Partagez
Aller en bas
Total des votes : 17

avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

[Défi clos] Défi écriture

le Dim 5 Mai 2013 - 18:52


Dernière édition par LadySquirrel le Lun 1 Juil 2013 - 13:04, édité 9 fois
Réputation du message : 100% (3 votes)
Rappel du premier message :



La magie des mots est inépuisable : ils peuvent nous raconter de belles histoires d'amour, nous embarquer dans l'un des combats épiques de princes valeureux contre de féroces dragons, nous faire trembler d’angoisse...(mon Dieu, que cette accroche est gniangnian)

Objectifs du défi :

Mais concrètement, à quoi va ressembler ce défi ? Il faut d'abord savoir qu'à chaque édition, les contraintes ne seront pas les mêmes : nous pourrons décider de vous imposer un thème, un style littéraire, un début de récit ou même une image choisie par l'équipe avec laquelle vous devrez bâtir une histoire. Nous souhaitons laisser les mêmes chances à tous les membres et c'est pourquoi il ne vous sera jamais demandé de fournir une image pour accompagner vos récits, cela est même interdit.
Ce défi est avant tout mis en place pour vous permettre de vous améliorer mais aussi de vous amuser.

Allez, à vos stylos !

Une petite note tout de même :
Ce nouveau défi offre de multiples possibilités et nous comptons les exploiter au maximum. Cependant, cette animation est encore jeune, elle pourra toujours être améliorée si vous prenez le temps de nous donner votre avis.

Règles générales et déroulement :

-Vos récits doivent être postés dans ce sujet. Avant d'envoyer votre participation finale, vous pourrez poster votre texte dans votre galerie afin de solliciter l'avis des autres membres-
- Comme pour tous les défis, aucun délai ne sera fixé. Dès que 5 participations auront été postées dans ce sujet (hors réservation), un vote sera mis en place pour choisir le meilleur récit avant de lancer le défi suivant-
-Les attentes et contraintes différeront selon le défi proposé-
-Il est interdit d'accompagner vos textes d'images. Cependant, certains défis se baseront sur une image donnée (et imposée) provenant des Sims. Si vous souhaitez proposer une de vos images, nous vous invitons à les envoyer à l'une des animatrices par MP-

Récapitulatifs des défis effectués :

Défi n°1 - Défi n°2 - Défi n°3 - Défi n°4 - Défi n°5

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:




avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Sam 8 Juin 2013 - 13:13


Dernière édition par LadySquirrel le Sam 8 Juin 2013 - 21:38, édité 1 fois
Réputation du message : 100% (1 vote)
Il est donc temps de voter !

Pour voir les différentes participations c'est ici. Vous aurez 3 jours pour voter.

Un petit mot fait aussi toujours plaisir et permettra aux écrivains de s'améliorer. Wink

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



avatar
Strangelove
Pipelette à seize heure
Pipelette à seize heure
Féminin Messages : 130
Age : 29
Localisation : Lille

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Sam 8 Juin 2013 - 13:35
Mon vote va à Plooche57 car j'ai aimé son texte court, mais assez drôle à la fois.

Bravo aussi aux autres! Wink

____________________________
Anyway the wind blows...
avatar
Laureii
Génie Minion
Génie Minion
Féminin Messages : 1188
Age : 18
Localisation : Sous un parapluie.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Sam 8 Juin 2013 - 13:55
Mon vote va à Raps, son texte est original et bien mené.
avatar
Flowwyy
Reine des pirates
Reine des pirates
Féminin Messages : 10631
Age : 19

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Sam 8 Juin 2013 - 14:19
Réputation du message : 100% (1 vote)
'Ai voté pour Loba, mais dur ce choix. Rapsy tu m'en bouche un coin.

____________________________

                                   
Avatar by Kris Miklos
avatar
-Lolui-
Fée créatrice
Fée créatrice
Féminin Messages : 3025
Age : 20
Localisation : Loire-Atlantique

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Sam 8 Juin 2013 - 16:45
J'ai voté pour le texte de Raps,le plus pertinent et agréable à lire,avec une intrigue bien ficeler.
avatar
Fluffy-Pompom
Ourson caféiné
Ourson caféiné
Féminin Messages : 10728
Age : 22
Localisation : Entrain de siroter un café latte sur le dos d'un ours

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Sam 8 Juin 2013 - 16:55
Réputation du message : 100% (1 vote)
J'ai voté pour le texte de Loba , l'univers décrit ainsi que l'atmosphère qui y règne m'a séduite.

