Partagez
Aller en bas
avatar
Rabiere
Admin Retraité
Admin Retraité
Masculin Messages : 10403
Age : 29
Localisation : On the moon

[Challenge] L'île Perdue

le Lun 18 Juil 2011 - 21:40


Dernière édition par Rabiere le Sam 6 Sep 2014 - 22:46, édité 11 fois
Réputation du message : 100% (8 votes)

Dehors, le vent soufflait terriblement fort. Du petit hublot de votre cabine, vous pouviez apercevoir les vagues gigantesques forçant le bateau à tanguer de droite à gauche dans une cadence infernale. Quelques marins avaient beau hurler qu'à ce rythme, l’embarcation ne tiendrait pas longtemps, le capitaine ne semblait pas vouloir couper les moteurs et encore moins faire demi-tour.
Un tas d'idées vous traversa la tête. Si votre vie prenait fin ici et maintenant ? Non...vous deviez chasser ces idées noires et rester optimiste, en toute situation.
La tempête faisait rage depuis plusieurs heures maintenant. Les cris des passagers avaient laissé place à un calme seulement ponctué par le son du régulier fracassement des vagues sur la proue du bateau.
Puis soudainement, le noir complet.
Spoiler:

Vos vêtements mouillés et cette chaleur écrasante finirent par vous tirer du sommeil profond dans lequel vous vous trouviez. En vous relevant, un paysage paradisiaque s'offrit à vous. Du sable fin et des palmiers à perte de vue. Mais où étiez-vous ? Une chose demeurait certaine, vous aviez survécus au naufrage de l'embarcation.
Et pourtant, l'aventure ne faisait que commencer...



Le challenge de L'île perdue est une aventure qui vous plonge au cœur d'un monde quasi-désert et encore sauvage parsemé de tombeaux. Votre objectif : survivre, découvrir et explorer les tombeaux, améliorer votre confort et qui sait, peut être même vous installer définitivement sur cette île ! Pour cela, une multitude de défis répartis en six étapes sont à réaliser.

Pour l'occasion, un monde complet a été créé spécialement pour ce challenge et il s'y cache bon nombre de secrets et de trésors en tout genre... Télécharger : http://www.mediafire.com/file/8hd9r5bcw4hs8bj/L'Ile%20perdue.zip ou http://www.mediafire.com/?kgnvab4xlfjdkq7


Spoiler:
- Ce challenge nécessite le téléchargement du monde "L'île Perdue" réalisé par Rabiere.
- Il vous faudra respecter la progression des six étapes indiquées ci-dessous.
- Vous devez choisir l'un des quatre Sims jouables proposés pour entreprendre votre aventure et installer ce dernier sur le terrain « Campement Sud » du monde. Ce Sim constituera le personnage principal de votre challenge. Attention, sélectionnez "meublé" lorsque vous emménagez ou une partie du campement ne sera pas disponible.
-  Vous devez installer le groupe de sims PNJ (personnages non jouables) sur le terrain « Campement Nord ».
- Modifier les options du jeu en choisissant le mode de vie « Epique » pour chaque tranche d’âge. Désactivez également la « Progression de l’histoire ».
- Rendez-vous sur le terrain « Campement Sud ». Vous ne devrez à aucun moment changer de foyer actif.
- L'accès au mode Achat Construction est interdit. Vous ne pourrez y accéder qu'à certains moments du challenge et de manière limité, cela vous sera préciser dans les différentes étapes.
- L'usage des codes est interdit.
- Durant votre aventure, vous rencontrerez bon nombre de survivants du naufrage se promenant sur l'île (autre que le groupe de PNJ). Surtout, ne leur adressez pas la parole, leur objectif premier est de vous soutirer des informations sur les tombeaux cachés.



Pour entreprendre l'aventure, téléchargez l'un de ces quatre Sims :




Quelques informations sur les Sims non jouables à télécharger ICI :
Spoiler:





Spoiler:


Spoiler:
- Allumez un feu.
- Récupérez l’appareil photo posé au sol.
- Dressez la tente.
- Péchez trois espèces différentes de poisson.
- Rôtissez l’un de ces poissons pour vous nourrir.
- Photographiez votre Sim au cours de cette dernière action.
- Ramassez quatre métaux différents.
- Capturez deux espèces de papillons.
- Attendez le lendemain 06:00 pour passer à la seconde étape.


Spoiler:
- Photographiez « La Bananeraie ».
- Trouvez-y trois graines d’espèces différentes.
- Plantez ces trois graines sur votre campement. Prenez-en régulièrement soin pour obtenir de quoi vous sustenter.
- Rendez-vous au « Tombeau Genoksis » pour photographier la chute d’eau.
- Pêchez deux nouvelles espèces de poisson.
- Photographiez le « Tombeau Genoksis ».
- Découvrez comment pénétrer dans le « Tombeau Genoksis » et dénichez-y un maximum de trésors !
- Conservez précieusement vos trouvailles pour compléter vos différentes collections.
- Vous avez le droit d'accéder au mode achat pour y acheter les éléments suivants : lits, tables, chaises.


Spoiler:
- Ramassez quatre métaux différents.
- Photographiez le « Campement Nord ».
- Allez à la rencontre d’un Sims du « Campement Nord » et nouez une amitié avec lui.
- Péchez deux nouvelles espèces de poisson.
- Capturez trois espèces de papillons.
- Photographiez le « Temple d’Alisimhaka ».
- Découvrez comment pénétrer dans le « Temple d’Alisimhaka » et dénichez-y un maximum de trésors !
- Vous avez le droit d'accéder au mode achat et construction et d'y acheter les éléments suivants : canapés, armoires, lavabos, guéridons, tables basses, plans de travails, murs, papiers peints, revêtements de sol, fenêtres, portes.


Spoiler:
- Améliorez votre campement et photographiez-le.
- Faites la connaissance d’un second personnage du « Campement Nord » et entamez avec lui une relation amoureuse.
- Photographiez ce dernier.
- Récoltez cinq fruits et légumes d’espèces différentes.
- Photographiez le « Temple d’Apukachichipanasote ».
- Découvrez comment pénétrer dans le « Temple d’Apukachichipanasote » et dénichez-y un maximum de trésors !
- Vous avez le droit d'accéder au mode achat pour y acheter les éléments suivants :  frigos, cuisinières, micro ondes, chevalets, bibliothèques, jeux d'échecs.


Spoiler:
- Liez une amitié exceptionnelle avec le dernier pnj du campement Nord.
- Ramassez trois métaux différents.
- Péchez trois nouvelles races de poisson.
- Photographiez le « Tombeau d’Upu Kanu ».
- Découvrez comment pénétrer dans le « Tombeau d’Upu Kanu » et dénichez-y un maximum de trésors !
- Vous avez le droit d'accéder au mode achat pour y acheter les éléments suivants :  plantes, tableaux, tapis, rideaux.


Spoiler:
- Compléter l'une des collections entamées ( soit posséder 25 poissons/crustacés différents ou avoir 15 métaux différents ).
- Proposez à votre moitié de s’installer avec vous.
- Déménager pour le terrain « Vue Côtière ».
- L'intégralité du mode Achat Construction est maintenant débloqué.
- Bâtissez une grande maison paradisiaque où vous pourrez exposer l’ensemble de vos trouvailles sur l’île.
- Photographiez votre nouvelle demeure.
- Afficher au mur l’ensemble des photos prises au cours de l’aventure.

Nous attendons avec impatience les photos et le récit de vos aventures !

Récits des joueurs 01
Récits des joueurs 02

____________________________
Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Lun 18 Juil 2011 - 22:02
Les aventures de Louise DeTaye par Anna

Spoiler:
Le Challenge de l'île Perdue : Annasimsette

"Extrait du journal de Louise De Taye, Naufragée échouée sur l'île perdue" :



1er jour : je me suis réveillée seule étendue sur le sable fin. Combien de temps s'était-il écoulé depuis le naufrage ? Aucun moyen de le savoir ? Pourquoi n'avais je pas une montre waterproof ? Autour de moi, rien d'autre que l'océan à perte de vue et une jungle peu rassurante. Où suis-je ? Robert, l'homme qui me servait d'époux n'a pas survécu, il m'aurait été enfin utile. Retour à la case départ sans toucher les 20 000. Comment vais je partir d'ici ? J'ai beau hurler personne ne m'entend... Je veux retrouver ma vie, rendez-la moi ! Je vais finir comme le vieux gugusse dans seul au monde, sauf que je n'ai pas même un ballon de volley à qui parler.

Ressaisis-toi Louise tu es plus forte que tu en as l'air, tu as regardé Koh Lanta des tas de fois, si ces crétins ont réussi tu peux faire de même. Premier objectif un feu de camp !




Heureusement pour moi, j'ai trouvé un allume feu au milieu des débris... Oh mais qu'est ce que c'est un appareil photo et là une tente, que je devrais réussir à monter... Deuxième objectif, la nourriture ! Qu'est ce que l'on peut trouver sur une île ? DU POISSON ! Premier problème, je ne pense pas qu'un marchand de cannes à pêche soit dans le coin. En plus je n'ai jamais pêché, mais comment vais-je faire ? Pas le choix, je vais voir si je trouve de quoi en fabriquer une maison...

3 heures plus tard

Elle n'est pas terrible mais ça fera l'affaire, c'est parti !








Il est tard et je n'ai pêché que deux anchois et de la vase des mers gluante. J'ai faim, je vais faire cuire le poisson pour me nourrir. Et dire qu'avant c'était Marisa, la domestique qui se chargeait des repas... Mais qu'ai-je fait de si affreux pour mériter ça ? Reprends-toi Louise tu vas t'en sortir ! Non je vais crever ICI ! Aaah ! *pleurs*



Bon je vais aller dormir, étant donné qu'il n'y a rien d'autre à faire et peut être qu'en me réveillant, je me rendrais compte que tout ça n'est qu'un horrible cauchemar !



Le Challenge de l'île Perdue : Annasimsette Suite

Extrait du journal de Louise de Taye, naufragée :

Jour 2 : J'ai passé une nuit horrible à me faire bouffer par les moustiques... Je n'en peux plus, je veux que ça cesse. Finalement, Robert me manque... J'en reviens pas de dire ça mais j'ai vraiment l'impression d'avoir atterri en enfer... J'ai entendu des bruits étranges toute la nuit qui provenaient de la jungle environnante... C'était terrifiant ! Je pense qu'aujourd'hui je vais rester dans mon bivouac. Je n'ai pas le courage d'explorer cette île... Pas encore...



La faim me tenaille et les anchois pêchés la veille ont une drôle d'odeur, il va falloir que je sorte de ma tente... A l'extérieur, il fait une chaleur étouffante. Je me demande quelle heure il peut bien être.



Ah ! J'ai enfin réussi à pêcher quelque chose. J'ai l'impression que ça fait des heures que je suis assise là. C'est vraiment répugnant, je ne m'y ferai jamais ! Beurk.



Ça y est j'ai réussi à manger un bout, je vais en profiter pour me baigner dans l'eau cristalline pour me rafraîchir.

Jour 3 : Je n'ai pas réussi à dormir... J'ai pris conscience que si je reste sans rien faire, je ne tiendrais pas longtemps, tant au niveau de la nourriture que du reste. J'ignore quelles créatures rôdent aux alentours, mais ce n'est pas en restant là que je le saurais. A partir d'aujourd'hui, je serais une survivor !



