[Clos] Le sorcier du village

Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 7003
Age : 29
Localisation : Chez mon chat
Voir le profil de l'utilisateur

[Clos] Le sorcier du village

le Lun 17 Juil 2017 - 17:06


Dernière édition par Choute974 le Sam 5 Aoû 2017 - 11:06, édité 3 fois

[Clos] Le sorcier du village 17062607505674631


Dans chaque village, dans chaque tribu, nous avons un sorcier, ou une sorcière.
Cet être doté de pouvoirs surnaturels nous fait peur, ou attise notre curiosité. Magie blanche ou magie noire, ils peuvent faire le bien comme le mal. Gare à celui qui oserait braver ses commandements et lui tenir tête !
Il est respecté et surtout craint par les villageois.

Personne n'ose pénétrer dans son antre, ou alors, seuls ceux qui n'ont pas peur d'y laisser des plumes. Il faut être téméraire diront les uns, et fou pour les autres, pour oser franchir le pas de la porte d'un sorcier.

Vous l'aurez compris, nous vous demandons pour ce défi, de nous montrer le sorcier ou la sorcière de votre village ! Est-il si méchant qu'il n'y paraît ? Ou cache-t-il sous ses verrues un cœur prêt à aider sa tribu lors des difficultés ?

Il faudra tenter de capturer une image du grand mage sans qu'il ne vous voit ! Nous ne voulons pas qu'il vous frappe d'une malédiction !
Aussi, nous vous demandons un texte explicatif : décrivez nous votre sorcier, sous toutes les facettes. Nous voulons savoir à qui nous avons à faire tout de même.

N'oubliez pas que vous êtes une équipe : pour chaque membre de chaque clan qui participera, des points seront attribués. Lorsque vos deux clans auront atteint le niveau 3, un vote sera alors mis en place et celui qui remportera le plus de voix, verra attribuer des points supplémentaires à son équipe.



[Clos] Le sorcier du village 170626073649417342

  • Vous devez réaliser une image avec le sorcier ou la sorcière du village.
  • Vous devez accompagner votre image d'un texte de 700 mots maximum.
  • Seul le sorcier/la sorcière devra apparaître sur l'image.
  • Votre image ne devra pas dépasser 750px de largeur.
  • Les CC et les retouches sont autorisés.
  • Vous devrez poster votre participation à la suite de ce sujet.
  • Vous ne devez pas vous servir des simselfs du staff.
  • Vous devez avoir atteint le niveau 1 pour participer à ce défi.
  • Une fois que les deux clans auront atteint niveau 2, vous ne pourrez plus participer à ce défi.
  • Chaque participant se verra attribuer 1 point pour son équipe.
  • Un sondage sera ensuite mis en place lorsque les deux équipes auront atteint le niveau 2.
  • Le gagnant final rapportera 3 points supplémentaires à son équipe.





[Clos] Le sorcier du village 170626074539223546

Le sorcier de Daloriia:

[Clos] Le sorcier du village 24-07-15

"Tamaru ! Tamaru ne part pas si loin ! Tamaru, tu es trop proche de la mer !"

Les vagues qui se sont écrasées sur mon petit torse d'enfant ont changé ma vie. Les cris de ma douce mère se sont étirés, disloqués au loin. Elles m'ont englouties, percées mes tympans, ma cage thoracique et mes poumons. Aspiré par les ardeurs folles de l'océan, j'ai touché le fond, à l'âge de 4 ans. Je me suis trop approché du bleu saphir qui nous entourait. J'ai vu une monstrueuse bête, huit longs bras s'enroulant autour de mon cou, et son regard mystique. Quelque chose s'est immédiatement brisé et m'a tué.

J'ai erré, sans but dans les limbes, les secondes paraissaient des heures et les minutes devenaient des années. Tout ceci, aussi fugace soit il, me fit vivre milles et une mésaventures mais, alors que je me noyais toujours et que l'eau remplissait mes entrailles, je prenais de l'âge plus vite. Si j'avais plongé en étant un enfant, je me sentais plus proche du centenaire. J'étais déjà mort lorsqu'un être supérieur m'a cueilli des fonds de l'eau. Dans mes dernières visions de lui, je le distingue par ses yeux vairons, un noir et un violet si clair qu'il ne pouvait d'être comparé à du blanc pur. De ses doigts ont jailli des flots de feu et de lave, s'articulant comme des monstres solitaires et une relique s'est matérialisée entre eux.

Au loin, mes oreilles bouchées par l'eau et le sel, j'ai entendu ses paroles sages comme s'il les chuchotait dans le creux de mon oreille.

"Enfant de la mer et des ruisseaux, puissant tu deviendras si tu revêts ce précieux collier. Sorcier tu seras mais mort tu resteras si tu refuses mon offre. Choisis entre la vie et la mort ou c'est elle-même qui décidera pour toi. Autour de ton cou, tu le porteras mais le jour où tu le retireras, tu retrouveras les dédales de l'océan. La pieuvre sera ton bourreau, et ce, pour l'éternité."

Puis sa vision a disparu, me laissant avec mon collier des dieux et des enfers pour seule attache à la vie. Je l'ai passé autour de mon cou et une force étrange m'a parcourue. Je n'étais plus un enfant de 4 années happé par les rouleaux et la pieuvre, puisqu'il s'agissait de son prénom, j'étais un homme appelé à une grande mission.

Celle d'être un sorcier puissant et sans cœur. Fou et génie. Solitaire et redouté. En me décorant de ce bien ultime m'assurant l'éternité et le pouvoir, je suis devenu Tamaru Awa Haka, sorcier des trois îles.

Le sorcier de Rope:

[Clos] Le sorcier du village FQCwZX4

L'Augure



Nimbée dans la lueur diffuse d'une lune pleine, mon île semble si paisible à présent.

Dans un silence uniquement troublé par la symphonie nocturne de la foret, je regagne mon foyer. Sur ses sentiers familiers, la terre battue, d'avoir été si souvent foulée, étouffe le bruit de mes pieds nus. Dans la pénombre, on pas est assuré. J’entends une chouette ululer tout proche. Les rares faisceaux de l'astre lunaire, ceux parviennent à franchir l'épais manteau de frondaisons, lui suffiront sans doute à débusquer sa proie. Bonne chasse à toi, compagnon nocturne ! Moi, il y a longtemps que mes yeux ne me guident plus.

Le parfum sucrée de mangues trop mûres, éclatées au sol, embaume soudain l'atmosphère. Me voilà enfin chez moi. Je ne m’embarrasse pas à allumer de lampe, je n’accueille après tout aucun visiteur.

Bénit soit cet instant de calme, après un Conseil mémorable où tout notre peuple d'insulaire, ou presque, était présent.  Dans une véritable marée de visage, la mine au mieux fébrile, souvent hostile, seule l'inconnue dénotait. Choi Park. La sonorité même de ce nom est étrange à mes oreilles. Son visage pale, grimé de motifs aussi élaborés que nos tatouages, exprimait mieux que son discours la passion qui l'animait, tandis qu'elle nous détaillait ses projets.

Une jeune fille tellement singulière. Pour la première fois depuis que j'avais pris mes fonctions, je restais muet face aux interrogations de Teora, à l'issue de l'assemblée. Tandis que dans l'âtre, mourraient les dernières braises, j'avouais à notre chef mon échec : impossible de deviner les intentions véritables de notre visiteuse. Après ça, je ne m'éternisais pas. Je l'abandonnais ainsi aux affres de l'angoisse, mais j’espérais revenir avec des réponses.

Je m'installe dans le confort relatif de ma chaise a bascule, une monstruosité à l'allure disgracieuse qu'on avait offert à mon maître il y a deux décennies. Ce nid de cousins qui encombrait autrefois l'assise, je m'en suis débarrassé. Au contact direct du bois brut, j'ai plus de facilité à méditer.