____________________________
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Lun 10 Juin 2013 - 10:09
Allez encore un jour de vote !
avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mar 11 Juin 2013 - 21:45
Et c'est Rapsplestiltskin qui gagne ce défi avec 45% des voix !



Bravo à elle et à bientôt pour un nouveau défi !

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



avatar
Cutix
Rongeur amusant
Rongeur amusant
Féminin Messages : 10176
Age : 40
Localisation : Devant l'écran

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mar 11 Juin 2013 - 21:50
Et bien, encore bravo à Raps !
Elle est à détrôner...


Bravo à tous pour vos textes très agréables à lire. J'aime ces défis. Wink

____________________________
   
Invité
Invité

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mar 11 Juin 2013 - 21:50
Bravo Rapsounette, c'est amplement mérité. J'avais voté pour toi (je dis pas pour qui je vote pendant, ben je préfère le dire après).

Les autres n'ont pas démérité non plus, et ça fait du bien toute cette créativité.
avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7344
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mar 11 Juin 2013 - 22:06
Bravo Raps Razz
Allez je participe pour le numéro 4 c'est décidé Very Happy

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
avatar
Rapsplestiltskin
Auteure dyslexique
Auteure dyslexique
Féminin Messages : 2017
Age : 18
Localisation : Dans ma tanière qui sent bon les bisounours.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 12 Juin 2013 - 8:17
Merci tout le monde Smile

Je suis vraiment contente d'avoir encore gagné ce défi !

Félicitations à tous les autres participants qui avaient fourni des textes bons, qu'ils soient courts ou plus longs !

Hey, Cutix, je garde le trône de fer




____________________________
  
avatar
-Lolui-
Fée créatrice
Fée créatrice
Féminin Messages : 3025
Age : 20
Localisation : Loire-Atlantique

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 12 Juin 2013 - 18:00
Bravo Raps! Smile
avatar
Plooche57
Drôle de Leomaniac
Drôle de Leomaniac
Féminin Messages : 8108
Age : 17
Localisation : Sur Terre

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 12 Juin 2013 - 18:03
On peut interdire Raps de jeu ? Nan ? Bon tant pis, bravo quand même, t'es vraiment douée, laisse pas ce talent se perdre, surtout...

____________________________
Thomas Edison's last words were 'It's very beautiful over there'. I don't know where there is, but I believe it's somewhere, and I hope it's beautiful.
avatar
franabisen
Futur SimGuru, ou presque...
Futur SimGuru, ou presque...
Féminin Messages : 1136
Age : 18
Localisation : Sur mon ordi *-*

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 12 Juin 2013 - 20:16
Bravo Raps'!
avatar
Evliz
Doigts de fée
Doigts de fée
Féminin Messages : 1777
Age : 20
Localisation : Suisse

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Jeu 13 Juin 2013 - 15:49


Dernière édition par Evliz le Dim 16 Juin 2013 - 19:44, édité 3 fois


Défi n°4 : Texte sur une image imposée

Pour ce quatrième défi, vous allez devoir nous écrire un texte en rapport avec une image imposée. Mais pas d'inquiétude, l'image choisie peut avoir beaucoup de signification selon le point de vue de chaque personne, donc vos écrits ne devraient pas se ressembler !
Cette image peut représenter un passage du texte ou peut être l'élément principal de ce dernier.


Taille réelle
Ce magnifique dessin est de Lamlok sur DeviantArt

Règles:

- Votre texte peut adopter n'importe quel style littéraire -
- On doit pouvoir faire le lien entre l'image et le texte -
- Pas de limite en ce qui concerne la longueur de votre participation. Mais si votre texte est assez long, postez-le plutôt sous spoiler. De plus, si votre récit ne convient pas à tout public, mentionnez-le -
- Pas de délai. Sauf réservations, les votes seront lancés après 5 participations -

Participations

Rapsplestiltskin:
Il était une fois un prince. Ce prince avait tout pour lui : aîné de la famille, il hériterait du trône une fois son père mort ainsi que de toute sa fortune. Ce prince excellait dans les arts du combat, et il fallait dire qu'il était en possession de muscles bien dessinés, bien qu'il n'en ait pas trop, ce qui aurait pu lui conférer un air de brute épaisse. Et brute épaisse, cela il ne l'était pas. Au contraire, il était très doux, et cette douceur infinie se faisait sentir dans la profondeur de ses yeux gris. Car oui, le prince était beau. Peut-être avait-il un visage moins harmonieux que ses frères, mais il avait un charme irrésistible le bougre ! J'ai peut-être parlé de son don pour le combat. Et il n'était pas doué que pour ça. Il était également très intelligent, le latin, l'arithmétique, la stratégie, rien n'avait de secret pour lui. Il était à la limite de la perfection, ce prince. Il ne se mettait en colère que lorsqu'il s'agissait de protéger au mieux le peuple qu'il allait gouverner. Ah ça oui, tous les sujets de son royaume se lamentaient qu'il eut disparu !