Au secours ! Je suis perdue au milieu de la jungle ! C'est affreux, je ne retrouverais jamais le chemin du bivouac... Oh un papillon, qu'il est beau ! Euh ! Une intersection ? Je n'en avais pas vu tout à l'heure ? Du calme ! Je vais prendre à droite et voir où mène ce chemin...



Décidément c'est fou le nombre d'insectes que l'on croise dans une journée ! J'ai également trouvé plusieurs sortes de métal brut par terre... Je les ai gardé ça peut toujours servir.








Après ce qui me sembla une éternité, j'ai enfin retrouvé la chaleur du feu de mon campement. J'ai englouti un repas rapidement (encore et toujours du poisson) et j'ai décidé d'aller me coucher pour me lever tôt le lendemain afin de continuer l'exploration.



Etape 1 : terminée

Le Challenge de l'île Perdue : Annasimsette Suite

En route pour l'étape 2

Extrait du journal de Louise de Taye, naufragée

Jour 4 : Ce n'est que l'aube de la quatrième journée et je viens de réaliser que je compte les jours telle une prisonnière attendant de purger sa peine... Et en ce qui me concerne j'ai bien l'impression d'avoir pris perpét'. Je ne sais même pas quel p***** de jour nous sommes ! Je n'ai plus aucun repère, la vie que je menais avant et les habitudes quotidiennes si rassurantes ont complètement disparues dans tout ce foutoir. Et il a fallu que ce soit moi qui m'en sorte, mon père aurais dit que Dieu a un sacré sens de l'humour... Je ne suis pas courageuse au moindre problème j'appelle les secours, sauf qu'ici les secours c'est moi. Ce n'est pas gagné. Ceci dit j'ai réussi à survivre durant tout ce temps et je tiens trop à MA vie pour baisser les bras. Allez il faut que je me lève pour voir si je peux dégoter des fruits ou quelque chose du style car là je fais une overdose de poisson.





Séquence jardinage maintenant, pfiou, au bout de quelques minutes j'en ai déjà marre. Voilà pourquoi les gens vont au supermarché, c'est fini la préhistoire avec la cueillette et la pêche à notre époque normalement... Et bien non, moi il faut que je le fasse. En plus c'est crevant et il fait chaud. Oh mais c'est quoi ça ! Une grAIIIINE ! J'ai trouvé une graine, enfin je crois... J'essaierai de la planter plus tard, je vais voir si je peux en trouver d'autres...



Décidément, ça pousse comme des petits pains ces bêtes là !

Quelques heures plus tard :



Je me demande ce que ça peut être ? Ça ne doit pas être là pour rien... Voyons voir ça de plus près...




Enlevez les moi, enlevez les MOIIIIIII !!!! *tombe dans les pommes*

Où suis je ? Aah les inseeectes ! Non il n'y en a plus. J'ai la phobie de ces trucs là, je préférais croiser des papillons... Bon au boulot, les fruits ne vont pas se cueillir tout seul...



Oh une graine et des pommes ? Ici, il y a des pommes du moins ça y ressemble, génial !!!






La journée est enfin terminée, je n'en peux plus j'ai même planter des pommes pour faire pousser des pommiers, ça m'évitera la corvée de pêche à ce moment là. Du coup ce soir c'est du hareng saur ! Ça change des anchois... Ah ah ! ca y est je deviens cinglée !



Il n'empêche qu la vue est sublime le soir, je lève la tête et je vois un magnifique ciel étoilé... Je n'avais jamais remarqué auparavant. Il est temps d'aller dormir, bonne nuit cher journal !



Bilan de la journée : 3 graines des oignons et des pommes.

Les aventures d'Alexendre Lockheart par Will
Spoiler:





" Aie! ma tête... j'ai dû abuser un peu trop avec le champagne hier soir... Quelle soirée et quel cauchemar!
Je n'arrive pas à ouvrir les yeux.
Cette chaleur est insupportable, et cette mouette, j'ai l'impression qu'elle est dans ma cabine, pitié qu'elle se taise!
Je sens que je vais passer l'après-midi au bord de la piscine à me la couler douce "

Après plusieurs minutes, j'arrivais enfin à entrouvrir les yeux.

" Mais qu'est- ce- que je fais içi ? Ou suis-je ? Suis-je encore dans mon cauchemar ? "

Il m'a fallu un bon moment pour réaliser: je n'avais pas rêvé, les cris, les hurlements, le naufrage, tout ceci
était bien réel. J'étais horrifié, j'avais beau hurler, personne, pas un signe de vie. Moi qui voulait vivre de nouvelles
expériences, j'étais gâté !!

Je restais là, immobile, tout s'embrouillait dans ma tête. Il fallait réagir et vite !!
Trouver de la nourriture, boire, allumer un feu, tout s'enchaîna très vite... En une minute, je me retrouvais avec
une vieille canne à pêche dans les mains !! et dire, que la veille, je sirotais un cocktail sur mon transat !




" Mouais... là, je sens que je vais craquer. C'est quoi ça ? ça ressemble à un anchois, pas de bol j'aime pas ça !
Il faut que je continue, il ne faut pas que je me décourage, il doit y avoir sûrement autre chose."

Après plusieurs tentatives, mon menu se résumait à 2 anchois, une vase de mer et une méduse !!!
La nuit commençait à tomber, il fallait absolument que je commence à explorer l'île pour trouver autre chose.

" Oh !! des papillons !! dommage ça ne se mange pas, ils sont tellement beaux, il faut que j'arrive à les attraper.
Un vert !! et puis un rouge! "

La chance me souriait, je reprenais un peu plus confiance en moi, mon esprit aventurier reprenait le dessus.
C'est quoi ce métal ? de l'or ? Humm... non ça ressemble plutôt à du plomb. Tant pis je prends, quatre d'un coup
ça va faire lourd dans mes poches, mais on sait jamais ça peut servir.

Maintenant, à table !! Enfin, si on peut dire ça, comme ça !!



" Humm ?? ça à l'air cuit ? Même, archi cuit... C'est tout simplement infect !! Bon, ben après ce diner calamiteux
et une haleine de cheval, le mieux est d'aller au lit."

Demain sera un autre jour ! Enfin, j'espère...

Suite Récit d'Alex.

" Par chance, mon portable ne marche plus, mais donne encore l'heure: 6h22. J'ai faim.
Sensation bizarre ... Réveil, plus calme que la veille, l'impression d'être içi depuis très longtemps. Ce campement ? cette
tente ? A qui tout cela peut-il bien appartenir ? Si ça trouve, je squatte un campement d'explorateurs, ils sont peut-être
encore sur l'île ? Le meilleur moyen est d'aller vérifier.

" Yessss ! " A peine avoir fait quelques pas, une immense Bananaraie s'ouvrait devant moi !!Un pommier !! Un plant de
Tomates, sans tomate, une laitue, et une graine de raisin, puis deux. Sans plus attendre j'engloutissais la pomme.
De surprises en surprises, je n'en croyais pas à mes yeux, plus tard sur mon chemin, une cascade magnifique avec de
l'eau claire et des milliers de poissons.
La photo s'imposait, la pêche aussi. Résultat un poisson rouge et une truite. La belle vie quoi !!

La brume commençait à tomber autour de la cascade et c'est là que je vis soudainement apparaître l'immense Temple.
C'était magnifique, mon intuition première était la bonne, ce campement appartenait bien à des explorateurs.
Que faire ? Trouver le moyen d'y entrer bien sûr et prier pour qu'il ne soit pas habité par des cannibales.

A partir de ce moment, je n' ai plus de souvenirs nets, juste des flashs. Je sais que pour ma première visite j'ai exploré
le temple jusqu'au petit matin.
De découvertes en découvertes, je suis arrivé dans une salle envahie de statues et là ça été le chaos. Il fallait trouver
un passage pour accéder à la salle suivante et j'ai mal lu le premier message. Résultat j'ai déplacé plusieurs statues,
sans succés, je décidais de rentrer au camp, planter mes graines et passer la journée à dormir.

" Réveil brutal, je suis en train de cramer, il faut absolument que je me fabrique un lit pour le mettre sous le toît.
Cette salle m'intrigue, j'ai dû faire une erreur, mon moral me joue des tours, je me surprends même à parler à des
vieux papiers qui trainnent par terre.
Les quelques heures de sommeil m'on permis de bien récupérer, me revoilà dans cette salle et effectivement j'avais buggé
quelque part, mais je crois que mon passage aura laissé des traces."
Bien décidé à explorer ce Temple de fond en combles je continue mon chemin, découvre des milliers de Trésors,
des statues,des sacs d'or... Si je sors vivant, de cette aventure une chose est sûre, je serais riche !!!
Il m'aura fallu trois jours, dormir dans un tombeau, être hanté par une momie mais j'avais enfin résolu le mystère
du Temple Genoksis, enfin je crois ? Je pouvais enfin me mettre à la construction de mon lit."


Suite récit d' Alex ( Etape 3 )
Le jour se lève, il doit faire 30 degrés à l'ombre et je m'enrhume, faut le faire !! Mon moral baisse de plus en plus,
c'est décidé ce matin je pars visiter l'autre côté de l'île. Me voilà reparti dans cette jungle.

Sur mon chemin, je croise l'épave d'un bateau, peut-être celui des explorateurs, je me raccroche à cette idée car c'est
mon seul espoir, les seuls êtres vivants que j'ai croisé depuis des jours sont des Grivins, des papillons, des mouettes et
une momie !!
La végétation s'épaissit, je décide de longer la côte, je trouve du fer, de l'argent, du supernovium, et du compendium.
J'arrive sur une plage, et je mets un moment à réaliser ce que je vois: Un campement !! Il a l'air désert ...

Et là, comme dans un film, je ne sais pas si tout cela est bien réel, je vois s' avancer une tête blondinette avec des
lunettes. Gérald Tournier.

Je ne sais plus comment la conversation a débuté mais le courant est tout de suite passé. Gérald est un garçon amical,
et avenant, un peu étourdi mais très sympatique !! Nous avons parlé tout l'après-midi et mon moral du coup était bien
meilleur !!
J'étais tellement rassuré de voir que je n'étais plus le seul à errer sur cette île. Lui aussi avait vécu la terrible nuit du
naufrage, et d'ailleurs nous nous sommes pas attardés sur le sujet.
Gérald me donna des conseils précieux pour survivre, il a la main verte et du coup j'ai appris beaucoup de choses,
sur les plantes, les graines, et les fruits qui se trouvaient sur l'île.
J'appris aussi, qu'il n'avait pas échoué tout seul sur cette île. Quelle chance !!
Plus tard dans la soirée, Harmony et Harisson nous ont rejoint et nous avons improvisé un petit diner de bienvenue
avec le poisson que j'avais pêché.

Mais l'ambiance était glaciale, Harmony tirait une tronche comme c'est pas permis et Harrisson était plus froid qu'un
glaçon. Il était temps pour moi de mettre les voiles.

Réveil plus agréable que la veille, j'ai rêvé cette nuit qu'un Paparazzi venait sur l'île pour me prendre en photo mais
surpris par la tempête il se noyait. Motivé à attaquer ma journée de bonne humeur, je décide de ne pas réfléchir
à ce rêve bizarre, et de mettre en application les bons conseils de mon petit génie, Gérald et de planter tous les fruits
légumes, graines à côté des premiers plants de vignes qui commençaient à pousser.
Laitues,Tomates, Grenades, Pommes, oignons, et des graines inconnues ...Mon campement commençait à prendre tournure.

