Information

En raison d'une très forte affluence, des difficultés pour charger nos sites peuvent être rencontrées. Notre équipe de petits lutins travaille pour rendre l'accès le plus fluide possible.
Partagez
Aller en bas
avatar
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 26

L'Atelier de Rope'

le Sam 19 Mar 2016 - 16:00


Dernière édition par Rope' le Dim 18 Déc 2016 - 11:53, édité 3 fois
Réputation du message : 100% (1 vote)
Rappel du premier message :



Bonjour tout le monde, et bienvenue dans mon petit atelier !

En vous baladant dans ses pages, vous aurez l'occasion de découvrir de jolies constructions, des personnages atypiques, des vêtements pour étoffer vos garde-robes. Et parfois même, à l'occasion, de chouettes illustrations réalisées avec le jeu, ou bien des écrits.

Alors ouvrez l'oeil, et bonne visite !






Au cours de cette année, vous avez appris à connaitre mon petit Alphonse. C'est pour les Egeries que j'ai réalisé mes dernières illus' avec le jeu, et si il y a bien des créations que je veux faire figurer ici, c'est celles-ci :




Mais sa résolution vacille, lui qui d'habitude exécute ses pas sous le couvert des ombres, voit maintenant poindre l'aube.
Viens donc à la lumière, l'implore soudain la douce Colombe, toi dont la grâce éclipse l’obscur pennage.
Alors le Corbeau, enchanté, entre dans la danse, et tous, de l’humble pigeon à l'hirondelle aux yeux rieurs, et même le Roi Cygne, tous l'acclament.
Gloire à l'Oiseau Noir !







À vouloir côtoyer les étoiles, j’m'étais brûlé les ailes, poussant mon corps au-delà de ses limites… j'avais alors dû faire une croix sur ma carrière. J'étais si misérable, vous n'imaginez pas, et si l'bonheur devait m'échapper, j'étais prêt à emporter tout le monde dans ma chute. J'ai loupé tant de choses en me coupant du monde, j'n'ai pas pleuré de bonheur au mariage de ma sœur, je n'ai pas serré dans mes bras ma Man’, quand mon beau-père nous a quitté, j'ai rejeté l'homme qui avait apprivoisé le loup solitaire que j'étais alors. Et comme je le regrette encore, aujourd'hui, ce que j'leur ai fait, à tout ceux qui m'avaient fait une place dans leur vie, à ceux qui voulaient juste m’empêcher de sombrer.

____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !

avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: L'Atelier de Rope'

le Lun 2 Jan 2017 - 20:08
Réputation du message : 100% (1 vote)
Vu mon niveau catastrophique en temps qu'écrivaine (niveau O quoi) et que je suis pas la plus grande lectrice du monde, je saurai pas faire une critique constructive, donc ça m'embête un peu là. mrgreen

Au niveau de ma lecture, c'était agréable à lire, fluide, j'ai tout dévoré d'une traite hier soir. Y a rien qui m'a choqué donc au niveau de l'écriture en elle-même je laisse des gens plus doués te donner leur avis.
Après même si cette scène risque de ne pas arriver réellement dans ton histoire et que c'était ton but de travailler sur des dialogues, ça reste un peu compliqué de voir interagir autant de personnage sans se sentir un peu perdu justement lors de ces phases de dialogues. Ça c'est surtout parce qu'on lit justement le texte en dehors de l'intégralité du projet et que du coup quand on a pas eu le temps au fil des chapitres de découvrir les personnages et les intégrer dans notre petite tête par nous-même.

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



avatar
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 26

Re: L'Atelier de Rope'

le Lun 2 Jan 2017 - 20:22
Réputation du message : 100% (1 vote)
Pas de sousis Isis, prends ton temps.

émue

Lady, j'imagine que oui, c'est pas forcément évident de suivre ! Certains des personnages présentés sont plutôt secondaires en plus. Enfin j'espère que ça ne découragera personne, ça m’intéresse d'avoir votre avis sur la lecture et le style, même si vous n'êtes pas expert dans le domaine. Content que ça soit fluide pour toi ;D


Du coup, vu qu'il est en fin de page précédente, je me permet de reposter le texte.



Merci à tous pour vos commentaires !

Je vois que le petit Balthazar a un certain succès ! Et yep Sucrée, il est un peu moins déprimé que dans sa version Sims 3, disons que les années ont passée, et avec une nouvelle copine aussi impul… pleine de de vie que Nadine, il a bien fallu se reprendre en main !
Isis, je vais baisser leur télé, tu n'as absolument pas tort, je ne sais pas ce qu'elle fait placée aussi haut !


Sur ce, puisque ça a l'air de vous intéresser, voilà le petit écrit dont je vous parlais ! J'espère que vous en apprécierez la lecture. Wink


________________________________________________

L'action de ce récit se situe peu après Le Silence (donc, on est encore au tout début de l'histoire), et bien avant Le Bal des Ombres. Tout comme ces textes, il s'agit pour moi d'un exercice d'écriture, une occasion de mettre en scène des personnages et de les faire interagir (et dans le cas présent, j'avais surtout envie de me concentrer sur quelques dialogues). Disons que c'est juste très librement inspiré de mon projet d'écriture, les situations présentées ont peu de chance d'avoir lieu, le portrait que je fais de certains personnages est volontairement forcé ou imprécis, et j'évite tout point de l'intrigue !


Je vous conseille la lecture des deux autres textes, afin de mieux situer les personnages. 

A ce point du récit, on a déjà introduit les personnages de Sian'ja et de son frère Liadon (surnommé le Paon), enfants du Seigneur Oban des Terres de Vhul, territoires montagneux mais possédant de nombreuses richesses. Ils sont arrivés il y a peu à Thovan, cité majestueuse au cœur du désert du même nom, qui a été conquise il y a vingt ans déjà, par l'Empereur Hannon (originaire de Vhul, et ami d'Oban dans sa jeunesse). Sian doit y épouser Theobaal, fils de l'Empereur et de Dame Laodice, fille ainé du Roi Augame, de la lignée des Rois Bâtisseurs, qui dirigeait précédemment la cité. Liadon, lui, est promis à Milarianne, princesse en exil du royaume de Trêve, un territoire vaste et fertile au nord du désert (qui lui-même a changé de dirigeant il y a huit ans, suite à une histoire de trahison).

Le plan d'Hannon reste très clair aux yeux de Sian et Liad : par ces mariages, il unit leurs familles et peut ainsi partir à la conquête de Trêve. Comptant sur la légitimité de Milarianne, et l'amour que le peuple éprouvait pour sa famille, ainsi que sur les armées d'Oban, il espère étendre son Empire.

