l'hôtel.
- Non, tu ne comprends pas ! Je ne suis pas dans mon vrai monde ici !!! Je veux retourner chez moi !!!
- Chut ... Calme-toi ...

Mouais, prends-la dans tes bras, vas-y, profites-en. Quand Clyde rentrera en scène, tu ne seras plus rien. Je reprendrai pour de bon ce que l'on m'a retiré !


- Snif ... Zut, je viens de mouiller ton t-shirt avec mes conneries.
- Ce n'est pas grave vraiment.
- Mais arrête de t'excuser enfin !!! ça m'énerve ...
- (surpris)
- Non mais c'est vrai bon sang ! C'est moi qui te plante hier soir sans te donner de nouvelles alors que tu as dû t'inquiéter comme pas possible, et en plus sans te dire pourquoi ...
- Ne t'inquiète pas, je sais pourquoi, je ...
- Ah non, on ne me coupe pas hein ! Tu m'écoutes maintenant ! De un, je ne veux plus jamais t'entendre t'excuser alors que tu n'as strictement rien fait, d'accord ?
- (amusé) oui chef ...
- (déterminée) Je sais que ça va paraître fou mais ... Je viens d'un ... oh et puis zut ! Ici, pour moi, c'est le monde des Sims, des êtres virtuels créés par l'esprit fou d'un développeur de jeux vidéo. Dans mon vrai monde, je suis déjà avec quelqu'un et ... Voilà j'ai des remords ... Je ne regrette pas pour hier soir, pas du tout, au contraire, je ... enfin, ça m'a beaucoup plu et ... J'aime ta compagnie ... et ... enfin ... Rholala, je sais plus ce que je dis moi ...


- (rouge de honte) Enfin bref ... Tu veux bien m'excuser pour mon comportement d'hier ?
- (avec un grand sourire) Excuses acceptées. Tu sais que tu es encore plus craquante quand tu rougis ?
- (d'une petite voix) Ah bon ?
- Tu sais quoi ? Je te raccompagne, tu te changes et je t'invite à manger à la maison. Tu me raconteras calmement tout ce que tu as sur le coeur, d'accord ?
- Euh, je sais pas si c'est une bonne idée ... Tu dois déjà me prendre pour une folle ...
- Je t'assure que non ... Et puis, on est tous un peu fou non ? Bon, on y va ?


- (en lui donnant un bisous sur la joue) Tu es vraiment ADORABLE !!!

A ce moment précis, j'avais pris ma décision : vu que je suis coincée chez les Sims, autant l'être en agréable compagnie non ?

Au prochain épisode : Trying to Escape, Part One


Dernière édition par Princesse_Doudou le Sam 24 Juil 2010 - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 10:00MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Episode 05 : Trying To Escape, Part One

Rappel de l'épisode précédent :

Y a-t-il un mal à se faire du bien ? C'est la question que se pose sans cesse Doudou depuis qu'elle a entamé une relation avec Christopher. Cette belle histoire a beau adoucir ses jours chez les Sims, elle ne pense qu'à une chose : rentrer chez elle. Clyde, quand à lui, a pris contact avec Bogdan Wainwright afin de trouver une solution à son souci : son invisibilité. Doudou et Clyde arriveront-ils à échapper à un destin qu'ils n'arrivent pas à accepter ?


(le lendemain soir, chez Christopher)

- Je ne te dérange pas ?
- Bien sûr que non, entre ! Je t'ai déjà dit que tu étais ici chez toi !
- Ouf, j'ai eu peur qu'après mes confessions d'hier tu n'aies changé d'adresse *rire*

Hier soir, durant le repas, je lui ai tout raconté : mon histoire, ma vie dans mon monde, la façon dont je me suis retrouvée ici. Contre toute attente, il m'a écoutée attentivement et a eu l'air de me croire. Je me demande lequel d'entre-nous est le plus fou des deux ! Je lui ai même parlé de mon démon, de la voix qui me suit. Quoique, depuis maintenant 2 jours, je n'ai plus de nouvelles de lui. J'espère qu'il ne lui est rien arrivé ...

- Vas-y installe-toi. Tu connais le chemin. Je finis vite la vaisselle et je suis à toi !




- Hihihi
- Qu'est-ce qui te fait rire ?
- Non rien ... *rire* Je n'ai pas envie de te vexer.
- Rien ne peut me vexer. J'ai très bon caractère.
- Ah bah heureusement ! Si tu étais aussi susceptible que moi, on serait mal embarqué ! Je me demandais ... la déco ... ?
- Pas de moi, si ça peut te rassurer. Je ne suis que le locataire de cette maison.
- Je me disais aussi. C'est assez ... vieillot ... *chuchote* Maxis a de drôles de goût en la matière ...
- Tu disais Sophie ?
- Non non rien ...


- J'espère que tu n'avais rien de prévu pour ce soir ?
- Soirée télé, rien de bien passionnant ... On peut choisir le programme ensemble si tu veux ? Regarde dans "Télé 7 Sims".
- *prenant le magazine sur la table* Ok ...
- Au fait, tu as des nouvelles de "cette" voix ?
- Hum non ...
- ça fait combien de jours qu'il n'est plus là ?
- ça fait deux jours maintenant. Je lui avais demandé de nous laisser avant le ciné et depuis ... bah ... silence radio *triste*




- Ne t'inquiète pas. Il finira bien par revenir. Qui pourrait se passer de toi aussi longtemps ? * lui donnant un baiser sur la joue *
- Arrête ... Tu vas me faire rougir vilain !
- Tu sais bien que j'ai raison. Alors, tu as choisi ?
- Hum ... J'hésite ... "La vie de Yannie" me tente bien. J'adore les émissions sur le relooking. Ça a l'air pas mal. Et la présentatrice semble vraiment jolie !
- Ok mademoiselle ! La Une, c'est parti !


- *soupir* Faut croire que j'aime me faire du mal moi ... Qu'est-ce que j'aimerais être à sa place ... ça fait SI longtemps que je ne l'ai pas prise dans mes bras ... Quelle poisse !!! Si je n'avais pas fait ce vœu stupide, jamais on aurait été séparé ! Mais qu'est-ce que je peux être con moi !!!
- Miaouuuuu !
- Hé mais, qu'est-ce que tu fais là le chat ? Non, arrête !
- *se rapprochant de Clyde*
- Mais je suis poissard ou quoi ? Quel est le con qui a donné le don de médiumnité aux chats, j'vous jure ...
- Miaouuuu !!!
- Tu vas te taire oui !!! Je te préviens le chat : si tu continues, tu vas t'en prendre une ! Mais ... Ahhhhh, au secours !!! Tu vas me lâcher oui !!!


- "Dans quelques instants, un double épisode de "La vie de Yannie" sur RTS"
- Un double épisode ? Rholala, mais ça va finir tard ?!?
- Pourquoi tu ne resterais pas cette nu...

(Pendant ce temps, dehors)

- Saleté de chat, tu vas me lâcher oui ! Tiens, prends ça !
- Miaouuuuuuu !!!




- *sursaute* Mon dieu, qu'est-ce que ... ?

Hé merde ... Voilà que je me suis fait remarquer. Il est temps de m'esquiver ... De toute façon, j'ai rendez-vous !

- A mon avis, Patapon a encore du se prendre un projectile.
- Patapon ?
- Le chat des voisins. Quand il fait sa sérénade du soir, c'est parfois insupportable.
- De là à se prendre un coup ... Pauvre minou ! J'espère qu'il n'a rien ...



- Alors qu'en dis-tu ?
- J'en dis qu'il faut annihiler de la terre ceux qui frappent les chats ! Bande de vilains *révolée*
- Je ne parlais pas de ça ... Tu peux rester ici cette nuit si tu veux. Comme ça, tu pourras regarder les deux épisodes.
- Ah ? Euh ...


- Hmm *rougissant* ... Ce n'est pas ce que tu crois. Je te propose ça en tout bien tout honneur, tu as ma parole ! Et si jamais tu as la moindre crainte, tu n'auras qu'à fermer la porte de ma chambre à clé.
- Mais ... Tu vas dormir où ?
- Je prendrai le canapé. Je ne vais pas laisser une jolie jeune femme dormir par terre quand même ... Alors, qu'en penses-tu ?
- Mais tu vas te faire mal à dormir sur ce vieux canapé ?!? C'est hors de question ...
- Et c'est hors de question de partager le même lit : ce serait trop "tentant" de dormir à tes côtés ... Mon dos supportera bien le canapé une nuit. Ça ne va pas me tuer !


- *chuchotant* Tu es vraiment adorable ...


(Pendant ce temps, chez les Wainwright)

- *soupir* Tu en as encore pour longtemps ?
- Juste le temps de finir un article et je te rejoins ma chérie.
- J'espère bien !



Pfff, ce fichu chat !!! Il y a intérêt à ce que Doudou ne sache pas que c'est moi qui lui ai lancé ce couvercle, sinon elle va me tuer ... Elle qui adore les chats ! Ah, ma jolie Doudou, si tu savais ...


- *sursaute* Je ne m'y ferai jamais ... Clyde, c'est ça ?
- Vous avez bonne mémoire ... Vous vous souvenez de notre conversation ?
- Bien sûr. Vous allez être heureux ! Ce n'est pas exactement ce qu'il vous faut, mais ça devrait faire l'affaire !
- Je vous écoute ...


- Actuellement, nous menons une expérience sur le monde des morts qui s'est avérée concluante.
- *dubitatif* Oui, et ?
- Nous sommes à présent en mesure de ramener, sous la forme d'ectoplasme, l'esprit des gens décédés. Ils n'ont pas totalement forme humaine, mais ils peuvent parler aux mortels et interagir totalement avec notre monde. Il vous suffit donc de nous amener votre corps ou vos cendres et nous nous chargerons du reste !
- *déçu* ça ne va pas être possible ...
- Je sais que vous souhaitiez devenir totalement tangible, mais ce n'est malheureusement pas possible. C'est la seule solution que j'aie à vous proposer.
- *abrupte* Il va falloir me trouver autre chose ! Ecoutez Bogdan, je ferai n'importe quoi vous m'entendez ! N'importe quoi pour devenir humain !


- *intéressé* Hmm, n'importe quoi ? Si vous m'aidez à avancer dans mes recherches dans le domaine, pourquoi pas ...
- *rire sarcastique* Moi, un cobaye ? La situation est pour le moins ironique ... Marché conclu !
- Vous devez vraiment avoir une bonne raison pour accepter ?
- L'amour peut rendre fou, vous ne le saviez pas Bogdan ? Si ce n'est pas le cas, je vous conseille de chercher le grand amour et vite ...
- Tout ça pour ... une femme ?
- Bon, on va pas tergiverser mille ans, j'accepte vos conditions ...
- ça ne se fera pas en un jour ! Soyez conscient que cela peut prendre des années !
- *résigné* Écoutez, je n'ai pas le choix ... Je me serais bien contenté de votre première proposition mais ... Je ne suis pas de ce monde, et même dans le mien, les restes de mon corps sont partis en poussière depuis belles lurettes ...
- Décidément ... Vous êtes la deuxième personne à me parler d'un "autre monde".
- *interloqué* Comment ça ?
- J'ai été contacté par une femme à propos de mes recherches sur les mondes parallèles.
- *intrigué* Une femme ? Mais ... ça va vous paraître fou, mais ... vous rappelez-vous de son nom ?
- Oui, je m'en souviens très bien même : Mlle Doo.