Je tiens entre mes mains le masque depuis quelques minutes déjà, que je réalise que j'ai perdu le fil de mes pensées. C'est fou de constater à quel point cette appréhension, celle de me confronter à Kaorim, reste intacte, alors que tant de cycles ont passé depuis qu'il m'a accepté comme son élève. Je suis des doigts le tracé de son nez. Cette figure sculpté, toute allongée, n'a absolument rien en commun avec le visage de celui qui m'a tout appris. C'était un homme colossal, prompt aux éclats de rire comme aux explosions de rage. Dans les deux cas, ses joues pleines prenaient une teinte écarlate.

Au déclin de sa vie, c'est sur une imposante chaise à porteur qu'il se présentait au peuple. Les bras, le cou, encombrés de breloques clinquantes, noyées dans les replis de sa peau.

« - Parce que toi, tu es au dessus de tout ça, bien sûr. Avec ce corps d’ascète que tu te plais à exhiber, dans des robes décolletées faussement dépouillées, tu es aussi vaniteux que moi. »

Même dans la stupeur, je ne lâche pas le masque, et parviens à me composer une expression détachée. Mais lui n'est pas dupe, et son rire déjà tonne, sonnant à mes oreilles comme un coup de fouet. Il a raison, bien sûr, j'avais découvert très tôt que l’exercice du pouvoir ne pouvait se passer d'un minimum apparat.

« - Choi Park. Je n'ai rien perçu en elle. Un flot cristallin, l'amont comme l'aval dissimulé dans la brume. Notre destinée elle même semble s'être égarée dans les méandres de ce fleuve.
- Arrête avec ce charabia mystique, garde ça pour d'autres.  Elle a du être ravie, la vioque.
- Teora veut me voir trancher, faire un choix pour elle. Pour nous tous.
- Limpide, gamin. On ne peut résister éternellement au progrès. On peut lui faire barrage un temps, tenter de nager à contre-courant, mais on finira tôt ou tard emporté, sans avoir eu le temps de happer une dernière goulée d'air. Alors débrouille toi pour les convaincre d'embarquer. »

Le sorcier de Niblette:

[Clos] Le sorcier du village Screen23

Êtes-vous à la recherche de charmes, d’envoûtements en ce qui concerne l'amour, le pouvoir ou l'argent ?
Je suis le Bawon Lord Tonkiefa ! Mes pouvoirs me sont transmis par les éléments de la Nature :
L’eau, l’air, le feu et la terre. Ma magie est puissante, elle peut être blanche, ou noire contre quelques cauris de plus… Avec mes Grigris, je peux vous fournir une précieuse protection. Avec l’aide de mes Fétiches je peux vous apporter de l’emprise sur les autres. Avec mes Vévés je peux vous donner temporairement des pouvoirs sombres usez-en avec précaution ! Avec mon aura vaudou, quasiment tous vos rêves peuvent-être réalisés et la magie a toujours un certain prix, mais avec les résultats vous en serez certainement ravis. N’ayez pas peur de mes forces mystiques, ouvrez votre esprit, laissez vos pas vous guider jusqu’à moi, vous ne le regretterez pas ! Oserez donc venir ici pour changer votre vie ?
(155 mots)

La sorcière de Bretagne:
[Clos] Le sorcier du village La_sor16
On m'a chargé d'une mission secrète à moi Cafeier, soit ils me font confiance ou soit ils me prennent pour le poulpe de service qui va se faire griller par la sorcière !
Ce n'est pas une marrante notre sorcière Thonami, bon elle n'est pas méchante non plus, mais ça faut lui le dire.
Notre sorcière tient à son image diabolique !
Elle invoque souvent le feu pour prévoir ce qui va se passer, tenez pas plus tard qu'hier elle a vu qu'il allait faire beau et que donc nous pouvions bâtir notre centre de sport aquatique en toute tranquillité durant les dix prochains soleils !
Elle peut aussi jeter des sortilèges.
Comme celui où elle a rendu ma nourriture indigeste, elle dit que c'est pour mon bien !
À moi elle gâte ma nourriture et à Maevarii, Tekeani et Haunui elle leur offre des paniers de fruits et des mets délicieux!
En fait si, elle est diabolique ! Et je la boude, elle déteste qu'on la boude.
Elle aime trop les Poulpos que nous sommes, proche de nous elle nous défend contre vents et marées , ouragan et sécheresse!
Elle prie souvent le dieu-soleil et le dieu feu pour que la pêche et récolte soient abondantes et quand ce n'est hélas pas suffisant et bien elle invoque le feu et nous donne des offrandes en nourriture, mais cela lui prend plein d’énergie !
Humm, je vais la prendre en photo au moment où elle invoque le dieu feu, je vais m’avancer à pas feutrés, espérons qu'elle ne m’apercevra pas.
Je m'approche doucement et réussis à prendre Thonami en photo.
Content de moi, je repars et je me prends le pied dans une souche qui ne se trouvait pas là quand je suis passé par ce chemin! Je tombe la tête la première et je m'étale dans une énorme flaque de boue. Mais comment cette flaque de boue est arrivée là alors qu'il n'a pas plu?
Mon cœur se mit à battre et mes genoux se mirent à jouer des castagnettes, sur la sorcière m'a repéré sans aucun doute même !
Je me relève et là Thonami devant moi, elle me montra du doigt et sans que je ne puisse dire quoi que ce soit elle me fit un grand sourire. Ce n'est pas non plus son genre de sourire, elle me laissa repartir ! Ouf.
Le lendemain matin au moment de manger mon omelette, je la trouvais sans goût. Même mon café et mes chocolats étaient infects.
Un message était posé sur la table me disant de nettoyer la grotte du dieu poulpe signé du signe de la sorcière !
Tant que je n'aurais pas fini le nettoyage la malédiction sur mon frigo ne sera pas levée.

Non, plus jamais je n'espionnerai Thonami non plus jamais !

La sorcière de Tylda:

[Clos] Le sorcier du village 170727120732414828

Maevarii connaissait cette histoire sur le bout des doigts. Sa grand-mère avait pour habitude de lui raconter, le soir des veillées, pour ne pas qu'elle s'endorme. Comment trouver le sommeil après avoir entendu une pareil rumeur ?

Edenaka, jamais on ne lui avait parlé d'elle. On racontait que cette femme, fiancée à un occidental   dont elle était éperdument amoureuse, est rentrée dans une colère noir quand son amant l'abandonna à son sort sur l'île, pauvre et esseulée, avec pour seule compagnie un enfant qui se développait jour après jour dans son ventre.

Ce début d'histoire mis les larmes aux yeux à la jeune fille, à l'époque âgée de treize ans et déjà dotée d'une âme très romantique. Mais la suite... elle lui glaça le sang.

Sa grand-mère lui indiqua que cette femme était loin d'être un mythe, que Edenaka avait bel et bien existé... Et quelle existait toujours.
Le temps de sa grossesse, elle se coupa totalement du monde, s'enfermant dans sa maison à l'orée du bois qu'elle avait construite à l'aide de son fiancé perdu. Ce qu'elle fit par la suite, était-ce un acte réfléchi ou la folie l'avait-elle gagnée? Quelques mois plus tard, il n'y eut plus aucune trace de l'enfant métisse. Les anciens aimaient raconter qu'Edenaka l'avait laissé seul sur une barque en direction de l'Europe, et les plus jeunes, eux, avaient composé une version bien plus sanglante de ce meurtre abominable. Quand à la grand-mère de Maevarii, et bien... elle faisait partie des rares à l'accuser de sorcellerie.