J'espère en tout cas avoir expliqué l’essentiel (pour ce qu'il y a à savoir pour comprendre), et que vous prendrez plaisir à lire ce texte !


________________________________________________



Les Lumières de Thovan.





Spoiler:
Chancelante, Marianne serre mon bras plus fort pour ne pas perdre l'équilibre. Mais je le remarque à peine. Ce n'est pourtant pas la première fois que je mets les pieds dans le Salon Nocturne, lieu de rendez-vous incontournable de la noblesse Thovarianne, mais difficile de ne pas s'émerveiller devant un tel spectacle. Au-dessus de ma tête, j’observe le ciel constellé d'étoiles, au travers d'un verre si pur qu'il n'est visible que lorsqu'il se met à pleuvoir. Cette incroyable verrière est soutenue par des demi-arches d'acier ouvragées, régulièrement espacées tout le long de cette galerie démesurée. Si le savoir des Rois Bâtisseurs est grand, il n'est pourtant pas à l'origine de ce lieu, qui doit bien dater des Temps Anciens.

Toutes les classes sociales se mêlent, dans de multiples salons, aménagés à bonne distance les uns des autres, afin de pouvoir négocier et commercer hors de portée d'oreilles indiscrètes. Car c'est bien là la principale activité des occupants de la galerie. A Thovan, on ne pratique pas ces activités avant le crépuscule, à l'abri du regard d'Isvaël, le Dieu Solaire adepte de l'honnêteté en toute circonstance. Cette tradition ancienne, inconnue pourtant de l'actuel culte du Disque, est un héritage d'une lointaine occupation de la cité, comme beaucoup d'autres coutumes. Le fief des pacifiques Rois Bâtisseurs a connu un bon nombre d'occupations au fil des âges, mais grâce à leur ruse, ils ont toujours fini par le reprendre aux mains des envahisseurs. Une vérité qui n'a pas pu échapper à l'Empereur Hannon.

D'un discret mouvement de menton, Milarianne attire mon attention sur un petit groupe de visages connus.

J'ai passé l'après-midi en sa compagnie. Tout deux réunis autour d'un plateau de Kadori, un jeu visiblement très populaire ici, elle avait en vain tenté de m'en apprendre les règles. Sous cet air candide qu'elle affiche aux yeux de la cour de l'Empereur, je lui avais découvert l'esprit vif, parfaitement consciente des réalités de la Cour des Miracles, et de sa propre situation. De notre situation, bientôt. 

Si je n'ai fait que tremper les lèvres dans mon verre,  ma promise n'en est pas restée là. Je ne peux pourtant pas m’empêcher de me demander si son ivresse est feinte, au moins en partie.

Personne ne nous remarque, visiblement trop absorbés par leur partie de carte. Les mises se mêlent aux registres et cartes navales qui encombrent la table, quelques verres sont posés sur des piles de cahiers à l'équilibre précaire. Première à lever les yeux, ma sœur m'adresse un large sourire.  Alors qu'elle doit dominer même la plupart des hommes de l'assistance, elle occupe un si petit espace sur sa banquette, comme repliée sur elle-même. Elle n'a pas mon aisance en société et je la sens rassurée d'apercevoir une figure amicale. 

La place à côté d'elle est vide. Plongé dans l'observation des vagues en contrebas, le Prince Theobaal semble avoir déserté la partie, laissant son jeu entre les mains de Sian. Le jeune Malrem Longepier, l'héritier des grandes îles de Vandicas, semble essayer de capter son attention, exposant d'une voix peu assurée des arguments en faveur d'un quelconque accord commercial. C'est sans aucun doute la raison de sa présence ici, ainsi que celle du Prince.

Le reste de la compagnie se compose de Vanithia, la femme de Malrem, étonnement assise sur les genoux d'Evric Vanancel, fils d'un noble d'une maison mineure, actuellement dans un état d'ébriété majeur. J'avais entendu parlé de leur proximité, de leur enfance passée ensemble. Sans m'attendre à ça. Riant aux éclats, une main posée sur le torse largement exposé d'Evric, l'attitude de Vani n'a rien de celle d'une sœur… 

Enfin, immobile derrière Sian, se tient le colossal Valdr, notre Gardien à tout deux. Il m'adresse un bref regard, et signe d'un geste de main Vision.

Je ne peux pas m’empêcher de soupirer. Et je sais que mon agacement n'aura pas échappé au gardien. Ces derniers temps, nos exercices avec ce talent se font de plus en plus fréquents, sans grand résultat. Je me sais bien moins doué que Sian, mais Valdr insiste pourtant. Seulement, lorsqu'on utilise la Vision, il est bien plus difficile de se concentrer sur les conversations et j'ai déjà eu trop peu de temps depuis mon arrivée à la cour pour observer les interactions entre les différents membres de la noblesse locale. 

Pourtant, je m’exécute.

Sur mes avants bras exposés, je sens la douce chaleur des rayons du soleil. Mon premier réflexe, troublé, est de lever les yeux vers la baie vitrée et le ciel nocturne qui s’étend au-delà. L’expérience de la Vision reste toujours déconcertante pour moi, même après tout ce temps. L'odeur de l'herbe, comme une invitation à m'allonger et profiter de la chaleur de l'après midi. Je devine sans problème que ces sensations me viennent d'Evric et Vani, l'une trop occupée à chuchoter à l’oreille de l'autre pour s'occuper de ceux qui les entourent. Et puis un bourdonnement, lointain, mais qui se fait de nouveau plus proche. Et il s'éloigne de nouveau. Non sans fierté, je comprends qu'il s'agit ici d'agacement de Malrem, bien plus gêné, j'imagine, par leur distraction que par leur proximité, lui qui est visiblement habitué aux troublants écarts de son épouse.

Des pas discrets dans l'herbe haute, le vent puissant qui souffle sur le feuillage d'un arbre… c'est un concert d'impressions qui se poursuit, alors que j'ai de plus en plus de mal à les interpréter.

« On m'avait dis que le Paon était plutôt loquace et pourtant, il n'a pas encore pipé mot. Un verre de vin pourpre de Belvarn pourrait peut-être lui éclaircir le gosier ? »

Je me saisis de la coupe tendue par Evric, visiblement très fier de son intervention et y trempe les lèvres. Appuyée contre mon épaule, Mila semble sur le point de s'assoupir.

