Partagez
Aller en bas
avatar
Queenie
Présidente du Max Club
Présidente du Max Club
Féminin Messages : 1189
Age : 16
Localisation : Dans ma tête

[Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Jeu 4 Jan 2018 - 19:13


Dernière édition par Queenie le Jeu 26 Avr 2018 - 17:12, édité 3 fois
Rappel du premier message :


Bonjour, bonsoir les Amaz'iens !
J'ai décidé de vous partager les aventures de la jeune et jolie Eleanor, fondatrice d'un Random Legacy !
Dans cette aventure, vous risquez de croiser des personnages présents dans ma galerie. Avant de commencer à vous conter l'histoire de ma famille, je dois préciser que toutes les descriptions faites auparavant sur ces sims ne doivent pas être prises en compte pour cette histoire : ils possèdent en effet de nouvelles histoires, de nouvelles personnalités que vous allez découvrir avec le temps.
Alors voilà, c'est à peu près tout. En avant pour le tirage !

Génération 1


Spoiler:
8 - Couple - Votre héritier doit avoir une romance avec un partenaire. Ils n'ont pas à être mariés.

4 - 2 enfants

2 - Carrière conventionnelle (lancer dans C1)

14 - Culinaire (Mixologue) - Peut publier des guides de bar en auto-édition.

5 - Pêcheur - Vendez tout ce que vous pouvez attraper

3 -  Enfants parfaits : Tous les enfants nés dans cette génération doivent compléter leur aspiration d'enfant et recevoir un B à l'école élémentaire et un A au lycée. Ils doivent également avoir un meilleur ami pour la vie pendant l'enfance et au moins un petit ami ou petite amie pendant au moins 24h Sim durant leur adolescence. En tant que bambin, ils doivent atteindre le niveau 3 de chaque compétence, y compris l’apprentissage du pot, et avoir au moins une compétence au niveau 5.

23 - (Cie Citadine) Fanatique du marché aux puces – Certains Sims ne peuvent pas passer à coté d’une bonne affaire. Pourquoi payez-vous le prix fort pour quelque chose ? Pour cette génération, vous ne pouvez pas acheter certaines catégories d’articles du catalogue. Ces articles peuvent uniquement être achetés sur le marché aux puces ou par les Sims PNJ vendant leurs propres marchandises dans la rue. Les peintures laissées sur les chevalets publics comptent.
Les catégories sont :
Confort (excepter les lits)
Eclairage
Décoration (excepter les miroirs)

Voilà... C'est parti pour l'aventure !

Chapitre 1 - C'est bien ici ?

Spoiler:



Avant toute chose, il est nécessaire de préciser quelque chose : Eleanor Pécriaux est tête en l'air.
Mon Dieu, je me suis déjà paumée ! Mais c'est pas vrai ! C'est pas possible ! Bon, allez, ça va le faire. Normalement, c'est ici, pas vrai ? Imagine je me suis plantée d'immeuble ! Mais quelle courge ! C'est bien l'immeuble de la photo, non?



Plus aucun doute, c'est ici. Bon... Alors on va avancer dans le couloir et essayer d'ouvrir toutes les portes. Courage, Elea..
Si seulement j'arrivais à me souvenir du numéro ! J'espère que le voisin n'est pas nu comme un ver juste devant sa porte.
Parce que franchement, là, je crois que ce serait mal commencer sa vie.




La jeune femme n'eut pas à chercher longtemps : à cet étage, il n'y a que deux appartements. La première tentative fut concluente. Ils ont livré mon bar !! Bien, ça, c'est fait. Au moins, les meubles étaient déjà installés, l'appartement était assez mignon et, en croisant les doigts, Eleanor se disait qu'elle arriverait à payer son loyer tous les mois.



Faire un petit tour dans son nouveau chez-elle ? Tester le canapé ? Se reposer du long voyage ? Non, non et encore non. Car à la simple vue de son bar, Eleanor s'est littéralement jetée dessus. Au moins, elle avait de la volonté : c'est en parti pour ça qu'elle avait quitté sa province pour s'installer en ville. Son rêve demeurait le même depuis l'adolescence : être mixologue. Mais pour trouver un bar à Sunset Valley... Il fallait être patient. Et surtout être proche de Monsieur le Maire...
C'est bizarre, il n'y a pas de lumière. Je vais faire comment moi, la nuit, si je dois aller faire pipi ? J'ai peur du noir !!
Elle prit son verre et dégusta sa boisson. Il y a encore des progrés à faire, se dit-elle en manquant de tout recracher sur le tapis du salon.



Les voisins, enfin ! Je commençais à croire qu'ils n'arriveraient jamais, et que ma petite Eleanor était condamnée à vivre seule... Peut-être avec un chat. Oh un chat ! Je vais noter cette idée quelque part. *tousse tousse*. Je disais donc...

Elea : Bonjour ! Vous êtes les voisins, c'est ça ? Entrez, entrez.
- Pourquoi la lumière est éteinte ? demanda la jolie blonde, entrée la première.
Elea : Euh, je sais pas...
- Il y a un interrupteur là, en fait... fit remarqué la voisine d'en face, Jesminder
Elea : Ah ! Merci beaucoup ! Je suis un peu tête en l'air, vous voyez...



D'autres voisins suivirent. Elea apprit alors qu'il s'agissait d'habitants de l'immeuble d'en face. Le quartier des épices avait l'air très prisé par les jeunes. La jolie blonde s'appelait Mélanie.
Mélanie : J'ai une coloc, Alexia, mais elle n'a pas réussi à se lever aujourd'hui.
Ok super...
Elea avait un peu de mal avec les prénoms des autres. Elle ne cessait de confondre Jesminder avec Lizzie, la petite rousse aux airs nonchalants. En revanche, elle n'avait qu'un seul nom d'homme à retenir, c'était facile : Edouard.



Mélanie : Et donc, qu'est-ce que tu viens faire à San' ?
Elea : Je voulais changer un peu d'air. Je viens de Sunset Valley, c'est pas vraiment la même chose... Et surtout, je rêve de devenir mixologue.
Mélanie : Tu risques de croiser Alexia alors ! Elle travaille dans un petit bar près d'ici. Tu veux les références ? Ils embauchent quelqu'un pour faire la vaisselle.
Elea : La vaisselle ?
Mélanie : Haha, pas de panique, il faut commencer au plus bas pour gravir les échelons !

Cette fille me plait bien. Je suis sûre qu'on va très bien s'entendre, elle et moi.

Edouard : Excuse-moi... Tu as bien dis que tu venais de Sunset Valley ?
Elea : Oui, c'est ça. Tu connais ?
Edouard : C'est dingue, j'y allais en vacances quand j'étais tout gosse !



Elea : Oh, c'est drôle, pourtant c'est paumé comme patelin. Regarde, j'ai des photos si tu veux...
Edouard : C'est dingue. ça n'a pas changé.

Si elle s'entendait bien avec Edouard et Mélanie, Jesminder et Lizzie restaient silencieuses. La seconde n'avait pas forcément l'air heureuse d'être ici.
Un accueil en demi-teinte, pensa Elea. Mais un accueil quand même ! Et j'ai même choppé une adresse pour travailler. Finalement, ça commence bien.