C'était à cela que songeait Gregor. Son bâton raclant la terre de la forêt, il marchait lentement, se laissant guider par le vent. Enfin, se laisser guider n'est peut-être pas la meilleure expression pour parler de lui. Gregor savait très bien où il allait. Mirged était encore loin.

Il rabattit sa capuche sur sa tête. Des murmures. Il pressa le pas.

"-Mélisande, je ne veux que toi et toi seule. Jared peut gouverner. Il en a toujours rêvé. Mais j'ai mes responsabilités. À quel point me sentirai-je coupable lorsque mon père sera sur son lit de mort, et moi loin ? Lorsque Jared aura mis à feu et à sang Mirged ?
-Je sais Llyan.
-Tu ne m'en veux pas ?
-Pourquoi t'en voudrais-je ? Tu es mon unique amour. Je ne veux pas te tourmenter.
-Je ne peux pas, pourtant.
-Tu le dois. C'est ton devoir. On se reverra, Llyan.
-Je te chercherai au bout du monde s'il le faut.
-Je ne serai pas loin. Mais c'est une affaire de mois, tu le sais... Ça va commencer à se voir.
-Je t'épouserai Mélisande. Viens, là, maintenant. Tu sais quoi ? Je vais t'épouser et on va rentrer main dans la main à Mirged. Tu seras ma reine. Et lui, comment on va l'appeler ? "

Plus de bruits. Gregor porta son regard plus loin. Deux jeunes adultes, une femme et un homme, se tenaient enlacés sur le chemin. Il fit comme si il n'avait rien vu, rien entendu. Le prince et une roturière ! Ça se faisait de plus en plus souvent. Mais il ne pouvait que condamner leur attitude. Avait-il mal interprété leurs paroles ? La demoiselle était-elle véritablement enceinte ?

"-Attendez ! Vous, monsieur ! Etes-vous prêtre ?"

Gregor ne broncha pas. Pourtant, la voix suppliante qui déchira la lourde atmosphère lui émietta le coeur en mille morceaux.

"-S'il vous plaît... J'attends un enfant. C'est une question d'honneur, peut-être même de vie et de mort désormais. Je vous en prie..."

Gregor avança vers eux. Malgré son visage sali, elle était belle. Ses yeux marrons étaient déterminés. Elle n'était pas de la trempe de ses jouvencelles qui se pavanaient devant le palais, ornées de bijoux tous plus flamboyants les uns que les autres. Il avait pu la rencontrer en rendant visite à ses sujets. En allant la voir car son père était mort au combat. Elle était peut-être la fille d'une servante. Peut-être même de la gouvernante de la princesse Viviane.

Dans les yeux doux du prince, on ne voyait plus qu'amour et brillance. Il était fou d'elle. Leurs mains étroitement liées en témoignaient. Il la protégeait rien qu'en l'entourant de ses bras. Ils ne se lâcheraient jamais, Gregor en était sûr.

"-Que voulez-vous ?"

Sa voix était enrouée. Depuis quand vivait-il en ermite, marchant sur les routes menant de villes en villes sans jamais entrer dans une seule ? Son bâton était son seul ami, son capuchon sa seule protection.

"-Mariez-nous. S'il vous plait..."

La voix du prince elle n'était que douceur. Gregor examina la jeune fille. Et elle, aimait-elle vraiment le prince ? C'était un trop bon parti pour qu'on puisse authentifier la véracité de ses sentiments. Il la dévisagea au moment où elle regardait son prince. Il fut effrayé. Effrayé de voir tant d'amour réciproque et partagé. Cela existait-il encore ?

"-Venez là, venez là que je vous marie..."