Satisfait par ces premiers résultats, je décide de repartir dans la jungle à la découverte de prochains trésors.
En parcourant le chemin, beaucoup de questions surgissent dans ma tête, j'avais exploré le temple de Genoksis, mais
il me restait encore une clé en pierre. Pourquoi ?
Et puis, ce monticule de pierre au dernier étage, tout cela me paraît étrange, peut-être ai-je oublié quelque chose ?
Je décide d'y retourner ...

Rien à faire, je ne trouve plus rien. Peut-être que j'aurais un peu plus de chance plus tard ... Effectivement,
je fis la découverte du Temple d' Alisimhaka qui ne ressemblait pas du tout à un temple de l'extérieur.




" Hum ... sympa l'accueil ... Et bien le voilà, mon explorateur, pauvre gars il n'a pas eu ma chance. Pourvu que ça
continue "

Suite récit d' Alex Etape 3.

"Après des heures et des heures de recherches, je découvre enfin la serrure de cette clé en pierre, que je traîne dans
mon sac depuis des jours.
Mais je n'étais pas au bout de mes surprises.
Un vrai casse tête ce temple, j'ai bien cru, que je resterais coinçé entre ces murs. Mais au final je pus résoudre toutes
les énigmes et dénicher encore des milliers de trésors ....

Etape 4 .
Les jours passent, je décide d'améliorer mon campement, le mini potager commence à ressembler à un vrai potager,
un comptoir pour les futures soirées, (les mégas fiestas me manquent ) des commodes pour ranger le reste de mes fringues.

Très content par tous ces aménagements, je décide d'aller voir Gérald pour l'inviter et lui faire visiter mon nid douillet.
Mais arrivé au campement, il n'y a qu Harrisson qui bloque dans un coin.
Harrisson est un gars très froid mais très vite la conversation dériva sur la pêche, et du coup ça brisa un peu la glace.
Il me donna quelques conseils mais voyant mon peu d'interêt, il commença à me parler de sa vie.
Les jours passèrent et Harrisson se transforma en Harry ... chouette rencontre ....

Je ne sais plus depuis combien de temps, je suis sur cette île, mais le temps me paraît moins long, il suffirait d'un peu
plus de confort et ça serait parfait ! Une machine à laver par exemple, j'en peux plus de l'odeur du poisson.
Motivé, je décide la nuit suivante d'aller explorer le tombeau d' Apukachicchipanasote et faire encore des découvertes ..."




Les aventures de Louise DeTaye par El Barto

Spoiler:


Jour 1



Dès que je me suis reveillée, la seule chose qui me vena à l'esprit était "C'est la catastrophe ! Où est mon portable ?".
Je suis sûr que c'était un cauchemar. Un horrible cauchemar ! Je me pinçais et me donnais des claques, je ne me réveillais toujours pas. Et j'ai compris que ce n'étais pas un rêve, mais la réalité. Quelle horrible réalité ! Tout me revient maintenant: la tempête, lles passagers du bateau paralysés par la peur... Je n'arrive pas à y croire que j'ai survécu au naufrage !



Bon, j'ai faim. Et comme je ne vois aucun cocotier ni de bananier sur cette plage, je vais m'allumer un petit feu. Je ne sais pas pourquoi mais j'avais un allume-feu sur moi. Heureusement, il marchait ! Mais je peste en réalisant que je n'ai rien à griller ! Bon, je vais dresser la tente que j'ai trouvé par terre. Oh ! Il y à un appareil photo sur le sable ! Je me demande d'où il peut bien venir, peut-être s'est-il échoué avec moi. Bon, j'ai dressé la tente, il ne me reste plus qu'a aller pêcher... Heureusement j'avais emporté avec moi une canne à pêeche à monter soit même, dans mon sac. J'ai décidé d'en attraper trois ça me suffit largement.

Il s'est écoulé au moins deux heures avant que je ne pêche mon premier poisson. Tu parles d'un poisson ! Un anchois ! Bon, heureusement, après, j'ai pêché un plus gros poisson: un anchois machin truc, plus gros que le pécédent. Ensuite, horreur ! J'ai cru que le troisième poisson que j'ai pêché était des algues ! Eh non, c'était... une vase de mer. Beurk ! Je vais plutôt me cuisiner l'anchois Bonne.



Mmmh ! Très bon cet anchois ! Je m'attendais à quelque chose de plus... moins meilleur.



Il n'est que 17:53 mais je vais me coucher. J'espère que demain sera un meilleur jour que celui-ci.


Les aventures de Johan Dostier par Giulianna02

Spoiler:
Cher Journal

Alors que le bateau de la croisière venait de croiser les ïles Isabelle, annonçant que le Costa Rica n'était plus loin, notre navire à été pris dans une violente tempête. Mais souvenir de ce qui suivent sont flou, je me rappelle, la panique, puis l'eau, le froid, la nuit, et ensuite avoir nagé longtemps.
Enfin ce matin en tout cas, me voici débarqué sur une île, seul, et sans aucune ressource. Après un long moment de panique, il m'a bien fallu me rendre à l'évidence, le destin m'avait emmené ici, il allait me falloir apprendre à survivre.
Je décidais donc d'explorer un peu l'île.

Au bout d'un moment j'ai découvert ce petit campement, apparemment quelqu'un est déjà venue, c'est plutôt rassurant, espérons seulement qu'il ne soit pas encore sur l'île, ou alors qu'il y soit mais vivant.
J'ai trouver sur son campement une canne à pêche, un appareil photo, et quelque caisse vide, il avait également réussi à se construire un petit abri de fortune et avait même une douche et un WC, se pourrait-il que mon prédécesseur soit un plombier.

Très vite, mon estomac à fait des siennes, et l'idée m'est venue de m'essayer à la pêche. Des souvenirs lointain on rejailli, mais je les est très vite refoulé, non mais eh, je pense à ce que je veux !

N'empêche, lorsque j'ai attrapé mon premier anchois, et que j'ai fêter ça comme si j'avais pêcher le plus gros poisson du monde, j'ai quand même repensé à ce jour ou... Toute façon, il n'a jamais été fière de moi.

Enfin bref, peut être une histoire que je te raconterais un jour cher journal, mais rien qui n'importe aujourd'hui.

Ensuite, il m'a bien fallu faire rôtir tant bien que mal ces fichus poissons, a part l'anchois, j'ai pêcher deux autres sorte de poisson, et pas mal d'algues marines, mais aucune idée de la nature de ces espèces, ni de la façon de les cuire. Du coup j'ai fait au pif, et ça m'a plutôt bien réussi. J'ai tout mangé, j'avais vraiment faim, et toute façon sans frigidaire, je n'aurais rien pu garder.

Je n'ai plus aucune idée de l'heure qu'il peut être, je n'ai jamais été doué pour prédire l'heure en fonction du soleil ( en même temps avant fiché un peu). Mais quand j'ai commencé à dangereusement piqué du nez au dessus du feu j'ai été me réfugié dans la tente que j'avais trouver sur place, elle est toute humide, mais au moins me protège t'elle un peu des moustiques qui je doit te le dire cher journal, font une taille que je n'aurais imaginé.
Ainsi s'achève ma première nuit de naufragé, (t'as vu comme ça fait solennel), je prends du plaisir à vivre cette aventure, mais j'espère quand même que sa ne s'éternisera pas trop longtemps quand même.

Les aventures d'Alexendre Lockheart par Alex

Spoiler:





« Aie ma tête ! Où suis-je ? Que s’est-il passé ? Et pourquoi suis-je trempé ? »Alexendre regarda autour de lui et trouva une île splendide, où faune et flore cohabitait en maître. Il se rappela soudain d’où il venait, tous les souvenirs du bateau, du voyage se remémorèrent en lui : le bar, le choc, l’eau.





Tout à coup, Alexandre entendit un bruit étrange : « Grrrrrrr ». Il se demanda ce que cela pouvait bien être mais il comprit rapidement qu’il devait être là depuis plusieurs jours et que cela devait être son ventre qui criait famine. Il chercha dans la cabane qui se situait derrière lui quelque chose à grignoter. Rien. Il trouva à côté de lui dans une boîte : des vêtements qu’il revêtit, un appareil photo, une canne à pêche et une tente qu’il déplia. Il reprit la canne et s’approcha de la mer. Sa première prise fut un anchois qu’il s’empressa d’aller faire rôtir. Après s’être rassasié, il partit à la découverte de l’île. Sur le chemin, il trouva différents métaux et papillons qu’il ramassa et emporta avec lui.



Le lendemain matin, Alexandre partit dans le « jardin » qui se trouvait à côté de son habitation actuelle : La bananeraie. Il la prit en photo, cueillit des fruits et reparti les planter chez lui.



Il se rendit ensuite vers la chute d’eau du centre de l’île. Il sortit sa canne à pêche et pêcha deux nouvelles espèces de poissons.



Dès qu’il eut fini, il se retourna et contempla le temple Genoksis.



Après de nombreuses recherches, il réussit à y pénétrer et il explora les différentes salles. En ressortant, il était heureux comme un roi, en effet lors de sa visite, il trouva de nombreux objets et des pièces d’or. Il eut même le droit de se contempler et eut la merveilleuse idée d’affronter une momie qui lui donna une bonne leçon. Lorsqu’il fut rentré, quelqu’un lui avait apporté quelques objets pour embellir sa maison. Après longue réflexion, il se dit que cela devait être St Rabiere, le dieu des naufragés qui lui fit ce don.



Sur le chemin du Campement Nord, où il aperçu de gens, Alexandre trouva quelques métaux qu’il ramassa et plaça dans ses poches. Arrivé à la résidence, il fit la rencontre d’un homme nommé Gérald Tournier, un petit génie qui fait des études en doctorat.



Bien que la discussion fût passionnante, Alexandre commençait à avoir faim. Il alla donc pêcher dans la petite mare près des habitations. Pendant la route du retour, il trouva quelques papillons qu’il attrapa et plaça dans son vivarium personnel. Avant d’arriver à la « maison », il trouva une sorte de temple, au milieu de nulle part.



A l’arrière, il y avait une serrure dans laquelle, Alex s’empressa de mettre la clé qu’il avait trouvée dans le temple Genoksis pour savoir ce qui allait se passer. Un escalier apparu. Il l’emprunta et se trouva dans un jardin intérieur. Un panneau explicatif indiquait qu’il ne fallait pas se baigner. Je suppose qu’il doit y avoir des sangsues ou autres bestioles plus dangereuses les unes que les autres. L’intérieur contenait des nombreux escaliers qui descendaient vers de nombreux trésors.
Après être rentré chez lui, il remonta ses manches, ramassa des bouts de bois trainant par terre et agrandit sa maison en ajoutant des meubles tels qu’un lit et une cuisine presque toute équipée. Il retourna le lendemain au campement Nord ou il rencontra Harmony Bredford, un artiste qui n’apprécie guère l’ennui et avec qui il noua une assez bonne relation. Je vous laisse regarder la photo prise par Gérald.



Vers 14h, il rentra chez lui pour voir si les fruits et les légumes qu’il avait plantés s’étaient correctement développés. Il en ramassa cinq qu’il s’empressa de replanter pour en obtenir de plus en plus (bon, je ne vous cache pas qu’il en a mangé quelques-uns). En allant chez Harmony, il se demanda où allait le chemin qui partait vers la droite. Il l’emprunta et se trouva alors devant le temple d’Apukachichipanasote.