« Il aurait été bien impoli d’interrompre votre conversation passionnée avec Dame Longepier. Mais si j'avais un conseil à vous donner Evric, essayez donc de prêter un peu plus d'attention à votre jeu. J'imagine qu'il est agréable d'écouter les douces paroles de la charmante demoiselle assise sur vos genoux, mais ma sœur est visiblement en train de vous plumer.  »

Loin de paraître déconcerté par mes propos francs, l'homme rit à gorge déployée, laissant s’échapper quelques gouttes de vin de son gobelet. Une brise glaciale souffle sur ma nuque. Sa compagne a au moins la décence de paraître gênée.

« Vous oubliez, Prince Liad, que vous vous trouvez à Thovan ! Ce qui tutoie l'indécence chez vous est un comportement tout à fait naturel, de par chez nous.  Vani est comme une sœur...
- Mais ferme-la, Evric.» Vanithia attrape d'une main agile le verre à demi-incliné de son compagnon, avant de poursuivre. « Le prince est sûrement bien au fait des mœurs locales, inutile de te justifier.
- D'autres visiteurs, moins informés, pourraient pourtant être confus par ton attitude ma Dame, ajoute Malrem, sans lever la tête de ses notes. Ce n'est pourtant pas faute de t'avoir prévenu, mais j'ai depuis longtemps perdu espoir de te voir écouter... ».

Il s’interrompt brusquement, visiblement captivé par le document sur lequel il vient de mettre la main. Triomphant, il se tourne vers la fenêtre.

« Voilà l'accord dont je vous parlait, mon Prince ! Le terme plus juste serait peut-être projet d'accord, mais si vous y jetiez simplement un coup d’œil, vous constaterez que nos deux parties y trouveront leur compte. Ces taxes, que vous allez obtenir pour tout ce qui sera bientôt pêché dans la Baie d'Antane, vont être une véritable aubaine pour la couronne ! ».

Son ton enjoué semble forcé. Le silence s'installe. Voyant que son interlocuteur ne réagit pas, l'héritier des Longepier perd un peu de son assurance nouvellement acquise. C'est au moment où il s’apprête à reprendre la parole que le Prince répond enfin :


« Votre père. Il a ce matin même, fait la même proposition à l'Empereur, lors du conseil. Lorsque ce dernier a refusé, vous souvenez-vous des arguments qu'il a avancé ? Vous étiez là. Moi pas.
- C'est à dire… Vous savez, avec toutes les affaires en cours… Enfin, tout ce qui se met en œuvre en ce moment, les conquêtes nordiennes, peut-être que l'Empereur n'a pas considéré…
- Donc, vous espérez qu'une fois vos arguments avancés, je me rangerais à votre avis. Que je pourrais le convaincre. Voir même, mais je doute que vous ne l'ayez vraiment envisagé, que je consente votre proposition, comme ma fonction m'y autorise. »


L'autre lui tend déjà le manuscrit. La lumière des bougies devient plus vive à mes yeux. L'espoir. Il est aveugle, s'il pense le Prince disposé à l'écouter débiter ses arguments subtilement formulés. La relation de l'Empereur avec son fils est peut-être conflictuelle, au mieux, c'est de notoriété publique. Mais il faut ne pas connaître Theobaal, un modèle de droiture, pour envisager de jouer là-dessus.

Se détournant enfin de la baie vitrée, le Prince reprend sa place au côté de Sian, jetant un coup d’œil à ses cartes, sans un regard pour Malrem.


« Si vous me laissiez seulement l'occasion, mon Prince...
- Inutile. Hannon, avant d'être un conquérant victorieux, était un chef de clan marchand. S'il a refusé l'accord formulé par votre père, c'est simplement qu'il ne nous est pas favorable. »


L’envoûtement né de leur marchandage prend soudain fin. Vani se met à glousser d'une des réflexions d'Evric, sans doute une pique destinée à son époux, à présent retranché dans le silence… un très court instant, j'ai pourtant cru le voir sourire. Sans pour autant saisir comment cette conclusion aurait pu le satisfaire. J'espère que j'aurais l'occasion de comprendre les véritables enjeux de ce marchandage, lors d'un/du ? prochain Conseil, peut-être. Il me faudra être attentif.


Sur un signe de Theobaal, ma sœur pose sur la table une Impératrice d’Opale accompagnée de son Valet. Les soupirs des autres joueurs m'apprennent qu'elle est de nouveau sur le point de remporter la partie.


Vanithia a regagné sa place auprès de son époux à l'air absent Son ancien compagnon, après avoir une nouvelle fois vidé sa coupe, se concentre sur son jeu visiblement décidé à ne pas repartir bredouille. C'est alors qu'une odeur sucrée, enivrante, embaume l’atmosphère. Je me tourne vers Milarianne, qui les lèvres entrouvertes, observe un nouvel arrivant. Lansen, le Gardien du Prince Theobaal, marche d'un pas prudent, perché sur ses grandes jambes, les bras chargés de livres de comptes. Le tonnerre gronde. Ma propre jalousie, sans aucun doute.

La partie a repris son cours. Si certains parlent encore affaires, l'ambiance s'est apaisée, et se mêlent à présent à ses échanges, des discussions à propos de la nuit des Renaissantes, qui marque à Thovan les premiers jours du printemps et le déclin de leur dieu nocturne. N'ayant jamais eu la chance de participer à ces célébrations renommées, je partage l'enthousiasme des autres membres de notre petit groupe.

« Nous avons, dans le conseil de mon père, un marchand, dont la femme est originaire de Thovan, raconte Sian, surmontant momentanément sa timidité. Elle est âgée aujourd'hui et quand vient la fin de l'hiver, elle parle avec envie des valses, des mets, des personnes aussi, qui faisaient la magie de ces fêtes, quand elle vivait encore ici.
- Non pas que tout cela manque, bien entendu, au cœur de nos montagnes, je m'empresse d'ajouter. Vous seriez surpris par le raffinement de nos réceptions. Nulle cité ne rivalise avec Utavhe, quand il est question de théâtre et de belles-lettres.
- Je suis sûre que vous dites vrai ! » Le sourire de Vanithia se fait plus enjôleur. « Il suffit de poser les yeux sur vous, mon beau prince, pour constater le bon goût de votre peuple. Vous apprécierez sans conteste la splendeur des Renaissantes !
-  À mes yeux, toutes ces célébrations finissent par se ressembler... »


La voix de Milarianne a quelque chose d'éthéré, presque un murmure. Elle qui était nonchalamment allongée sur la banquette à mes côtés, semble à présent aux aguets. Une main délicate encercle fermement mon bras.