Oui, Elea est tête en l'air... Mais quand elle est heureuse ou confiance, plus rien ne l'arrête.

Elea : Vous voulez boire quelque chose ? Je m'y connais en mixologie, et mon bar ne demande qu'à être inauguré par quelqu'un d'autre que moi !

C'est pas le début de la gloire, mais c'est un début. Au moins, Edouard et la rouquine ont bien voulu goûter. Deux sur quatre, c'est franchement pas mal.

Mélanie : Bon, c'est pas tout ça mais on va te laisser, on abuse de ton hospitalité. Il faut que tu t'installes, tout de même !
Edouard : Et je dois rentrer chez moi pour... euh...
Mélanie : Allez, ça va, Ed', pas besoin de cacher le fait que tu es papa.

Visiblement, la joyeuse (ou moins joyeuse) troupe se connaissait depuis longtemps.

Elea : D'accord, très bien, mais n'hésitez pas à repasser.
Mélanie : Je te laisse mon numéro.



Pssssssssssssssssst... Ah, ça fais du bien. C'est le troisième verre que je prend, quand même !



Vers 18 heures, après avoir regardé la télé pendant une bonne demi-heure, Eleanor décida d'appeler le numéro que Mélanie avait laissé : celui de son possible employeur.
Elle hésita quelques instants avant de composer le numéro. Elle avait besoin d'un travail, certes. Mais ce n'était pas cela qui la faisait hésiter. En allumant son téléphone, elle remarqua qu'elle avait reçu une dizaine de messages, tous venant de la même personne... Ne pense pas à ça et supprime son numéro, se dit-elle. Et ta vie commencera vraiment.
Après avoir supprimé ce contact - non sans un pincement au coeur -, elle finit par appeler le patron du bar. Il avait l'air enchanté de recevoir cet appel. Visiblement, la brasserie cherchait une "femme à tout faire" depuis longtemps.

Je ne dois pas m'en faire. Comme l'a dit Mélanie, il faut bien commencer quelque part.



Eleanor aimait préparer des boissons, mais elle aimait également cuisiner. Ses parents tenaient la pâtisserie du quartier. Le week-end, Elea suppliait son père de lui apprendre à cuisiner. Même si son niveau n'était pas exceptionnel, elle aimait passer du temps à préparer des petits repas. Elle en prépara un à l'avance pour le lendemain.



Voilà, j'y suis. Et dire que j'ai attendu ce moment pendant de longues années !
La journée ne pouvait pas être meilleure. Finalement, je ne me suis pas perdue, j'ai rencontré deux personnes sympathiques... Mon appart est cool, j'ai mon bar, et j'ai même trouvé un petit boulot.
Pourtant, cette amertume... Je ne dois pas y penser. J'oublierai.




Fatiguée par le voyage et sa journée, Elea s'installa dans le canapé pour regarder un film. Mais pas longtemps... Elle failli s'endormir devant son poste. Il est temps d'aller dormir ! La jeune femme avait retrouvé son humeur joviale.



Et bien, quelle journée ! Je n'imagine pas la prochaine. J'espère que ça se passera bien, au boulot. Et que je vais bien m'entendre avec cette fameuse Alexia...

avatar
Queenie
Présidente du Max Club
Présidente du Max Club
Féminin Messages : 1189
Age : 16
Localisation : Dans ma tête

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Ven 8 Juin 2018 - 22:15
Choute ~ Ahah, nous allons voir ça dans le prochain épisode...  
Dada ~ Oulah un coup triple ? Mais c'est le décès assuré ! Quoique... on va voir ça :p 

Chapitre 35 - Welcome baby babies

Spoiler:



à 3 heures 34 du matin, ce jour là, Eleanor avait donné naissance au petit Esteban Pécriaux Gomez.



Mais jamais, jamais, jamais elle n'aurait pensé qu'à 3 heures 24, soit 10 minutes plus tôt, elle aurait donné naissance à la petite Rosa Pécriaux Gomez ! 



Des jumeaux. Eleanor et Arturo avaient eut des jumeaux !
En revenant de la maternité, l'émotion les submerga... à nouveau.

Arturo : Oh ma chérie je suis tellement heureux. Deux petits bébés. Nos petits bébés !
Elea : Moi aussi je suis si heureuse. ça explique la grossesse plus éprouvante. ça explique le ventre plus gros...
Arturo : On s'en fiche des choses négatifs. Ils sont tellement adorables...

Oui, mais est-ce qu'ils vont le rester ? se demande Eleanor. Même si elle aimait déjà ses deux nouveaux nés plus que tout au monde, elle ne pouvait s'empêcher de penser à la surcharge de travail que cela signifiait, d'autant plus que les soucis financiers de la famille n'étaient pas encore derrière eux...



On installa un nouveau berceau dans la chambre de bébé. Plus les jours passaient et plus Rosa et Esteban étaient éveillés. On voyait déjà de qui ces deux bouts de choux tenaient. Si Rosa avait hérité du teint de son père, elle n'en avait pas moins les traits de sa mère. Quand à Esteban, au teint crémeux d'Eleanor, ses traits étaient un vrai mélange de ses deux parents. 



Alec avait déjà rendu visite à son petit frère et sa petite soeur à l'hôpital, mais désormais que tout le monde était rentré à la maison, il devait s'habituer au fait qu'il n'était plus fils unique !

Alec : Bonjour Esteban. Bonjour Rosa. Je vais à l'école ce matin. Vous verrez, l'école, c'est bien, même si des fois les filles elles mettent des rateaux et qu'il y aura toujours un élève à lunettes pour être meilleur que vous. Mais je veux pas vous dégoûter hein ... Vous savez quoi, restez des bébés. C'est bien être bébés. Bon. Bah. J'y vais. Je vais être en retard.


Alec, en plus d'être un petit scientifique de talent, avait beaucoup d'imagination. Ses petits frères et soeurs n'étaient pas les seuls à qui il racontait sa vie : il y avait aussi Mister Pieuvre. Enfin, qui que ce soit, personne n'était en mesure de lui répondre !



Eleanor profitait du fait que ses bébés étaient justement ENCORE bébés pour tenter de s'améliorer en mixologie. Maintenant que les enfants étaient nés elle allait déjà reprendre le travail.. Arturo allait s'occuper d'eux, mais ça lui faisait étrange de devoir déjà être séparée des deux êtres qu'elle avait porté neuf mois dans son ventre. Elle prépara un cocktail en étant nostalgique.



Arturo, lui était aux anges. Il chantait seul en s'occupant des tâches ménagères. Il faisait tout pour rendre la vie de sa famille plus belle, et il était si niais que ça finissait par agacer tout le monde !

Arturo : lalalilalou. Je suis papa. papapapapapapapa. Une deuxième fois fois fois fois fois. Et une trosième ème ème ème ème.



Il n'en était pas moins un super papa. Dès qu'Alec fut rentré, il l'aida à s'occuper de ses devoirs, pour prouver à son fils que même si il n'était plus le seul désormais, il continuerait tout de même de lui accorder de l'attention. 