Une petite visite s’imposait et il emprunta alors l’escalier qui se trouvait à droite. Ce n’était que le début puisque il devait ensuite, passer des portes, fouiller des coffres, désactiver des pièges, explorer des sources,… A la sortie, il nous racontait que toutes les salles du sous-sol avaient une couleur différente, du bleu, du rouge, du violet, …



Arrivé au campement Nord, où Alexandre souhaitait revoir sa bien-aimée, il rencontra Lombart Harisson, le barman du bateau qui lui annonça qu’Harmony était au tombeau d’Upu Kanu. Il y alla mais ne trouva personne. Il chercha donc comment rentrer pour voir si elle était à l’intérieur. Mais aucune des portes ne s’ouvrait. Seuls deux coffres situés à l’arrière du bâtiment étaient
accessibles.



Alexandre renonça et se rendit à la plage pour voir le soleil se coucher. Arrivé à la Plage de la Jetée, il s’allongea et attendit. Après une sieste inopinée, il se leva et regarda autour de lui. Il y avait une sorte de colonne avec une serrure dessus. Il y inséra la clé qu’il avait dans sa poche. Un escalier apparu et Alexandre l’emprunta. Les miroirs situés dans la salle lui donnaient un aspect infini. Un petit bain matinal s’imposait. Il plongea et se retrouvât dans une salle qui apparemment n’appartenait pas au bâtiment situé sur la plage puisque on entendait plus le bruit des vagues sur le sable fin. Cette salle était extrêmement humide. Alexendre chercha un moyen d’ouvrir une porte.



L’aventure commença alors. Une succession de passages, de systèmes aussi intelligents les uns que les autres, et un trésor d’une extrême rareté : la hache du Pangu. Il ressenti une force qu’il n’avait jamais ressenti auparavant. Aucun obstacle ne lui résistera.

Arrivé dans la dernière pièce, il s’aperçu que le tunnel qu’il avait emprunté sur la plage l’avait conduit au temple d’Upu Kanu.



Dès sa sortie, Alexendre ne pensa qu’à une chose : « Où est Harmony ? » Il décida de se rendre chez elle pour vérifier qu’elle n’était pas rentrée. Il la trouva couchée par terre en demandant à manger. Il lui demanda ce qu’elle souhaitait. Elle lui dit alors : « Du poisson, s’il te plait. » Il courut vers la plage, pêcha des poissons, couru vers les lacs et en pêcha d’autres. Lorsqu’il revint au campement, il n’avait pas moins de 25 espèces de poissons dans son sac. Une fois rassasiée, il lui déclara sa flamme et lui demanda d’emménager avec elle. Elle accepta avec joie et il l’emmena dans leur campement. Mais, ce n’était pas au gout de la femme. Elle lui proposa donc de s’installer sur le terrain vide situé sur la colline. Après quelques travaux, ils emménagèrent dans leur nouvelle maison quelques jours après et ils vivent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

L’extérieur :



Entrée et le couloir:



Salle à manger :



Cuisine :



Salon :


Salle trésor :





Étage :


Chambre parents :


Chambre enfants :



Salle de bains :




Bibliothèque :

Les aventures de Coralie Schmidt par Delise

Spoiler:




Dimanche 27 mai
" Aïïïïe aïe aïe ma tête ! Mais qu'est-ce qui s'est passé ?? Je ne me souviens de rien, qu'une tempête, le capitaine hurlant des ordres, les marins s'agitant en tous sens, le bateau qui tanguait, puis … Oooooh ! Cette vague ! Ça me revient ! Les passagers qui hurlaient, et le bateau qui se retourne... On a essuyé une tempête. Mince! Ça veut dire que le bateau a dû couler si je suis là ! Ooooooh ! Je suis naufragée ?!?? Toute seule sur une île perdue !??!! Du calme, pas d'hystérie, Coralie ! "

Coralie se releva péniblement et regarda autour d'elle. Il lui sembla alors que l'île n'était pas si perdue que cela : rien que sur la plage où elle avait été échouée, elle trouva un petit abri délabré dans lequel elle pourrait faire du feu. Coralie explora ce qu'elle appelait déjà « sa » plage, grimaçant à chaque pas comme ses jambes malmenées par la mer protestaient et trouva également un appareil photo et une tente.

L'esprit pratique, elle se fit la remarque qu'attraper une pneumonie sur une île où vraisemblablement elle ne trouverait pas d'hôpital était une très mauvais idée. Elle alluma donc du feu, histoire de faire sécher ses vêtements et se réchauffer. Par bonheur, celui qui avait laissé le brasero avait également laissé des allumettes. Pleines de sel, certes, mais fonctionnelles.

"Bon, réfléchissons. Par quoi je commence ? Y'a tellement de choses à faire... chercher d'autres survivants, trouver un moyen de rentrer et trouver à manger…"

Coralie réfléchissait furieusement. En route pour un congrès Greenpeace puis échouée, voilà une situation inédite qui demandait réflexion. Que fait une militante écolo sur une île déserte, sans ressources ? Ce n'était pas forcément une situation qu'elle avait vraiment envisagée, à part peut-être quand elle regardait Lost, mais bon, c'était juste pour rire à ce moment là. Qu'est-ce qu'on fait en premier, quand on est naufragé ?

"Allez, je vais commencer par ramasser tout ce qui traîne sur la plage, ça peut servir, y compris cet appareil photo et je monte cette vieille tente qui traine."
"Ça, c'est fait. Deuxième chose, la nourriture ! Il faut absolument que je me trouve à manger !"
En effet, parmi les nombreux débris qui jonchaient la plage, il y avait beaucoup de choses, mais surtout des morceaux de bois. Aucune nourriture. Mais Coralie finit par dénicher, empêtrée dans de hautes herbes, une canne à pêche qui pouvait encore servir.

"Ah ! Voilà qui me va tout à fait ! Les gens qui disent de moi que je suis une « militante écolo » en pinçant la bouche et tordant le nez, voilà qui va bien leur fermer leur clapet ! Et oui, je défends notre mère la Terre, ET je sais vivre en harmonie avec elle ! Tiens, je vais leur montrer, si je ne peux pas vivre avec MA chère nature ! … Enfin... … si je rentre un jour et que je peux leur montrer... ..."

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le temps de déterrer quelques vers de sable de la plage pour les utiliser comme appât, et le tour est joué.
" Aaaaaah, si c'est pas la belle vie, ça ! Je communie avec la nature ! Je vais me nourrir de ma pêche et de ma cueillette ! Me manquerait plus qu'une petite télé, et je serais la reine du monde. Allez, on déprime pas, y'a pas de raison, tu vas t'en sortir. "

Malgré ce bel enthousiasme que Coralie se forçait à avoir, au bout de 10 minutes, l'ennui était là.
" Bon, quand est-ce que ça mord ? D'accord, je débute, mais je les vois d'ici les poissons, y'a en à m'en étouffer si je plongeais dans l'eau... … Sauf que ces idiots se carapateraient surement si j'essayais... "

Au bout de ¾ d'heure, cela devient morose...
"Pensée positive ! La Nature est mon amie, elle subviendra à mes besoins, comme elle l'a fait pour mes ancêtres. Un peu de patience, cela va venir !".
Mais la pensée positive de Coralie n'arrivait plus à cacher la touche d'angoisse qui s'immisçait insidieusement dans ses pensées :
"Qu'est-ce qui va se passer si je n'arrive pas à pêcher un poisson ? Je vais mourir de faim toute seule sur cette île, je ne reverrai jamais maman pour lui dire que j'ai eu tort de m'obstiner, que c'est elle qui avait raison…"
Le visage de Coralie se fermait au cours du temps, et sa bouche se pinçait. L'anxiété gagnait du terrain jusqu'à ce que :
"Viiiiiiictoooooiiiiiiire !!! J'en ai chopé un !!! Heu… une méduse… pas grave, ça ce mange !!! Je ne vais pas mourir de faim !!!"

Il s'avéra que Coralie n'allait pas mourir de faim. Ce jour là, elle pêcha deux autres espèces de poisson :
Le soir, Coralie profita de sa pêche en la faisant cuire au-dessus de son brasero. Vu de ce côté-là de son après-midi, la situation était un peu moins désespérée.
"Aaah, une après-midi de labeur récompensée par un produit de la mer ultra frais ! Je suis une vraie !"
Pendant que Coralie se délectait de sa pêche, le soleil se couchait sur l'île perdue, teintant le ciel d'une variété de couleur auxquelles on ne fait même plus attention dans nos grandes villes. L'air était frais mais sans plus, l'iode donnait à l'air son odeur caractéristique et le doux clapotis des vagues inspirait la sérénité.

La sérénité de Coralie fut quelque peu troublée dans la soirée. Attirée par les restes de son repas, une moufette fit son apparition et entreprit de fouiner sur le camp.
En quête d'affection, Coralie tenta un rapprochement… et se coucha de fort mauvaise humeur.
Lundi 28 mai
Coralie pêcha toute cette journée, histoire d'avoir quelques réserves pour pouvoir se consacrer pleinement à la découverte de l'île les jours suivants.
La pêche fut fructueuse, et Coralie ne vit âme qui vive, à part des chevaux sauvages.

Mardi 19 Mai
Le camp est rangé, les provisions à l'abri, il est temps de partir explorer cette île.
Coralie s'engagea dans un sentier partant de "sa" plage et s'enfonça dans l'île. Il s'avéra que cette île perdue n'était pas faite que d'arbres et de rochers. Près d'un lac intérieur fort poissonneux, elle trouva des morceaux de roches métalliques qui lui parurent être du minerai de fer.

Elle s'arrêta déjeuner près d'un vieux temple et pris quelques minutes pour admirer les papillons qui se trouvaient là-bas.
Mercredi 20 mai

Coralie repartit à l'assaut de l'île, espérant cette fois, trouver des survivants. Diable, il y a avait quand même du monde sur le bateau, n'allez pas dire que personne d'autre n'a survécu !
Au terme d'une marche harassante qui lui fit traverser quasiment toute l'île et durant laquelle elle découvrit d'autres minerais, elle fut récompensée !
Hourra !! Je ne suis pas seule !! Je vous reconnais, vous étiez sur le bateau vous aussi !!
- Voui, bonjour mademoiselle, je suis Gerald Tournier, je vous avais remarquée sur le bateau ! ça doit être les cheveux ça
- Mon bon Gégé, comment va ?! Oh, je suis tellement ravie de te voir, j'avais tellement peur d'être la seule sur cette île !!
- Heu, Gégé, heu… vous êtes sure ?
- Alors, Gégé, t'es tout seul ici, ou t'as trouvé du monde ?
- Et bien heu, on s'est retrouvé à trois ici, avec Harmony et Harrisson, donc vous… heu, tu vois, je suis pas tout seul
- Magnifique !! Splendide ! Où sont-ils, que je serre la pince d'autres naufragés !
Carburant intensément à l'euphorie, Coralie mit deux bonnes heures à redescendre et à arrêter de parler à tue-tête et de vouloir "serrer la pince" à tout le monde. Le soulagement était tel !
Après une longue discussion avec les autres naufragés, la découverte d'un autre papillon (mais ça, c'était encore l'euphorie… "Oooooh, un papillon !! Aaah, les merveilles de la nature ! Regardez la splendeur des couleurs alliée à la perfection mécanique de ce petit être capable de voler !"), Coralie se décida à retourner vers son camp passer la nuit.
Jeudi 21 mai
Exaltée par sa rencontre de la veille, et immensément soulagée de ne plus se savoir seule, Coralie repartit à la découverte de l'île. C'est qu'elle n'en avait pas encore fait le tour. Ce jour-là, elle ne repassa pas par le camp des naufragés, mais fit deux autres découvertes intéressantes en matière de minerai.
avatar
Rabiere
Admin Retraité
Admin Retraité
Masculin Messages : 10403
Age : 29
Localisation : On the moon

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Lun 18 Juil 2011 - 22:41


Dernière édition par Rabiere le Dim 8 Juil 2012 - 8:10, édité 4 fois
Les aventures d'Alexendre Lockheart par xPapouet

Spoiler:
Après m'être réveiller et avoir pris conscience que j'aurais du plus écouter les informes et me méfier des costas croisière je décidais d'allumer un feu près de l'endroit que j'avais juger parfait pour essayer de survivre.