« Comme si toutes les occasions étaient bonnes pour s’enivrer, au point d'en perdre la mémoire. Ce n'est pas une mauvaise chose, entendez-moi bien : sans cela, on finirait sûrement par se lasser de croiser sans cesse les mêmes visages, et d'échanger nuit après nuit les mêmes propos vides de sens. 
-  C'est sans doute du côté de Trêve qu'il faudrait chercher les barbares rustiques et non vers les montagnes ! » L'exaspération de Vani est palpable, même sans faire usage de la Vision. «Vous êtes simplement incapables de contempler l’éclat de Thovan, après avoir vécu comme une aveugle au cœur des forteresses sans grâce que l'on construisait chez vous.
- J'imagine que les ténèbres sont préférables à cet éclat, si éblouissant, que la plupart des nobles présents dans la cité en ont oublié la raison de leur présence ici. Dites-moi, Vani, depuis combien de temps n'avez-vous pas vu vos terres ?
- Je vois où vous voulez en venir… six mois, bientôt » Le ton de Vanithia est à présent moins acide « Mais certaines négociations peuvent prendre du temps, Milarianne, pour que l'accord convienne à chaque partie.
- J'accorde à votre époux et à votre beau-père le bénéfice du doute, leur présence en ces murs n'est peut-être pas vaine. Mais nous savons toutes deux qu'un bon nombre des seigneurs ici présents dans le palais, n'ont jamais mis les pieds dans ces salons. Ils se pavanent et piaillent au cœur de cette cage dorée, fermant les yeux sur ce qui se trouve au-delà. Leur terres, leur peuple.
- Vous dramatisez. La plupart de ces territoires sont assez insignifiants pour survivre sans gouvernant, tant qu'on y respecte la loi de l'Empereur. Pour les autres, un intendant habile peut se charger de diriger. Tenir son seigneur informé, respecter ses consignes, et faire preuve de bon sens, s'il lui faut prendre une décision. Que pouvez-vous donc savoir de toutes ces questions, vous qui n'avez jamais régné sur Trêve  ?»

Plutôt que de répondre, Milarianne se saisit simplement de sa coupe et sirote son vin en ignorant sa rivale. Le sourire de cette dernière s'efface. Si elle l'a momentanément oublié, elle n'ignore rien de la traîtrise qui a conduit à la chute de Trêve, celle du propre conseiller d'Yresonne, Reine d’Abondance, et son régent alors qu'elle était en déplacement.

Alors que le silence menace de s'installer de notre côté de la table, le rire d'Evric tonne. Levé d'un bond, manquant de s'étaler sur les tapis, le voilà qui se saisit de la main de Vanithia, trop surprise pour garder l'expression boudeuse qu'elle avait adopté. A présent à genoux, il clame d'une voix forte, à défaut d'être claire :

« Boucles blondes resplendissantes sous le Soleil, dardant tout comme le désir qui m’envahit ! Tes yeux rieurs sont pour mon cœur, bordel» Il s’interrompt momentanément, pris par un haut-le-cœur. « … sont pour mon cœur pareils, à un jour d'été qui jamais fini… qui jamais ne finit.»

Pour conclure sa tirade, il pose un baiser passionné sur la main de celle qu'il considère comme sa sœur. Cette dernière en profite pour se saisir du papier qu'il tient entre ses mains.

« Mais qu'est ce que c'était que ça, Ev' ? Et ce n'est pas ton écriture là-dessus ! On dirait un de ses poèmes brefs, qu'ils s'écrivent de l'autre côté de l'océan.
- Une aphôme, si je ne me trompe pas. » Les joues rougies par l'attention que tout le monde lui porte soudain, ma sœur s'empresse d'ajouter. « Des poèmes romantiques généralement, que s'échangent discrètement les amoureux dans les Cités d'Argent. Les jeunes gens sont là-bas promis très jeunes à leurs futures moitiés, il est plutôt commun que des idylles naissent... et disparaissent dans le secret.
- Celui-ci est plutôt… simpliste, si je puis me permettre. »

M’intéressant moi aussi à cette discipline, j'ai eu l'occasion de constater le talent dont la noblesse de Belvarn ou Athive, peut faire preuve, quand il s'agit de faire briller leur maîtrise des mots. Observant l'écriture précise de l'apprenti poète sur le morceau de papier, je n'entends pas la question de Vanithia. Evric lui désigne le Prince d'un signe de tête.

« Il était dans les notes à Theobaal. Elle m'emmerdait sacrément vot' prise de bec, mesdames, alors j'ai cherché de quoi me distraire en attendant que ça vous passe. Et j'ai vu ça dépasser.
- C'est en effet mon œuvre. »

La voix du Prince est toujours aussi déconcertante, dénuée de toute intonation. Alors que je concentre ma Vision sur lui, les musiques et la conversation m’apparaissent comme assourdies, ma vue aussi se trouble sous un voile d'obscurité, que la lumière des grands braseros ne parvient pas à percer. Sans même s'indigner de ma critique, il ajoute, le regard posé sur son Gardien rougissant :

« Mais je suis un piètre poète, je n'en doute pas. C'est pour Lansen, que j'avais mis ces mots sur papier.
- Et il comptait la dire à qui cette aphône, Lans' ? s’exclame Evric, hilare. C'est pas de la grande écriture, même moi je peux le voir… mais je me demande quelle fille serait prête à se le figurer poète !
- Peut-être est-elle destinée à cette grande blonde, vers laquelle il s'est précipité hier, dans cette maison de plaisir ? » Sous le regard intrigué de ma sœur, j'ajoute rapidement : « Ne te fais pas d'idée, j'y suis allé simplement par curiosité, les courtisanes thovariannes n'ont, parait-il, pas leurs pareilles sur le continent. Si je n'ai pas gardé les yeux baissés, mes mains sont restées dans mes poches et mon manteau sur mes épaules, je suis bientôt un homme marié ! 
- Y a pas meilleure raison de s’offrir une nuit de débauche, le Paon. T'imagines même pas ce que tu loupes ! » Evric assume décidément bien ses infidélités. « Alors Lans', c'est bien à cette putain efflanquée que tu vas réciter ta poésie, pendant que tu la baiseras ? 
- Saloperie d'ivrogne, répond enfin l’intéressé, après un long silence. 
- J'suis ivre, mais c'est pas moi qui m'imagine pouvoir séduire une pute par des mots et non par d'l'or ! Mais avec ta sale trogne, c'est p't'’être tout ce que tu peux espérer.
- Je comprends pourquoi ta femme refuse de t'accompagner à la cour. Sur le terrain d’entraînement, les gens de ta propre garde racontent qu'elle exulte, dès qu'elle te voit partir, soulagée de ne plus avoir à supporter ses deux minutes de calvaire journalières, quand tu la rejoins ivre, au pieu. »

A mon grand étonnement, c'est le gloussement de Vani qui interrompt Evric dans son élan. Si elle n'est pas la seule amusée par l’échange, c'est à elle qu'il jette un regard noir, qui font redoubler ses rires. Le voyant vexé, sa presque-sœur retourne s’asseoir sur ses genoux. Dans l'espoir de lui arracher un sourire, elle lui taquine les côtés du bout des doigts. 