Alec : Dis, maman, tu n'as jamais pensé à arrêter le travail ?
Elea : Non, c'est idiot ça Alec. Qui ferait tourner la maison ?
Alec : Pourquoi papa ne travaillerait-il pas ? Je veux dire...
Elea : Tu veux dire que les papas de tes copains travaillent.
Alec : Oui, c'est ça. Leur mamans travaillent moins ou... pas.
Elea : C'est une décision que j'ai prise avec ton père. 
Alec : Tu regrettes jamais ? De ne pas être maman au foyer.
Elea : Et bien... Parfois oui. Mais dis, ça te convient, hein ? 
Alec :  Et bien je m'entends bien avec papa, il est super mais..
Elea : Mais ? 
Alec : mais tu me manques.



Arturo profitait que les bébés dormaient pour aller pêcher tranquillement. Bientôt, ces deux petits enfants adorables deviendraient des bambins, bambins nécéssitant bien plus d'attention et de courage... Il ne savait pas quand est-ce qu'il aurait l'occasion de repêcher par la suite...



En fin d'après-midi Elea profita de sa douche pour penser aux mots de son fils. Elle se sentait coupable, mais.. Mais elle n'avait pas le temps d'y penser. C'était déjà l'heure du travail.

Parlons peu parlons bien:
Tadaaaam ! Choute avait raison, voilà un paquet de deux jolies bébés !
Le bébé de peau claire est Esteban, Rosa est le bébé de peau foncée.
Alors, vos pronos sur le caractère des petits ? Et des idées pour la suite de l'histoire ? J'aime bien vous voir vous questionner sur la suite des événements. J'espère qu'ils vous plairont...
avatar
Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 7001
Age : 29
Localisation : Chez mon chat

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Dim 10 Juin 2018 - 14:55
Hooo ! Bienvenue Esteban et Rosa ! C'est drôle deux teints différents ! ^^ J'ai hâte de les voir bambins !
J'imagine bien un petit Esteban charmeur, et une petite Rosa pénible ! (ben quoi faut un peu de piment ! Laughing )

____________________________



avatar
Queenie
Présidente du Max Club
Présidente du Max Club
Féminin Messages : 1189
Age : 16
Localisation : Dans ma tête

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Ven 15 Juin 2018 - 14:58
Choute ~ Et bien nous verrons ça ! 
Un petit chapitre pour aujourd'hui. La suite arrivera très bientôt !

Chapitre 36 - De nouvelles habitudes
Spoiler:


La vie reprenait son train dans la petite maison bleue des Pécriaux Gomez. Tout le monde travaillait dur : Eleanor pour avoir une promotion et faire vivre sa famille, Arturo pour gérer ses trois enfants sans et leur assurer une enfance heureuse et enfin Alec pour obtenir le plus de A et rendre ses parents fiers de lui.



Le petit garçon avait d'ailleurs attendu ce Vendredi avec grande impatience : il allait dormir chez son meilleur ami, Jean, qui habitait la maison d'en face.



Alec rencontra ainsi toute la famille de son camarade de chimie. Il savait déjà qu'il avait une soeur jumelle, Lucie... puisqu'il en était secrètement amoureux. Mais Alec n'avait jamais osé lui parler !



Arturo était heureux que son fils passe la soirée chez son ami à s'amuser : il était devenu difficile de se détendre et de dormir paisiblement à la maison depuis l'arrivée des jumeaux qui ne faisaient pas leurs nuits. Et puis, cela permettait au père de famille de souffler un peu.



Elea me manque tellement... Depuis qu'elle avait repris le boulot, Arturo avait l'impression de ne plus voir sa femme du tout. Quand elle rentrait la nuit, il était déjà endormi : et quand lui se réveillait, elle venait à peine de s'endormir. Les rares jours de congés d'Eleanor, elle les passait à s'entraîner en mixologie.



Le temps passait, et les personnalités des bébés commençaient à se former.
Rosa était une enfant qui réclamait beaucoup d'attention. Elle pleurait moins que son frère, mais quand elle le faisait, elle se faisait entendre ! Elle n'en était pas moins adorable.



Quand à Esteban, lui, il pleurait souvent, voir même très souvent ! Cependant, il adorait offrir ses plus beaux sourires à ses parents. Arturo avait l'impression que le petit était très souvent effrayé.



Pas de promotion pour moi, mais une augmentation ! J'espère que cela suffira à payer les factures...
avatar
Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 7001
Age : 29
Localisation : Chez mon chat

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Dim 17 Juin 2018 - 21:28
Pauvre Elea qui bosse en non stop ! Courage !
Hmm finalement je me demande si ce ne sera pas Esteban le pénible ou pot de colle, et Rosa curieuse ?
Vite vite, je veux les voir bambins !
Du coup pour l'héritier tu choisis au hasard ou pas ?

____________________________



avatar
Queenie
Présidente du Max Club
Présidente du Max Club
Féminin Messages : 1189
Age : 16
Localisation : Dans ma tête

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Lun 18 Juin 2018 - 15:35
Choute ~ Oui la pauvre en effet ! Mais bon faut bien renflouer les caisses ! C'est pas les poissons d'Arturo qui vont m'aider  
Haha, on va voir ça, pour les petits monstres.... Et les bambins vont très très bientôt arriver !
Oui, j'avais choisi au hasard. Very Happy J'ai bien avancé en jeu, la génération 4 est née mrgreen 

Je vais essayer de rattraper mon retard car l'air de rien ma partie avance bien et la publication des chapitres est au ralenti !

Chapitre 37 - Un samedi de repos !

Spoiler:



Le lendemain matin, Alec revint tôt à la maison : la famille du petit Jean devait se rendre chez sa grand-mère. Ses parents dormaient encore quand il s'installa dans la cuisine pour manger son petit-déjeuner. Il avait passé une super soirée et son meilleur ami lui manquait déjà !



Ils ne vont jamais se réveiller ou quoi ? Le petit garçon fini par arrêter d'attendre ses parents : il avait des tas de choses à leur raconter, mais ça pouvait attendre. J'ai pas b'soin d'eux pour vivre ma vie ! Se dit-il. Alors, il s'installa dehors pour s'entraîner aux échecs. C'était devenu son passe-temps préféré !



Arturo ne tarda pas à se lever non plus, puisque, quelques minutes plus tard, Rosa était reveillée. Ce n'était pas encore l'heure du biberon, mais il ne pouvait pas s'empêcher de rester avec sa merveilleuse petite fille pour lui faire des câlins et jouer avec ses tout petits doigts. 
Arturo adorait les samedi.



Alec reçu un message :
C'est Jean. On va rentrer plus tôt, papa et maman se sont encore disputés. Jpeux v'nir jouer chez toi ? J'ai pas envie de les voir.
Le petit Pécriaux-Gomez s'empressa de répondre à son ami. La veille au soir, il avait bien senti que les parents de Jean n'étaient pas aussi amoureux que sa mère et son père. 



Alec : Alors, elle va bien ta grand-mère ?
Jean : Non mais mon père s'en fiche. On devait aller la voir, passer du temps avec elle puisqu'elle est malade. Mais mon père, il aime pas la maman de ma maman. Alors il lui a mal parlé, et maman et lui ont commencé à se disputer. Je voyais bien que mamie aurait voulu que tout se passe bien, puisqu'elle est malade, elle voulait profiter de Lucie et moi...
Alec : il a pas l'air très drôle, ton père.
Jean : Non, il est méchant. Surtout avec Lucie. 