Hop on va pêcher maintenant.
Je ne recommencerais plus jamais:
Je déteste attendre sans rien faire je veux des poissons et que ça saute !!


Beurk ça libère une odeur bizarre j'espère que je ne vais pas m'intoxiquais avec ça.


Bon au lit maintenant.

Aaaah c'est bon de se lever tôt pour profiter de la nouvelle journée. Aller vite l'ordina.... Noooooon encore sur cette fichu île


2eme étape:
Hop après avoir piquer une bonne crise de nerf on va voir les bananes et on les photographie. Ensuite on en profite pour cueillir des graines.


Aller on rentre et on va se faire un petit jardin potager ( j'ai bien dit un petit tongue ).


Aller on se fait des souvenir en prenant en photo une belle cascade et ensuite on pêche (malheureusement ).


Et on prend encore des p'tites photos pour décorer la maions.
Tiend ? on dirait les clefs de ma maison de vacances a Al Simara.


Bon ben on visite un peu ce batiment ancien.
Rooooh nan c'est dure c'est pire que de pêcher.


A ben la je pense que je vais pouvoir ressortir de ce tombeau et vite aller me griller du saumon .


Chouette alors je pense que j'aurais pas pu survivre une minute de plus sans un bon lit et une table.


3eme étape:
C'est au bout de mon quatrième jour que je me rendit compte de la beauté des lieux et je décidais d'écrire un journal.
Le : 4 juillet 2012 (je connais la date car le téléphone de quelqu'un que j'avais rencontrer sur l'île marcher encore (mais sans réseau donc pas possible d'appeler des secours)
A : L'île perdu (c'est comme ça que j'eus décidais de l'appelais)

Après m'être distrait a chercher des métaux j'aperçu un autre campement au nord de l'île, a ma grande surprise j'aperçu les trois sims qui était dans ma cabine du costa croisières.
Je fit connaissance et je devint ami avec Harisson Lombart.


Puis après avoir bien papoter je dut faire encore de la pêche pour survivre (Si s'était a refaire et ben je le referais pas )


Ensuite on se détend un peu en attrapant des papillons et on pars à l'aventure.
Heure: 14h30
Je pars en direction du Temple Alisimhaka et je me creuse la tête pour découvrir tout les trésors
"Je pense que ce squelette ne sert qu'a effrayer les gens, du moins je l'espère gloups


Parmi les labyrinthes qui ornent ce temple je travaille dur pour découvrir tout les secrets
"Pouf aller encore un petit effort !!"


Après du dur labeur j'arrive enfin a terminer le tombeau et je prend un petit bain dans une source:



Heure: 22h00
Je rentre chez moi et j'arrive a ouvrir deux des 5 caisses qui était a coté de ma maison. Elles contiennent des pierres et des habits et avec le bois des caisse je décides de faire une porte et deux fenêtres.


Fin du 4 juillet 2012.


4eme étape:
Le: 6 juillet 2012
A: L'île perdu
Mes réserves d'eau commençait a diminué il fallait absolument j'en trouve, mais comment ? L'île baignait dans la chaleur le lac de la cascade était un peu salé mais il s'évaporait a une vitesse inimaginable.
C'est alors que je me souvint du campement et je décidais d'y aller pour demander de l'aide mais en arrivant je la vie elle plus belle que tout les diamants et entre nous deux c'était le coup de foudre !!


Mais bon une fois avoir était bien ensorceler par l'amour je repris ma route et j'arrivais devant un tombeau magnifique !!!


C'est alors qu'une nouvelle fois je cherchais des trésors en prenant quelques photos et a ma grande surprise j'arrivais devant des bassins d'eau coloré mais laquelle était potable ?... Aucune
"Je pense que dans une vie antérieur j'étais un pilleur de tombeaux !"


Et ce moment tant attendu où je finissait le tombeaux je me rendit compte que je m'était perdu et j'aurais adoré avoir un tableau a coté de moi qui me dise


Après trois heure a chercher la sortie je fut content de rentrer chez moi et a ma grande surprise une biche était en train de machouiller une des caisses en bois qui fut très vite abimé et je réussi a l'ouvrir et a y prendre un kit pour monter une cuisinières, un micro ondes et un frigo rien qu'avec des pierres et du bois. Et la le plus important :
la caisse contenait 5 bouteille de Contrex et 5 bouteille de Badoit.

Fin heureuse de ce 6 juillet 2012


Les aventures de Louise DeTaye par Emma-V

Spoiler:
Jour 1 Louise De Taye :

Je me réveille sur cette île bizarre. Je me demande bien depuis quand je suis la… A en juger par le soleil je dirais… euh… aucune idée enfaite ! Bon où suis-je ? Je me retrouve seule ici, ce n’est pas vraiment ce que je m’imaginais de ma croisière avec l’autre imbécile ! D’ailleurs il est où lui ? Surement mort, super ! Me voilà retour à la case départ. En plus j’ai mal partout.



Bon je vais commencer par allumer un feu avec… oui mon briquet ! Je sais même plus pourquoi j’ai ca avec moi ! Enfin.






Bon maintenant je vais aller voir un peu les débris sur le lieu du naufrage.
*10 minutes plus tard*

J’ai bien fais de mis rendre je reviens avec un appareil photo (pas très utile mais bon), une tente et une canne a pêche ! Je vais monter ma tente et ensuite j’irais pêcher, je commence à avoir faim.

Une bonne chose de faite allons pêcher !







Résultat des courses j’ai obtenu un anchois, une méduse et un hareng saur ! (pas de photo désolée) Je vais me faire cuir un anchois la nuit commence à tomber. J’espère que c’est mangeable ce truc je n’ai pas l’habitude !




Etant donné qu’il ne fait pas encore bien nuit je vais aller faire un tour pour voir un peu ce que je peux trouver sur cette île !

Oh des papillons je vais essayer d’en attraper !

De un et de deux ! Ce qui nous fait un monarque et un papillon de nuit ! Super.





Oh ! Un oiseau ! Je vais essayer de le capturer… Salut petite bestiole ! Tu ne saurais ou je peux trouver des graines ici hein ? Et voilà que je parle aux oiseaux maintenant ! Je perds la boule ici. Bon je vais poursuivre mes recherches



*quelques heures plus tard*

Bon alors le bilan de la journée j’ai trouvé trois espèce de poissons un anchois, une méduse et un hareng saur (que j’ai mangé), deux papillons un monarque et un papillon de nuit et quatre métaux de l’or, du compendium, de l’argent et du fer !

On verra demain pour les graines maintenant je vais me coucher



Jour 2 : Louise De Taye

Un nouveau jour ce lève sur l’île maudite, oui c’est son petit nom désormais, ca fait deux jours que je suis là et personne n’est encore venu me chercher donc oui elle est certainement maudite, et moi qui me moqué de la série Lost j’aurais mieux fais de la regarder ! Ces deux jours me paraisse être une éternité.

Bon, pour bien commencer la journée j’ai décidé de me rendre sur la bananière pour voir si je peux y trouver quelque fruit qui pourrais me changer un peu du poisson !



*15 minutes plus tard*

Après plusieurs recherches j’ai enfin fini par trouver 3 types de graines dans cette île maudite ! Ah et aussi des fruits que je vais vite aller planter sur mon campement !



En attendant qu’elles poussent (pas demain la veille quoi !) je vais aller jouer les exploratrices sur l’île, peut être que je trouverais des survivants…

Ou pas… Oh mon dieu quelle horreur, il est mort de quoi lui ? Dévoré ?! Non ! Bien sur que non ! Surement… de froid ? Ou plutôt de chaud ! Oui voilà mort de chaud. Bon parton vite d’ici on ne sait jamais si le chaud ce met à m’attaquer moi aussi !



*10 minutes plus tard*

Mais ya rien ici c’est désert ! Ah ! J’entends un bruit… On dirait… de l’eau ? Vite !!

Wouuuuah une cascade c’est magnifique je vais essayer de pêcher ici peut être que je trouverais d’autre poissons.



Alors ce soir au menu ca sera poisson chat siamois et truite arc en ciel !



Tiens c’est bizarre on dirait des ruines derrière ces arbres qu’est-ce que ca peut bien être, une maison en ruine ? Ca serait mieux que mon campement ! En plus il y a une belle vue !



Je vais essayer de rentrer pour voir ce qu’il a l’intérieur



Bon une chose est sur ce n’est pas une maison, on dirait plutôt un tombeau et qui dit tombeau dit trésor ! Je vais être riche ENFIN !! J’espère juste ne pas faire de mauvaise rencontre… C’est parti !



*1 heure plus tard retour au campement*

Cette petite exploration était super, grâce à ce tombeau j’ai trouvé des tas de trésors et aussi du matériel qui ma permis de fabriquer un lit une table et une chaise ! J’espère trouver d’autres tombeaux parce que celui la… après mon passage il est VIDE ! J’ai même trouvé du nectar âgé de 18 ans ! C’est super ! Maintenant dodo je chercherais d’autres tombeaux demain.



Jour 3 : Louise De Taye

C’est un nouveau jour qui se lève sur mon île maudite et aujourd’hui j’ai décidé de gouter a mon nectar ! Disons que cela me permettra d’oublier ou je me trouve pour l’espace de quelques heures au moins !



Aujourd’hui j’ai décidé de visiter le côté nord de l’île il y a peut être des rescapés de ce côté la, du moins je l’espère, parce que la je commence vraiment à ressentir la solitude.



Qu’est-ce que je vois la ? Un campement ? Des gens ?! Non j’hallucine ! Ca doit être les effets du nectar je suis seule sur cet île maudite ! Bon allé dans le doute… Je vais m’approcher…



Louise : Bonjour tu existes ?
Harmony : Oh mon dieu !!! Qui êtes vous ? Des secours c’est ca ? Vous êtes venu nous sauvé ?
Louise : Bon ok ca va j’ai compris je délire complètement.
Harmony : Quoi ? Mais non je suis réel ça va pas tes folle ou quoi !
Louise : je ne sais pas trop j’ai bus avant de venir O.o
Harmony : hein ? Peut importe ! Harisson !!!!
Harisson : Hum… ?
Louise : quoi mais vous êtes combien ?
Harmony : on est 3
Harisson : Oh ! Tes venu nous sortir de la ? Bon je m’attendais plus à voir des hommes mais bon tant pis ! Ou est le bateau ? On part quand ?
Louise : Mais vous déliré ma parole ! Ya que nous sur cet île maudite je suis sur le campement au sud je supose qu’on est rescapés du même bateau ? Vous étiez en croisière aussi ?
Harmony & Harisson : *déçu* oui…
Harmony : bon ben rentre reste pas dehors tu vas tout nous expliquer.