... la VILAINE cachottière !!! C'était donc ça qu'elle cherchait ... Comment j'ai pu être aussi peu perspicace ... Je ne suis pas le seul à faire des plans d'évasion on dirait ...

Au prochain épisode : Trying to Escape, Part Two


Dernière édition par Princesse_Doudou le Dim 25 Juil 2010 - 18:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 10:06MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Episode 06 : Trying To Escape, Part Two

Rappel de l'épisode précédent :

En attendant de devenir humain, notre petit démon est forcé d'accepter son sort : souffrir de voir sa bien-aimée dans les bras d'un autre. Au cours de sa conversation avec Bogdan Wainwright, Clyde apprend également que Doudou cherche à en savoir plus sur les mondes parallèles. Va-t'il l'aider dans sa quête ?


(le lendemain matin, chez Christopher)

- *chantonne* La lalala, lala lalala, tadam da !

Je vous vois venir ... oui VOUS, qui lisez mon histoire ! ... Chris et moi n'avons pas dormi ensemble cette nuit-là. Non mais, vous me prenez pour qui ... Bande de vilains ! Comment ça vous ne me croyez pas ? Pour preuve, celui-ci dort encore sur le canapé dans un pyjama, comment dire ... Hihihi ...

- Aïeuhhh !!! Rha, je suis vraiment pas douée moi.



- *baîlle* Qu'est-ce qui se passe ?
- *passant sa main sous l'eau* Je me suis brûlée, rien de grave. C'est pas comme si ça m'arrivait jamais ... Désolée de t'avoir réveillé *embarrassée*
- Pas de mal. De toute façon, il faut que je me lève. J'ai rendez-vous au stade vers 10 heures.
- Tu as bien dormi ?
- *se frottant la nuque* ça va, ça va
- Menteur ! Tu ne te plains donc jamais ?
- *en se levant* Jamais ! Je te l'ai dit : je suis plutôt accommodant ... ... ... Oh, ça, ça me plaît : des crêpes faites par la plus jolie jeune femme de tout Sunset Valley.


- *rire* Tu exagères.
- Tu as l'air de ... bonne humeur ce matin.
- Oui, hihi.
- C'est le soleil qui te fait cet effet-là ?
- Hihi, non. J'étais en train de me dire que tu y étais peut-être pour quelque chose dans la déco de cette maison ...
- ?
- Ton pyjama ... Je devrais te surnommer "Marguerite".


- *sourit* Et tu aurais bien raison. Pour ma défense, je ne dors jamais en pyjama.
- *rougit* Ah euh ... C'est que ...
- *rire* Si mon pyjama "vache" te fait rire, attends de voir mes caleçons "léopard".
- Haha, j'imagine déjà la scène.
- Ah, c'est beaucoup mieux. Je préfère te voir rire. Je ne voulais pas t'embarrasser.
- Bah ... ça m'apprendra à me moquer de toi. Tu m'excuses ?
- Hmmm, seulement si tu me donnes mon bisous du matin ...
*sonnerie d'un téléphone*
- Désolée, je dois décrocher. C'est peut-être important.


(vers 10h, au stade du mémorial des Lamas)

- Bon bon bon ... Clyde, ton radar aurait-il cessé de fonctionner ? Bon sang, il me semblait qu'elle se dirigeait par ici ! Je le savais que j'aurais dû aller la retrouver chez ce Bisounours à la noix ! "Oh, ma dame, j'ai tellement bon caractère que vous pouvez me torturer sans que je proteste, blablabla" Non mais je rêve !!! Le pire, c'est que c'est le seul gars potable dans ce bled pourri ! A part moi bien entendu ...

... ... ...

- *soupir* D'un autre côté, il a rendu le sourire à ma Doudou ... Je me demande si je fais bien de revenir près d'elle ? Dès qu'elle va entendre ma voix, je suis certain qu'elle va me dire un truc comme "Vilain, tu m'énerves, dégage !!!". Pfff, je suis con vraiment ... Elle est bien mieux sans moi ... ... ... AHHHH, la voilà !!! ...


- ... bah tiens, avec Grosbisou le Bisounours ... Je suis certain que sa "gentilesse", son côté "Adoooraable", cache quelque chose. Ah non, en plus il l'embrasse ... Beurk ! Je sens que je vais vomir ... ... ... YES, le parasite s'en va enfin, youpiiii ! A moi de jouer *se frottant les mains*


- Bonjour Mademoiselle.
- *interloquée* Mais ... Ohhhh, tu es ENFIN revenu !!!
- Euh ...
- J'étais si inquiète !!! Où étais-tu passé ? Tu n'as rien j'espère ?
- *surpris* Tu ... t'es ... inquiétée pour moi ? ... Tu peux répéter là, j'ai peur d'avoir mal entendu ...
- Bien sûr que je me suis inquiétée, gros malin ! Ohlala, si je pouvais, je t'embrasserais !
- *chuchote* Pourquoi les femmes sont-elles aussi cruelles ...
- Quoi ?
- Non non rien ...


- Tu ne pars plus, tu me promets ?
- Euh ...
- Promis ? Même si je te dis un jour de dégager, de ne plus revenir, promets-moi de ne pas m'écouter et de rester ! D'accord ?
- Je ne peux pas refuser cela à une aussi belle femme.
- *rire* Encore tes bêtises ... Je te reconnais bien là.
- Je ne plaisante pas : cette tenue te va à ravir.

Si elle savait les idées que ça me donne. Lesquelles ? Oh tiens, des curieux qui traînent sur notre histoire ... Non mais oh, vous voulez un dessin peut-être !!!


- Bon, c'est pas tout ça, mais tu as un rendez-vous cet après-midi, non ?
- Euh ... Non, pas du tout ...
- Vilaine cachottière ... Je sais tout !
- *baisse la tête* Euh ...
- Ahah ! Qui ne dit mot consens !!! Bogdan Wainwright, scientifique, concernant les mondes parallèles, ... Je dois donner d'autres détails ? Tu crois pas que tu aurais pu m'en parler ...
- *toute triste* ... C'est que ...
- *soupir* En avant mademoiselle !
- *surprise* ... Tu ... Tu n'es pas fâché ?
- Bien sûr que non ! Après tout, on est coincé dans la même galère tous les deux. Bon, on y va, oui ou non ?


(Dans l'après-midi, chez Bogdan Wainwright)

Pour finir, j'avais rendez-vous chez le fameux Bogdan Wainwright, un scientifique aux idées un peu "farfelues". Il travaillait essentiellement sur les questions touchant au domaine de l'inexplicable. En le voyant, je ne me sentais pas du tout à mon aise : il avait l'air un peu ... comment dire ... Il me faisait l'effet de Frankenstein souhaitant mettre au monde sa création. Heureusement que je pouvais compter sur mon petit démon pour veiller sur moi. Je ne vais pas vous faire subir son long monologue sur la physique quantique : j'en ai moi-même mal au crâne. Je me souviens maintenant pourquoi je n'aimais pas cette matière à l'école ...

- Euh ... Je n'arrive pas trop bien à suivre ...
- L'idée généralement admise est que les univers parallèles ne sont pas en soi des univers différents. Il s'agit plutôt d'approches différentes de notre univers. J'irais même plus loin : je suis persuadé que tout ce qui vient de notre imagination, les contes, légendes, ont une existence propre dans une autre dimension. Il y aurait donc une infinité d'univers et ...
- Euh oui, si vous le dites. Mais ... Je me demandais ... Avez-vous déjà "rencontré" des personnes disant venir d'une autre dimension ?


- Et je vous répondrai par une autre question, pourquoi me la posez-vous ?
- Un conseil : ne lui dis surtout pas la vérité !
- C'est pour mon prochain livre !
- Vous êtes écrivain ?
- Oui ... Enfin du moins j'essaie de me faire connaître. Actuellement, je travaille sur une histoire mettant en scène une femme se réveillant dans un monde qui n'est pas le sien. J'ai lu pas mal de livres sur le sujet mais je n'ai pas tout compris et ... Voyez-vous, j'aimerais être la plus crédible possible.
- Bien joué ma Doudou ! Dois-je m'inquiéter de ton habileté au mensonge ?


- Eh bien, je ne devrais pas dire ça, mais j'ai déjà rencontré des gens qui disent venir d'un autre monde, voire d'une autre époque, mais c'est un tout autre domaine et ...
- *intéressée* Vraiment ? Avez-vous réussi à ... les ramener dans leur monde ?
- Malheureusement non ... Toutes les personnes transportées dans une autre dimension, ou une autre époque, n'ont jamais trouvé le moyen de repartir. Si nous pouvions savoir comment ils sont arrivés ici, nous aurions peut-être trouvé la solution depuis longtemps, mais ... Généralement, ces personnes ignorent tout des circonstances de leur arrivée.


- Il ... Ils sont donc coincés ici jusqu'à la fin de leur vie ?
- A moins que nous ne trouvions enfin un moyen, je crains que oui ...
- ... Merci Mr Wainwright, je ... je ne vais pas vous déranger plus longtemps. Merci pour le temps que vous m'avez accordé.
- Ce fut un plaisir Mademoiselle. N'hésitez pas à me tenir au courant pour votre livre !
- Je n'y manquerai pas ...


J'étais ... coincée ici à tout jamais. J'allais devoir vivre et mourir ici ...

- *pleure*
- *inquiet* Doudou ? Tu ... ça va ?


- Non, ça ne va pas du tout ! Je ... Je suis coincée ici pour toujours !!!
- Mais non voyons ! Je t'ai dit que tu retournerais dans ton monde.
- Quand ?!? Combien de temps ça va prendre !!! Si je ne tire jamais les leçons que l'on attend de moi, je vais être coincée ici pour toujours !!! C'est trop injuste ...


- Ma Doudou ... J'aimerais tellement pouvoir ...

Etant très con, je n'ai pas pu m'empêcher d'approcher ma main de son visage. Je dois être maso ... Ne pas pouvoir la toucher, la consoler, ... ... ... Que ... ? Alors là, si je m'attendais ... Etait-ce le hasard qui avait porté sa main près de la mienne ? On dirait que ...

- Tu ... Tu me vois ?
- Non pas du tout ...
- *déçu* Pfff, qu'est-ce que je suis con ...
- Par contre, je ... je crois que j'ai senti ta main sur mon visage.

Ce contact ... ça me rappelle ... Un contact doux et chaud qui amène le réconfort et le bien-être. J'avais déjà connu ça les moments où je n'en pouvais plus, où je pleurais sans cesse ... Cette impression de ressentir une caresse dans mes cheveux, la sensation que l'on me serre dans les bras ... Toutes ces fois-là, était-ce ... lui ?