Il va me falloir encore du temps, beaucoup de temps, pour apprendre à connaître toute cette galerie de personnages qui compose la cour de Thovan !  

La suite de la soirée se passe sans nouvelle altercation. Chacun parvient à se concentrer plus ou moins sur le jeu, les mises passent de main en main. Le Prince et Malrem finissent par trouver quelques terrains d'entente. Voyant ma compagne assoupie, je prend congé et décide de la ramener à ses appartements.

La démarche peu assurée, nous marchons dans les corridors silencieux du palais, sans croiser personne. Les lieux sont méconnaissables sans la foule qui s'y promène le jour. Ces murs ont des siècles, voir des millénaires. J'essaye, sans succès, de m'imaginer la vie de ceux qui habitaient ici à ces époques lointaines, alors que débutait le règne des Bâtisseurs. Mais je doute qu'une femme aussi extraordinaire que ma compagne, au charme si saisissant, ai jamais foulé ces dalles.

Alors que mes pensées vagabondent, nous arrivons à destination. Sur le seuil, enhardi par mon ivresse sûrement, je fais mine de la suivre, mais déjà, une main se pose sur ma poitrine. 

« Non.. » Devant mon incrédulité, elle ajoute. « Jenta est à l'intérieur. La pauvre petite, elle s'est mise à faire des cauchemars il y a quelques jours, alors j'ai accepté qu'elle dorme avec moi. Je n'ai pas le cœur à la réveiller.»

Elle pose sur ma joue un baiser prude et me laisse planté là. Au travers des brumes de l’alcool, je remarque qu'elle se déplace de nouveau avec sa grâce habituelle. Alors qu'elle s’apprête à refermer la porte, j'essaye en vain de faire appel à la Vision, et suis submergé par ses sentiments contraires. Une douce chaleur au creux du ventre, apparue quand elle a évoqué sa sœur. Une averse à la périphérie de mon champ de vision. Les dernières notes d'une complainte sur un instrument à corde, à la sonorité singulière. 

« Passe une bonne nuit Liadon. Demain sera peut-être propice à de nouveaux moments plaisants. »

La porte claque, alors que je n'ai pas prononcé un mot.

____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: L'Atelier de Rope'

le Lun 2 Jan 2017 - 22:16
J'ai lu et beaucoup aimé, promis je passe faire une critique constructive dans la semaine Wink
avatar
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 26

Re: L'Atelier de Rope'

le Mer 4 Jan 2017 - 17:43
Merci Caro ! N,'hésitez pas à laisser un mot ici, même si c'est bref, surtout. C'est plus encourageant que pas de mot du tout ;p

Mais n'hésitez pas à développer non plus vos impressions sur le style, l'univers, les personnages, que ça soit pour ce texte ou pour les précédents. Je suis curieux de lire tout ça, ça pourrait m'apporter beaucoup pour la suite de mon projet !


____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: L'Atelier de Rope'

le Jeu 5 Jan 2017 - 8:50
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je trouve ton écriture hyper fluide et hyper "coulante" , ça se lit facilement, on bute sur rien ; vraiment j'aime beaucoup te lire ! Quand tu décris les rayons de soleil ou de l'odeur de l'herbe, on a vraiment l'impression d'y être, de se retrouver dans l'histoire.

J'aime beaucoup aussi les dialogues qui permettent de mieux cerner les personnages
avatar
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 26

Re: L'Atelier de Rope'

le Ven 6 Jan 2017 - 18:55
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je te remercie Caro, ton commentaire me fait vraiment plaisir.

J'espère que certains pourront prendre un peu de temps ce w-e pour lire et commenter, j'avoue être un peu déçu pour l'instant, du manque d'enthousiasme. Surement parce que ça me tient bien plus à cœur que mes créas Sims ^^

____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !
avatar
Isisaur
Aéro Pim's
Aéro Pim's
Féminin Messages : 21056
Age : 38
Localisation : A la maternelle

Re: L'Atelier de Rope'

le Sam 7 Jan 2017 - 12:56
Réputation du message : 100% (1 vote)
Ca y est, j'ai enfin eu le temps de lire !

Et j'adore !!

Alors au début, on a un peu de mal à situer qui est qui, il y a beaucoup de personnages, c'est riche en personnalités différentes. Mais on est très vite transporté par tes mots, qui sont fluides et sonnent justes.

Tu parviens à changer de registre sans mal (entre un paon raffiné et un ivrogne frustre) : tu t'en sors très bien pour changer de ton et que ça sonne ben.

En gros ça se lit tout seul et ça un goût de trop peu et de "j'y reviendrais bien".

____________________________
Mes trophées:
avatar
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 26

Re: L'Atelier de Rope'

le Dim 8 Jan 2017 - 9:33
Merci beaucoup Isis d'avoir pris le temps de lire, et de ton joli commentaire. Je m'inquiétait pas mal pour le changement de registre d'Evric, qui au début du texte, adopte le style légèrement ampoulé du Paon, mais qui à la fin, beaucoup plus ivre, change de ton.


Bon bon... trois personnes seulement qui me lisent en une semaine, pas même de mention dans la Galerie d'art de la Gazette, j'avoue que je ne m'attendais pas trop à ça. J'étais vraiment heureux de partager tout ça avec vous, parce que c'est un projet qui me tiens beaucoup à cœur depuis un moment déjà. A l'avenir, je pense que je m'abstiendrais, je comprend que ça vous emballe beaucoup moins que mes créas Sims habituelles...

Bref, ça me déprime un peu tout ça. Mais merci à toute les trois, tout de même, Caro, Lady, et Isis.

____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !
Invité
Invité

Re: L'Atelier de Rope'

le Dim 15 Jan 2017 - 12:43
Comme toujours j'arrive une semaine ou deux après la publication de l'un de tes textes. Je suis désolée, car je l'avais déjà lu. Je n'ai aucune excuse, je n'ai pas pris le temps de donner mon avis sur ton écriture. Du coup, je vais te dire ce que j'en pense, et aussi faire allusion à ce dont on avait déjà parlé avant.

En MP tu m'as conseillé des livres fantasy. J'ai envie de me lancer, mais j'ai aussi un peu peur de trouver l'écriture de ce genre beaucoup trop difficile pour moi qui ne suis pas très fut-fut...