Alors que les garçons discutaient et jouaient dans le jardin, le reste de la maisonnée s'éveillait tout doucement.



Arturo : Bonjour ma chérie !
Elea : Salut trésor. Je viens d'aller nourrir les petits. Ils commencent enfin à faire leurs nuits !
Arturo : Oui, je ne les ai pas entendu de la nuit, c'est génial. Tu sais où est Alec ?
Elea : Je l'ai vu avec Jean, dehors. 



Eleanor ne travaillait pas le samedi : alors Arturo en profitait pour rester à la maison et ne pas s'occuper de ses poissons. Il aimait passer du temps avec elle, et il voulait faire en sorte qu'elle se repose le plus possible avant de reprendre des semaines et des semaines intensives de travail... 



D'ailleurs, très souvent, Elea profitait de ses samedi pour rester en pyjama toute la journée ! Elle aimait lire des histoires aux bébés. Même s'ils n'avaient pas l'air de comprendre, elle avait la conviction que cela eveillerait leur amour de la lecture.



Alec : Je ne comprends pas. Comment un papa peut aimer un enfant et pas l'autre ?
Jean : Il nous aimait bien tous les deux avant. Mais il disait tout le temps à Lucie de pas se mêler des affaires de grands, ou encore des affaires de garçons, quand lui et moi on parlait de foot. Puis un jour elle s'est rebellée, et depuis, mon père, il arrête pas de mal lui parler. Elle est tout le temps punie.
Alec : Pourtant elle est tellement gentille ta soeur.
Jean : Tu dis ça parce que tu la trouves jolie !
Alec : N'importe quoi !



Alec ne savait pas s'il devait parler à ses parents du comportement de Samuel, le père de Jean, envers Lucie. Quoi qu'il en soit, il promis à Jean son amitié éternelle, pour toujours. Au moins, le voisin d'en face avait un soutien au milieu des guerres familiales qu'il devait subir à un si jeune âge.
avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21026
Age : 25
Localisation :

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Mar 19 Juin 2018 - 8:43
Ils sont choupi les petits! Smile

Bon ça va, ils ont l'air de s'en sortir avec les 3 enfants ^^

____________________________

Mes victoires:
avatar
Queenie
Présidente du Max Club
Présidente du Max Club
Féminin Messages : 1189
Age : 16
Localisation : Dans ma tête

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Mar 19 Juin 2018 - 10:58
Dada ~ Ouiii je les aime vraiment beaucoup ! Very Happy Et honnêtement, ça allait quand les petits étaient encore bébés... Mais en jeu j'étais pas au bout de mes peines !

Chapitre 38 - Une sortie familiale
Spoiler:



Puisque Eleanor ne travaillait que le soir, Arturo avait pris la décision de l'emmener faire un tour une fois par semaine pour qu'elle puisse sortir de l'atmosphère parfois etouffante de la Maison Bleue. Même si cela impliquait de se lever tôt! Les deux parents emmenèrent Rosa et Esteban à la garderie ; quand à Alec, il vint avec ses parents à San Myshuno.



Et par chance, c'était le matin du Marché aux Puces !!
Et dire que j'adorais ce marché à l'époque... Moi, je ne suis plus du tout attirée par ces babioles.
...
AHHHH CETTE LAMPE EST TROP BELLE IL ME LA FAUT !!! Et celle-ci, elle irait très bien dans la chambre de Rosa ! Et ce fauteuil, mon dieu, quelle oeuvre d'art !



Quelle fut la surprise d'Eleanor quand elle croisa Pierre sur la place... En tant que vendeur !
Elea : Je ne savais pas que tu avais changé de boulot.
Pierre : Et bien, ça ne se passait plus très bien dans la boîte, alors je fais ça pour arrondir nos fins de mois en attendant de retrouver un job moins précaire.
Elea : ça te va bien le costume !
Pierre : Si tu savais à quel point Mel se moque de moi ! Enfin bon... Puis-je vous aider, madame ?
Elea : Je veux tout le stock.



Les garçons étaient beaucoup moins enthousiasmés par les meubles à vendre au Marché : alors ils allèrent acheter des hot dogs et profitèrent de la musique et du soleil de cette si belle journée.



Après avoir dirigé son repas, la petite famille -2 prirent la direction du parc, l'éternel parc de l'amour d'Elea et Arturo ! Alors qu'Eleanor conduisiat, Arturo entrepris de raconter à son fils toutes les hisoires liées à ce lieu. Il ne précisa pas que le petit garçon avait sans doute été conçu ici !



Alec, qui adorait tout ce qui avait un rapport de près ou de loin avec la science, sauta de son siège pour courrir vers le téléscope géant du parc. Ce qui laissait ses parents seuls, en amoureux.



Arturo : Enfin seuls !
Elea : Ce n'est pas très sympa pour Alec !
Arturo : Tu sais bien que ce n'est pas ce que je veux dire.
Elea en faisant un clin d'oeil : Mais bien sûr !



Le couple passa près d'une d'heure à discuter. Tous deux étaient nostalgiques de leur jeunesse - bien qu'il ne soit pas encore très vieux ! - mais tout de même fiers des choses qu'ils avaient pu construire ensembles. 
Alec, après avoir bien joué avec le télescope, demanda à ses parents si il était possible d'aller voir la famille de Jean. Ses parents ne le savaient pas, mais Alec s'inquiétait pour son ami et son père violent. Pourquoi pas, se dit alors Eleanor. On ne connaît pas nos voisins alors qu'on habite ici depuis des années !



Quelques heures plus tard...

Agnès : Mon mari, Samuel, est au travail. Mais je suis contente de vous voir !
Eleanor : Nous aussi ! Depuis le temps qu'Alec nous parlais de vous. Vous avez une bien jolie maison.
Agnès : Merci, mais son problème, c'est son manque de clarté. 
Arturo : Vous avez une fille, en plus de Jean, non ?
Agnès : Oui, c'est Lucie, mais elle est dans sa chambre. Elle est très timide.



Alec : Il est vraiment trop mignon ton chien !
Jean : Oui c'est vrai, il est trop adorable, il s'appelle Andy. 
Alec : Moi, je suis allergique aux poils de chat. Mais bon. Même si je demande un chien à ma mère, elle refusera !
Jean : Tu peux venir plus souvent si tu veux jouer avec Andy. Tu pourras même le promener.
Alec : C'est vrai ?



Elea et Arturo, qui restaient avec Agnès, la mère de famille de la maison d'en face, échangèrent un long regard lorsqu'elle sortit de la pièce quelques instants. Cette femme était malheureuse et ça se lisait sur son visage. 



Arturo : Nous devons aller chercher nos deux derniers à la garderie mais c'était un plaisir de vous rencontrer.
Agnès : Tout le plaisir est pour moi. Alec est vraiment très gentil, c'est un plaisir de l'accueillir chez nous quand il vient jouer avec Jean.
Elea : On peut dire la même chose concernant votre fils.