La jeune Mae fit quelques cauchemars après avoir fait cette macabre découverte. Déjà en ces temps là, la jeune fille était intéressée par l'Occident, par l'Europe : elle rêvait de découvrir de nouvelles choses, de nouvelles villes, de nouvelles manières de vivre et peut-être même de penser.
Maevarii n'a jamais su si sa grand-mère lui avait raconté cette histoire dans l'unique but de l'éloigner de son rêve. Du moins... jusqu'au jour où elle fut pour la première fois confrontée à Edenaka.

Une sorcière : c'est le premier mot qui vint à l'esprit de Maevarii. Avec ses larges épaules et ses grands yeux sombres, une onde malfaisante se répandait de sa peau... grise ? C'était la nuit, Mae rentrait chez elle après avoir visité quelques amis. Eden se tenait assise à deux mètres au dessus du sol, tenant dans sa main quelque chose d'invisible, et répétait inlassablement la même phrase.

Quittez notre terre ou mourrez.
Quittez notre terre ou mourrez.


Maevarii poussa un cri de stupeur avant de s'en aller à toute vitesse. Le plus étrange, c'était les yeux de la sorcière : son regard était fixé sur la jeune fille, mais elle ne l'interpella pas. Peut-être l'avait-elle maudite ?

Quittez notre terre ou mourrez.

Ces quelques mots restèrent imprimés dans la mémoire de Maevarii. Pourquoi les avait-elle prononcé ? Qui devait partir ? Mae prit peur en s'imaginant que c'était d'elle-même qu'il était question.
C'est la grand-mère de Maevarii qui la réveilla le lendemain matin.

- Une étrangère est arrivée sur l'île, Choi Park. Conseil dans deux heures. Et ce n'est pas tout.

- Que se passe t-il?

- Le fils de la sorcière est de retour.


Maevarii ne dit rien à sa grand-mère. Elle préférait penser qu'elle avait rêvé et qu'hier, seul le fruit de son imagination débordante avait créé cette horrible femme.


Quittez notre terre ou mourrez !

Le sorcier d'Isisaur:
 
Le Rakapapa, Seigneur des Papayes

[Clos] Le sorcier du village 721492Rakapapabispetit

Il est dans notre imaginaire insulaire des personnages auxquels il vaut mieux ne pas penser, tellement ils sont effrayants. Vous, occidentaux, vous avez le croque-mitaine. Nous, nous avons Rakapapa, Seigneur des Papayes. Le pire sorcier de tous les temps. Et le pire, c'est qu'il existe vraiment, encore aujourd'hui ! Ce n'est pas un mythe, je peux vous l'assurer, je l'ai vu de mes propres yeux, alors que j'étais encore toute petite. J'ai eu la peur de ma vie !

Imaginez, la petite Kohotu, partie retrouver son frère pour s'entraîner au bâton, crapahutant dans la campagne amazikikienne. C'est le soir, le crépuscule couvre l'île d'un voile bleuté et elle ne craint rien ni personne : c'est une future grande guerrière, après tout !
Oui, mais ça, c'était avant d'entendre des cris stridents saturer soudain l'air pur de l'île. Tremblante mais néanmoins décidée à découvrir le pourquoi de ces hurlements à glacer le sang, je me faufile derrière les buissons, jusqu'à leur source. Et là, je tombe sur le Rakapapa ! Car cet être décharné, le corps presque nu couvert de tatouages mystiques, ce sac d'os aux longs cheveux collés de graisse, cet ermite au regard aveugle et faisant de la lumière avec ses mains ne peut être que le Rakapapa ! Le Seigneur des papayes.
J'avais toujours trouvé ce nom ridicule, j'avais questionné ma grand-mère à ce sujet, elle n'avait pas su me dire pourquoi il se faisait appeler ainsi, elle n'avait su que me mettre en garde contre les maléfices terrifiants dont il était capable.
Et bien en le voyant, je me fichais royalement que son surnom soit ridicule, car le Seigneur des Papayes était un véritable monstre, aucun doute possible ! J'avais perdu toute envie de me moquer jamais de lui !
J'avais retenu mon souffle durant cette rencontre, ne faisant pas plus de bruit qu'une souris. Et pourtant, il tourna son regard mort vers moi, me transperçant jusqu'à la moelle. Sa voix emplit l'horizon, saturant mon esprit, emportant le peu de courage qui me restait :
"Enfant ! Approche si tu veux découvrir qui je suis vraiment ! Je vois ta curiosité. Je peux l'assouvir si tu viens prendre ma main. Avance et ta vie changeras..."
Ben, j'ai pas avancé... j'ai même plutôt reculé, je peux vous jurer que je n'ai pas mis longtemps avant de rentrer chez moi pour me glisser sous mes draps. Je n'ai jamais parlé de cette rencontre avant aujourd'hui. J'ai essayé de l'occulter, l'enfouir profondément. mais parfois, j'y repense et j'en tremble d'effroi, mais aussi de frustration... Comment ma vie aurait-elle changé si j'avais été un tout petit peu plus courageuse ?

Le soricer de Linette:
J'avançais tranquillement sur le chemin revenant de chez mes amis Cocos Ika. Nous avions bien ri ce soir là, quand Narii nous avait ébahi avec l'une des danses dont il a le secret.

Il était tard et la pleine lune brillait d'un éclat doux dans le ciel étoilé. Je retournais chez moi pour y préparer la potion dont Imivaï m'avait entretenue en début de soirée, avant que les autres n'arrivent. Elle semblait inquiète, mais je l'avais rassurée et elle avait pu profiter, comme nous tous, des histoires de Kohotu et de l'expertise de Sheeva pour les boissons euphorisantes...

Je marchais donc dans la nuit de mon île perdue, quand un éclat de lumière vint me frapper la rétine. Intriguée, je m'avançais. Les bruits de la nuit s'étaient tus et des fourmillements me titillèrent le bout du nez. Que pouvait-il y avoir derrière ces arbres ? J'avançais encore et poussant la dernière branche qui me cachait cette intrigante lueur, je retins un cri !

Il était là, Okalani Vanuati, le terrible grand sorcier noir qui vivait en ermite au fond des bois. Debout au bord de la rivière, il tenait dans ses mains une boule de lumière froide qui crépitait d'éclairs d'énergie, vifs comme des cobras à l'attaque. La lueur blafarde qui s'en dégageait lui donnait une pâleur de mort.
Il marmonnait des phrases qui paraissaient vides de sens jusqu'à ce que je comprenne qu'il psalmodiait, dans la langue de nos ancêtres, une incantation des plus maléfiques.

À ce moment là, je vis bouger à l'intérieur de la bulle d'énergie. En regardant mieux, je reconnus la forme aux huit tentacules se tordant de douleur ! C'était l'emblème de nos voisins, Les Poulpes Papa Rihi ! D'une autre famille, d'une autre tribu, ils étaient aussi nos frères et nos amis ! Que de fois avions-nous festoyé ensemble ! Encore aujourd'hui, nous nous affrontions amicalement tout en construisant les infrastructures qui garantiraient à notre île, une renommée internationale et des retombées financières qui nous avantageraient tous.

Pourtant cet homme debout devant moi, caché parmi les arbres de la forêt, était en train de les maudire !
C'est alors que les souvenirs me revinrent. Lointains appels de ma longue vie, ils ramenaient à moi, leurs images et leurs mots d'antan...

Cet homme que je connaissais depuis sa plus tendre enfance, et qui avait toujours eu des rêves plus grands que lui, était parti un jour, sans tambours ni trompettes, à leur poursuite, avec pour seul bagage, la fierté et l'ambition qu'il portait à bout de bras.
Mais il était aussi revenu bien longtemps après, abattu et humilié par ses rêves brisés. Son regard avait changé, son corps s'était affaissé, sa vie avait été bouleversée. Il s'était alors caché, tapi dans un lieu au milieu de nulle-part et avait commencé à ruminer sa vengeance.