On ne va pas parler du genre, juste du texte en lui même : comme tes deux autres, l'écriture est fluide et j'aime beaucoup la façon tu décris les personnages, les actions et l'environnement du monde que tu as inventé. Je suis impressionnée par ta façon de créer ton univers. Je n'avais jamais pensé à faire des "exercices" d'écriture comme les tiens, et ça donne vraiment envie. Du coup j'ai des tas de questions, peut-être que je pourrais te les poser en coin écriture ou par MP ? Si tu veux, bien sûr.

Je m'égare, mes commentaires dont aucun sens. Je disais donc :

Comme l'a dit Isis, tu arrives bien à changer de registre sans pour autant perdre ton style de description. J'ai relu les trois textes, dans l'ordre que tu as donné, et même si les évènements ne sont pas directement liés tu arrives à conserver le fil de l'histoire (que tu connais toi et que tes lecteurs connaissent seulement en parti) et la plume.

Je comprend que tu sois découragé par ce manque de réponses... En tout cas si un jour tu décides de poster à nouveau je me ferai une joie de lire tes autres textes et de commenter mon avis. (même si c'est toujours un peu tard)...
avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21023
Age : 25
Localisation :

Re: L'Atelier de Rope'

le Mer 18 Jan 2017 - 11:37
J'ai lu, mais je n'avais pas encore pris la peine de commenter Smile

A la base, ce n'est pas mon type d'histoire, et pourtant, tu as réussis à m'emporter Smile Je trouve que ton point fort est d'arriver à nous décrire les lieux et les ressentis. Je n'ai aucun mal à m'imprégner dans l’histoire Smile
Et en effet, on a envie d'en avoir plus =D Genre "Aller, encore un chapitre avant d'aller dormir"

Bon par contre j'aime pas lire sur écran, alors j'exige que tu m'envoie une version papier

Et ne te décourage pas du peu de commentaire, car ce n'est pas tout le monde qui aime lire, et on ne peut pas le reprocher ^^

____________________________

Mes victoires:
avatar
Vavaveau
Serial Céréales Gameuse
Serial Céréales Gameuse
Féminin Messages : 5573
Age : 19
Localisation : Ponyville

Re: L'Atelier de Rope'

le Mer 18 Jan 2017 - 13:14
Et bien, j'ai toujours apprécié ton travail concernant les Sims, j'ai toujours prêté attention à tes œuvres sans jamais vraiment commenté, souvent par manque de temps ou parce que je ne savais pas quoi dire, tu es quelqu'un que j'admire beaucoup pour son univers créatif.

Aujourd'hui j'ai eu un peu (beaucoup) de temps pour revoir tes petites créations, et enfin lire ces fameux textes que j'avais déjà envie de découvrir quand tu as sorti "Les Lumières de Thovan", et je suis encore en train de flotter dans l'ambiance que tu as créé.

Je suis le genre de lectrice qui se prête facilement à la magie des mots, je déteste quand on doit relire 150 fois la même phrase pour comprendre ce qui se cache derrière, et j'avais peur que ça soit ce qui arrive en lisant tes textes car je te sais assez perfectionniste, mais ce n'est pas du tout ce qu'il s'est passé. J'adore ton écriture!

C'est vraiment très fluide, on rentre facilement dans le récit, je crois bien que c'est la première fois que j'ai réussi à imager sans aucun problème la scène et les personnages (malgré l'absence de description physique pour les personnages, qui est comblée par leur caractère respectif). Le nombre de personnage nous perd peut-être un peu au début, mais comme dans ce dernier texte on suit un personnage qui lui même n'a pas l'air de connaître tout le monde, on ne perd pas l'ambiance en se disant "Qui c'est lui déjà?" et on s'habitue assez rapidement du fait que chaque personnage à un caractère fort.

J'ai envie de dire pleins d'autres choses mais ce serait pas très constructif. Dans tous les cas, pour des exercices d'écriture, c'est vraiment très réussi et j'aimerais beaucoup connaître la suite!

____________________________

Psst...:


avatar
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 26

Re: L'Atelier de Rope'

le Ven 20 Jan 2017 - 20:41
Même à retardement, ça me touche beaucoup tout ces nouvelles réactions !

Tylda, les questions, autant les poser en coin écriture : on pourra en discuter à plusieurs comme ça ;D

La fantasy, c'est un genre finalement assez varié, si certaines saga sont présentent des galeries de personnages foisonnantes et un univers dont on a du mal à voir le bout, d'autres se limitent à un cadre plus réduit : ce n'est pas forcément un mal !

Dada, moi aussi, j'aime pas lire sur un écran (sauf celui de la liseuse, qui est conçu pour !). Donc je te comprends !

Et je vous répond à tout les trois, pour les descriptions : surtout pour ces textes cours, c'est bien compliqué de trouver un équilibre. Comme je prend des morceaux d'histoire, je dois éviter de tout tout décrire, parce que je n'ai pas des tas de chapitres où je vais pouvoir éparpiller mes descriptions. C'est pour ça que je pose des pistes pour certaines choses, et laisse votre imagination travailler pour d'autre. 

Ravi que ça fonctionne bien pour les personnages Vava, j'adore pouvoir imaginer moi-même les physiques protagonistes de mes lectures. C'est pour cette raison que si j'évoque les trait notable, je laisse le reste dans le flou. Le Paon est élégant, Milarianne voluptueuse, Sian domine les autres de sa taille, le Prince est stoïque. Si le projet se concrétise, bien entendu que je développerais un peu plus, mais dans le présent récit, savoir que Milarianne à la peau très claire ou que Theobaal porte la barbe ne vous apporte pas grand chose. 



En tout cas un gros merci à tout les trois, vos mots m'ont vraiment fait plaisir ! Et si vous avez des remarques moins positives, surtout, n'hésitez pas : ça m’intéresse beaucoup aussi !

____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !
avatar
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 26

Re: L'Atelier de Rope'

le Dim 19 Fév 2017 - 20:48
Réputation du message : 100% (1 vote)
Bon, je vous fais une mise à jour avec des trucs Sims, mais vous pouvez toujours commenter le texte du début de page.



Côté blog, j'ai changé mon design pour quelque chose de tout épuré. Mais ça à la limite, ça vous intéresse pas trop !



Côté téléchargement, j'ai posté un objets utile pour vos penderie, une pile de vêtement ! Elle existe en deux modèle, un vêtement seul et trois vêtements en tas, c'est empilable (si vous voulez faire des colonnes en fringues, libre à vous), avec un tas de coloris. Deuxième téléchargement, il s'agit juste d'une mise à jour d'un vieux t-shirt que j'ai créé il y a des siècles, avant même que le Studio existe. J'ai corrigé quelques défauts et surtout, ajouté un vrai relief aux niveaux des manches repliées. C'est dispo juste ici !