Les deux familles se sont dit au revoir. Eleanor s'en alla au travail pendant qu'Arturo et Alec allèrent chercher les deux bébés chez la nourrice. La vie reprenait son cours !


avatar
Queenie
Présidente du Max Club
Présidente du Max Club
Féminin Messages : 1189
Age : 16
Localisation : Dans ma tête

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Mer 20 Juin 2018 - 17:46
Chapitre 39 - Bambin puissance 2

Spoiler:



Le temps avait passé depuis la naissance des jumeaux : ils étaient devenus deux bambins aux personnalités différentes. Esteban avait hérité du trait pot de colle...



Quand à Rosa, elle était pénible !



Le travail acharné d'Eleanor avait fini par payer, et les deux parents étaient heureux d'avoir pu offrir à leurs bambins une chambre plus grande. Les travaux d'agrandissement avaient demandés un peu de temps, mais le résultat final en valait la peine. 



Esteban : Pôpô ze aime toi.
Arturo : Papa. Et papa t'aime aussi. 
Esteban : Rosa méchant.
Arturo : Méchante. Et Rose est venue s'excuser d'avoir couper la tête de Mr Poney. Il faut lui pardonner.
Esteban : Poney mort ! Plus jouet !



C'est vrai que la petite Rosa était difficile. Elle aimait embêter son frère.

Rosa : Esteban méchant.
Arturo : Non ma puce. Il ne fallait pas couper la tête de Mr Poney. Mais maintenant que tu as compris la leçon, il faut être gentille avec Esteban.
Rosa : Non.
Arturo : Rosa...
Rosa : Papa méchant.



Arturo, vous l'avez compris, passait énormément de temps à s'occuper des jumeaux et de leurs queurelles, si bien qu'il n'avait presque plus de temps pour lui ou pour Alec. Le petit garçon comprenait la situation et n'en voulait pas à son père : de toute façon, le fait que son père ne soit pas sur son dos lui permettait de passer plus de temps à jouer avec Jean. Mais le papa lui était débordé.



Rosa : Petit poule, mon petit poule poule poule.
Rosa n'était pas méchante comme le pensait son petit frère : elle n'avait juste pas conscience de ce qui était mal ou pas et aimait décider de tout quand elle jouait avec son frère. 


Et si Esteban pleurait souvent, c'est parce qu'il était très soupe au lait. Et encore, ses crises de larmes liées à Rosa n'étaient rien face à la douleur qu'il ressentait quand Eleanor partait au travail tous les soirs.



Arturo : Alors Rosa, tu as fait la paix avec ton frère ?
Rosa : Esteban méchant. Mais Rosa est grande. Rosa décide ! Esteban soumis.
Arturo : Qui t'as appris ce mot ???
Rosa : Maman. Maman dit a toi : "je fais pas vaisselle, je suis pas soumis de toi"
Arturo : Je crois que je vais avoir une discussion avec ta mère...



Ensuite, Esteban piqua une crise pour ne pas aller au lit. Il voulait attendre le retour de sa mère. Arturo finit par céder, trop fatigué et démuni face aux cris de son fils. Il se consola en se disant qu'il dormirait sûrement plus le lendemain matin...
Alors, en attendant Elea, le papa raconta une histoire à Esteban.



Finalement, Esteban est tombé endormi. Arturo s'était fait avoir ! Et comme il savait qu'Eleanor allait lui repprocher si les plantes étaient sèches à son retour, il alla dans le jardin pour s'occuper du jardinage. Ce n'était pas plus mal : il pouvait souffler un peu.



Eleanor n'avait pas conscience de tout le travail d'Arturo. Quand elle rentrait à la maison, ses enfants qui dormaient étaient des anges et son mari qui râlait un démon. Allait être vraiment prendre conscience de l'épuisement d'Arturo ? Le chemin était encore long avant le prochain anniversaire des jumeaux !
avatar
Linette
Créasim'tutrice
Créasim'tutrice
Féminin Messages : 13144
Age : 47
Localisation : Sur la plage...

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Mer 20 Juin 2018 - 18:41
Oh, oh ! Situation pas facile pour le petit couple !
Dis donc, Esteban et Rosa n'ont pas tiré des bons caractères ! La vie de famille doit être mouvementée !

____________________________
:


avatar
Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 7001
Age : 29
Localisation : Chez mon chat

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Ven 22 Juin 2018 - 19:07
RHo punaise ! Tu n'as pas été gâtée pour les traits ! Laughing
Ils sont tous choupinous en tout cas !
Pauvre Arturo, papa au foyer c'est un vrai métier, Eleanor relaxxx !

____________________________



avatar
Misky Bat
Dame de cœur
Dame de cœur
Féminin Messages : 3675
Age : 33

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Sam 23 Juin 2018 - 8:06
Et bah dis donc il y en a du mouvement par ici. Des faux jumeaux. Pauvre Eléa. Et surtout pauvre Arturo. Il est très investi dans son rôle de père au foyer. Et ce n'est pas reconnu à sa juste valeur. J'espère qu'il lui laissera les garder mors de ses congés. Razz Pour qu'elle comprenne. Déjà un bambin c'est dur alors deux xD

____________________________
avatar
Queenie
Présidente du Max Club
Présidente du Max Club
Féminin Messages : 1189
Age : 16
Localisation : Dans ma tête

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Sam 23 Juin 2018 - 13:54
Linette ~ Merci pour ton passage !! Very Happy En effet c'était hyper compliqué avec Rosa et Esteban, ils réussissaient à m'énerver à travers l'écran ! Alors je n'imagie pas la vie d'Arturo.

Choute ~ Oui, j'ai été hyper malchanceuse pour le coup. Enfin bon, c'est le jeu malheureusement ! On va voir comment le couple va réagir face à ce train de vie mouvementé.

Misky ~ Coucou Misky Very Happy Ouiii il est super investi le pauvre, il n'a aucun soutien du côté de sa femme ! J'ai décidé de raconter cette histoire car en jeu, Elea passait son temps à s'en prendre à son mari sans raison qui lui était épuisé ! Des jumeaux insupportables en effet.. Mais bon ils ont trop des bouilles mimis.

Chapitre 40 - SOS Maman énervée, SOS Papa déprimé
Spoiler:



Le week-end, Alec était toujours le premier levé : il voulait profiter entièrement des jours où il ne devait pas aller à l'école ou travailler. Même si ses petits frères et soeurs l'empêchaient de dormir correctement, le petit garçon luttait contre la fatigue et ne faisait jamais la grasse matiné !



Les bambins aussi se réveillaient très tôt, malheureusement pour leurs parents qui voulaient rattraper le sommeil perdu. Alors c'est Alec qui se chargait de nourrir Esteban et Rosa. Il n'était pas assez grand pour les installer dans la chaise haute et il avait tout le temps peur de les lâcher quand ils venaient dans ses bras : alors c'était petit déjeuner dans le salon pour tout le monde.



Rosa : Bonjoû papa ! Danse je !
Papa : Tu danses bien ma puce.
Rosa : Papa fatigué ?
Papa : Papa très fatigué Rosa.



Ce jour là, Elea aussi était en week-end. Elle n'avait pas adressé la parole à Arturo la veille, trop énervée contre lui. Mais maintenant qu'elle n'avait rien à faire, elle se sentit comme étrangère dans sa propre maison. 