Misssimsbeatch:
Dans la forêt de Brocéliande, Lancelot marchait, s'éloignait. La Grande-Bretagne n'est qu'un lointain souvenir pour lui, mais Guenièvre, il ne l'oubliera jamais, ne se lassera jamais de ses caresses, de ses regards, tendres et chaleureux. Lancelot ressassait ses dernières paroles.
-Dame laissez donc tout ceci derrière vous et venez avec moi.
-Je ne puis tendre amant.
-Mais pourquoi donc cette décision si hâtive?
-Aimer est un choix, être reine les pas. Je dois rester auprès de mon époux.
-Ne m'aimez-vous donc point?
-Partez Lancelot, je ne serais libre de ma vie que lorsque toute ma famille ne serra plus!
-Vous êtes ma Reine et moi je suis votre roi. Adieu.
Dieu m'en coûte de dire ça mais comme dit Érard de la Reid, passez sa vie à regretter un amour perdu prouve que l'on a aimé vraiment et que notre existence ne fût pas totalement vaine.

Fluffy-Pompom:

Cela faisait déjà plusieurs semaines qu'il marchait ainsi , vagabondant de village en village , déambulant à travers les collines , les étroits chemins de terre et les forêts denses de notre monde.
Il ne saura jamais que je le suis , cette situation est difficile mais il ne peut en être autrement.
Je fais maintenant partie intégrante de son destin , j'ai épousé son ombre et je guide ses pas sans qu'il ne s'en aperçoive. Lorsque je plonge mon regard dans le sien , vitreux , vide et lointain , il me semble que son esprit se perd dans les méandres de notre univers.
J'aimerais qu'il me voit , j'aimerais lui faire signe , pouvoir le toucher et qu'il sente comme une douce brise lui effleurer la peau , seulement je sais que ces pensées ne sont que veines affabulations.
C'est comme cela depuis environ deux mois , le jour de ma mort. Ce jour sombre où il m'a retrouvé allongée sur le sol dur et froid d'un endroit qu'il ne pourra plus jamais oublier , le corps recouvert de stigmates sombres et larges comme l'empreinte d'un géant.
Depuis , mon âme n'a eu de repos que de le suivre et de veiller sur lui , l'esprit à vif et le cœur en lambeaux , il ne s'arrête plus de marcher. Bien que son bâton lui serve d'appui , ses chaussures s'usent un peu plus à chacun de ses pas. Ses cernes s'élargissent et se creusent , ses pouvoirs faiblissent sous le poids démesuré de la peine qui l'étouffe et son capuchon tombe un peu plus devant son beau visage devenu si terne.
J'étais entrain de réfléchir à une solution , à un moyen de lui redonner goût à la vie , lorsqu'une douce chaleur inonda mon âme et que je sentis l'odeur de la verdure qui nous entourait envahir mes narines. En posant mes doigts aussi transparents que de l'eau sur un arbre , je sentis l'écorce dure et fraîche rapper ma peau. Je percevais même les mouvements doux et amples du vent qui faisaient se mouvoir la longue cape en toile d'Apophis.
Quelque chose d'étrange était entrain de se passer , mon corps qui n'existait plus était soudainement entrain de se transformer , mon enveloppe grandissait. Mes mains devinrent de larges et lourdes pattes munies de longues griffes étincelantes et tranchantes comme des lames de diamant ,
une longue queue tigrée apparue dans le bas de mon dos et ma tête devînt trop lourde pour mes frêles épaules. Ma mâchoire tripla de volume pour recouvrir une dentition digne des plus effrayants félins , tout mon corps n'était plus qu'un amas de muscles et de fourrure.
Il se retourna lentement , Apophis me regarda intensément , son regard était dénué de peur ou de surprise. Ce qu'il voyait devant lui n'était autre qu'un immense tigre bleuté , allongé à ses pieds et ronronnant de bonheur. Ses lèvres s'entrouvrirent pour la première fois depuis que mon corps d'humain avait quitté ce monde , son capuchon glissa sur sa nuque suite à un léger coup de vent , ses paupières clignèrent deux fois et un magnifique sourire illumina son visage que j'avais toujours trouvé d'une douceur extrême.

lE Jour Vert:

Pas un regard en arrière. Rien. Ils ne m'avaient rien donné, eux. Je ne leur devais rien.