D'abord, un bâtiment un peu particulier, puisqu'il s'agit d'une bâtisse en ruine ! Ancienne maison du gardien de phare, elle est depuis peu squatté par un voyageur en escale à Savidal. J'ai à la base construit ce terrain dans l'optique de commencer un legacy sans prise de tête, pour profiter du gameplay, mais je me rend compte que je suis incapable de publier une histoire sans scénariser le tout, va donc falloir que je prenne un peu de temps avant de me lancer, si j'y viens !


La suite sous le spoiler !

Spoiler:














Enfin, vu que la ville, ça me gonflait, j'ai décidé de laisser Alphie quitter son appart pour retourner dans son ancienne demeure. Mais j'ai changé les couleurs de la déco (je suis dans une période verte, visiblement), et fais quelques modifications, je vous montre ça.


La suite sous le spoiler !

Spoiler:















C'est tout pour l'instant Wink

____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !
avatar
Sucréomiel
Cloclo du pinceau
Cloclo du pinceau
Féminin Messages : 9129
Age : 23
Localisation : Imaginarium

Re: L'Atelier de Rope'

le Dim 19 Fév 2017 - 21:03


Dernière édition par Sucréomiel le Dim 19 Fév 2017 - 21:22, édité 1 fois
Sympa le nouvel habillage de ton blog, c'est très épuré.

Je suis ravie de voir que tu continues les recolos.

En tout cas, je dois te dire, à défaut d'un petit coeur sur tumblr, que j'ai adoré ton phare. Il est très réaliste. J'aime la simplicité de la petite maison. Non vraiment je suis fan, c'est charmant ! Effectivement, ça donne presque envie d'inventer une histoire pour pouvoir profiter de la beauté du lot. Et j'aime l'herbe tout autour (d'ailleurs ça vient du jeu ou c'est un cc ?).

La nouvelle maison d'Alphie est très mignonne. Zen et moderne avec un savant mélange des styles. Comme tu as le talent de le faire Wink

____________________________
 
avatar
Fluffy-Pompom
Ourson caféiné
Ourson caféiné
Féminin Messages : 10725
Age : 22
Localisation : Entrain de siroter un café latte sur le dos d'un ours

Re: L'Atelier de Rope'

le Dim 19 Fév 2017 - 21:09
Merci pour les piles de vêtements, je pense qu'elles vont m'être utiles !

Tes MAJ deco tuent rouge Les couleurs dans la maisons d'Alphie sont super apaisantes, et j'aime beaucoup tous les petits détails. (La tasse sur le livre, tout ça..)

Ce serait vraiment top si tu te lances dans ton idée de legacy, le point de départ serait vraiment original pour le coup.

____________________________
avatar
Vavaveau
Serial Céréales Gameuse
Serial Céréales Gameuse
Féminin Messages : 5573
Age : 19
Localisation : Ponyville

Re: L'Atelier de Rope'

le Dim 19 Fév 2017 - 21:21
Je vais enfin pouvoir télécharger tes créas rouge

C bo

Plus sérieusement, le phare est très réussi et j'aime beaucoup l'ambiance que dégage la bâtisse qui l'accompagne, si tu fais le légacy, je le suivrais volontiers!

Quant à la maison de notre cher Alphonse, elle est tout simplement magnifique, je n'ai pas encore été cherché l'ancienne version que tu as dû mettre dans ta galerie mais après ce commentaire j'irais de ce pas la voir parce que j'ai envie de savoir comment ça a évolué Et puis j'adore les détails qui rendent le tout vraiment charmant

____________________________

Psst...:


avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: L'Atelier de Rope'

le Dim 19 Fév 2017 - 22:12
J'ai déjà les piles de vêtements dans mon jeu, j'adore ce genre de déco.
Et je bave sur ton phare depuis des jouuuuuuuuuuuuurs. C'est beau, bien réalisé et ça donne envie de partir en vacance.
La redécoration (c'est français ça ?) de l'ancienne maison d'Alphie est super mais je vais être honnête là je me souviens plus de comment elle était au départ. Je me souviens de l'appart car il date de moins longtemps mais moins de sa première maison. J'aime bien le bureau avec son grand tableau ça me fait penser à la photo que tu nous avais montré de ta cuisine à toi, avec le tableau derrière ta table à manger.

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



avatar
Linette
Créasim'tutrice
Créasim'tutrice
Féminin Messages : 12944
Age : 46
Localisation : Sur la plage...

Re: L'Atelier de Rope'

le Lun 20 Fév 2017 - 0:08


Dernière édition par Linette le Lun 20 Fév 2017 - 8:49, édité 1 fois
Très printanier ce nouveau design de ton Tumblr. J'aime bien. Mais j'avoue j'adorais celui d'avant, très chaleureux !

Pour les téléchargements, comme d'hab, du bon, très bon boulot. Et en plus, utile. Tu as raison, on n'a jamais assez de vêtements "de base" dans le jeu. Merci pour le partage !

J'avais déjà vu ton phare, c'est le genre de maisonnette que j'adore ! Très réaliste, pleine de détails, oui, j'aime beaucoup. Au fait, je me trompe, ou il n'y a pas de porte d'entrée ? Et, le phare, tu dis qu'il n'est pas vraiment utilisable et pourtant, il y a une chaise tout là-haut. Ils peuvent faire quoi avec; les sims ?

Quant à la nouvelle-ancienne maison d'Alphie (Vavaveau, Lady, l'ancienne maison d'Alphie, elle est > Là < ), j'aime aussi les changements. Je ne sais pas, je trouve que c'est plus "texturé" (ça se dit ?) : le mur de la cuisine par exemple, moins froid avec ces briques. Et puis toujours tes couleurs apaisantes, des détails sur les surfaces (Tiens, Alphie porte des lunettes ? Et oh, il pend sa serviette de bain à la poignée de la fenêtre Wink ), et... han, la cheminée dans la chambre !!!! Le rêve !!!!
Merci pour ces images, c'est très inspirant.

____________________________
:


avatar
Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 6997
Age : 28
Localisation : Chez mon chat

Re: L'Atelier de Rope'

le Lun 20 Fév 2017 - 7:37
Le phare est superbe ! Il y a du vécu, c'est vivant !

La maison d'Alphie est toute aussi jolie, il doit s'ennuyer tout seul non ?...
Merci pour ces téléchargements !
Du super boulot comme à ton habitude !