- *surpris* ... C'est vrai ... J'aurais dû me rappeler ... Le toucher est ton sens de prédilection. Qu'est-ce que je suis con des fois ...
- *amenant sa main devant elle* Oh ! Ohlala, ça fait bizarre !!!
- Si tu pouvais éviter de me traverser le corps avec ta main, ça m'arrangerait ... C'est plutôt ... désagréable ...
- Ohlala !!!
- Ah non ! Tu ne vas pas prendre peur, quand même. Je ne mords pas ! Du moins, pas encore ...
- Non, c'est juste ... étrange ... C'était donc toi ...
- Qu'est-ce que j'ai fait encore ?
- Quand je pleurais ou que j'avais besoin de réconfort ... J'ai raison, n'est-ce pas ?
- Zut, je suis grillé ! Mais chut, faut pas répéter sur les toits que je suis gentil : j'ai une réputation de Bad Boy à tenir !
- Merci d'être là ici avec moi.
- Tout le plaisir est pour moi. Je te l'ai dit : on est dans la même galère. Pour le meilleur, et surtout, pour le pire ...

Oui, dans la même galère, pour le meilleur et pour le pire. Comment ai-je pu être aussi injuste ? Celui que je croyais être un démon serait-il mon ange gardien ?

Au prochain épisode : An unexpected News

-> Bonus

Spoiler:
 


Dernière édition par Princesse_Doudou le Dim 25 Juil 2010 - 18:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 10:10MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Episode 07 : An Unexpected News

Rappel de l'épisode précédent :

A l'instar de Clyde, Doudou apprit qu'elle était réellement coincée à Sunset Valley pour un temps indéterminé. Sa déception et sa tristesse furent l'occasion d'un rapprochement inespéré entre nos deux héros. Bien décidée à ne pas se laisser abattre, Doudou prit sa vie en main, suivie de près par son protecteur. Nous voici donc 5 mois plus tard, un lundi matin ...


(Chez Christopher)

- Bonjour ...
- Ma puce ... Je ne voudrais pas te fâcher de si bon matin mais ... tu fais peur ...
- Clair ! Pour une fois que Groscalin et moi on est d'accord ...
- Ohlala ... J'ai l'impression de voir 36 chandelles.
- Et tu es pâle comme une morte ... C'est décidé : tu restes à la maison aujourd'hui, c'est un ordre !


- Non, ça ira *chancelante*
- Tu tiens à peine debout !
- Oui, pour une fois qu'il a raison, écoute-le bon sang !
- Je vous dis que ça va aller ! Vous m'énervez tous les deux à la fin !!!
- Il ... Il est là ? (regardant inquiet autour de lui)
- ... *exaspéré* Bien sûr que je suis là, crétin !
- Ohlala, je sens que je vais m'évanouir ...
- Ma puce, ça fait combien de temps que tu dors mal et que tu as des baisses de tension ? Je pense qu'il est temps de reprendre des forces à la maison.
- Ecoute Chris, le Docteur Plénozas aura les résultats de ma prise de sang aujourd'hui. Ça ne va pas me tuer d'aller au boulot ...


- (Christopher et Clyde en choeur) Qu'est-ce que tu es têtue !
- Je sais, je sais ...
- Bon ... Je ne peux pas te forcer de toute façon.
- Bien sûr que si crétin ! On la ligote et on en parle plus !
- Tu sais bien comment je réagis si on souhaite me forcer ...
- Oh que oui, et je n'ai pas envie de t'entendre râler maintenant, je dois partir à l'entraînement.
- Pfff, à cause de moi, tu vas être en retard.
- Et toi aussi si tu ne pars pas te préparer maintenant. A ce soir ma puce ?
- A ce soir ! ... ... ... (en allant à la salle de bain) Toi, je te retiens ! Vouloir me ligoter, je rêve ! Tu as de ces idées franchement ... Et tu comptais m'attacher où, au radiateur ?


- Pour le confort, tu repasseras ... Je comptais plutôt t'attacher dans ton lit ...
- Quoi ?!? ... ... Clyde, tu n'es qu'un pervers !
- Mais ... Non mais oh ! Je ne pensais pas à ça ... Grâce à toi maintenant, oui ! C'est malin ...


- Ben voyons ...
- Je t'assure que je ne pensais pas à ça !!! Je ne pensais qu'à ton bien-être moi ...
- Rholala, j'ai vraiment une tête à faire peur ! Je suis horrible !
- Tu es très belle ma Doudou.
- Les esprits doivent aussi consulter l'ophtalmologue ? ... Tu m'as bien regardé ?!? On dirait une ... vampire assoifée de sang avec mon teint blafard ... Et mes cheveux ... Beurk !
- Doudou ... Tu aurais encore le visage défiguré, tu serais la plus belle pour moi !
- Rholala ... Je sens que je vais vomir ...


- ça va ?
- Ouais, ouais ...
- Tu sais, d'habitude, je râle toujours sur Groscalin m..
- Il s'appelle Christopher !!!
- D'accord ... Christopher, si ça te fais plaisir ... Où j'en étais moi ? Ah oui ! C'est vrai que je râle toujours sur lui mais là, il a raison. Tu dois te reposer !
- J'aurai tout le temps de me reposer ce week-end. Et j'aimerais que tu arrêtes d'appeler Christopher "Groscalin".
- Tu as un meilleur surnom peut-être ? D'ailleurs ... Je viens de percuter ... Tu ne lui as jamais donné de petit surnom affectueux, haha !
- Bien sûr que si !
- Mouais, à part Chris, qui est légèrement trop "amical" je trouve ... Euh, Doudou, tu travailles à quelle heure ?
- 8h. Pourquoi ?


- (regardant sa montre) Oh mon dieu !!! Je suis en retard !!!


- Ohlala, ohlala !!! La honte !!!
- Ne cours pas comme ça voyons ! Tu vas te faire mal !
- Mais je suis en retard ! Très en retard !!! Je déteste ça ... Ohlala, que va dire Madame Plénozas ...
- On trouvera bien une bonne excuse ma belle ! Je viens avec toi. Il y a plus d'idées dans deux têtes que dans une !


(Après le travail, vers 15h)

- Vous allez bien ma petite Sophie ?


- Oui, oui Monsieur Alvi. Ne vous inquiétez pas, juste un petit coup de fâtigue.
- Reposez-vous bien ce soir. Vous qui êtes toujours si joyeuse d'habitude ! Notre rayon de soleil du bureau ! Vous devriez prendre un ou deux jours de congé ...
- J'y penserai ... Bonne soirée Monsieur Alvi.
- Bonne soirée petite Sophie !
- On dirait qu'il t'aime bien. Oh ma Doudou, si je pouvais, je te porterais ! Tu es sûre que ...
- Oui oui, ça va ! Vous allez me demander ça combien de fois par jour ! Si je dis que ça va, c'est que ça va !!!
- Quel regard de tueuse ... J'avais oublié à quel point tu détestais qu'on insiste ...


- Clyde ?
- Oui ma belle ?
- J'ai ... Et s'il s'avérait que j'ai un truc grave ...
- Mais quelle idée ! Retire-toi ça de la tête et tout de suite ! Tu sais quoi ? On va aller là, dans le petit parc en face, et tu vas téléphoner à ton médecin.
- J'aime pas téléphoner ...
- C'est un ordre Dame Doudou ! ... N'aie pas peur, je suis là.

Mon dieu, faites que ce ne soit pas grave ... L'idée de l'avoir pour moi tout seul est plaisante, mais je préfère la voir en pleine forme et en vie ... elle qui a si peur de la mort ...


- ... ... ... Cabinet du Docteur Plénozas, bonjour ?
- Bonjour, je suis mademoiselle Doo. Je téléphone pour connaître les résultats de ma prise de sang de la semaine dernière.
- Un instant ... Je vous passe Monsieur Plénozas.
- ... ... ... Bonjour, mademoiselle Doo. Vous allez mieux depuis la dernière fois ?
- Pas vraiment ... Désolée de vous déranger : je téléphonais pour mes résultats. Enfin, j'espère que vous les avez reçu ?
- Bien sûr, je les ai sous les yeux. Pas d'inquiètude à avoir, votre prise de sang est parfaite !
- Vraiment ? Mais ... Pourquoi je me sens si mal alors ? Il doit bien y avoir une raison !
- Oui et c'est une bonne nouvelle : vous êtes enceinte, félicitations !


- ... (Clyde et Doudou en choeur) ... QUOI ???? J'ai pas bien entendu ...
- Vous êtes enceinte.
- Mais ... j'avoue que c'est une surprise ... Vous êtes sûr ?
- Sûr et certain. Les tests sanguins sont fiables à 100%.


- Tu es ... ENCEINTE ?!? Mais ce n'est possible ... La seule façon de ...
- Je crois que j'ai besoin de m'asseoir ...
- Je comprends tout à fait mademoiselle Doo. Savez-vous passer au cabinet fin d'après-midi ? Je ...
- Noooon, tu n'as pas pu !!! Avec ... Groscalin ?!?
- (étouffant le micro du téléphone) J't'en prie Clyde ...
- Tu as fait l'amour avec ... cette chose ??? Comment as-tu pu !!!
- ... les coordonnées de Madame Jolina. C'est la meilleure gynécologue de la ville ! Vous pouvez me faire confiance.
- ... Je passerai vers 19h. Merci beaucoup Monsieur Plénozas.
- De rien. A tout à l'heure Mademoiselle Doo (raccroche)
- Avec lui ... J'en reviens pas ... Tu es enceinte ... JE VAIS ÊTRE TONTON, YES !!!
- (faisant quelques pas) ... J'ai parfois du mal à te comprendre ... Je pensais que tu n'approuvais pas ...
- C'est le père que je n'approuve pas ... Tu te rends compte, je vais pouvoir m'occuper d'un mini toi. J'espère que ce sera tout le portrait de sa maman !
- Je suis ... enceinte ... Enceinte ...


- (toute émue) Je vais être ... MAMAN !
- (tout ému) Oui ma belle, une super maman !

Je vais pouvoir enfin vivre ce dont j'avais toujours rêvé : la maternité. J'espère que je serai à la hauteur ... C'est si soudain et inattendu. Un signe du destin ! Mais comment Chris va-t-il le prendre ?

Au prochain épisode : Broken Heart


Dernière édition par Princesse_Doudou le Sam 24 Juil 2010 - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 10:15MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Episode 08 : Broken Heart

Rappel de l'épisode précédent :

A sa grande surprise, il s'avère que Doudou attend un heureux événement. Même si ce bébé est totalement inattendu, la nouvelle ravit non seulement la maman, mais également Clyde. Doudou appréhende néanmoins l'annonce de sa grossesse à Christopher : comment le prendra-t-il ?


(le soir même, chez Christopher)

- Euh ... Je deviens complètement folle moi ! Je ne me souvenais pas avoir allumé la télévision, si ?
- Tu ne l'as pas allumée ...
- Bah alors qui ... ? ... ... ... Tu es capable de faire ça ?
- (rire) Tu serais étonnée de ce que je peux faire.


- (se dirigeant vers Doudou) Ma princesse ?
- Oui ?
- Tu devrais faire attention dans ton état.
- Dans mon état ?
- Le stress, c'est TRÈS mauvais pour les bébés. Tu devrais t'asseoir confortablement au lieu de t'agiter comme ça. Si tu veux, je t'apporte une couvert...
- Rholala, Clyde ... Hé oh, la grossesse n'est pas une maladie ! Qu'est-ce que vous avez, vous les mecs, à réagir comme ça quand vous voyez une femme enceinte ? Ça me dépasse ...
- ... Désolé. Je m'inquiète, c'est tout.