C'est ainsi que la maman prit conscience qu'elle passait trop peu de temps avec ses enfants. Alors elle essaya de se rapprocher de ses bambins.

Elea : ça va, Esteban, mon bonhomme ?
Esteban : Papa dire "mon bonhomme". Maman dire "Esteban".
Elea : Pourquoi je ne peux pas t'appeler mon bonhomme ?
Esteban : Parce que papa dire le. Toi travailler.

Même si Eleanor ne voyait pas le rapport entre les deux sujets, cette dernière phrase suffit à la rendre triste. Définitivement, les petits préfèrent leur père.



Elle continua donc de snobber son mari et sortit se défouler sur l'échéquier. Elle ne jouait pas vraiment, elle déplaçait les pions avec force en jurant tout haut. Elle savait bien qu'Arturo avait raison, que s'occuper des jumeaux était un travail conséquent. Elle aurait voulu lui dire qu'elle comprennait, mais elle se sentait bloquée, elle n'arrivait pas à admettre que son mari était un meilleur parent qu'elle. 



Arturo était triste et démuni. Eleanor semblait ne plus l'aimer. Comment était-ce possible ? Eux qui étaient si heureux à la naissance des petits ! Le père au foyer se demanda si tout se passait bien au travail, si elle n'était pas malade, si... Si elle voyait un autre homme. Penser à Edouard suffisait à le mettre en rogne. C'est idiot. Ce n'est pas parce qu'elle me déteste qu'elle aime forcément quelqu'un d'autre. 



Esteban : Dis, on joue ?
Alec : Je dois aller voir Jean. Tu te souviens de Jean ?
Esteban : Jean amoureux ! Jean amoureux !
Alec : Amoureux de qui ?? De quoi tu parles, morveux ?
Esteban : La télé dire "Jean, je t'aime". 
Alec : Mais c'était pas le même Jean, gros naze !
Esteban : Naze. Ahahahah. Naze. Naaaaaze. Rosa naze ! Alec naze !



Rosa : Papa danse.
Arturo : Oui ma puce, tu danses définitivement parfaitement bien. Mais mange tes légumes.



Eleanor prépara le repas machinalement et n'eut aucune réaction quand son mari la remercia. Elle s'installa à son bar, enfermée dans son mutisme. Quelle journée de congé chaotique. Elle avait besoin d'un verre, et vite.




Pendant ce temps, Alec continua son projet scolaire. Il voulait plus que tout avoir un A ! Quand à Rosa, la petite, épuisée, décida d'aller se coucher... Toute seule ! Un poids en moins sur les épaules de son père.



Arturo : Alors, Esteban, tu aimes les petits pois ? Alec adorait ça quand il avait ton âge.
Esteban : Petit wois, dégoutant. Beurk.
Arturo : Peut-être, mais tu vas finir ton assiette.
Esteban : Roh !!!



Esteban : Papa !!! Problème résolu !
avatar
Misky Bat
Dame de cœur
Dame de cœur
Féminin Messages : 3675
Age : 33

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Dim 24 Juin 2018 - 12:05
Oulala mais ils leur en font voir de toutes les couleurs ces petites fripouilles.
J'adore Esteban paf plus d'assiette plus de petits pois. xD

____________________________
avatar
Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 7001
Age : 29
Localisation : Chez mon chat

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Dim 24 Juin 2018 - 19:55
Ho Elea et Arturo faut faire la paix !
Les jumeaux ne leur laissent pas de répit, les fripons !

____________________________



avatar
Niblette
Tata Kronenbourg
Tata Kronenbourg
Féminin Messages : 27572
Age : 36
Localisation : Dans une grotte sombre aux fantômes avec des moustiques où on ne mange que des brocolis !

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Dim 24 Juin 2018 - 21:31
Mais comment tu fais pour trouver le temps de faire tout ça ! J'admire ton courage, bravo !

____________________________
avatar
Isisaur
Aéro Pim's
Aéro Pim's
Féminin Messages : 21127
Age : 39
Localisation : A la maternelle

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Mer 27 Juin 2018 - 11:30
J'ai rattrapé tout mon retard de lecture. Pfiou ! Et béh, pas faciles, les jumeaux.

J'adore te lire.

____________________________
Mes trophées:
avatar
Queenie
Présidente du Max Club
Présidente du Max Club
Féminin Messages : 1189
Age : 16
Localisation : Dans ma tête

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Mer 27 Juin 2018 - 16:03
Misky ~ J'ai, paraît-il, déjà fait le coup à ma mère quand j'étais petite
Choute ~ Tu n'imagines même pas... Plusieurs fois j'ai eu envie de supprimer ma partie tellement ils me gonflaient :')
Niblette ~ merci sweetheart, en fait c'est simple : pendant des week-ends ou des vacances je jouais non-stop. Du coup, j'ai beaucoup d'avance sur l'histoire et je n'ai qu'à raconter des événements.. Qui se sont produit il y a trois mois dans mon jeu !
Isisaur ~ Merci à toi ! En effet je poste beaucoup, et ça me touche que tu ais eu le courage de tout rattraper  

J'espère que la suite va vous plaiiiiiire ! Je me dis aussi qu'il faudrait bien que je fasse une récap, je vais faire ça prochainement.

Chapitre 41 - "Je vais m'en occuper"

Spoiler:


La nuit était tombée sur Willow Creek. Arturo avait pris un somnifère pour lutter contre ses insomnies. Depuis quelque temps il se sentait épuisé mais le sommeil ne venait pas. Cette situation fatiguait son corps et son esprit.



Alec, lui, avait tout de suite trouvé le sommeil en allant au lit : il adorait l'école, la récréation, ses amis. Même s'il était plus scientifique que sportif, quand il jouait avec ses petits camarades, il courrait partout. Lui aussi était fatigué le soir venu, mais Morphée était plus sympathique avec lui qu'avec son père.



Pour les jumeaux, là, c'était une autre paire de manche. Ils ne cessaient de se lever quand ils étaient censés dormir : ils se remettaient à jouer et à tout casser dans leur chambre, comme si le jour était déjà venue. Arturo venait les réprimander, et les recouchait. Sauf que cette situation se répétait plusieurs fois par nuit ! Ce soir là, le papa a décidé de ne plus se torturer à coucher les petits trois fois par nuit : les jumeaux jouèrent donc et finirent par aller au lit, fâtigués de leurs propres anneries.



Eleanor n'allait pas bien, elle le savait. Elle éclata en sanglots en rentrant à la maison, car elle savait que la pression du travail ne redescendrait pas quand elle franchirait les portes de son propre foyer. Il fallait qu'elle se reprenne, elle allait le faire, elle en était décidée. Demain, elle allait s'occuper de ses enfants, de la maison, de son mari. 



Le lendemain matin, Alec, alors qu'il était sur le Trône, réfléchissait à ses problèmes de coeur. Il était constamment en train de penser à Lucie ! Mais préférait-elle un autre garçon ? Comment pouvait-il le savoir...



Et comme on dit, tel père, tel fils : Arturo réfléchissait lui aussi à ses problèmes de coeur sur le Trône. Eleanor semblait si triste et en colère en ce moment, où était donc parti la femme joyeuse et entraînante qu'il avait rencontré des années auparavant ? Comment pouvait-il le savoir...
C'était dans ce genre de moments qu'Arturo pensait beaucoup à Marie...