____________________________



avatar
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 26

Re: L'Atelier de Rope'

le Lun 20 Fév 2017 - 21:55
Réputation du message : 100% (1 vote)
Merci pour tout vos commentaires les filles !

Sucrée, c'est pas de la recolo, c'est aussi, dans les deux cas, de la création de texture et éditage de meshes (;p). Pour l'herbe, elle est du jeu, mais pas utilisable de base, faut un mod (je sais plus où j'avais téléchargé ça, mais c'est dispo ).

Lin, pas de Porte, nope, il va falloir en acheter une ! Pour le phare, je peux toujours téléporter mon Sims en haut, mais en attendant d'avoir des échelles utilisables en jeu, les sims ne peuvent pas monter !

Et ne t'inquiète pas Choute, il est rarement seul Alphie, il est constamment harcelé par des amis/voisins/membre de club qui s'invitent ou appellent :p


____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !
avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21023
Age : 25
Localisation :

Re: L'Atelier de Rope'

le Mer 22 Fév 2017 - 13:38
J'adore le phare! rouge Et la petite maison, j'ai trop envie de la redécorer et tout! Tu me la prête?
Faudra me dire aussi ou tu as trouvé les papiers peints!

Pour la maison d'Alphie, elle est vraiment chaleureuse et dans les tendance déco actuelle, très réussis! Et j'adore toujours autant les petits détails Smile

Les piles de vêtements, oh oui! rouge
Et les tee-shirt, je prends aussi, très chouettes!

Pour ton blog, le style épuré et vert marche très bien! Smile

____________________________

Mes victoires:
avatar
falcosims
Célébrité (très) locale
Célébrité (très) locale
Féminin Messages : 310

Re: L'Atelier de Rope'

le Mer 22 Fév 2017 - 20:11
Tes téléchargements sont très chouette et vont très vite se retrouver dans mes maisons.

Ton phare est très réussi. L'extérieur est magnifique.

Ta petite maisonnette est belle. J'aime bien l'harmonie des couleurs et la disposition des pièces. Je trouve juste que l'entrée est un peu vide, mais ce n'est que mon avis.
avatar
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 26

Re: L'Atelier de Rope'

le Mer 22 Fév 2017 - 21:03
Merci vous deux !

Dada, si je dis pas de bêtise, les papiers-peints en triste état viennent du pack vampire !

Falco, si la zone d'entrée est moins chargée, c'est volontaire : la maison est plutôt étroite et chargée, il me fallait un peu d'espace libre pour quand Alphie invite du monde. C'est pour ça que la châine-hifi se trouve là d'ailleurs, pour que les gens puissent danser Wink

____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !
avatar
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 26

Re: L'Atelier de Rope'

le Dim 19 Mar 2017 - 16:59


Dernière édition par Rope' le Lun 5 Juin 2017 - 20:53, édité 2 fois
Réputation du message : 100% (1 vote)
Bon, je double post, hein.


On commence par du contenu personnalisé ! D'abord un t-shirt avec deux cols différents. Oui oui, encore un t-shirt, mais c'est une requête d'un créateur que j'aime bien (Niksim, qui a créé des teintes de cheveux que j'utilise régulièrement), qui voulait un t-shirt à large encolure. J'ai ajouté une version avec un col V plus classique ensuite. Le tout est disponible ici !



Et ensuite... une barbe ! Une première pour moi, étonnant vu que je touche un peu à tout ! Ces poils un peu frisés sont aussi disponible en catégorie détail du visage, ce qui permet de la combiner avec d'autres barbes, ou de lui donner simplement plus d'épaisseur (en mixant la barbe et sa version détail du visage). Des images d'exemple et le lien de téléchargement se trouvent sur mon blog.




On passe ensuite au maisons (z'avez l'habitude, à force). La première, appelée Gloire Passée, est habitée par la famille Laridan. Voilà leur portraits, et leur petite biographie en jeu (d'où la longueur réduite) :


"Célèbre jazzman en son temps, Marc désespère de faire redécoller sa carrière. Ce frisson qu'ils ressentait sur scène, derrière son piano, lui manque terriblement.
Valentina, amoureuse comme au premier jour, le soutient totalement, d'autant plus que cette vie de paillette lui manque aussi ! Cuisinière douée dans un restaurant étoilée, elle assure pour l'instant les finances du foyer, mais ne peux s'empêcher de ressentir de l'amertume, en observant les riches clients de l'établissement .
Leur fils Olivier vie sa vie de son côté. Plus jeune, il espérait tant que son père lui apprenne à jouer du piano, mais il n'avait jamais le temps. Il passe aujourd'hui le plus clair de son temps loin de son foyer, jouant le plus souvent au foot avec ses potes."


Partant pour une petite visite à présent ? Comme souvent, j'ai conservé en grande partie l’extérieur d'une maison téléchargée il y a des siècles (impossible de me souvenir d'où elle vient), avant de passer à l'intérieur que j'ai aménagé à ma sauce, ne laissant pas un seul des murs ou meuble de la bâtisse d'origine :



La suite sous le spoiler :

Spoiler:







Vue de dessus :






Je vous propose ensuite de la Villa Barrière. La façade a été construite par SpecterCody (c'est son OriginID), je l'ai un peu modifié ensuite, surtout parce qu'il m'a fallu agrandir un peu l'espace intérieur. Après avoir entièrement rasé l'intérieur, j'ai imaginé une nouvelle organisation des pièces, et meublé au goût des propriétaires.

En parlant d'eux, pas de bio ni de portrait cette fois ! A votre avis, quelle genre de famille habite ici, et ils font quoi dans la vie ? En parcourant les pages du topic, vous pourriez tomber sur d'anciens portraits des familles de Savidal, mais ça serait moins drôle d'aller voir.

A vous de deviner donc !




La suite sous le spoiler :

Spoiler:











Vue de dessus :




____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !
avatar
Sucréomiel
Cloclo du pinceau
Cloclo du pinceau
Féminin Messages : 9129
Age : 23
Localisation : Imaginarium

Re: L'Atelier de Rope'

le Dim 19 Mar 2017 - 17:34
Ces deux t-shirts vont finir dans mon jeu. Merci !
Et sympa la barbe ! Toujours aussi polyvalent le Rope !

Je t'ai déjà dit sur Tumblr que j'aime beaucoup la famille Ladrian et leur demeure avec le petit studio.

La Villa Barrière est aussi belle de l'extérieur que de l'intérieur ! J'aime la façon dont tu occupes l'espace et comment tu joues avec les styles et les textures pour apporter du cachet à l'ensemble.

____________________________
 
Revenir en haut