- Hihi, tu es trop adorable quand tu t'inquiètes.
- Moi ? Adorable ? ... C'est ... C'est vrai ?
- (sourit) Bien sûr. Tu fais le vilain, mais dans le fond, tu es vraiment gentil.

Elle m'a dit que j'étais adorable, yes !

- Bonsoir ma puce !

Pfff, il faut qu'il débarque au mauvais moment celui-là ... Dommage que Doudou m'ait interdit de le hanter ... Je me serais fait un plaisir ...


-Tu as bien meilleure mine que ce matin : ça me rassure.
- Je t'avais dit que j'allais bien, mais tu n'as pas voulu me croire ...
- Tu ne vas quand même pas me reprocher de m'inquiéter pour toi ?
- Non, c'est vrai. Excuse-moi.
- Mmm ... Vu ton sourire, tes résultats doivent être bons.
- (avec une petite voix) Oui oui ...
- C'est un petit oui ça. Il y a quelque chose ? (inquiet)
- Hmm, oui, un petit truc, mais rien de grave. C'est même une ... bonne nouvelle ! Enfin je crois ...
- Comment ça ?


- Il est long à la détente lui ... J'aurais déjà compris depuis longtemps moi !
- Ma puce, qu'est-ce qu'il se passe ?
- (embarassée) Comment je vais t'annoncer ça moi ...
- Facile : "Chris, même si tu es débile, tout n'es pas perdu pour toi. Tu as réussi à me mettre enceinte." ça devrait faire l'affaire ...
- Tu peux tout me dire voyons !
- Mmm ... (Allez Doudou, lance-toi !) J'attends un bébé, voilà !
- Clair, net, précis. Je reconnais bien ma princesse.


- ... ... ...
- Chris, ça ... ça va ?
- ... ... ...
- Dis donc, ça lui a coupé le sifflet on dirait.
- (chuchote) Mets-toi un peu à sa place bon sang !!!
- Euh ... J'avoue que ... tu peux répéter ?


- (émue) Le docteur Plénozas m'a annoncée que je suis enceinte. Je sais, c'est inattendu, mais c'est une bonne nouvelle, non ?


- J'ai besoin de m'asseoir !
- Pfff, quelle chochotte lui, franchement ! Tu pouvais pas choisir mieux comme mec ?
- (inquiète) Chris, ça va ?
- Ne t'inquiète pas. A 3, il va sauter de joie. 1 ... 2 ...
- Non, ça ne va pas du tout !!!


- (surpris) ... J'ai dû mal entendre ...
- (embarassée) Je comprends ...


- Non, tu ne comprends pas ! Je ... Enceinte ? Mais comment ?!?
- Ce n'était pas voulu, je suis désolée ...
- (reprenant ses esprits) Bon ... Calmons-nous ...
- Je te signale que tu t'énerves tout seul, pauvre con !
- Il faut qu'on prenne une décision.
- (surprise) Une décision ? Mais ... On n'a pas trop le choix il me semble.
- Oh que si on a le choix. Soit on le garde, soit ...
- Quoi, tu veux que ... j'avorte ?
- Oui, c'est une possibilité ...
- Mais il débloque complètement lui !!! Hé, il est vivant le petit bout ! Assassin !!!
- Une possibilité ? C'est mon corps, c'est à moi de décider ce que je veux en faire. Si tu ne souhaites pas t'occuper de notre enfant, tant pis, je me débrouillerai.
- En vivant sous le même toit ? J'ai l'impression que tu veux me forcer la main ...
- Écoute Chris, même si je voulais avorter, ce n'est pas possible. Selon le médecin, j'en suis déjà à trois mois de grossesse. C'est trop tard !
- Et moi, je ne suis pas prêt à être père. Alors, tu choisis toutes les solutions que tu veux : l'abandon, l'accouchement sous X, tout ce que tu veux, mais je ne veux pas entendre parler de ce bébé !


- (sous le choc) Heu ... C'est le jumeau maléfique de notre Christopher tu crois ?
- (choquée) Mais enfin Christopher, tu te rends compte de ce que tu dis ?
- Oui et je ne reviendrai pas dessus. On est bien tous les deux et je ne voudrais pas qu'un enfant vienne tout gâcher entre-nous. C'est déjà bien assez difficile comme ça !
- Je sais qu'il n'est pas attendu mais ... on pourrait y voir un signe du destin, non ?
- On va arrêter d'en discuter ... Tes arguments deviennent pathétiques ...
- C'est la meilleure !!! Au moins Clyde, il est ravi lui !
- Ravi hein ... Tu sais quoi ? J'en ai marre de ce soi-disant Clyde. Il n'existe même pas et tu l'aimes plus que moi !!!
- (soupire) Si seulement il pouvait dire vrai ...
- De un, il existe. De deux, tu dis vraiment des bêtises ce soir !
- Des bêtises hein ! Il serait temps de sortir de tes délires !!!
- Pardon ? Répète un peu pour voir !
- ... ... ...


- Tu n'as même pas le courage d'assumer tes paroles ! On se demande qui est le plus pathétique des deux ... Tu vas être ravi Chris ... Tu n'entendras plus jamais parler du bébé ... Ni de moi d'ailleurs (se dirige vers la chambre)
- Sophie, voyons. Je n'ai jamais demandé de rompre. Sophie ? Où vas-tu ?
- Je fais mes valises et je me casse d'ici !
- Mais ... Enfin ... ma puce ! Je t'aime ! Tu ne vas pas partir comme ça ?
- Je vais me gêner !!!


- Euh ... Il n'a pas tort ma princesse. Tu vas aller où à cette heure ?
- Je m'en fiche !!! Je fais mes valises et j'irai vivre chez moi !
- (Clyde et Chris en choeur) Mais enfin, tout est encore en chantier !
- Rien à faire !!! Vous m'embêtez tous les deux !!! Et ne vous avisez pas de m'arrêter !


- (finissant ses valises) Dans mes délires ... Pourquoi ça me blesse autant ? Je devrais avoir l'habitude ... Le nombre de fois où on me regardait de travers à cause de mon don ...


- (en larmes) Désolée mon ange ... Tu vas devoir grandir sans ton papa ... Sophie, ne pleure pas, ne pleure pas surtout ! Il faut que tu sois forte !


- Sophie, attends, ne pars pas, je t'en prie !
- C'est trop tard !
- Ecoute reste ... Laisse-moi le temps de digérer la nouvelle au moins !
- Tu auras tout le temps du monde pour la "digérer". Bonsoir ! (en claquant la porte)
- (triste) ... Quel con ... J'ai tout gâché ...


- (posant sa valise) Où je vais aller moi ? ...
- C'est malin tiens ... Tu aurais pu rester là-bas au moins pour cette nuit ...
- Non ... C'est mieux comme ça ...
- En es-tu sûre ? Il ... Il t'aime vraiment. Il m'a presque fait de la peine j'avoue ...
- J'ai besoin de prendre du recul. Je pense que je vais aller à l'hôtel en attendant. Ensuite, j'active les formalités pour la construction de ma maison. J'ai eu tort de laisser tout en plan ...


- (mélancolique) Une maison en travaux, ce n'est pas le meilleur plan pour élever un enfant ... Mais bon, je me débrouillerai ...


- (fonds en larme) Clyde !!!
- Ma princesse ...
- Je ne m'en sortirai jamais !!!
- Mais si voyons ! Tu es forte ! Tu y arriveras très bien.
- (effondrée)
- Ma Sophie ... Viens dans mes bras ... Tu ne me verras pas, mais je peux me matérialiser assez pour que tu puisses te reposer sur moi.


Ironiquement, ce moment était à la fois le plus beau et le plus douloureux de toute mon existence. La sentir contre moi ... sa chaleur, sa peau si douce, ses longs cheveux soyeux, ses larmes que j'imagine salées, ... ça faisait ... si longtemps, une éternité ... "Je souhaite pouvoir la protéger quoiqu'il arrive". Voilà le vœu que j'avais fait ... Depuis, je suis resté à tout jamais un esprit, condamné à ne pouvoir vivre chacune de tes vies à tes côtés ... Je ferais n'importe quoi pour revenir en arrière ma princesse, mon aimée ... Cet enfant aurait dû être le mien ... Pff, voilà que je pleure moi aussi maintenant ... Très viril ...


- Clyde ...
- Chut ... Pleure ... ça te fera du bien ...
- Je n'y arriverai jamais ...
- Chut ... Ne t'inquiète pas. Je prendrai soin de vous deux ...

Au prochain épisode : Good and Bad Surprises


Dernière édition par Princesse_Doudou le Dim 25 Juil 2010 - 18:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Louise
Diable en Prada
Féminin
Messages : 1153
Age : 21
Localisation : Dans les Fifties
Sam 24 Juil 2010 - 10:16MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

On dirait que tu as une affection particulière pour les vampires, tu en fait souvent référence...
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 10:21MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Episode 09 : Good and Bad Surprises

Rappel de l'épisode précédent :

Contre toute attente, Christopher a très mal réagi à l'annonce de sa future paternité. Après une dure dispute entre nos amoureux, Doudou décide de prendre du recul. Quelles sont les raisons de l'attitude de Christopher face à cette nouvelle ? Doudou va-t-elle laisser une chance à leur relation ? Voilà les questions qui se bousculent dans la tête de notre future maman.


(tôt le matin, au parc central)

- "A partir du sixième mois, votre bébé commence à réagir aux stimulis extérieurs. C'est le moment de ...".


- (tout joyeux) Goodmorning !
- ... ... ...

ça y est ... La voilà absorbée par sa lecture. Quand elle était toute petite, je me souviens qu'il fallait l'appeler au moins 10 fois pour qu'elle émerge.

- Doudou ? ... Princesse ? ... Allô la lune, ici la terre !
- (sursaute) Hein quoi ?
- Pfiou, qu'est-ce que c'est difficile de te faire sortir de ta lecture ...
- Désolée ... Une fois que je suis dedans, je me coupe du reste.
- Tu devrais lire autre chose tu sais. Des romans fantastiques, comme tu aimes, ou, je ne sais pas moi, des trucs marrants.
- Je n'ai pas vraiment le cœur à lire des trucs marrants.
- Justement, tu devrais te forcer ! Ça te ferait du bien et aussi au bébé !
- Ce serait mieux pour lui que je lise tous les livres que j'ai acheté sur la grossesse ...
- Euh, ôte-moi d'un doute ... Combien de livres ?
- Hihi, euh ... "Arrivée du bébé : comment la préparer" ; "Un polichinelle dans le tiroir : histoire d'une future maman" ; "L'évolution de bébé au fil des mois" ; "Activités ludiques et pédagogiques de 0 à 1 ans" ; ...
- Oh, stop ! Tu as acheté tout ça ?!? Pfff, ces éditeurs ont compris comment se faire du business. Tu me feras le plaisir d'arrêter de lire tout ça et tout de suite d'ailleurs, exécution !