Venant parfois lui rendre visite, au nom de notre parenté, je compris peu à peu qu'il en voulait à tous, frères comme étrangers, que son expérience de vie l'avait tant troublé, que toute sa volonté  ne pouvait plus que tendre vers la vengeance. Il lui fallait l'humiliation de tous ! Tous les rabaisser encore plus bas qu'il ne l'avait été.
J'avais essayé de le raisonner, moi, Tetïeva Vanuati, guérisseuse de l'île d'Amazikiki, la prêtresse blanche comme ils m'appelaient, mais j'avais échoué. Sa folie n'avait fait que grandir, encore et encore, sans que quiconque, pas même moi, ne puisse l'arrêter.

Mais ayant tout de même quelques tours dans ma besace, je lui avais administré pendant ces visites, de petites quantités d'un poison de ma composition. Aussi doux qu'un bon jus frais, il évoluait insidieusement dans les veines de mon frère et l'empêchait de mettre à exécution sa vengeance, en rendant tous ses sorts inopérants.
Ainsi, les Poulpes, les Cocos et les autres, restaient en sûreté.

Je reculais doucement, laissant retomber lentement la branche qui me cachait de lui. C'est à ce moment là que je marchais par inadvertance sur un bout de bois sec qui craqua avec un grand bruit dans la nuit silencieuse. Okalani l'entendit et tourna son regard dans ma direction. Il ne me vit pas, j'avais déjà disparu. Mais je n'oublierai jamais la folie que j'y vis.


Spoiler:

[Clos] Le sorcier du village 535908SorcierCocos750V4

La sorcière d'Elodie...:


Dans notre village comme dans tant d'autres, nous avons une sorcière.
Nous l'appelons « Nakahi » bien que cela ne soit pas son nom.
Son nom s'est perdu dans les méandres du temps, ne laissant pour la désigner que le nom de son animal fétiche. Nous la craignions presque autant qu'elle nous fascine. Nous l'avons toujours connu, elle était présente lors de notre naissance, comme à celles de nos pères, et celles de leurs pères avant eux.
Nakahi est éternelle, car à l'heure de son trépas, elle ne rejoint pas les anciens. Elle mue, retrouvant sa vigueur des temps passés et quant au petit matin nous la voyons parée de sa jeunesse retrouvée, l'un de nos frères ne sort pas de son sommeil.
À l'aube de sa nouvelle vie, elle est gaie et attentionnée, ravie d'être, elle guérit nos enfants, soustrait notre village à la vue des indésirables. Mais, lorsqu'elle sent le crépuscule de son existence approcher, son dédain pour la vie des autres se manifeste.
Gardez-vous de la mettre en colère, si vous devenez la cause de son courroux, vous pourriez bien être le prochain de nos frères à rejoindre nos pères plus tôt que prévu...

La sorcière de Flash:

[Clos] Le sorcier du village 468048sorcire

Dame Ahinui

Cette femme alors… elle est connue de tous dans la région, et notamment par notre village. C’est notre doyenne. Elle vit ici depuis des centaines d’années, personne ne connaît son âge, ni son pouvoir de longévité. Non, elle n’est pas méchante : c’est une guérisseuse. Son pouvoir est cent fois plus puissant que celui d’un mage noir. La magie blanche a toujours fait fonctionner notre village.



Ce pouvoir lui vient directement des dieux d’Amazikiki, il lui permet d’exercer son autorité et sa justice dans la région : elle décide de vie ou de mort sur qui elle veut. Personne ne peut contester son don, c’est elle qui gouverne.



Mais il ne faut pas croire à sa tyrannie, malgré tout ça, c’est aussi une gouvernante très agréable qui organise de somptueuses fêtes et dirige le village avec brillance, prédit l’avenir et la météo avec justesse et organiser le commerce dans notre région.  

La sorcière de Vavaveau:

[Clos] Le sorcier du village 584330LesorcierduVillage

Dans mon village, on a tous, la peau mate et les cheveux noirs. Tous, sauf moi. Je suis née avec une peau et des cheveux pâles.

Personne ne sait pourquoi mais tout le monde pense que je suis maudite par les dieux, que je ne suis pas faite pour vivre avec eux. Alors, lorsque j’atteignis la maturité, mon peuple me mit à l’écart, dans la cahute du vieux sorcier, le seul qui m’acceptait comme j’étais.

Il m’apprit à me débrouiller seule, à reconnaître les plantes et à pister les animaux. Normalement, une femme n’a pas le droit de chasser, mais moi, je ne suis pas une femme aux yeux des autres, alors je chasse. Pour moi et pour le vieux sorcier.

Mais un jour, la mort le prit et je finis seule. Cependant, avant de donner son dernier souffle, il m’offrit un collier, avec une seule perle, et me dit de ne pas avoir peur de ce qu’elle pouvait faire. Lorsque que je la passa à mon cou, je sentis une chaleur irradier mon corps et j’eus l’impression de pouvoir tout accomplir ! J’appris à maîtriser ce pouvoir qui était désormais mien.

Désormais, j’utilise ce pouvoir pour honorer la mémoire de la seule personne qui a toujours vu du bon en moi. J’ai pris sa place en tant que sorcière du village et fit vœu de le protéger envers et contre tout.

[Clos] Le sorcier du village 170626074915815245

[Clos] Le sorcier du village 416216rsultatsorciervillage
Linette
Créasim'tutrice
Créasim'tutrice
Féminin Messages : 13379
Age : 47
Localisation : Sur la plage...
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Dim 23 Juil 2017 - 0:30
Nous devons donc créer, tous ensemble, un nouveau personnage pour chaque clan, c'est ça ?

____________________________
[Clos] Le sorcier du village Award-2018-1000etunetetes[Clos] Le sorcier du village Award-2018-hyperqualifie[Clos] Le sorcier du village DesigneurOr[Clos] Le sorcier du village Awards-2018-accro-retouches[Clos] Le sorcier du village Awards-2018-doigts-de-fee
:

[Clos] Le sorcier du village Recompenses-Signature
Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 7003
Age : 29
Localisation : Chez mon chat
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Dim 23 Juil 2017 - 9:10
[Clos] Le sorcier du village Perso34
Bonjour chère Tetïeva. Vous devez chacun créer un sorcier, ceux qui souhaitent participer rapporteront 1 point à leur équipe. Et lorsque les deux clans auront atteint le niveau 2, un sondage sera mis en place pour récompenser le meilleur sorcier avec 3 points ! Comme les sims'atures.
Le défi à faire en groupe concerne les cartes rivales.

____________________________


[Clos] Le sorcier du village 17041712[Clos] Le sorcier du village Animat10[Clos] Le sorcier du village 15091810[Clos] Le sorcier du village 63017910[Clos] Le sorcier du village 17041713
Linette
Créasim'tutrice
Créasim'tutrice
Féminin Messages : 13379
Age : 47
Localisation : Sur la plage...
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Dim 23 Juil 2017 - 12:09
Ah ok, chacun son sorcier. D'accord.
Merci Wink

____________________________
[Clos] Le sorcier du village Award-2018-1000etunetetes[Clos] Le sorcier du village Award-2018-hyperqualifie[Clos] Le sorcier du village DesigneurOr[Clos] Le sorcier du village Awards-2018-accro-retouches[Clos] Le sorcier du village Awards-2018-doigts-de-fee
:

[Clos] Le sorcier du village Recompenses-Signature
Niblette
Fantôme
Fantôme
Féminin Messages : 27660
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Mer 26 Juil 2017 - 17:57
Cela peut paraitre gonflé comme question, mais nulle part ici je vois dans ce post qu'on ne doit utiliser que les sims4, est-ce.... si jamais je clique par accident sur le lanceur des sims3 et que je trouve de quoi faire un sorcier, vous allez faire comme rope et me lapider avec des figues molles (ça me rappelle une expression de moumousse sur LS3) [Clos] Le sorcier du village 337664734
Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 7003
Age : 29
Localisation : Chez mon chat
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Mer 26 Juil 2017 - 20:59
Réputation du message : 100% (1 vote)
[Clos] Le sorcier du village Perso51
Bonjour Sheeva ! Ne t'inquiètes pas, nous n'allons rien te lancer ! Tu peux utiliser la génération sims 3 si tu le souhaites !