Les jumeaux étaient réveillés et le train-train quotidien pouvait commencer. Tout d'abord, donner à manger aux deux petits monstres...



Mais alors qu'il essayait de calmer les deux petits qui avaient commencés à se jeter leur nourriture, Eleanor invervint. Elle dit à son mari d'aller souffler dehors pendant qu'elle s'occupait du repas. Surpris, Arturo accepta avec grâce la requête et s'installa aux échecs pendant quelques temps. 



Les factures étaient là, mais heureusement, Eleanor travaillait dur pour sortir le foyer de cette mauvaise situation financière. Arturo décida de laisser les documents dans la boîte aux lettres : il ne voulait pas noircir l'humeur de sa femme qui paraissait un peu plus douce aujourd'hui. Les factures attendront demain, se dit-il.



Le bain de Rosa était toujours un moment qu'Arturo savourait. La petite bambine pénible redevenait un ange dans ces moments là, et même si elle éclaboussait son père, c'était toujours avec un grand sourire. 



La première idée de Rosa après son bain fut d'aller se rouler dans la boue. Heureusement Eleanor alla la chercher avant que cette dernière ne soit trop sale.

Rosa : Je t'aime maman !
Cela lui donna les larmes aux yeux.
Elea : Je t'aime Rosa.



Arturo était encore bien fâtigué. Sûrement le somnifère, se dit-il.
Eleanor arriva dans son dos pour lui faire un bisou sur la joue.

Elea : Va te reposer, je m'occupe du reste.



Encore une fois, le père de famille ne se fit pas prier. Il s'endormi presque aussitôt s'être allongé sur le canapé. Lui qui pensait que la femme dont il était amoureux avait disparu à jamais, il était tellement rassuré !



Les jumeaux étaient calmes ce jour là. Et puis, Eleanor savait faire régner l'aurorité, même si elle essayait d'être docile avec ses deux bambins. Ils avaient du sentir les tensions, et finalement, ils jouèrent au calme sans même se chamailler. Elea gardait un oeil sur eux en faisant le ménage.



Après sa sieste, Arturo se rendit dans la chambre d'Alec qui venait de rentrer des cours. Le petit garçon aimait bien parler à son père de ses copains, de ses rêves, et de Lucie. Cela amusait beaucoup Art de voir que son fils était tombé amoureux ; mais il était également très, très ému que son fils lui fasse assez confiance pour lui parler de ses doutes. Père et fils étaient de très bons amis.



Alec : Viens, on prend un photo !
Arturo : Cheeeeese !
Alec : Cheese ? Plus personne dit cheese !
Arturo : mais je ne connais pas le vocabulaire des jeunes moi, monsieur Alec !



Eleanor sourit en entendant les rires s'échapper de la chambre d'Alec. Finalement, son moral allait mieux, quand elle faisait quelques efforts pour faire parti de cette famille. Et puis, son Arturo, sa vraie relation avec lui, lui manquait beaucoup. Tout était paisible, enfin. Mais pour combien de temps ?



Elea savait que ça n'allait pas être facile tous les jours, mais elle était sur la bonne voie pour retrouver définitivement le sourire.
avatar
Linette
Créasim'tutrice
Créasim'tutrice
Féminin Messages : 13144
Age : 47
Localisation : Sur la plage...

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Mer 27 Juin 2018 - 16:32
Waouh, 3 mous d'avance sur ton histoire ! Trop bien ! Je me demande quand même comment tu sais ce que tu dois prendre comme photos, ce que tu dois garder ou pas ! Dis, dis, Queenie, tu m'apprends ? Wink

En tout cas, ça fait du bien de voir Eleanor faire des efforts à la maison, et se rendre compte que ça porte ses fruits !

____________________________
:


avatar
Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 7001
Age : 29
Localisation : Chez mon chat

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Mer 27 Juin 2018 - 19:40
Le pauvre Arturo n'en pouvait plus !
C'est bien Elea, les jumeaux ne sont pas de tout repos, ton mari a besoin d'aide.
Vivement qu'ils grandissent quand même !

____________________________



avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21026
Age : 25
Localisation :

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Mer 27 Juin 2018 - 20:46
Ouf elle reprends le dessus! J'espère qu'ils arriveront à retrouver leur vie de couple comme aux premiers jours =D
Rosa est trop cut en tout cas

Linette, en fait le truc c'est de prendre des photos tout le temps, puis après tu brode avec les clichés que tu as, et tu tris ce que tu veux ou pas ^^ Enfin moi c'est ce que je fais Smile Mon dossier sreen va exploser Laughing
Mais chapeau pour avoir 3 mois d'avance et se souvenir de tout, moi au bout de 1 jour des fois j'oublie pourquoi Jess a fait tel ou tel truc xD

____________________________

Mes victoires:
avatar
Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 7001
Age : 29
Localisation : Chez mon chat

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Mer 27 Juin 2018 - 20:58
(Moi aussi je fais beauuucoup de scrrens, et je vois en fonction comment j'amène les chapitres. Par contre j'ai un petit fichier récap où je donne un résumé de chaque chapitre à écrire comme ça je n'oublie rien. )

____________________________



avatar
Linette
Créasim'tutrice
Créasim'tutrice
Féminin Messages : 13144
Age : 47
Localisation : Sur la plage...

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Mer 27 Juin 2018 - 21:05
Argh ! Mais j'ai déjà un dossier screens qui explose ! Il est même divisé en différents sous-dossiers selon les foyers : Bernie, Dina, Tetïeva, les Garcia... et je ne raconte même pas d'histoire ! raf

Mais donc, tu brodes complètement en te laissant porter par tes sims, ou tu as une trame que tu suis ? (Question à Dada, mais les autres écrivains peuvent aussi répondre, hein ! Elle est intéressante ma question, non ? Wink )

En tout cas, je suis impressionnée par ce que vous arrivez à faire avec tout ça ! Chapeau à tous !

____________________________
:


avatar
Misky Bat
Dame de cœur
Dame de cœur
Féminin Messages : 3675
Age : 33

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Jeu 28 Juin 2018 - 11:33
Eh beh elle se reprend Elea. Arturo pense parfois à Marie. Aïe aïe aïe ! J'espère qu'il ne retombera pas là dedans... Les petits sont vraiment mignons.