- Mais ... ?
- Il n'y a pas de "mais" !
- Je n'ai jamais eu de bébé moi ... Si je ne lis pas ces livres, je vais ...
- Oui, tu vas être perdue et tu feras quelques erreurs. Mais c'est comme ça qu'on apprend non ?
- Euh ... oui, c'est vrai ...
- Tu t'en sortiras très bien, tu verras !
- J'espère ...
- Tout ira bien ma princesse. Tu seras une maman formidable ! Et puis, tu as super Clyde avec toi !
- Euh ... Tu t'y connais en bébé toi ?


- Un peu que je m'y connais ! Je t'ai connu bébé, je te le rappelle ...
- (honteuse) Mon dieu ... Bah, oublie vite Bébé Sophie ... Fais-moi plaisir ...
- (surpris) Pourquoi ?
- Tu veux que je te rappelle comment j'étais ?!? Je pleurais et hurlais toute la journée !
- ... Pfff, franchement ... Tu étais trop adorable !!! Avec ton petit regard expressif et ton petit sourire coquin en train d'explorer toute la maison. Tu étais déjà très curieuse à l'époque.
- Tu as retenu ça au détriment de mes pleurs ? C'est un exploit ça ...
- Quand on aime quelqu'un, on oublie vite les désagréments tu sais.
- "aime" ?
- Euh ... Enfin ... (rire gêné)

Vite Clyde, trouve une esquive, vite !!!

- Dis-moi ma Doudou, tu aimerais plutôt une fille ou un garçon ?
- Je préférerais un garçon ...

Ah non !!! Surtout pas !!! Sinon, il y a 99% de chance qu'il ressemble à Groscalin. Pauvre gosse ...

- ... mais bon, si c'est une fille, c'est pareil. Je l'aimerai tout autant.
- Ahlala, j'espère que ce sera une mignonne petite Doudou !!! Avec ton regard et ton petit sourire en coin, les mêmes cheveux épais. On lui ferait de jolies coiffures et elle mettrait de jolies petites robes et ...



- (rire) Hihi
- Quoi ?
- Tu es trop mimi quand tu joues le papa poule. C'est vraiment chou comme tout.
- (en train de rougir) ... Je ne suis pas chou ...
- Ta réputation de vilain est finie. Au fait, tu as déjà eu des enfants ? Euh ... Je suis bête ...
- Non, ta question n'est pas bête. J'en ai eu ... (nostalgique)
- (surprise) Il y a ... longtemps ?
- Oui et je n'ai malheureusement pas pu profiter de mes enfants ...
- Comment ça ?
- (triste) C'est que ... Ah, voilà Monsieur Alvi !


- Bonjour Yassine, comment allez-vous ?
- Ma petite Sophie, combien de fois dois-je te dire de me tutoyer ...
- Désolée, j'ai encore du mal ...
- Prête ?
- Oui, j'espère que le bébé aussi (rire)
- Ce que je te propose, c'est de passer chez moi en premier lieu. J'ai pu récupérer un ou deux meubles. S'ils te plaisent, on les embarquera dans la voiture. Et j'ai une surprise pour le bébé et toi. Je pense que ça te plaira.
- (gênée) Il ne fallait pas !!! C'est vraiment gentil Yassine ...
- On y va ? Ça risque de nous prendre pas mal de temps, entre la maison, les magasins et les cartons à emmener chez toi.
- On y va !


(Pendant ce temps, chez Christopher)

- "Météo : il fera beau, comme toujours, sur Sunset Valley. Les minimas ..." Peu importe qu'il fasse beau ... Mon rayon de soleil est parti il y a maintenant 3 mois ... J'ai vraiment réagi comme un imbécile ... Je devrais peut-être ... Non, à quoi ça servirait ... Je serais un père abominable ... (sursaute) qu'est-ce que ... ?




- Mais ... ? Comment ce livre est-il tombé ? (le ramassant) On dirait le carnet où écrivait Sophie ... (l'ouvrant) "Lost in a Parallel World ou mes aventures dans le monde des Sims". Elle avait écrit un journal ?


- "Premier jour : Le destin est capricieux. Je l'ai toujours pensé et j'ai fini par l'apprendre à mes dépends. Nous humains, nous passons notre temps à nous complaire dans l'insatisfaction ; on aimerait être plus beau, plus riche, plus aimé. Parfois, on a envie d'appuyer sur le bouton « rewind » d'un magnétoscope – ô combien démodé - pour recommencer les instants de notre vie. J'aurais du me satisfaire de ce que la vie m'avait donné. Il m'a suffi d'un souhait pour me retrouver ici, perdue dans le monde des sims." ... (Parcourant les pages au hasard) ... Héhé, c'est moi là ... Elle parle de Clyde ...

Vas-y mon grand ! Fais ce que j'attends de toi ...

- Désolé Sophie mais il faut que je le lise ...

Oui, lis-le ... Tu ne vas pas apprécier ce que tu vas y découvrir ...


(Vers 15h, chez Doudou)

- Quand l'assurance avait dit "nous ferons avec ce qu'il reste", ...
- C'est quoi ce bazar ?!? Mais que ... Tu ne vas pas pouvoir vivre là bon sang !!!




-Sophie, ça va ?
- Ma doudou ...

Surtout ne pas pleurer ... Surtout ne pas m'énerver ... Mon bébé n'a pas besoin de ça ... Allez reprends-toi !

- Je ... Mais ... Comment ? Je n'en reviens pas !
- (explorant la "maison") super ... Il y a une salle de bain et une petite pièce. C'est tout ? C'est tout ce qu'ils ont pu reconstruire de l'ancienne maison ? Il n'y a même pas de fenêtres !
- (dépitée) Je vais devoir faire avec ... Comment vais-je faire ...
- Ne t'inquiète pas Sophie. Chez les Alvi, nous sommes des bâtisseurs nés. Tu t'occupes de contacter madame Alto pour débloquer une aide. Moi, je m'occupe de la construction. Mais ...
- Oui, je sais ... Impossible de reproduire la maison d'origine pour un faible coût ... Il va falloir réfléchir à un autre plan ... Vous pouvez me laisser seule un instant Yassine ?
- Bien sûr ... Je comprends ... Je vais voir si madame Alto est là. Tu me rejoins chez elle ?
- (acquièce)


- Je vais devoir m'improviser architecte ... Super ...
- Ne t'inquiète pas de ça. Avec le peu qu'ils ont construit, j'ai une idée.
- Ne me dis pas que tu étais architecte dans une vie antérieure ...
- Fais-moi confiance la maison te plaira ! En attendant, j'ai un compte à régler avec quelqu'un ...
- Le gars de l'assurance ?
- Non ... Je vais dire ma façon de penser à Christopher !
- Clyde, je t'en prie ! Laisse Christopher en dehors de tout ça ...
- Hors de question !!! Tu vas devoir vivre là-dedans et c'est en partie de sa faute.


- Clyde attend !!! Clyde ?

... Clyde ... Pourquoi fais-tu tout cela pour moi ?


"Passez une journée de folie au parc Parasimso ..."

- Mais ... ? Après le livre, la télé qui s'allume toute seule ... Il y a vraiment des trucs bizarres qui se passent aujourd'hui ...


- (s'approchant de la télévision) ... J'aurais dû m'en douter ... Allez montre-toi, qu'on en finisse tous les deux !
- Je n'aurais jamais pensé qu'un gars aussi bête que toi serait aussi perspicace.
- Une grande gueule hein ... Aie au moins le courage de te montrer !
- Retourne-toi alors. Je ne vais certainement pas me bouger pour toi ...


- ... C'est donc toi Clyde ...
- Oui, c'est moi-même ... Et un Clyde pas content du tout !
- Ah oui ! Eh bien, on est deux comme ça ...

Oh mais je suis tombée sur un triangle amoureux ... Quel cachottier ce Clyde ... ça risque d'être intéressant ...

- Oh quoi ? Monsieur s'est levé du pied gauche ? Ce que tu vis n'est rien comparé aux problèmes de Sophie. Mais apparemment, tu n'en as rien à faire !
- Elle est partie d'elle-même, c'est son choix !
- Réagi en mec un peu et prends tes responsabilités au lieu de laisser les autres décider pour toi !
- Tu ne crois pas que tu es un peu mal placé pour me faire la morale !
- Tu ...
- (le coupant) Maintenant, tu vas m'écouter ! Tu vas déguerpir de chez moi ! Tu m'as déjà bien assez nargué depuis ce matin ...
- Ce matin ? Mais ...
- Je l'ai lu, tu es content !!! Je ne peux même pas lui en vouloir. Alors à défaut, je remettrai ma rancoeur sur toi ...
- ... Lu quoi ?


- Ne fais pas l'innocent !
- Mais de quoi tu parles ?


- De ça ! (en montrant le carnet)
- Euh ... C'est censé me dire quelque chose ?
- Soit tu joues bien la comédie ... Soit tu ...
- (soupir) Je ne joue pas la comédie ...
- Mais qui ... ce matin ? (paniqué)
- Christopher ? Ça ... ça va ? On dirait que tu as vu un fantôme ...
- (se dirigeant vers l'entrée) Tu devrais le lire ... surtout le passage où j'ai placé le marque page ... ça parle de toi ...
- Mais ... ?
- Lis-le ! (en claquant la porte)


- (hésitant) Je ne suis pas sûr que ...

Il faut qu'il le lise ... Lis-le Clyde ! Oh oh ... Il faut que je m'éclipse !

- (regardant autour de lui) J'étais presque certain que ... Pff, je deviens parano ... Bon, je suppose que je dois m'exécuter ... (ouvrant le carnet) "Lost in a Parallel World" ... Enfin, elle s'est mise à écrire. Depuis le temps que je m'escrime à lui dire qu'elle a du talent pour ça ! (lisant la première page) Héhé, c'est pas mal du tout ... Tiens, elle parle de moi : "une voix masculine, séduisante ..." Et pas que la voix mademoiselle ! J'ai le package complet ! (allant à la page marquée) ... ... ...


- (ému) ... Est-ce ... possible ?

Au prochain épisode : Not now !


Dernière édition par Princesse_Doudou le Sam 24 Juil 2010 - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 10:27MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Episode 010 : Not Now !

Rappel de l'épisode précédent :

Il y a un mois de cela, Doudou a découvert avec horreur ce qui serait sa future "maison". Clyde et Christopher, quant à eux, se sont affrontés face à face. Le résultat : un Christopher en panique et un Clyde bouleversé par les écrits contenus dans le journal de Sophie. Qu'a donc t-elle bien pu écrire dans ce journal ? Et qui est cette mystérieuse voix ? Est-elle venue mettre la pagaille ? Ou au contraire tirer nos trois amis d'affaire ?


(Chez Christopher, vers midi)

- Bon sang, cette douche fraîche m'a fait un bien fou ! J'ai bien cru que ma tête allait exploser avec cette chaleur ...

Mouais, les remords devraient faire exploser ta tête, pas la chaleur ... Quand va-t-il donc se décider à la fin ! Ça fait un mois que je lui déplace sans cesse ce fichu journal et il ne réagit pas. Damned It ! Je le fais une dernière fois mon vieux ! Et tu as intérêt à faire ce qu'il faut, sinon je serai obligée d'utiliser des moyens plus radicaux ...