____________________________


[Clos] Le sorcier du village 17041712[Clos] Le sorcier du village Animat10[Clos] Le sorcier du village 15091810[Clos] Le sorcier du village 63017910[Clos] Le sorcier du village 17041713
Daloriia
Jeune plume
Jeune plume
Féminin Messages : 2309
Age : 19
Localisation : STRIKE !
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Jeu 27 Juil 2017 - 23:40
Ta-dam, voici mon sorcier !


[Clos] Le sorcier du village 24-07-15

"Tamaru ! Tamaru ne part pas si loin ! Tamaru, tu es trop proche de la mer !"

Les vagues qui se sont écrasées sur mon petit torse d'enfant ont changé ma vie. Les cris de ma douce mère se sont étirés, disloqués au loin. Elles m'ont englouties, percées mes tympans, ma cage thoracique et mes poumons. Aspiré par les ardeurs folles de l'océan, j'ai touché le fond, à l'âge de 4 ans. Je me suis trop approché du bleu saphir qui nous entourait. J'ai vu une monstrueuse bête, huit longs bras s'enroulant autour de mon cou, et son regard mystique. Quelque chose s'est immédiatement brisé et m'a tué.

J'ai erré, sans but dans les limbes, les secondes paraissaient des heures et les minutes devenaient des années. Tout ceci, aussi fugace soit il, me fit vivre milles et une mésaventures mais, alors que je me noyais toujours et que l'eau remplissait mes entrailles, je prenais de l'âge plus vite. Si j'avais plongé en étant un enfant, je me sentais plus proche du centenaire. J'étais déjà mort lorsqu'un être supérieur m'a cueilli des fonds de l'eau. Dans mes dernières visions de lui, je le distingue par ses yeux vairons, un noir et un violet si clair qu'il ne pouvait d'être comparé à du blanc pur. De ses doigts ont jailli des flots de feu et de lave, s'articulant comme des monstres solitaires et une relique s'est matérialisée entre eux.

Au loin, mes oreilles bouchées par l'eau et le sel, j'ai entendu ses paroles sages comme s'il les chuchotait dans le creux de mon oreille.

"Enfant de la mer et des ruisseaux, puissant tu deviendras si tu revêts ce précieux collier. Sorcier tu seras mais mort tu resteras si tu refuses mon offre. Choisis entre la vie et la mort ou c'est elle-même qui décidera pour toi. Autour de ton cou, tu le porteras mais le jour où tu le retireras, tu retrouveras les dédales de l'océan. La pieuvre sera ton bourreau, et ce, pour l'éternité."

Puis sa vision a disparu, me laissant avec mon collier des dieux et des enfers pour seule attache à la vie. Je l'ai passé autour de mon cou et une force étrange m'a parcourue. Je n'étais plus un enfant de 4 années happé par les rouleaux et la pieuvre, puisqu'il s'agissait de son prénom, j'étais un homme appelé à une grande mission.

Celle d'être un sorcier puissant et sans cœur. Fou et génie. Solitaire et redouté. En me décorant de ce bien ultime m'assurant l'éternité et le pouvoir, je suis devenu Tamaru Awa Haka, sorcier des trois îles.

____________________________
[Clos] Le sorcier du village Badges10
Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 7003
Age : 29
Localisation : Chez mon chat
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Ven 28 Juil 2017 - 10:18
[Clos] Le sorcier du village Perso54
Tamaru, tu es impressionnant !
1 Point de plus pour les Poulpes !

____________________________


[Clos] Le sorcier du village 17041712[Clos] Le sorcier du village Animat10[Clos] Le sorcier du village 15091810[Clos] Le sorcier du village 63017910[Clos] Le sorcier du village 17041713
Niblette
Fantôme
Fantôme
Féminin Messages : 27660
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Ven 28 Juil 2017 - 11:38
déesse a écrit:Seul le sorcier/la sorcière devra apparaître sur l'image.
C'est à dire qu'on ne voit que lui sans autre sim ou on peut lui mettre un ch'tit décor quand même ?
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 26
Localisation : Dans une fiat.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Ven 28 Juil 2017 - 12:30
Réputation du message : 100% (1 vote)
[Clos] Le sorcier du village 170627104630301600

Un décor est possible bien évidemment mais aucun autre sims ne doit apparaître sur l'image. Wink

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:

[Clos] Le sorcier du village Castin11[Clos] Le sorcier du village 120801122101969662[Clos] Le sorcier du village Badge10[Clos] Le sorcier du village Ico-mf10 [Clos] Le sorcier du village 13012208255414817310786881[Clos] Le sorcier du village 13081610052016536111468355

[Clos] Le sorcier du village 704960leharema[Clos] Le sorcier du village 334523autographe[Clos] Le sorcier du village 642025lesawrads
Niblette
Fantôme
Fantôme
Féminin Messages : 27660
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Sam 29 Juil 2017 - 14:37
Bawon Lord Tonkiefa:
[Clos] Le sorcier du village Screen23

Êtes-vous à la recherche de charmes, d’envoûtements en ce qui concerne l'amour, le pouvoir ou l'argent ?
Je suis le Bawon Lord Tonkiefa ! Mes pouvoirs me sont transmis par les éléments de la Nature :
L’eau, l’air, le feu et la terre. Ma magie est puissante, elle peut être blanche, ou noire contre quelques cauris de plus… Avec mes Grigris, je peux vous fournir une précieuse protection. Avec l’aide de mes Fétiches je peux vous apporter de l’emprise sur les autres. Avec mes Vévés je peux vous donner temporairement des pouvoirs sombres usez-en avec précaution ! Avec mon aura vaudou, quasiment tous vos rêves peuvent-être réalisés et la magie a toujours un certain prix, mais avec les résultats vous en serez certainement ravis. N’ayez pas peur de mes forces mystiques, ouvrez votre esprit, laissez vos pas vous guider jusqu’à moi, vous ne le regretterez pas ! Oserez donc venir ici pour changer votre vie ?
(155 mots)
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Sam 29 Juil 2017 - 15:46

[Clos] Le sorcier du village FQCwZX4

L'Augure



Nimbée dans la lueur diffuse d'une lune pleine, mon île semble si paisible à présent.

Dans un silence uniquement troublé par la symphonie nocturne de la foret, je regagne mon foyer. Sur ses sentiers familiers, la terre battue, d'avoir été si souvent foulée, étouffe le bruit de mes pieds nus. Dans la pénombre, on pas est assuré. J’entends une chouette ululer tout proche. Les rares faisceaux de l'astre lunaire, ceux parviennent à franchir l'épais manteau de frondaisons, lui suffiront sans doute à débusquer sa proie. Bonne chasse à toi, compagnon nocturne ! Moi, il y a longtemps que mes yeux ne me guident plus.

Le parfum sucrée de mangues trop mûres, éclatées au sol, embaume soudain l'atmosphère. Me voilà enfin chez moi. Je ne m’embarrasse pas à allumer de lampe, je n’accueille après tout aucun visiteur.