Après avoir rencontré mes 3 colocataires de l’île on a parlé un bon moment environ 2 heures puis je suis partie à la recherche d’un autre tombeau j’ai d’ailleurs évité de leur parlé du premier tombeau on ne sait jamais je n’ai pas confiance en ces personnes !



Tiens tiens mais que vois-je ! Un autre tombeau ! Je savais bien que cette clé finirais par me servir un jour !



Alors ou faut-il l’insérer ? Ah ici je pense !



Très bien attention petit tombeau me voici !



De retour au campement avec plein de nouveaux trésors (que je vais bien garder pour moi) et plein de nouveaux matériaux qui une fois de plus m’on permis d’arrangé mon campement, et cette fois j’ai même trouvé de quoi monter des murs ! Me voilà maintenant dans une « petite maison » à labris du monde terrifiant de l’extérieur !



Et comme la nuit n’est pas encore tombé je vais retourner voir mes nouveaux « amis » j’ai vraiment besoin de parler a des gens ! Ras le bol des animaux !

Jour 4 Louise De Taye

Hier soir après avoir visité le temple d’Alisimhaka je suis retourné voir les naufragés du campement nord et j’ai beaucoup sympathisé avec eux, enfin surtout avec Harisson ! Lui c’est pas une tapette comme mon vieux mari décédé. Il me plait bien alors je l’ai invité chez moi et je crois bien qu’on c’est embrassé :S



Il a passé la nuit chez moi et pendant qu’il dormait je suis allé voir si mes petit fruits avait poussés et oui ! J’ai pus en récolter 5 différents ! De la laitue, une pomme, une tomate, des cerises et de l’ail !



Harisson est rentré chez lui alors je vais profiter de ma journée pour aller visiter un autre temple ! Je ne me sens pas encore prête à lui parler de mes trouvailles, nous verrons comment évolue notre relation et après je verrais, il est bien mignon mais c’est MA fortune !



*10 minutes plus tard*

A voilà ! Alors d’après l’écriteau il s’agit du temple d’Apukachichipanasate, pas facile à prononcer dis donc ! Je vais aller faire un petit tour à l’intérieur et après je rentre direct à la maison.





*Une fois la journée terminé*

Bon c’était vraiment une très bonne journée ! Ce temple était immense cela ma prit toute la journée pour le parcourir et j’ai réussi à trouver dans une pièce caché un frigo et une cuisinière ! Bien évidemment elles ne me servent pas à grand-chose pour l’instant puisque je ne pense pas pouvoir joindre EDF d’ici ! Mais j’ai vu qu’il y avait une prise sur le mur qui était déjà là donc j’en déduis que les anciens « occupants » avait du trouver un moyen pour obtenir l’électricité. Peut être que cette île était occupée par des chercheurs ? Il ne me reste plus qu’a découvrir comment remettre l’électricité, sinon j’ai trouvé beaucoup de bois et des livres alors je me suis fabriqué une bibliothèque pour les poser et un chevalet pour peindre !



Bon, en fouillant un peu j’ai réussi à trouver quelque chose qui ressemblé plus ou moins (plus ou moins ^^’ !!) à un tableau électrique j’ai essayé de trifouiller à l’intérieur et… miracle ! Ca fonctionne ! Je vais enfin pouvoir cuisiner normalement.





Maintenant au lit et je chercherais de nouveaux temples demain.



Jour 5 Louise De Taye

Un nouveau jour ce lève sur mon île maudite ! Déjà 5 jours que je suis ici et toujours pas de secours. Vu que je n’ai rien prévu aujourd’hui je vais aller rendre une visite à Harisson et ses amis.



En arrivant j’ai fais la rencontre de Gérald le fou de science et on a beaucoup parlé et sympathisé ! Aujourd’hui je pense que je peux dire que j’ai une amitié exceptionnelle avec tout les habitants de ce campement !



Après quelques heures passées en leur compagnie je suis partie explorer le dernier tombeau de cette île le tombeau d’Upu Kanu. Du moins je pense que c’est le dernier puisque je n’en ai pas trouvé d’autre ! En tout cas il était bien caché et j’ai eu du mal à le trouvé, mais j’ai deviné qu’il existé grâce à la clef que j’ai trouvé dans l’ancien tombeau.



Après avoir inséré la clef je suis rentré pour une fois de plus dévaliser ce tombeau ! Il y avait un peu de chose dans celui-ci



Peu de chose mais j’ai tout de même trouvé des plantes, des tableaux, un tapis et un rideau que j’ai placé dans ma maison.



Jour 6 Louise De Taye

Aujourd’hui je me lève de bonne humeur, étrange ? Je ne sais pas ce qui m’arrive mais je ne suis plus triste et pour fêter ca je m’apprêtais à sortir faire un tour quand Harisson est venu sonner à ma porte. Il est arrivé avec un énorme bouquet de fleurs et devinez quoi ? Il ma proposé que l’on s’installe ensemble ! Et j’ai accepté ! Après ca j’ai décidé de lui montrer ma petite fortune et de la partager avec lui !




*3 ans plus tard*

Voilà, trois années se sont déjà écoulées depuis notre naufrage sur l’île. Je vis toujours avec Harisson et nous avons construit ensemble et avec l’aide des autres naufragés une immense maison paradisiaque il y a de ça deux ans !



Peu de temps après avoir terminé de construire notre maison des secours sont arrivé sur l’île mais avec Harisson nous avons décidé de rester ici. Depuis que cette île à était découverte beaucoup de gens viennent passer leurs vacances ici et d’autres viennent même si installer.

Avec Harisson nous nous somme mariés peu de temps après, un mariage discret pour officialiser notre relation.



Grâce aux nouveaux habitants et aux gens qui viennent passer leurs vacances ici j’ai décidé de me lancer dans la carrière de « baby-sitter » j’adore m’occuper des enfants ils sont merveilleux. A côté de ca Harisson s’occupe du potager et de toutes les autres tâches ménagères (Bien sur je l’aide quand je n’ai pas les enfants à la maison !)

Le fait de m’occuper de tout ces enfants ma donné envie d’en avoir un c’est pourquoi avec Harisson nous avons décidé de faire un enfant. Nous avons eu une petite fille qui s’appelle Eva qui fête ces 1 an aujourd’hui.



Aujourd’hui nous avons une petite vie tranquille, cette aventure ma beaucoup changé et beaucoup appris et je ne regrette vraiment pas la vie que je mène aujourd’hui.



Les aventures d'Alexendre Lockheart par Cutix

Spoiler:
De l’eau…à perte de vue…
Mais quelle chance tout de même ! J’ai survécu…J’ai survécu ! Et j’ai pas l’air trop amoché…A part quelques égratignures et quelques bleus, ça va.
En revanche, personne d’autre à l’horizon. Suis-je le seul rescapé du naufrage ?! Et cet endroit…où suis-je ?




Peu importe…pour le moment ! Il faut que je trouve de quoi manger et que je monte le camp. La nuit pourrait tomber vite par ici.
En longeant la plage, j’ai trouvé un abri avec un feu et une tente ! Personne aux alentours. Qui s’est installé ici ?
En tout cas, j’ai décidé de « squatter » là. Après avoir monté la tente, j’ai construit une canne à pêche et ai lancé ma ligne. Après de nombreux essais infructueux ou peu convaincants…



j’ai enfin fait une prise intéressante !


Parfait, je vais pouvoir avaler quelque chose avant de dormir.

Waouh ! Prudence, il ne manquerait plus que je me brûle !


Cet abri étant équipé d’un point d’eau, j’ai pu faire une toilette avant de me coucher. Quel bonheur !
Je suis éreinté et je dois me lever tôt demain pour explorer l’île…



Tiré de mon sommeil par un bruit sur le campement, je me lève précipitamment et regarde prudemment de la tente…Rien en vue. Je me lève donc.
En me dirigeant vers le point d’eau, je m’aperçois que j’ai de la visite…



Après avoir nettoyé les dégâts de mon invité surprise, je me rafraichis et je lance de nouveau ma ligne pour le petit-déjeuner.


Mouais…ça fera l’affaire.

Allez, je pars faire un tour des lieux... Tiens, tu ne m’es pas inconnu, toi !


J’ai trouvé quelques métaux en chemin mais j’ai surtout observé la faune et la flore. Il faut que je me familiarise avec cet environnement. J’ai capturé deux papillons et m’intéresse désormais à d’autres animaux. J’arrive même à avoir des contacts physiques avec certaines espèces.






Mais le plus beau moment de la journée, c’est celui que j’ai passé en compagnie d’un cheval sauvage. Une rencontre exceptionnelle. J’ai passé beaucoup de temps à l’observer et il a fini par accepter que je l’approche.


C’est peut-être idiot mais du coup, je me sens moins seul…

Sur le chemin du retour, je réalise que cette journée m’a permis de découvrir une île plutôt accueillante avec une faune pas trop hostile.
C’est rassurant mais ce n’est qu’une première approche.
Demain sera une autre aventure…
[/center]

(Etape 2)

Après un réveil un peu difficile, et la satisfaction de mes « besoins primaires », je repars explorer les lieux, un peu plus en détail cette fois. Il faut être méthodique. J'ai repéré plusieurs chemins donc un lieu à la fois. Il faut que je fouille chaque recoin : je pourrais trouver des choses utiles à ma survie et peut-être même à mon départ de cette île…

A quelques centaines de mètres du campement, j’ai trouvé une bananeraie.




J’y ai trouvé des graines - de quoi ? je ne sais pas - ce qui est plutôt intéressant pour moi puisque je vais pouvoir les planter et, avec de la chance, récolter des fruits ou légumes en suffisance
pour compléter le produit de ma pêche…
Et ce ne sera pas du luxe !




J’y ai également fait une adorable rencontre et passé un vrai moment privilégié…



Ensuite, j’ai fouillé la bananeraie de fond en comble à la recherche d’un éventuel objet pouvant s’avérer utile ou d’un signe de vie humaine.
C’est vrai quoi, celui (ou celle) qui a construit mon abri n’est toujours pas réapparu !
A moins qu’il ait déjà quitté l’île mais... sans sa tente, j’en doute…

A défaut, j’ai trouvé un objet plutôt sympa.




Ma fouille minutieuse terminée, j’ai regagné le camp en vue de planter les graines trouvées.
J’ai fabriqué une clôture : je n’ai aucune envie que mes plants finissent dans l’estomac d’un animal quelconque.

Pour finir cette journée, j’ai lancé ma ligne, mangé, fait ma toilette et me suis endormi
après avoir rêvassé un bon moment.

Allez, c’est reparti. Aujourd’hui, je vais aller un peu plus loin.
Après avoir suivi un chemin qui mène à un terrain qui semble être sur le point culminant de l’île mais où il n’y avait rien de particulier, j’ai poursuivi mon chemin et ai fini par arriver près d’une chute d’eau.




J’ai profité de ce cadre enchanteur pour pêcher et me désaltérer. Alourdi par quelques poissons dans ma besace, je me suis enfoncé dans les terres et ai découvert un bâtiment assez ancien.
Ah ! Le pied ! Voilà quelque chose qui aiguise ma curiosité et qui me motive pour me lever demain.




Pour aujourd’hui, je vais me concentrer sur les environs. J’ai trouvé de nouvelles graines et…une statue chinoise d’un soldat . Reproduction ou statue authentique de terre cuite de Shangsimla ?