____________________________
avatar
Queenie
Présidente du Max Club
Présidente du Max Club
Féminin Messages : 1189
Age : 16
Localisation : Dans ma tête

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Jeu 28 Juin 2018 - 14:05
Linette ~ En fait, je prend en photo touuuutes les journées de mes sims : ça peut être le réveil, le petit dej, une sortie, n'importe quoi. Je prend de l'avance en me disant "tiens, cette photo peut-être intéressante si je l'exploite comme il faut" et le tour est joué ! Mon dossier screen est rempli lui aussi mais je note dans des carnets les dates auxquels je joue pour retrouver facilement les screens souhaités. Ensuite je les modifie dans photofiltre, pour la taille de la luminosité / le contraste. Enfin je réenregistre le tout dans un dossier spécial Random Legacy ! Par exemple les images du premier chapitre s'appellaient 1A, 1B, 1C... Etc. Quand je poste un chapitre, je vais dans ce dossier, et, par exemple aujourd'hui, j'héberge toutes les images "42" (haha) (parce que c'est le chapitre 42). C'est simple et rapide Very Happy
Et bien ça dépend pour la trame. Souvent j'ai l'idée principale au moment de jouer et c'est en observant les screens que parfois, j'ai des nouvelles idées, des nouveaux enjeux. Par exemple l'histoire avec Marie, c'est moi qui l'ai joué en vrai, au moment de vivre avec Eleanor et Arturo j'ai volontairement mis en place un "élément perturbateur". Bon ça remonte à loin mais en gros là, je suis en train de jouer avec l'héritier/l'héritière (pour pas spoiler) de la génération 3, soit, le petit fils OU la petite fille d'Eleanor qui est une jeune adulte. J'ai déjà prévu pour elle la suite des événements dont un événement très important qui surviendra très bientôt dans mon jeu... Et dans très longtemps ici, le temps que je poste tous les chapitres ! Sauf que quand j'écrierai mes futurs chapitres, si ça se trouve je déciderai d'ajouter des éléments. Car oui, une autre info : j'écris mes chaps le jour même où je poste. Je n'ai aucune rigueur et je sais que si j'avais tout préparé à l'avance, je n'aurais plus eu l'envie de poster, au final, je me serai ennuyée. 

Choute ~ Je suis bien d'accord, je n'aime pas du tout m'occuper des bambins en jeu ! :')

Dada ~ Oui elle est troop trooop craquante j'adore sa petite bouille. Very Happy

Misky ~ Haha, bien vu... Pour Marie, on verra bien dans les prochains chapitres ! :p

Chapitre 42 - Rapprochement

Spoiler:



La petite Rosa aimait embêter son frère, ce n'était pas une nouveauté... En revanche, depuis quelques jours, elle avait un nouveau jeu : venir réveiller le petit garçon en lui pinçant les joues. Et Esteban, qui pleurait pour tout et n'importe quoi, courrait dans les bras de sa mère dès qu'elle rentrait du travail.



Et généralement, Eleanor, fatiguée par sa journée, ne se sentait pas de punir Rosa pour ses agissements. Les parents avaient déjà essayé et cela ne faisait qu'amuser la petite fille qui pensait que la colère de ses parents n'était qu'un jeu. Alors Elea s'interposait entre les deux bambins et faisait la médiatrice pour résoudre le conflit : Rosa jurait de ne plus recommencer (enfin, pour les 24 prochaines heures) et Esteban acceptait ses excuses. Le pacte se terminait par un câlin.



Esteban : C'est pot grave. Tu es juste méchante. Je suis préféré de maman. 
Rosa : Quoi ? Toi tu mens. 
Esteban : Tu peux toujours m'embêter. Toujours. Je suis le préféré, tout le temps tout le temps !

Ce retournement de situation ne plut pas trop à la petite fille.



Eleanor n'avait pas entendu la discussion, mais elle arriva au bon moment pour qu'Esteban puisse appuier sa thèse par un exemple concret... Alors qu'elle s'apprêtait à faire un câlin à Rosa, Eleanor vit que cette dernière s'en alla dans la chambre, énervée. Quelle mouche l'avait piqué ?



Les enfants couchés, le couple se retrouva dans la chambre
Arturo : Tu as passé une bonne journée ?
Eleanor : Oui, ça allait. 
Arturo : Et tu vas bien ? Je veux dire, ton moral ?
Eleanor : Tout va bien, ne t'en fais pas.
Arturo : Tu me le promet ?
Eleanor : Mais oui mon coeur.



Petit à petit, les choses reprenaient entre Arturo et Eleanor. Au départ, les deux étaient un peu mal à l'aise : cela faisait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas comporté comme un couple ! Mais finalement, quand ils commençaient à s'embrasser... Il régnait dans la pièce une ambiance d'habitude et de nouveauté : leurs sentiments étaient contradictoires, mais ils se sentaient jeunes à nouveau.



Depuis que le couple s'était retrouvé les journées étaient moins difficiles. Les tâches quotidiennes tournaient entre Arturo et Eleanor : si Arturo s'occupait de nettoyer la maison un jour, le lendemain, c'était Eleanor qui s'en chargeait.


La mère de famille avait appris à s'occuper de ses enfants normalement et elle aimait ça. Elle était enfin proche de ses bambins. En ce moment, elle essayait de donner plus de vocabulaire à Rosa. 



Arturo : Tu veux que je t'aide pour ton projet scolaire ?
Alec : Quoi ? Tu veux bien ? C'est génial, ça va aller beaucoup plus vite !
Arturo : Allons-y !



Malheureusement, Rosa et Esteban détestaient aller sur le pot... Chaque essai finissait en crise de larme et en odeurs nauséabondes. Honnêtement, c'est franchement pas ma tâche préférée de maman. Depuis le temps qu'Arturo et elle essayaient de leur apprendre ! 



Arturo : C'est super !! Il est trop bien ce projet !!! On va avoir un A !!
Alec : grrr c'est trop nul ! Crotte de bicque !!
Arturo : Où est le problème ? Il est trop beau ce projet !!
Alec : Lucie m'a vue par la fenêtre !! Elle va me prendre pour un naze de fils à papa !!



Alec s'enferma dans sa chambre pour se calmer. Même si son père n'avait fait que l'aider, il ne pouvait s'empêcher d'être en colère contre lui. Elle va me juger !! Elle ne va plus m'aimer !! Je ne ferai plus rien avec mon père, plus jamais !!! Je suis un grand garçon !



Depuis quelques temps, Eleanor aimait conclure ses journées par un verre (ou deux) de cocktail qu'elle préparait au bar. Cela lui faisait se sentir si bien ! Finalement, il suffisait de peu pour que sa vie redevienne géniale.



Eleanor reçu un appel de Mélanie qui venait lui donner des nouvelles de son foyer. Cela faisait quelques temps qu'elles ne s'étaient pas vues, mais elles étaient toutes deux très occupées avec leurs familles respectives. 



Arturo : Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants... Maintenant, dors, et n'embête pas ton frère.
Rosa : Ok !!!!!!



Une nouvelle journée venait de s'éteindre. Les jumeaux grandissaient de jours en jours, mais Eleanor commençait à s'attacher à l'âge bambin. Et s'ils venaient à grandir... Trop vite ?
avatar
Linette
Créasim'tutrice
Créasim'tutrice
Féminin Messages : 13144
Age : 47
Localisation : Sur la plage...

Re: [Random Legacy] Un nom qui perdurera ?

le Jeu 28 Juin 2018 - 17:07
Ah merci beaucoup pour ta réponse, Queenie ! Elle m'aide à comprendre comment vous procédez (à moi s que les autres fassent totalement autrement ) C'est un sacré challenge quand même et il faut sûrement une organisation bien rigoureuse pendant un long moment, le temps du legacy quoi. Bien, bien, je prends note...que je suis trop bordéli*** pour ça Wink

Petite journée tranquille, ça fait du bien aussi. ^^

____________________________
:


Revenir en haut