Bénit soit cet instant de calme, après un Conseil mémorable où tout notre peuple d'insulaire, ou presque, était présent.  Dans une véritable marée de visage, la mine au mieux fébrile, souvent hostile, seule l'inconnue dénotait. Choi Park. La sonorité même de ce nom est étrange à mes oreilles. Son visage pale, grimé de motifs aussi élaborés que nos tatouages, exprimait mieux que son discours la passion qui l'animait, tandis qu'elle nous détaillait ses projets.

Une jeune fille tellement singulière. Pour la première fois depuis que j'avais pris mes fonctions, je restais muet face aux interrogations de Teora, à l'issue de l'assemblée. Tandis que dans l'âtre, mourraient les dernières braises, j'avouais à notre chef mon échec : impossible de deviner les intentions véritables de notre visiteuse. Après ça, je ne m'éternisais pas. Je l'abandonnais ainsi aux affres de l'angoisse, mais j’espérais revenir avec des réponses.

Je m'installe dans le confort relatif de ma chaise a bascule, une monstruosité à l'allure disgracieuse qu'on avait offert à mon maître il y a deux décennies. Ce nid de cousins qui encombrait autrefois l'assise, je m'en suis débarrassé. Au contact direct du bois brut, j'ai plus de facilité à méditer.

Je tiens entre mes mains le masque depuis quelques minutes déjà, que je réalise que j'ai perdu le fil de mes pensées. C'est fou de constater à quel point cette appréhension, celle de me confronter à Kaorim, reste intacte, alors que tant de cycles ont passé depuis qu'il m'a accepté comme son élève. Je suis des doigts le tracé de son nez. Cette figure sculpté, toute allongée, n'a absolument rien en commun avec le visage de celui qui m'a tout appris. C'était un homme colossal, prompt aux éclats de rire comme aux explosions de rage. Dans les deux cas, ses joues pleines prenaient une teinte écarlate.

Au déclin de sa vie, c'est sur une imposante chaise à porteur qu'il se présentait au peuple. Les bras, le cou, encombrés de breloques clinquantes, noyées dans les replis de sa peau.

« - Parce que toi, tu es au dessus de tout ça, bien sûr. Avec ce corps d’ascète que tu te plais à exhiber, dans des robes décolletées faussement dépouillées, tu es aussi vaniteux que moi. »

Même dans la stupeur, je ne lâche pas le masque, et parviens à me composer une expression détachée. Mais lui n'est pas dupe, et son rire déjà tonne, sonnant à mes oreilles comme un coup de fouet. Il a raison, bien sûr, j'avais découvert très tôt que l’exercice du pouvoir ne pouvait se passer d'un minimum apparat.

« - Choi Park. Je n'ai rien perçu en elle. Un flot cristallin, l'amont comme l'aval dissimulé dans la brume. Notre destinée elle même semble s'être égarée dans les méandres de ce fleuve.
- Arrête avec ce charabia mystique, garde ça pour d'autres.  Elle a du être ravie, la vioque.
- Teora veut me voir trancher, faire un choix pour elle. Pour nous tous.
- Limpide, gamin. On ne peut résister éternellement au progrès. On peut lui faire barrage un temps, tenter de nager à contre-courant, mais on finira tôt ou tard emporté, sans avoir eu le temps de happer une dernière goulée d'air. Alors débrouille toi pour les convaincre d'embarquer. »

____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !
Miss_Cupcake
Sucrabonbon
Sucrabonbon
Féminin Messages : 6364
Age : 20
Localisation : Auprès de ma chère et tendre Lady ♥
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Sam 29 Juil 2017 - 16:41
[Clos] Le sorcier du village 170701034709293277

Haunui, quel sorcier ! Tu rapportes un point à ton équipe !

____________________________

[Clos] Le sorcier du village 170417070501279181[Clos] Le sorcier du village 170417070459533638
Niblette
Fantôme
Fantôme
Féminin Messages : 27660
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Sam 29 Juil 2017 - 17:57
Ouais bon applaudissements, glorifications tout ça... rope est grand mais je peux avoir mon point pour mon humble sorcier qui est si petit que je l'ai mis en spoil, lui ? siouplait les anims ?
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 26
Localisation : Dans une fiat.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Sam 29 Juil 2017 - 18:10
[Clos] Le sorcier du village 170627104630301600

En effet on était passé à côté de ton sorcier Sheeva, 1 point est accordé à ton clan !

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:

[Clos] Le sorcier du village Castin11[Clos] Le sorcier du village 120801122101969662[Clos] Le sorcier du village Badge10[Clos] Le sorcier du village Ico-mf10 [Clos] Le sorcier du village 13012208255414817310786881[Clos] Le sorcier du village 13081610052016536111468355

[Clos] Le sorcier du village 704960leharema[Clos] Le sorcier du village 334523autographe[Clos] Le sorcier du village 642025lesawrads
Niblette
Fantôme
Fantôme
Féminin Messages : 27660
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Sam 29 Juil 2017 - 18:47
[Clos] Le sorcier du village 714190600
Bretagne22
Horse Fan
Horse Fan
Féminin Messages : 12377
Age : 49
Localisation : Devant un café et un croissant aux amandes!
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Dim 30 Juil 2017 - 18:06
Voilà ma Sorcière Thonami !
Spoiler:

[Clos] Le sorcier du village La_sor16
On m'a chargé d'une mission secrète à moi Cafeier, soit ils me font confiance ou soit ils me prennent pour le poulpe de service qui va se faire griller par la sorcière !
Ce n'est pas une marrante notre sorcière Thonami, bon elle n'est pas méchante non plus, mais ça faut lui le dire.
Notre sorcière tient à son image diabolique !
Elle invoque souvent le feu pour prévoir ce qui va se passer, tenez pas plus tard qu'hier elle a vu qu'il allait faire beau et que donc nous pouvions bâtir notre centre de sport aquatique en toute tranquillité durant les dix prochains soleils !
Elle peut aussi jeter des sortilèges.
Comme celui où elle a rendu ma nourriture indigeste, elle dit que c'est pour mon bien !
À moi elle gâte ma nourriture et à Maevarii, Tekeani et Haunui elle leur offre des paniers de fruits et des mets délicieux!
En fait si, elle est diabolique ! Et je la boude, elle déteste qu'on la boude.
Elle aime trop les Poulpos que nous sommes, proche de nous elle nous défend contre vents et marées , ouragan et sécheresse!
Elle prie souvent le dieu-soleil et le dieu feu pour que la pêche et récolte soient abondantes et quand ce n'est hélas pas suffisant et bien elle invoque le feu et nous donne des offrandes en nourriture, mais cela lui prend plein d’énergie !
Humm, je vais la prendre en photo au moment où elle invoque le dieu feu, je vais m’avancer à pas feutrés, espérons qu'elle ne m’apercevra pas.
Je m'approche doucement et réussis à prendre Thonami en photo.
Content de moi, je repars et je me prends le pied dans une souche qui ne se trouvait pas là quand je suis passé par ce chemin! Je tombe la tête la première et je m'étale dans une énorme flaque de boue. Mais comment cette flaque de boue est arrivée là alors qu'il n'a pas plu?
Mon cœur se mit à battre et mes genoux se mirent à jouer des castagnettes, sur la sorcière m'a repéré sans aucun doute même !
Je me relève et là Thonami devant moi, elle me montra du doigt et sans que je ne puisse dire quoi que ce soit elle me fit un grand sourire. Ce n'est pas non plus son genre de sourire, elle me laissa repartir ! Ouf.
Le lendemain matin au moment de manger mon omelette, je la trouvais sans goût. Même mon café et mes chocolats étaient infects.
Un message était posé sur la table me disant de nettoyer la grotte du dieu poulpe signé du signe de la sorcière !
Tant que je n'aurais pas fini le nettoyage la malédiction sur mon frigo ne sera pas levée.

Non, plus jamais je n'espionnerai Thonami non plus jamais !