J’ai aussi rencontré de nouvelles espèces animales…





Mais la journée étant déjà bien avancée, je me suis redirigé vers le camp, tout excité en pensant à la journée qui m’attendait le lendemain…

Ce fameux lendemain, j’ai avalé mon petit déj’ à toute vitesse, sauté dans mon pantalon, passé un coup d’eau sur mon visage et suis parti en direction du bâtiment découvert la veille.

M’y voilà enfin !
D’après son architecture et son état, je pense qu’il s’agit d’un tombeau.
Je ne pourrai en avoir le cœur net qu’en parcourant ses entrailles…
Et pour cela, il faut d’abord que j’arrive à entrer…Je me mets donc en quête de la solution pour y parvenir.
Après une observation attentive du tombeau et ses environs, je la trouve rapidement.

Enfin ! Je suis entré. Je sais par expérience que pour progresser dans un lieu inconnu, il faut être attentif aux moindres signes, observer, réfléchir et après seulement agir.

Mon excitation est grande mais mon envie de rester en vie encore plus.
Alors j’observe et je progresse pas à pas.

Je casse des tas de débris…



J’examine les murs…



Je réfléchis…



Voilà plusieurs heures que je suis ici. Je sens que j’ai pas mal progressé aujourd’hui mais aussi qu’il reste des salles à découvrir. Ce sera pour demain. Je suis fatigué et j’ai encore des choses à faire au camp avant de pouvoir me reposer…
Alors je rentre.

Après avoir lancé ma ligne, mangé un poisson, j’entretiens mon « potager »…



Et je vais me rafraîchir avant de me blottir dans les bras de Morphée…


J’ai bien dormi et me sens d’attaque pour continuer mon exploration du tombeau. Par sécurité, je vais prendre ma tente avec moi et quelques grappes de raisin qui ont bien voulu pousser.

De nouveau au cœur du tombeau, j’entame ma progression.
Pour cela, je dois découvrir des mécanismes, suivre scrupuleusement des consignes et toujours rester attentif afin que cette aventure ne se transforme pas en mésaventure…

Les heures passent et je sens la fatigue me gagner. Une sieste s’impose.
Requinqué, je continue : il faut que je déplace ces grosses statues…




Mais ce n’est pas tout, il faut que je plonge ma main dans divers trous, dans l’espoir de trouver des mécanismes me permettant d’avancer ou des objets utiles voire des trésors, pourquoi pas?!
Le problème c’est que parfois je déloge leurs habitants et franchement, j’ai horreur de ça !




Après ce « dégoût-frayeur », et histoire de remettre mes idées dans l’ordre, je décide d’avaler une grappe de raisin. Waouh ! C’est fou ce que ça fait du bien. Il est bon ce raisin…
C’est cool, il agrémentera parfaitement mes repas.

Allez, je finis de déplacer ces statues et je passe la nuit ici.

Au réveil, j’avale une nouvelle grappe, je démonte la tente et je poursuis l’exploration.

Au programme du jour :

Aventure…




Découvertes de trésors…



Exploration de sources…Les sources, c’est idéal pour se rafraîchir un peu !



Et…Rencontre avec une momie !



Heureusement, j’ai pu sortir avant qu’elle ne puisse me faire du mal.
Je suis certes un aventurier mais pas fou !

Voir une momie sur ses deux pieds, ce n’est pas donné à tout le monde alors…
je me suis planqué dans un coin et je l’ai prise en photo !
Si je rentre un jour chez moi, j’aurai une preuve de son existence.

Et tout ceci confirme ce que je pensais… C’est bien un tombeau !

L’exploration étant terminée, je suis rentré au camp en ayant la ferme intention d’améliorer celui-ci dès le lendemain.


La nuit a été un peu agitée : entre l’excitation due aux évènements de la veille et la solitude qui commençait à se faire sentir sérieusement, j’étais un peu perturbé.

Aux premiers rayons du soleil, je me suis levé et ai accompli mes tâches quotidiennes :
entretien du potager, pêche, nettoyage du campement.

Pas vraiment du genre à me laisser abattre si facilement, je me suis mis à chercher du bois pour construire un lit, une table et des chaises. J’ai donc longé la plage et suis allé récupéré un maximum de choses de l’épave de notre bateau : non seulement des planches mais aussi du cordage, de la voile, et même quelques outils qui n’avaient pas coulé !




Rentré au camp, j’ai passé le reste de ma journée à fabriquer ce mobilier.
Je suis allé cherché des feuilles de bananiers pour en faire un matelas et ai ramassé des baies qui me serviront à teinter la voile. Avec un peu de bois et de tissu, j’ai fabriqué quelques torches.




Le campement est un peu plus agréable et mes nuits seront sans doute plus confortables…


(Etape 3)

Ma décision d’explorer chaque lieu de l’île en détail est toujours d’actualité.
Ces derniers jours m’ont permis de bien quadriller la zone du tombeau et de la chute d’eau.
Il est donc temps pour moi de poursuivre mon objectif et mes recherches.
J’ai repéré, juste avant la zone de la chute d’eau, un chemin sur la gauche. J’irai par là aujourd’hui et je verrai bien où il mène.
Mais pour l’heure, je dois prendre un petit-déjeuner assez consistant et me laver.





Voilà une bonne chose de faite !

En quittant mon abri, je suis tombé nez à nez - ou devrais-je plutôt dire nez à bec - avec un Ara. Après l’avoir observé, celui-ci n’étant ni sauvage ni farouche, j’ai décidé d’essayer de l’attraper. Une fois sur mon bras, il s’est montré réceptif à ma voix et à mes gestes.




Je vais tenter d’en faire mon compagnon de route.
Je l’ai posé sur mon épaule et suis parti en direction du chemin que je voulais emprunter pour savoir où il me mènerait.



Le voici.



Je le suis et j’arrive à un carrefour.

Instinctivement, je prends à gauche.
Et j’ai bien fait ! Au bout du chemin, j’arrive sur un campement.




Un campement habité ! Ah quelle joie ! Je ne suis pas le seul humain de cette île !
Je me suis approché du propriétaire des lieux et me suis présenté.
Il m’a accueilli avec beaucoup de gentillesse et nous avons discuté un bon moment.
Il s’appelle Gérald Tournier et c’est, lui aussi, un naufragé.




Il a l’air vraiment sympa. En tout cas, il s’est montré très amical avec moi. Nous nous sommes tout de suite bien entendus.

Le moral gonflé à bloc, j’ai salué Gérald et nous nous sommes mis d’accord pour nous revoir dès le lendemain.

J’ai continué mon chemin et j’ai opté pour une partie de pêche. Elle s’est avérée fructueuse : j’ai attrapé des méduses et des étoiles de mer. Je ne sais pas si ce sera terrible sur un plan gustatif mais ça aura au moins le mérite de me caler.

Sur le chemin du retour, j’ai rencontré une biche. Elle s’est montrée affectueuse et, j’ai vraiment apprécié ce moment.



Après une bonne nuit, j’ai avalé une méduse - cuite, bien entendu - et effectivement, ce n’est pas très bon. Mais étant donné les circonstances, il ne faut pas se montrer exigeant !

Comme convenu la veille avec Gérald, j’ai repris la direction de son campement.
Cependant, je me suis arrêté devant un bâtiment qui avait déjà attiré mon attention les jours précédents.




Intrigué par l’absence d’entrée apparente, j’ai cherché un moyen d’ouvrir.
Une fois cette formalité remplie, je me suis retrouvé dans une pièce agréable comprenant deux bassins et beaucoup de verdure.



J’aurais bien piqué une tête dans l’eau mais je devais encore retrouvé Gérald et ma curiosité m’attirait vers le fond de la pièce. J’avais envie de savoir ce que refermait ce lieu…
Après avoir découvert quelques mécanismes, j’ai réussi à avoir vue sur une seconde pièce.



J’ai passé pas mal de temps ici alors la suite de l’exploration attendra un jour ou deux…Enfin, je me connais, ce sera plutôt un !

En route pour le campement de Gérald, je trouve d’autres métaux que je collecte au cas où…L’utilité de certains objets n’est pas forcément évidente d’emblée. Ca aussi je l’ai appris lors des différentes escapades que j’ai pu faire dans ma vie…

Arrivé « chez Gérald », j’ai trouvé ce dernier en compagnie d’une chienne et ses petits !
Gérald semblait ravi de me revoir. Nous avons engagé la conversation et avons longuement parlé du naufrage, de ce qui l’a précédé et suivi. Nous avons débattu des causes probables de ce naufrage. Oh, bien sûr, seulement des hypothèses mais parler de tout ça ensemble nous permettait de nous libérer et d’évacuer le stress causé par cet accident nautique…et de ses conséquences !

Nous avons échangé nos expériences depuis le naufrage. Je lui ai parlé de mes aménagements, de mes découvertes, de mes rencontres animales et surnaturelle (momie ! ).
Je lui ai demandé s’il avait croisé le ou les constructeur(s) de mon abri. Il a répondu par la négative. (Ca confirmerait donc mon hypothèse selon laquelle le squelette se trouvant près du bâtiment aux bassins pourrait être l’ex-occupant de mon abri…)

Lui m’a dit avoir plus réfléchi qu’agi. C’est vrai qu’il semble plus intellectuel que manuel…Nous avons ensuite commencé à parler de notre passé et à faire connaissance.




Il est vraiment sympa.
Pendant une bonne partie de notre conversation - qui a bien duré 2 heures au moins - les chiots et leur mère s’agitaient autour de nous. L’un des petits a cherché à plusieurs reprises à attirer mon attention. Il est venu me sentir, a posé ses pattes sur ma jambe, a joué avec le bas de mon pantalon…Tant et si bien que Gérald a fini par remarquer le manège de ce chiot et a proposé de me le donner !
Je me sens parfois bien seul sur le camp et cette petite boule de poils est tellement marrante que je ne peux pas résister. Oui, je le prends.
C’est un mâle. Je l’appellerai Tao. C’est court, simple et ça sonne bien.

La nuit commence à tomber alors je rentre, avec mon petit compagnon poilu dans la main.
En général, quand je rentre de soirée, c’est plutôt avec une jolie fille mais bon…



Mieux vaut ne pas trop y penser…

Ce matin, j’ai été réveillé par de petits aboiements…Tao est toujours là et semble avoir besoin de compagnie et/ou de nourriture !
Après lui avoir donné un peu des deux, j’ai vaqué à mes occupations quotidiennes.
Avant de partir, je me suis assuré que Tao ne manquerait de rien et n’ai pas oublié de le caresser un peu : un « petit père » de cet âge-là, ça a besoin de se sentir « aimé », non ?! Et pour être honnête, j’espère en faire un chien fidèle et affectueux.



Arrivé au temple, j’étais bien décidé à en venir à bout. Je suis donc entré dans la seconde pièce et à partir de là, s’en est suivi une descente dans les profondeurs du temple, non sans avoir à trouver les moyens d’y parvenir, bien entendu…



J’ai trouvé plusieurs objets fort intéressants et qui valent sans aucun doute une petite fortune.
Si je ne trouve pas le moyen de quitter cette île, ça ne me servira pas à grand-chose mais dans le cas contraire, je pourrais bien amasser des fonds non négligeables !



J’ai passé ma journée dans ce temple mais ça valait le coup !

Culpabilisant un peu d’avoir laissé seul Tao si longtemps, je me suis empressé de rentrer au camp pour m’assurer que tout allait bien. Tao m’a tout de suite fait comprendre qu’il avait faim et qu’il voulait jouer. Je me suis occupé de lui un maximum, puis de moi et j’ai passé la soirée devant un bon feu, à rêvasser, à penser à tout et rien, à caresser Tao sur mes genoux.