- Je n'en peux plus ... Il fait encore plus chaud ici qu'à l'extérieur. Je crois que je vais être condamné à déjeuner sur ma terrasse ...


Great, il s'esquive dehors. A moi de jouer ! Bon bah, on va poser le livre ici, héhé ... Il risque de tirer une drôle de tête. Mmm, voilà, PERFECT !

- Qu'est-ce que je peux être tête en l'air pour l'instant. J'ai oublié ... BON SANG !!! Mais ... Qu'est-ce qu'il fait là ?!? Il n'y était pas il y a deux secondes ?


- Là, ça suffit ! Je vais finir par devenir fou !!! C'est décidé : je m'en débarrasse. Hors de question que je garde cet objet maudit ...

My God, dire que je suis censée remettre cette tâche avec cette Sophie ... La pauvre, je la plains ... A moins que ... Non, Erys, oublie ! Tu risque de t'attirer des ennuis si tu fais ça ! Mmm, mais c'est SI tentant ...


- (hésitant) Je n'ai plus le choix apparemment ... Il faut que je l'appelle.

My God ... Il lui en a fallu du temps pour se décider ... Quelle nouille ! M'enfin, j'ai réussi. Je ne vais pas m'en plaindre.

- Allez Sophie ... Décroche bon sang !


(pendant ce temps, devant la tour des bureaux identiques)

- Hiiiii !!!
- Hahaha, Sophie. Voyons, les petites bêtes ne mangent pas les grosses.
- Ce n'est pas une petite bête. C'est une ÉNORME guêpe !!! Pitié, je ne veux pas mourir !!! Dégage vilaine !!!
- (amusée) Je pense qu'elle est partie.
- ah ... euh ... (toute penaude) Rholala, la honte ... C'est plus fort que moi en plus ! Je n'arrive pas à me contrôler.


- Pff, je suis vraiment désolée Yassine. Tu prends le temps de venir déjeuner avec moi et je me comporte comme une gamine de 5 ans.
- Ce n'est pas grave voyons. Nous avons tous nos phobies tu sais. Tu n'as pas à en avoir honte.
- J'en ai quand même honte ...
- Et si tu me disais exactement quel est le problème Sophie ?
- (surprise) Quel problème ?
- Je vois bien à ta tête qu'il y a quelque chose qui t'attriste. Alors, qu'est-ce qu'il se passe ?


- Eh bien ... J'ai un ami très proche, et ... Il a toujours été très présent ... Et là, je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais il est ... bizarre. Enfin, encore plus bizarre que d'habitude !
- Vous vous êtes disputés ?
- Non. Enfin,si, on se dispute assez souvent même, mais bon, rien de méchant. Mais là, il est plus ... secret ... Et il ne vient plus aussi souvent qu'avant ... Et on ne se dispute plus. Bizarrement, ça me manque énormément. Il me taquinait sans arrêt et ...
- Mais ... Je ne savais pas que tu avais rencontré un autre homme ? C'est génial !
- Euh non, je n'ai rencontré personne.
- Héhé, pourtant tu en es amoureuse ...


- (rougit) Mais non ! Pas du tout ! C'est juste un ami !
- (un sourire en coin) Mmm ... Si tu le dis ...

Non mais quelle idée ? MOI, amoureuse de Clyde ?!? N'importe quoi !!! Il est énervant, il se vante tout le temps, et ... il est énervant !!! Et ... j'aime bien son contact, doux et qui me donne des papillons dans le ventre. Et puis, il est adorable, prévenant, courageux, drôle ... et une voix si ... sexy ... Et il est énervant !!! Non non non !!! Je n'en suis pas amoureuse ... Quelle idée saugrenue !

- Quoiqu'il en soit, il faut que vous creviez l'abcès. Il y a certainement quelque chose qu'il garde pour lui.
- Peut-être ...
- ? Je suis peut-être vieux mais mes oreilles fonctionnent encore. Ton portable ne vibrerait pas par hasard ?
- Ah euh si ! (prenant son téléphone) Oh non ...
- Un problème ?
- Chris ... Je ... Tu crois que je devrais ... lui répondre ?
- (acquièce) Je pense que ce serait bon pour vous trois. Il est temps que tu t'expliques avec lui. C'est quand même le père du bébé. Profites-en pour lui parler de ton nouveau petit ami.
- (rougissant encore plus) Mais je n'ai pas de petit ami voyons !


- (décroche) A ... Allô ?
- (soulagé) J'ai bien cru que tu ne décrocherais jamais ... Merci d'avoir bien voulu me parler. J'aurais compris si ...
- Si j'avais rayé ton numéro de mon répertoire ? Ce n'est vraiment pas mon genre ... Même si tu l'aurais mérité ...
- (d'une voix triste) Je sais ... Euh ... En fait, je ... J'ai fait le tri dans mes affaires récemment et ... Il y encore quelques petits trucs à toi ici.
- (le coupant) Tu peux tout garder ... Je n'en ai pas besoin. C'est tout ce que tu avais à me dire ?
- Ton journal !
- Quoi ?


- Christopher ? ...
- Ah euh, j'étais dans mes pensées, excuse-moi ... Dans ma bibliothèque, j'ai retrouvé un carnet dans lequel tu avais écris : "Lost in a Parallel World" ! Il est bien à toi n'est-ce pas ?

Depuis tout ce temps, il était chez Christopher ? Je pensais l'avoir perdu !

- Je me suis dit que tu aimerais le récupérer ... Vu ce qu'il représente pour toi ...
- C'est que ...
- Ecoute Sophie. J'aimerais vraiment te voir tu sais. Au départ, je te téléphonais uniquement pour ton carnet mais ... J'aimerais bien que l'on discute, que l'on mette les choses à plat. J'ai vraiment agi comme un imbécile ...


- Je n'osais pas le dire mais oui ... Tu as agi comme un imbécile ...
- 17 heures, un pique-nique au parc : ça t'irait ?
- ... D'accord ... Je dois apporter quelque chose ?

Ohlala ... Qu'est-ce que je fais moi ! Clyde va être hors de lui !


Ah, Perfect ! Christopher et Sophie vont se revoir. Exactement ce qu'il fallait que je fasse. Mission accomplie par la fabuleuse, la merveilleuse, la talentueuse Erys ! ... ... ... Pff, y'a vraiment pas de quoi être fière ... J'ai mis un mois entier pour arriver à ce maigre résultat. Je me demande si ce Christopher est fait pour la dite Sophie ? Personnellement, il me donne des nausées ... Et si ? Non Erys, tu es censée les remettre ensemble, pas les séparer ! D'un côté, ... Non non non ! ... Oui mais si ... Ok Ok ! Pas besoin d'insister ! Je vais lui trouver un homme digne de ce nom ... Think, Think, Think ! Si j'étais Sophie, de quel homme aurais-je env... Clyde !!! Mais oui ! C'est exactement LUI qu'elle veut ! Un homme drôle, sexy, sensuel, gentil sans être niais : c'est tout à fait la description de Clyde ! Par contre, comment je vais faire pour les mettre ensemble ces deux-là ... Une humaine et un esprit, c'est mission impossible ... et suicidaire. Tout à fait dans mes cordes ! Hihi, je sens que je vais m'amuser ! Première mission : tâter le terrain du côté de Monsieur. Voyons si mes soupçons sur lui sont fondés ... Let's GO !


- (inquiet) Sophie ? Tout va bien ?
- Je ne sais pas si j'ai bien fait Yassine ... J'ai l'impression de ... trahir quelqu'un en revoyant Chris.
- (avec un sourire en coin) Ma petite Sophie ! Tu es bien trop innocente et honnête pour trahir qui que ce soit. Ton bébé a besoin d'un père.
- (chuchotant) Je n'ai pas besoin de Christopher pour ça ... Le bébé a déjà un autre père ...
- (sourit) Et si tu me parlais un peu de ton ami ? J'aimerais bien le rencontrer !
- Qui ça ? Clyde ? Euh ... Je ne pense pas qu'il soit disponible pour l'instant ...
- Tu as une photo de lui ?
- Ah, c'est que ... Je ne suis pas très photo ...
- Oh mais c'est dommage ça ! La vie est courte ma petite Sophie. Chaque instant est précieux et mérite d'être capturé sur pellicule. Il faut me promettre de garder un souvenir de chaque moment, de chaque personne qui t'est chère.
- J'y penserai Yassine.

Prendre Clyde en photo ? Vu qu'il est invisible, ça risque d'être dur ... Je me demande bien à quoi il ressemble d'ailleurs ... Clyde ... Mais où es-tu ? Où pars-tu t'isoler à chaque fois ...


- Tu devrais le lire ... surtout le passage où j'ai placé le marque page ... ça parle de toi ...
- Mais ... ?
- Lis-le !



"14 février 2010. La Saint-Valentin ... Je détestais déjà ça dans mon monde, alors ce n'est pas mon exil involontaire à Sunset Valley qui va changer ça ! Le pire, c'est que Chris m'a sorti la totale : déjeuner au lit (j'avais faim, ça tombait bien), une petite fleur (bon sang, on ne peut pas laisser ces plantes vivre tranquille dans leur milieu naturel !), une carte (j'étais censée pleurer en la lisant ?), un petit cadeau (euh oui, c'est gentil ...) et même un dîner aux chandelles (ça tombe bien, j'aime bien manger !). Je me suis contentée d'un merci et d'un timide bisous pour remercier Chris. Le pauvre ... C'est comme ça : je ne suis ni démonstrative, ni romantique. Enfin euh ... si ! Pour être honnête, je suis romantique mais ... disons que les effusions de sentiments sirupeux et larmoyants, ce n'est pas fait pour moi ! ... ... ... Je dois me rendre à l'évidence : je vais rendre Chris malheureux. Il est bien trop gentil, trop attentionné, nous n'avons pas les mêmes intérêts, pas les mêmes passions. Je suis bien avec lui mais ... il me manque cette étincelle de passion que je ne peux pas lui donner. Je n'ai jamais connu ça avec personne. Enfin si ... Le seul homme qui m'a fait connaître ça c'est ... Clyde ... Il est passablement énervant, un peu trop sûr de lui mais quand il me blottit contre lui, je me sens si ... bien ! A chacun de ces moments, je prie pour que le temps s'arrête ... Parfois, je me surprends à penser à lui, au lieu de penser à Chris ... C'est pathétique, n'est-ce pas ? Fantasmer sur un homme qui n'existe pas et ... que je n'aurai jamais ..."


My GOD ?!? L'air niais qu'il a ?!? Je me demande bien à quoi il pense ...

- Surprise ! C'est moi !
- Doudou ...
- Doudou ? Mon dieu quel surnom ridicule ! Que je ne te reprenne pas à m'appeler comme ça, understood ? Clyde ? Youhou !!! Clyde ? Tu m'entends ?