____________________________
[Clos] Le sorcier du village Journa10[Clos] Le sorcier du village 3c6dde05[Clos] Le sorcier du village Animat10
Spoiler:
[Clos] Le sorcier du village 180614090620103666[Clos] Le sorcier du village 180614090615572244[Clos] Le sorcier du village 180614091006168119[Clos] Le sorcier du village 180614091005912490
Niblette
Fantôme
Fantôme
Féminin Messages : 27660
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Dim 30 Juil 2017 - 18:14
Réputation du message : 100% (1 vote)
Whoa bretagne tu t'améliores de jour en jour en graphismes ! [Clos] Le sorcier du village 21450
Bretagne22
Horse Fan
Horse Fan
Féminin Messages : 12377
Age : 49
Localisation : Devant un café et un croissant aux amandes!
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Dim 30 Juil 2017 - 18:29
[Clos] Le sorcier du village 334500838 c'est juste une photos prise en jeu devant un feu de camp .
Mais merci ma lapinette !

____________________________
[Clos] Le sorcier du village Journa10[Clos] Le sorcier du village 3c6dde05[Clos] Le sorcier du village Animat10
Spoiler:
[Clos] Le sorcier du village 180614090620103666[Clos] Le sorcier du village 180614090615572244[Clos] Le sorcier du village 180614091006168119[Clos] Le sorcier du village 180614091005912490
Miss_Cupcake
Sucrabonbon
Sucrabonbon
Féminin Messages : 6364
Age : 20
Localisation : Auprès de ma chère et tendre Lady ♥
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Dim 30 Juil 2017 - 18:50
Réputation du message : 100% (1 vote)
[Clos] Le sorcier du village 170701034709293277

Oups, excuse-moi Sheeva j'étais passé à côté de ton spoiler !
Superbe sorcière Cafeier, un point de plus pour ton équipe !


(et oui, wow Bretachou, quels progrès !!)

____________________________

[Clos] Le sorcier du village 170417070501279181[Clos] Le sorcier du village 170417070459533638
avatar
Invité
Invité

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Lun 31 Juil 2017 - 23:04
[Clos] Le sorcier du village 170727120732414828

Maevarii connaissait cette histoire sur le bout des doigts. Sa grand-mère avait pour habitude de lui raconter, le soir des veillées, pour ne pas qu'elle s'endorme. Comment trouver le sommeil après avoir entendu une pareil rumeur ?

Edenaka, jamais on ne lui avait parlé d'elle. On racontait que cette femme, fiancée à un occidental   dont elle était éperdument amoureuse, est rentrée dans une colère noir quand son amant l'abandonna à son sort sur l'île, pauvre et esseulée, avec pour seule compagnie un enfant qui se développait jour après jour dans son ventre.

Ce début d'histoire mis les larmes aux yeux à la jeune fille, à l'époque âgée de treize ans et déjà dotée d'une âme très romantique. Mais la suite... elle lui glaça le sang.

Sa grand-mère lui indiqua que cette femme était loin d'être un mythe, que Edenaka avait bel et bien existé... Et quelle existait toujours.
Le temps de sa grossesse, elle se coupa totalement du monde, s'enfermant dans sa maison à l'orée du bois qu'elle avait construite à l'aide de son fiancé perdu. Ce qu'elle fit par la suite, était-ce un acte réfléchi ou la folie l'avait-elle gagnée? Quelques mois plus tard, il n'y eut plus aucune trace de l'enfant métisse. Les anciens aimaient raconter qu'Edenaka l'avait laissé seul sur une barque en direction de l'Europe, et les plus jeunes, eux, avaient composé une version bien plus sanglante de ce meurtre abominable. Quand à la grand-mère de Maevarii, et bien... elle faisait partie des rares à l'accuser de sorcellerie.

La jeune Mae fit quelques cauchemars après avoir fait cette macabre découverte. Déjà en ces temps là, la jeune fille était intéressée par l'Occident, par l'Europe : elle rêvait de découvrir de nouvelles choses, de nouvelles villes, de nouvelles manières de vivre et peut-être même de penser.
Maevarii n'a jamais su si sa grand-mère lui avait raconté cette histoire dans l'unique but de l'éloigner de son rêve. Du moins... jusqu'au jour où elle fut pour la première fois confrontée à Edenaka.

Une sorcière : c'est le premier mot qui vint à l'esprit de Maevarii. Avec ses larges épaules et ses grands yeux sombres, une onde malfaisante se répandait de sa peau... grise ? C'était la nuit, Mae rentrait chez elle après avoir visité quelques amis. Eden se tenait assise à deux mètres au dessus du sol, tenant dans sa main quelque chose d'invisible, et répétait inlassablement la même phrase.

Quittez notre terre ou mourrez.
Quittez notre terre ou mourrez.


Maevarii poussa un cri de stupeur avant de s'en aller à toute vitesse. Le plus étrange, c'était les yeux de la sorcière : son regard était fixé sur la jeune fille, mais elle ne l'interpella pas. Peut-être l'avait-elle maudite ?

Quittez notre terre ou mourrez.

Ces quelques mots restèrent imprimés dans la mémoire de Maevarii. Pourquoi les avait-elle prononcé ? Qui devait partir ? Mae prit peur en s'imaginant que c'était d'elle-même qu'il était question.
C'est la grand-mère de Maevarii qui la réveilla le lendemain matin.

- Une étrangère est arrivée sur l'île, Choi Park. Conseil dans deux heures. Et ce n'est pas tout.

- Que se passe t-il?

- Le fils de la sorcière est de retour.


Maevarii ne dit rien à sa grand-mère. Elle préférait penser qu'elle avait rêvé et qu'hier, seul le fruit de son imagination débordante avait créé cette horrible femme.


Quittez notre terre ou mourrez !
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 26
Localisation : Dans une fiat.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Lun 31 Juil 2017 - 23:14
[Clos] Le sorcier du village 170627104630301600

Merci de ta participation Maevarii, tu fais gagner 1 point à ton clan !

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:

[Clos] Le sorcier du village Castin11[Clos] Le sorcier du village 120801122101969662[Clos] Le sorcier du village Badge10[Clos] Le sorcier du village Ico-mf10 [Clos] Le sorcier du village 13012208255414817310786881[Clos] Le sorcier du village 13081610052016536111468355

[Clos] Le sorcier du village 704960leharema[Clos] Le sorcier du village 334523autographe[Clos] Le sorcier du village 642025lesawrads
Linette
Créasim'tutrice
Créasim'tutrice
Féminin Messages : 13379
Age : 47
Localisation : Sur la plage...
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Mar 1 Aoû 2017 - 0:54
J'avançais tranquillement sur le chemin revenant de chez mes amis Cocos Ika. Nous avions bien ri ce soir là, quand Narii nous avait ébahi avec l'une des danses dont il a le secret.

Il était tard et la pleine lune brillait d'un éclat doux dans le ciel étoilé. Je retournais chez moi pour y préparer la potion dont Imivaï m'avait entretenue en début de soirée, avant que les autres n'arrivent. Elle semblait inquiète, mais je l'avais rassurée et elle avait pu profiter, comme nous tous, des histoires de Kohotu et de l'expertise de Sheeva pour les boissons euphorisantes...

Je marchais donc dans la nuit de mon île perdue, quand un éclat de lumière vint me frapper la rétine. Intriguée, je m'avançais. Les bruits de la nuit s'étaient tus et des fourmillements me titillèrent le bout du nez. Que pouvait-il y avoir derrière ces arbres ? J'avançais encore et poussant la dernière branche qui me cachait cette intrigante lueur, je retins un cri !