Le lendemain, je suis allé à la bananeraie pour cueillir quelques fruits, histoire de varier un peu mon alimentation.
J’y ai rencontré Gérald. Nous avons discuté un moment et je lui ai fait part de mon envie d’améliorer mon abri pour en faire une cabane. Gérald est intelligent et ne manque pas d’idées. Il m’en a donné une ou deux puis m’a dit en riant que si j’en voulais d’autres, je devrais lui rendre service !
Après un étonnement d’une seconde, ça m’a fait sourire. Après tout, chacun se débrouille comme il peut. Sa force, c’est son intelligence alors, il troque des idées contre un service..
Je suis partant. Il me demande donc de lui rapporter 2 papillons d’espèces différentes, parce qu’il adore les étudier mais qu’il est nul pour les attraper.
Ah ! Sacré Gérald !
Je suis donc parti à la chasse aux papillons en riant intérieurement.
J’ai dû arpenter l’île pendant plusieurs heures avant d’y parvenir mais j’en ai attraper 3 sortes !

Une…


Deux…



Et la troisième, je la garde sous le coude !
Gérald est intelligent mais moi, je suis malin donc je garde la troisième espèce pour un éventuel autre troc ! (satisfaction personnelle intérieure)

Je suis retourné à la bananeraie pour donner les papillons à Gérald mais il n’était plus là alors, je suis rentré manger et reprendre une douche.
J’ai bien sûr jouer avec Tao et suis parti retrouvé Gérald à son campement, en espérant qu’il y soit.
Il y était.
Je lui ai donc donné ses 2 papillons. Il était ravi. On aurait dit un gamin à Noël !

Il m’a avoué, un peu gêné mais hilare en même temps, qu’il n’avait jamais pensé que j’aurais accepté ! Il m’a chaleureusement remercié et m’a donné de précieux conseils pour mon aménagement. Nous avons passé une heure ou deux à discuter puis je suis parti à la recherche de bois et autres matériaux pour mettre en pratique ces idées et conseils.

Exténué par une journée passée à courir dans tous les sens et à transporter le bois, je me suis couché assez tôt.

J’ai passé les 4 jours suivants à construire ma cabane et à l’aménager.
Pendant ces 4 jours, je n’ai pas bougé du camp et Tao avait l’air plutôt content de ma présence permanente.


____________________________
avatar
Cynimich
Artiste branché
Artiste branché
Masculin Messages : 370
Age : 22
Localisation : Québec

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Lun 18 Juil 2011 - 22:42
Wow ! C'est vraiment un travail remarquable ! J'aime bien le principe global et le fonctionnement. Je tenterai certainement quand j'aurai plus le goût/temps de jouer Smile

____________________________
avatar
Cywkis
Amazone décalée
Amazone décalée
Féminin Messages : 3062
Age : 42
Localisation : tourcoing

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Lun 18 Juil 2011 - 22:51
MAGNIFIQUE!!!!! mon rabi!!!! très très belle présentation et j'ai surtout aimé les pièce d'identité de chaque personnage!!!! bravo!!! :0*2:

____________________________

avatar
Dayanou
Gagadorateur
Gagadorateur
Masculin Messages : 908

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Lun 18 Juil 2011 - 23:00
Rahlala... Je n'ai encore une fois, pas DA alors je ne peux pas profiter de ce challenge qui me plaisait bien...
La présentation du challenge est vraiment par-faite ! C'est très bien expliquer, les petites fiches pour chaque persos, l'île qui est vraiment magnifique. J'ai vraiment hâte de voir ce que les joueurs vont faire ! Very Happy
(Dites es que c'est possible de faire des challenges aussi bien que cela sans DA xD)
Encore bravo Rabiere ;D

____________________________
Bonne année à tous <3
avatar
Lil'simsette
Accro aux jeux
Accro aux jeux
Féminin Messages : 465
Age : 20
Localisation : Au pays de Candy, mais sans les méchants !

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 8:33
Ca c'est ce que l'on peut appeler de l'aventure !!!!
Explorer toute une île perdu ça me tente bien .
Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 8:55
Coucou Dayanou
Le fait est que Destination Aventure est pratique pour la réalisation de Challenge. Le gameplay de DA permet d'insérer des élèments qui n'existe pas dans les autres add-on (les tombeaux, les énigmes. Nous essayerons naturellement de varier les Challenges et de proposer des choses différentes.
Xmrsmile
Petit timide
Petit timide
Masculin Messages : 10
Age : 21
Localisation : Poitiers

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 9:53
Rien à dire tout est parfait Rabiere ! Bravo pour ce travail de fou, je m'empresse d'imprimer les règles et de télécharger le monde, et je participerai à ce challenge avec grand enthousiasme !
BRAVO BRAVO BRAVO Smile
Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 11:13
wow c'est juste trop bien ! bravo pour ce super challenge rabière !
avatar
Patchoulie
Installe ses bagages
Installe ses bagages
Féminin Messages : 27
Age : 25
Localisation : Derrière toi. Coucou !

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 11:47
Ce challenge est vraiment… WOW ! Bravo (et merci !) à tous ceux qui ont participé à sa conception, et surtout à Rabiere pour cette île qui à l'air vraiment magnifique. J'ai hâte de démarrer ce challenge ! :youpi:

____________________________
Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 12:05
Contente que ça vous plaise.
Nous avons hâte de voir ce que ça donne dans votre jeu, n'hésitez pas à témoigner de votre aventure ou a poser des question si quelque chose n'est pas clair.
Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 12:20
Quand vous dites photographiez c'est le sims qui photographie ou on fait une photo du jeu avec C ?
avatar
Rabiere
Admin Retraité
Admin Retraité
Masculin Messages : 10403
Age : 29
Localisation : On the moon

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 12:21
Merci encore à tous !

Les deux Anna Wink

____________________________
avatar
Voltaire
Killeuse de toréros
Killeuse de toréros
Féminin Messages : 946
Age : 40
Localisation : Un coin de paradis dans Le Vaucuse

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 12:39
C'est une superbe idée et l'île a l'air magnifique
Je me laisserai bien tentée, histoire de changer la manière de jouer
Bravo, super boulot :pompom:

____________________________
Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 13:08
Bon j'ai commencé le challenge, je voudrais le raconter sous forme de petite histoire (entendre par là avec les pensées du Personnage), où est ce que je peux la mettre.
Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 13:23
ici (on fera un suivi et un post récapitulatif comme pour les frères monastère)
Alors comment tu trouves l'île et les personnages? Tu as choisi quel personnage pour jouer?
Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 13:36
Pour démarrer la partie, j'ai choisi la belle sans cœur Louise De Taye. Ce qui est bien c'est que lorsque l'on choisi le perso on ne connait pas son caractère et l'influence que ça va avoir pour la suite.

Pour l'instant, je n'ai visité que le campement de départ. J'ai d'ailleurs une question peut on partir du campement lors de la première étape pour trouver les papillons et les pierres ou métaux ? ou sont ils situés dans le campement car je n'ai pas trouvé.

Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 13:37
OUAAOUUU sacré challenge ça donne envie de le faire, très bonne préparation en tous cas toute est clair et bien montrer. Merci pour ce superbe challenge.
Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 13:40
Annasimsette a écrit:
J'ai d'ailleurs une question peut on partir du campement lors de la première étape pour trouver les papillons et les pierres ou métaux ? ou sont ils situés dans le campement car je n'ai pas trouvé.

Oui tu peux partir, ils sont dispersés dans l'île et pas uniquement sur le campement Wink
avatar
Will
Mystérieux cinéaste
Mystérieux cinéaste
Masculin Messages : 1798
Age : 35

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 14:11
🐱 Vraiment bien ce challenge, j'en ai jamais fait mais je crois que je vais tenter !! La présentation est parfaite, tout en détails comme j'aime mrgreen Big Bravo !!

____________________________
Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 14:15
Le Challenge de l'île Perdue : Annasimsette

"Extrait du journal de Louise De Taye, Naufragée échouée sur l'île perdue" :



1er jour : je me suis réveillée seule étendue sur le sable fin. Combien de temps s'était-il écoulé depuis le naufrage ? Aucun moyen de le savoir ? Pourquoi n'avais je pas une montre waterproof ? Autour de moi, rien d'autre que l'océan à perte de vue et une jungle peu rassurante. Où suis-je ? Robert, l'homme qui me servait d'époux n'a pas survécu, il m'aurait été enfin utile. Retour à la case départ sans toucher les 20 000. Comment vais je partir d'ici ? J'ai beau hurler personne ne m'entend... Je veux retrouver ma vie, rendez-la moi ! Je vais finir comme le vieux gugusse dans seul au monde, sauf que je n'ai pas même un ballon de volley à qui parler.

Ressaisis-toi Louise tu es plus forte que tu en as l'air, tu as regardé Koh Lanta des tas de fois, si ces crétins ont réussi tu peux faire de même. Premier objectif un feu de camp !




Heureusement pour moi, j'ai trouvé un allume feu au milieu des débris... Oh mais qu'est ce que c'est un appareil photo et là une tente, que je devrais réussir à monter... Deuxième objectif, la nourriture ! Qu'est ce que l'on peut trouver sur une île ? DU POISSON ! Premier problème, je ne pense pas qu'un marchand de cannes à pêche soit dans le coin. En plus je n'ai jamais pêché, mais comment vais-je faire ? Pas le choix, je vais voir si je trouve de quoi en fabriquer une maison...

3 heures plus tard

Elle n'est pas terrible mais ça fera l'affaire, c'est parti !








Il est tard et je n'ai pêché que deux anchois et de la vase des mers gluante. J'ai faim, je vais faire cuire le poisson pour me nourrir. Et dire qu'avant c'était Marisa, la domestique qui se chargeait des repas... Mais qu'ai-je fait de si affreux pour mériter ça ? Reprends-toi Louise tu vas t'en sortir ! Non je vais crever ICI ! Aaah ! *pleurs*



Bon je vais aller dormir, étant donné qu'il n'y a rien d'autre à faire et peut être qu'en me réveillant, je me rendrais compte que tout ça n'est qu'un horrible cauchemar !

Invité
Invité

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 14:18
J'adore le texte, ça m'a fait beaucoup rire Very Happy .
avatar
Erasus
Architalentueux
Architalentueux
Masculin Messages : 1441
Age : 26
Localisation : Paris

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 14:30
ça à l'air super comme challenge ! Smile Bravo pour ce travail ^^

____________________________
avatar
Dayanou
Gagadorateur
Gagadorateur
Masculin Messages : 908

Re: [Challenge] L'île Perdue

le Mar 19 Juil 2011 - 14:59
Tiffany a écrit:Coucou Dayanou
Le fait est que Destination Aventure est pratique pour la réalisation de Challenge. Le gameplay de DA permet d'insérer des élèments qui n'existe pas dans les autres add-on (les tombeaux, les énigmes. Nous essayerons naturellement de varier les Challenges et de proposer des choses différentes.
Oui je comprend parfaitement qu'au niveau aventure, cet addon rajoute beaucoup plus de possibilité. Mais malheureusement, j'aime que les challenges aventure moi, donc ça va être dur d'en trouver sans DA. (Et je disais ça parce que je voulais aussi faire les frères monastères bien avant et ça a encore pas été possible xD)

____________________________
Bonne année à tous <3
Revenir en haut