- Un jour, je serai humain et je pourrai ... embrasser ... embrasser ... Oh oui !
- CLYDE !!!!!
- Ahhhhh ! Mais ... Erys ?!? Tu m'as fait peur, t'es dingue ou quoi ? Et puis, qu'est-ce que tu fiches ici ! ... ... ... Pourquoi tu souris de façon ... inquiétante ? Tu me fais peur là ...
- Tu vas au devant d'énormes ennuis toi. Tomber amoureux de ta protégée ...
- (rougissant) Moi ? Mais non enfin !
- J'aurais dû m'en douter. Tu n'as jamais cédé à mes avances, ce qui est complètement anormal ! Quoique, aimer cette fille ne doit pas t'empêcher de te payer un peu de bon temps avec moi. Ça te dit ?
- Mais pour qui tu me prends, hé ho ! J'en aime qu'une moi et c'est Doudou !!!
- (avec un sourire carnassier) Tu tombes toujours dans le panneau ...
- Et merde ... Ecoute, garde ça pour toi, tu veux ? J'ai bien assez d'ennui comme ça.
- Tu veux dire que tu n'as pas encore assez d'ennuis ! Et Erys, ta fidèle amie, est là pour t'en apporter beaucoup plus !!!
- Oh non ... Qu'est-ce que tu es encore allée inventer ...
- J'ai pour mission et challenge personnel de vous réunir ! Ce sera ma bonne action du millénaire. Chut, tu n'as le droit que de te taire et de faire ce que je dis. Devoir numéro 1 : tu vas dire à ta petite chérie que tu es amoureux d'elle.
- Hein ? T'es folle ou quoi ?
- Pas le choix. C'est ça où elle retombe dans les bras de Christopher dès ce soir. Ils ont rendez-vous ce soir au parc.
- QUOOOOI ?!? Elle a pas osé me faire ça quand même !!!


- Ohlala, qu'es-ce que j'ai fait ici ... Et Clyde qui ne répond pas à mes appels ... S'il débarque et qu'il me voit avec Chris, il va enrager. Oh et puis tant pis pour lui ! J'ai voulu le prévenir : je n'ai rien à me reprocher ... Ohlala, ce n'est pas bien ce que je fais ...
- So ... Sophie ?


- (stressée) Bonjour Chris.
- (ému) Je ... Tu es ... resplendissante. La grossesse te va bien.
- (rire) Ah bah, profites-en car c'est peut-être la dernière fois que tu me vois comme ça. La grossesse, c'est loin d'être de tout repos.
- Je ... C'est un garçon ou une fille ?
- Oh euh ... Je n'ai pas voulu savoir. Je préfère avoir la surprise ... Chris, ça va ?
- J'avoue que ... je suis plus ému que je ne l'aurais cru. (se reprenant) on va s'asseoir ?


(durant le pique-nique)

- Mais enfin, pourquoi tu ne me l'as pas dit plus tôt ?
- Je ... Je suis un imbécile ...
- J'aurais peut-être mieux compris ta réaction. Même si elle n'est pas excusable ...
- Tu sais ... Avec le père que j'ai eu, j'ai toujours tout fait pour ne pas lui ressembler. Et ... Quand j'ai su que tu étais enceinte ... Je ... J'ai eu peur de devenir comme lui.
- Tu es effectivement un imbécile ... Chris ... Tu es TOI. Tu ne seras jamais comme ton père, ni quiconque d'ailleurs. Nous sommes tous unique. Ceux qui reproduisent le même schéma que leurs parents sont tout simplement des gens qui se sont perdu en route, qui ont perdu de vue ce qu'ils étaient.
- (sourit) Tu portes à merveille ton prénom : la sagesse. Il faudrait trouver un joli prénom pour notre enfant.
- Tu souhaites ... t'en occuper ?
- A défaut de revenir avec toi, autant assumer mon rôle de père. Enfin, seulement si tu es d'accord. Ah au fait ...


- Voici ton carnet.
- Merci beaucoup ...
- Tu écris très bien tu sais. Tu devrais penser à utiliser ton talent pour ... Je ne sais pas moi. En faire ton métier ? Tu perds ton temps avec ton boulot de secrétaire. Une femme passionée, créative et intelligente comme toi mérite mieux.
- (surprise) Tu ... Tu l'as lu ?
- (penaud) Je sais, je n'aurais pas dû mais ... Je souhaitais mieux te comprendre et ... enfin ...
- Bah, ce n'est pas grave ...
- En le lisant, j'ai compris que ... qu'il était préférable que l'on reste ami. Tu ne seras pas heureuse avec moi.
- (les larmes aux yeux) Je suis désolée ...
- Ne pleure pas Sophie. Ça risque d'être mauvais pour le bébé.
- Tiens, tu me rappelles quelqu'un là ...


- En parlant de "quelqu'un", il faut qu'on parle de LUI.
- De lui ? Mais de qui parles-tu ?
- De Clyde.


(une bonne demi-heure plus tard)

- Oh non Chris ! Pas maintenant ! (se levant)
- Sophie mais ... Ah non, tu ne vas pas fuir à nouveau !

Mais qu'est-ce qu'ils ont tous aujourd'hui. Yassine et puis Chris maintenant. En quelle langue il faut que je le dise : je ne suis pas amoureuse de lui !!!

- Mais euh !!! Laisse-moi partir !
- Oui, tu es enceinte. Je cours donc plus vite que toi. Je resterai planté devant toi jusqu'à ce que tu finisses par l'admettre ...
- Vous m'embêtez à la fin !!! J'ai dit "pas maintenant" (en pleurs).
- Sophie, je ... Je ne voulais pas te faire de la peine.
- Bah c'est fait maintenant imbécile !
- Tiens ... Quand on parle du loup ...
- (surprise) Tu ... l'entends ? Clyde, je veux rentrer à la maison.
- Mais qu'est-ce qui t'a pris de lui donner rendez-vous ? Comment as-tu osé me faire ça !


- Vous avez tous formé une association "Tous contre Doudou" ? Je t'ai appelé au cas où ça t'intéresse de le savoir. Tu n'es jamais disponible ! Tu me laisses toute seule depuis un mois !
- Mais ... je suis là pour toi enfin !
- (pleurant) Tu t'isoles tout le temps ! Et quand tu es là, tu ne parles presque plus, comme si je n'existais pas.
- Mais ma Doudou ...
- Y'a pas de Doudou qui tienne ! Et puis, tu me disputes alors que je n'ai rien fait de mal. J'étais juste venue récupérer mon journal.
- Vas-y Clyde. Dis-lui maintenant ! ... ... ... Mais qu'est-ce que tu attends, dis lui !
- Doudou, je t'... Mince, je n'arrive pas à le dire ... J'ai lu ton journal ! Et ... Je ressens la même chose pour toi !
- (surprise) ... ... ...
- Ah bah, elle a l'air surprise. Ça lui a même coupé le sifflet. Quel caractère elle a cette fille ...
- Doudou, je ... Je suis amoureux de toi.
- Oh non, pourquoi tu me dis ça ?!? Ohlala ... Ahhhhh !


- Ohlala, pas maintenant !!!
- Sophie ? Qu'est-ce qu'il se passe ?
- Ma Doudou ? Tu as mal quelque part ?
- Je pense que ta Doudou a perdu les eaux.
- (Christopher et Clyde en choeur) Quoi ? Oh mon dieu !
- (se tordant de douleur) Mais qui c'est cette voix ?
- Je suis Erys ma chérie. Heureusement que je lui là d'ailleurs, parce qu'avec ces deux nouilles en train de paniquer, tu n'irais pas loin. Allez ma chérie. On inspire et on expire. Tes contractions te feront moins ...
- (paniquée) Mais ... Ce n'est pas le moment ! Je n'en suis qu'à 7 mois !!!
- Ah euh ... Oui, effectivement, ce n'est pas normal ...
- Je ... Je me sens très ... Promettez-moi de vous occuper du bébé si je ...

Et là, ce fut le trou noir. Était-ce ça la mort ?


Dernière édition par Princesse_Doudou le Dim 25 Juil 2010 - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Louise
Diable en Prada
Féminin
Messages : 1153
Age : 21
Localisation : Dans les Fifties
Sam 24 Juil 2010 - 10:35MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

C'est déjà terminé ?
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Sam 24 Juil 2010 - 11:11MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

@Louise a écrit:
C'est déjà terminé ?

lol non ^^ C'est un legacy (donc sur 10 générations). ça ne risque pas de finir maintenant ^^ J'ai juste transféré les 10 épisodes que j'avais déjà posté sur deux autres forums, vu qu'il y a d'autres lecteurs potentiels ici Very Happy La suite arrivera, bah quand elle arrivera ^^ Avec les aléas du quotidien, je préfère ne pas fixer une date.

Au passage Louise, oui, j'aime beaucoup le mythe du vampire. Ma prochaine série, Bloodlines, parlera de ça d'ailleurs Wink
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Louise
Diable en Prada
Féminin
Messages : 1153
Age : 21
Localisation : Dans les Fifties
Sam 24 Juil 2010 - 12:06MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

J'adore !! Dès que le premier chapitre est apparu je me suis jetée dessus !!
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Cywkis
Amazone décalée
Féminin
Messages : 3062
Age : 42
Localisation : tourcoing
Sam 24 Juil 2010 - 19:01MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

alors là, je suis bluffée ma princesse doudou, j'adore ton histoire et les prises photo, excellent!!!continues comme ça ma belle à nous emerveiller avec ton talent d'écrivain! Wink

cywkis
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Louise
Diable en Prada
Féminin
Messages : 1153
Age : 21
Localisation : Dans les Fifties
Dim 25 Juil 2010 - 11:34MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Je comprends toujours pas ce qu'est un legacy !

Edit Admin : utilise google de temps en temps http://www.simsoucis.com/index.php?page=pages/s3_les-regles-du-legacy_1
Revenir en haut Aller en bas
       


Invité
Invité
Dim 25 Juil 2010 - 19:50MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Coucou,
J’avais lu les deux ou trois premiers épisodes de ton legacy sur l’autre forum au moment de la publication et j’avais adorer ! Très heureuse que tu nous installes ta petite histoire ici je m’apprête donc à tout relire depuis le début et j’ai même ouvert une page word à coté pour noter mes impressions au fur et à mesure de ma lecture. Un journal de lecture si tu préfères. Je t’avouerais que je sais pas trop où ça va nous mener (parce que j’ai pas encore lu l’histoire entièrement au moment où j’écris) mais qu’à cela ne tienne c’est parti :

Pilote

« Oh hé du bateau je te cause » => MDR !

C’est clairement différent de ce qu’on peut lire en matière de legacy…y a aucun doute la dessus. C’est drôle, le premier dialogue entre doudou et « la voix mystère » est bien senti. Et puis surtout ça sent le naturel, le vécu ! c’est fluide et réaliste. Pour être franche je commence à en avoir un peu ma dose de ces pseudos auteurs qui nous servent de la prose de super marché et qui nous mettent des figures de style toutes plus indigestes les unes que les autres à toute les lignes. Là , les dialogues « claquent » bien et par-dessus tout ça sonne JUSTE ! halléluia !!!

En ce qui concerne le pitch, c’est un peu classique dans le sens où on a une fille coincée malgré elle dans le monde des sims et une petite voix espiègle qui l’accompagne, c’est du déjà vu mais ça n’a jamais été aussi bien mené. Tu nous dévoile dans le pilote certains éléments qui vont quelque part justifier le coté « capilotracté » de l’histoire mais laisse la place au questionnement . Contente de savoir que la vraie vie de « Miss Doo » est en pause de l’autre coté. Ce sera tout bénef pour elle si je comprend bien…enfin voyons la suite.