Il était là, Okalani Vanuati, le terrible grand sorcier noir qui vivait en ermite au fond des bois. Debout au bord de la rivière, il tenait dans ses mains une boule de lumière froide qui crépitait d'éclairs d'énergie, vifs comme des cobras à l'attaque. La lueur blafarde qui s'en dégageait lui donnait une pâleur de mort.
Il marmonnait des phrases qui paraissaient vides de sens jusqu'à ce que je comprenne qu'il psalmodiait, dans la langue de nos ancêtres, une incantation des plus maléfiques.

À ce moment là, je vis bouger à l'intérieur de la bulle d'énergie. En regardant mieux, je reconnus la forme aux huit tentacules se tordant de douleur ! C'était l'emblème de nos voisins, Les Poulpes Papa Rihi ! D'une autre famille, d'une autre tribu, ils étaient aussi nos frères et nos amis ! Que de fois avions-nous festoyé ensemble ! Encore aujourd'hui, nous nous affrontions amicalement tout en construisant les infrastructures qui garantiraient à notre île, une renommée internationale et des retombées financières qui nous avantageraient tous.

Pourtant cet homme debout devant moi, caché parmi les arbres de la forêt, était en train de les maudire !
C'est alors que les souvenirs me revinrent. Lointains appels de ma longue vie, ils ramenaient à moi, leurs images et leurs mots d'antan...

Cet homme que je connaissais depuis sa plus tendre enfance, et qui avait toujours eu des rêves plus grands que lui, était parti un jour, sans tambours ni trompettes, à leur poursuite, avec pour seul bagage, la fierté et l'ambition qu'il portait à bout de bras.
Mais il était aussi revenu bien longtemps après, abattu et humilié par ses rêves brisés. Son regard avait changé, son corps s'était affaissé, sa vie avait été bouleversée. Il s'était alors caché, tapi dans un lieu au milieu de nulle-part et avait commencé à ruminer sa vengeance.

Venant parfois lui rendre visite, au nom de notre parenté, je compris peu à peu qu'il en voulait à tous, frères comme étrangers, que son expérience de vie l'avait tant troublé, que toute sa volonté  ne pouvait plus que tendre vers la vengeance. Il lui fallait l'humiliation de tous ! Tous les rabaisser encore plus bas qu'il ne l'avait été.
J'avais essayé de le raisonner, moi, Tetïeva Vanuati, guérisseuse de l'île d'Amazikiki, la prêtresse blanche comme ils m'appelaient, mais j'avais échoué. Sa folie n'avait fait que grandir, encore et encore, sans que quiconque, pas même moi, ne puisse l'arrêter.

Mais ayant tout de même quelques tours dans ma besace, je lui avais administré pendant ces visites, de petites quantités d'un poison de ma composition. Aussi doux qu'un bon jus frais, il évoluait insidieusement dans les veines de mon frère et l'empêchait de mettre à exécution sa vengeance, en rendant tous ses sorts inopérants.
Ainsi, les Poulpes, les Cocos et les autres, restaient en sûreté.

Je reculais doucement, laissant retomber lentement la branche qui me cachait de lui. C'est à ce moment là que je marchais par inadvertance sur un bout de bois sec qui craqua avec un grand bruit dans la nuit silencieuse. Okalani l'entendit et tourna son regard dans ma direction. Il ne me vit pas, j'avais déjà disparu. Mais je n'oublierai jamais la folie que j'y vis.


Spoiler:

[Clos] Le sorcier du village 535908SorcierCocos750V4

____________________________
[Clos] Le sorcier du village Award-2018-1000etunetetes[Clos] Le sorcier du village Award-2018-hyperqualifie[Clos] Le sorcier du village DesigneurOr[Clos] Le sorcier du village Awards-2018-accro-retouches[Clos] Le sorcier du village Awards-2018-doigts-de-fee
:

[Clos] Le sorcier du village Recompenses-Signature
Isisaur
Aéro Pim's
Aéro Pim's
Féminin Messages : 21147
Age : 39
Localisation : A la maternelle
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Mar 1 Aoû 2017 - 14:14
A mon tour !

Spoiler:
 
Le Rakapapa, Seigneur des Papayes

[Clos] Le sorcier du village 721492Rakapapabispetit

Il est dans notre imaginaire insulaire des personnages auxquels il vaut mieux ne pas penser, tellement ils sont effrayants. Vous, occidentaux, vous avez le croque-mitaine. Nous, nous avons Rakapapa, Seigneur des Papayes. Le pire sorcier de tous les temps. Et le pire, c'est qu'il existe vraiment, encore aujourd'hui ! Ce n'est pas un mythe, je peux vous l'assurer, je l'ai vu de mes propres yeux, alors que j'étais encore toute petite. J'ai eu la peur de ma vie !

Imaginez, la petite Kohotu, partie retrouver son frère pour s'entraîner au bâton, crapahutant dans la campagne amazikikienne. C'est le soir, le crépuscule couvre l'île d'un voile bleuté et elle ne craint rien ni personne : c'est une future grande guerrière, après tout !
Oui, mais ça, c'était avant d'entendre des cris stridents saturer soudain l'air pur de l'île. Tremblante mais néanmoins décidée à découvrir le pourquoi de ces hurlements à glacer le sang, je me faufile derrière les buissons, jusqu'à leur source. Et là, je tombe sur le Rakapapa ! Car cet être décharné, le corps presque nu couvert de tatouages mystiques, ce sac d'os aux longs cheveux collés de graisse, cet ermite au regard aveugle et faisant de la lumière avec ses mains ne peut être que le Rakapapa ! Le Seigneur des papayes.
J'avais toujours trouvé ce nom ridicule, j'avais questionné ma grand-mère à ce sujet, elle n'avait pas su me dire pourquoi il se faisait appeler ainsi, elle n'avait su que me mettre en garde contre les maléfices terrifiants dont il était capable.
Et bien en le voyant, je me fichais royalement que son surnom soit ridicule, car le Seigneur des Papayes était un véritable monstre, aucun doute possible ! J'avais perdu toute envie de me moquer jamais de lui !
J'avais retenu mon souffle durant cette rencontre, ne faisant pas plus de bruit qu'une souris. Et pourtant, il tourna son regard mort vers moi, me transperçant jusqu'à la moelle. Sa voix emplit l'horizon, saturant mon esprit, emportant le peu de courage qui me restait :
"Enfant ! Approche si tu veux découvrir qui je suis vraiment ! Je vois ta curiosité. Je peux l'assouvir si tu viens prendre ma main. Avance et ta vie changeras..."
Ben, j'ai pas avancé... j'ai même plutôt reculé, je peux vous jurer que je n'ai pas mis longtemps avant de rentrer chez moi pour me glisser sous mes draps. Je n'ai jamais parlé de cette rencontre avant aujourd'hui. J'ai essayé de l'occulter, l'enfouir profondément. mais parfois, j'y repense et j'en tremble d'effroi, mais aussi de frustration... Comment ma vie aurait-elle changé si j'avais été un tout petit peu plus courageuse ?

____________________________
[Clos] Le sorcier du village Signat10
Mes trophées:
[Clos] Le sorcier du village Signat13
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 26
Localisation : Dans une fiat.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Clos] Le sorcier du village

le Mar 1 Aoû 2017 - 16:45
[Clos] Le sorcier du village 170627104630301600

Tetïeva on vérifie le nombre de mots pour pouvoir valider ta participation. Wink

Kohotu tout est bon de ton côté, tu fais gagner 1 point à ton clan.

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:

[Clos] Le sorcier du village Castin11[Clos] Le sorcier du village 120801122101969662[Clos] Le sorcier du village Badge10[Clos] Le sorcier du village Ico-mf10 [Clos] Le sorcier du village 13012208255414817310786881[Clos] Le sorcier du village 13081610052016536111468355

[Clos] Le sorcier du village 704960leharema[Clos] Le sorcier du village 334523autographe[Clos] Le sorcier du village 642025lesawrads