01 Begining

A nouveau, bien écrit et on en apprend plus sur Miss Doo : visiblement elle n’aime pas les insectes, le soleil la chaleur et elle aime …râler. Enfin, je sais pas si elle aime ça mais en tout cas, elle le fait tellement bien ! On repère également que « la voix » a un faible pour la miss, ça se voit comme le nez au milieu du visage qu’on a pas encore vu. Et que la miss a un don de précognition (le coté un poil fantastique j’aime assez mais je me dis que ça va pas être simple à mettre en scène tout ça) Le fait qu’elle se parle à elle-même en s’appelant par son prénom me fait sourire et me rassure plutôt parce que je fais exactement la même chose !
....
"T'inquiète, je ne risque pas de maigrir. Weight Watchers et Wii Fit n'ont jamais réussi à me faire perdre mon petit bidon" => Ah non ! Moi qui avait justement prévu une réunion weight watcher plus des sessions intensive de Wii fit ce mardi..c’est pas encourageant !
...
J’accroche définitivement bien à ce perso principal…je crois que de prime abord c’est bêtement parce que je nous trouve plein de points communs
...
C’est là que Chris entre en scène (je l’avais moi aussi choisis comme compagnon lors de mon legacy, on dirait que c’est LE parti de Sunset) !
...
On peut dire que tu manie très bien le découpage des différentes parties de ton histoire, les débuts sont de vrais débuts et les fins se termine souvent en cliffhanger ce qui donne une envie pressante de lire la suite. Jusque là…rien à dire, si ce n'est que tout (textes et images) est tout bonnement génial

Je dois quitter je reprendrais ma lecture ce soir. À bientôt


EDIT : En relisant, je me rend compte que c’est vachement décousu comme texte : normal j’écris en même temps que je lis et je passe parfois du coq à l’âne en faisant référence à des passages différents, mais comme tu dois connaître ton histoire sur le bout des doigts ça ne devrait pas trop te poser problème…Enfin j’espère
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Dim 25 Juil 2010 - 20:31MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Waw Tiffany ! Tu as eu une super idée de noter tes impressions au fil de la lecture. C'est décousu mais tu sais, j'ai l'habitude. Mon chéri passe toujours du coq à l'âne, le vilain ! Plus sérieusement, ça donne vraiment un côté interactif et je comprends mieux ce que dois ressentir un lecteur lorsqu'il découvre chacun des épisodes. Franchement, ça m'a beaucoup plu <3 Moi, je suis tout à fait pour lire, de temps à autre, ce genre d'impressions. ça me permettra aussi de savoir ce qui fonctionne, ce qui fonctionne moins bien et ce qu'il faut changer.


Episode pilote : prendre une nouvelle direction pour le legacy challenge m'a paru une évidence. J'avais tenté tant de fois de me lancer là-dedans. Je n'ai jamais tenu plus ... d'un jour ! Lorsque je me suis inscrite sur Forum Sims 3 (avant d'en venir à aller sur sims3-fr et Rabiere&Co), l'envie me titillait de partager mon univers avec d'autres créateurs que j'ai fini par admirer. Mais je n'osais pas publier ma nouvelle "L'appel de la forêt" (qui raconte les aventures de Dana Mc Coy, une petite rousse de 15 ans, découvrant un jour, au fond de son jardin, une forêt pleine de surprises). J'ai donc repris le principe du legacy, mis sur pied le personnage de Doudou (qui contient beaucoup de moi, ça aide) et j'ai choisi de la mettre en scène dans le legacy au lieu d'en faire la voix qui accompagne le sims. Comme ça, on goûtait à un autre point de vue. Rien de bien original (d'autres y ont pensé). J'ai juste eu la chance d'être la seule (apparemment) à le faire dans un legacy sauce Sims 3.

La voix classique (ça, je suis la première à me le dire), mais je la voulais avec une vraie personnalité et une vraie implication dans l'histoire.

Beginning : Moi ? Aimer râler ? Voyons !!! ^^ Là, on a l'épisode qui m'a le plus donné de fil à retordre. Mon choix pour Chris était le fruit du hasard. Je me suis dit que la salle de sport était l'endroit idéal pour rencontrer de beaux mâles et je suis tombée sur deux sims : Chris et Hank Goddard (sims que je maltraite constamment dans mes parties, le pauvre XD)

Voilà pour une petite "réponse" à ton journal de lecture Very Happy N'empêche, j'avoue que je ne pensais pas être menée autant par le bout du nez par ma propre histoire. J'étais loin d'imaginer le temps que ça me prendrait O_o
Revenir en haut Aller en bas
       


Invité
Invité
Lun 26 Juil 2010 - 18:59MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Bon et bien puisque ce que ça te plait, je continue mon journal de lecture

03 Mystérious call


Tout y est de l’humour, de mystère, de l’amoûur… quelle quiche quand même cette Doudou (sans vouloir vexer personne) elle sait que sa vraie vie est en pause et qu’elle reprendra le cours de son existence avec son chéri. Elle devrait profiter des bons moments qui lui sont offerts (d’autant que les grossesses non désirées et les mst c’est peu courant chez les sims)
A ce stade je me demande quelles sont au final les motivations du perso principal : On sait qu’elle est coincée là contre son gré et qu’elle souhaite repartir mais d’un autre coté elle a des activités (un job, elle sort) ce qui laisse penser qu’elle accepte son sort et qu’elle « joue le jeu ». La fin avec Clyde et Bogdan est tout juste excellente le dialogue, les images, les expression, les jeux de lumières : Génial. A la limite, je peu relever un tout petit bémol : la tenue de doudou que je ne trouve pas jolie ni que ça la mette particulièrement en valeur…mais je chipote

04 Apologize (tiens, pourquoi les noms des chapitres en anglais ?)

« je sais que ça va paraître fou mais ... Je viens d'un ... oh et puis zut ! Ici, pour moi, c'est le monde des Sims, des êtres virtuels créés par l'esprit fou d'un développeur de jeux vidéo. Dans mon vrai monde, je suis déjà avec quelqu'un et ... » Non mais chuuuuuteeeuh !! elle est dingue…pourquoi elle fait ça ?!!! En lui disant tout il y a deux possibilités : soit il ne la crois pas et elle passe pour une folle (9 chances sur 10) soit il la crois et découvre que ce qu’il croit être sa vie est en fait un jeu et ce ne doit pas être sympa à entendre. Enfin manifestement il ne semble pas trop relever ce qu’elle viens de dire ( ?!)
la dernière phrase de l’épisode m’encourage à penser qu’elle va profiter du moment présent…mais le titre de l’épisode suivant me dit que ça va pas durer…affaire à suivre
Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Siphoë
Boule de gomme
Messages : 1336
Age : 36
Localisation : Somewhere in my Imagination
Mar 27 Juil 2010 - 21:36MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

lol Tiffany, tu me fais rire parfois avec tes commentaires. ça me détend Very Happy

Pour l'épisode "A Mysterious Call", le côté "quiche" de Doudou est fait exprès ^^ Disons que c'est dans mon caractère de toujours faire attention à ne pas blesser les autres et je me laissais, il n'y a pas si longtemps que ça, envahir par mes scrupules. Maintenant, j'ai tendance à me dire qu'il vaut mieux avoir des remords que des regrets. Et je vis bien mieux ! Parenthèse fermée. N'empêche, en relisant ton journal de lecture, je me dis que tu as sauté un épisode et mis ensemble "A mysterious Call" avec "Love Hurts" (où on "voit" Clyde chez Bogdan). Apologize par contre, c'est bon ^^ Au niveau des motivations de Doudou, disons que ça cadre aussi avec mon caractère très adaptable. Je me fais à tout, ou presque XD

Dans l'épisode où Doudou balance à Christopher qu'elle a été propulsée dans un jeu vidéo, disons que je voulais amener une réflexion. Après tout, nous, qui sommes-nous ? Pourquoi sommes-nous là en train de vivre nos vies ? Parfois, je me disais "si ça se trouve, nous sommes des sims contrôlés par un joueur fou" XD (oui, je sais, je sors des trucs bizarres. Mon chéri est désespéré d'ailleurs ^^') Donc, un petit clin d'oeil à ceux qui auraient, au moins une fois dans leur vie, pensé la même chose (mais y'a des chances que je sois la seule XD)

Merci à tous pour vos commentaires en tout ça. ça me fait vraiment plaisir. La suite tardera peut-être un peu car je travaille sur le blog de "Lost in a Parallel World" et vu que je suis une quiche, ça me tape un peu sur le système :x Mais je viendrai avec une surprise dans les jours qui viennent. J'espère que cela vous plaira Very Happy

En attendant la surprise, voici la bannière de mon futur blog. J'ai à la fois travaillé sur photofiltre et gimp. Ce n'est pas hyper beau, mais vu le temps que j'ai passé dessus, je suis assez contente du résultat ^^

Revenir en haut Aller en bas
       
avatar

Cywkis
Amazone décalée
Féminin
Messages : 3062
Age : 42
Localisation : tourcoing
Mar 27 Juil 2010 - 23:20MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

excellent !!!!!ma petite princesse doudou! super, j'ai hâte à ce que ton blog soit terminé! Wink

bisous

cywkis
Revenir en haut Aller en bas
       


Invité
Invité
Mar 3 Aoû 2010 - 10:16MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

J’ai fait cours pour la fin, mais j'ai dévoré la suite : je suis au boulot et mes collègues me regardent d’un drôle d’air (surtout quand je lâche mes commentaires à voix haute)


Je met le tout en spoiler pour préserver ceux qui ne l'ont pas encore lu
Spoiler:
 
Je sais mes commentaires ne portent que sur le contenu de l'histoire, ni sur l'écriture, ni sur les images...tout simplement parce que c'est excellent. Un histoire bien rédigée c'est comme un numéro de prestidigitation...quand il est bien fait : on ne prête pas attention aux "ficelles"

Une question essentielle : à quand la suite s’il te plait ? vite j’espère…. Pretty pretty please ...with sugar on top !!!


Autre chose qui m’intéresse très fort : le pitch de ta prochaine histoire.
Je suis une inconditionnelle de l’univers de Withe Wolf (jeux de rôles) mon préféré étant Vampire la Mascarade. J’y joue depuis 5 ou 6 ans, je maîtrise quelque scénars de temps à autre. Je lis aussi beaucoup sur le sujet depuis l’envoûtant Dracula de Stocker aux vampires de bac à sable de Meyer en passant par la romanesque Anne Rice…et je ne te parles même pas des films !! Bref je connais bien et j’aime beaucoup cet univers et je me demande un peu à quelle sauce tu vas nous les cuisiner. Quoi que le titre me donne déjà un petit indice Wink
Revenir en haut Aller en bas
       


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [En pause] Lost in a Parallel World                      

Revenir en haut Aller en bas
       

[En pause] Lost in a Parallel World

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amaz'SimsAndCo  :: Espace Membres :: Créations des membres :: Les histoires des membres-