J'arrivais à la lisière de la forêt. Je pénétrais sans ralentir, sans hésiter. Sans regrets.
Je quittais tout, je m'en fichais. C'était ce que je voulais. Partir, tout changer, tout oublier.
La forêt était plus épaisse à cet endroit, la lumière ne serait bientôt qu'un lointain souvenir. Les derniers rayons du soleil étaient derrière moi et disparaîtraient bientôt dans les branches.
Je ne m'étais pas retourné ici non plus. Je ne m'étais jamais retourné, de tout ce voyage. Et c'est tout aussi bien. Tout ce qui venait de là-bas me semblait sale. Cette forêt était un passage obligatoire pour m'éloigner de cet endroit, mais aujourd'hui, je me dis « tant mieux ». Même la lumière qui éclairait ce village me semblait pleine de reproches. J'avais besoin de me couper de tout avant de pouvoir recommencer ma vie. Humains, animaux, plantes, air, lumière... Tout ce qui vient de cette maudite vallée me dégoûte encore.


J'ai été accusé à tort, mais être blanchis n'a rien changé. Ce qui entre dans l'esprit de ces gens en ressort difficilement. Leur esprit est conditionné par les clichés, leurs idées alimentées par les rumeurs.
Peut-être que j'ai eu une réaction de coupable à leurs yeux. Mais la vérité, c'est que je m'en fiche. Je sais que je n'ai rien fait, c'est tout ce qui compte. Je croyais que tout cela avait brisé ma vie, m'avait brisé moi. C'était faux. Aujourd'hui, je suis un autre homme. Le passé ne m'a jamais rattrapé et s'il le fait, ça ne changera rien.


Je n'ai jamais remis les pieds là-bas. Parfois, les semaines que j'ai passées dans cette forêt me manquent, mais les souvenirs ne s'oublient pas si on veut les garder près de soi.
Personne n'a jamais tenté de me chercher. Qui le ferait ? Je ne suis plus rien pour eux, ils ne sont plus rien pour moi. Nous sommes tous gagnants.

Bleuazur:

Première étape :

Le pèlerin, son bâton, ses pieds, ses chaussures.
Le pèlerin, sa tête, ses pensées, son remue-méninge.
Le pèlerin, sa toge, son visage dissimulé, son sourire secret.
Le pèlerin, sa gourde d’eau, sa soif, sa désaltération.
Le pèlerin, son repos, sa nuit paisible, son apaisement.

Deuxième étape :

Le pèlerin,  son appui pourave, ses harpions, ses godasses.
Le pèlerin, sa caboche, ses divagations, sa prise de courge.
Le pèlerin, son foulard à deux balles, sa tronche planquée, son rictus stupide.
Le pèlerin, sa bouteille de rouge, sa méga-soif, son glou-glou-glou-glou.
Le pèlerin, son avachissement sur un banc pourri, son ronflement sonore.

Troisième étape :

Le pèlerin, son bâton merdeux, ses ripatons fleurant bon le camembert avarié, ses pompes déchiquetées.
Le pèlerin, sa gueule de bois, ses délires psychédéliques, ses hallucinations éthyliques.
Le pèlerin, ses haillons sur la tronche, sa bobine esbignée, son fou-rire édenté.
Le pèlerin, ses litres de bières, sa bouteille à la main, son engloutissage.
Le pèlerin, son tombé gracieux derrière un buisson, son sommeil hoquetant.
Pauline07:

L’après-midi avait été froid, le printemps ne s’était pas encore pleinement installé sur les Contrées Orientales. Mais les arbres étaient à nouveau pourvus de feuilles dont les nuances de vert faisaient plaisir à voir après les couleurs ternes de l’hiver.
Les oiseaux et les petits animaux revivaient, dans la forêt en pleine effervescence. Le chant des oisillons tout juste nés raisonnait partout et emplissait l’air d’une sorte de cacophonie musicale magnifique.
Avec l’arrivée du printemps, le voyage deviendrait bien plus simple et, avec les jours se rallongeant, les distances parcourues seraient par journée de marche seraient plus importantes.
Le mage Fidèle avait encore une longue route à parcourir avant d’atteindre la tour Modeste, perdue au milieu de la Grande Forêt, dont seuls les mages pouvaient en retrouver le chemin, caché par un sort de protection complexe au reste de la population, tant humaine qu’animale.
Le jour commençait à décliner sans que Fidèle n’ait pu trouver un abri naturel ou une cabane abandonnée où passer la nuit protégé du froid, de la rosée et des animaux nocturnes.
Mais cette nuit, et comme tant d’autres auparavant depuis le début de son voyage, Fidèle allait être obligé de dormir à la belle étoile. Il devait alors maintenant trouver un coin éloigné de la route et relativement à l’abri du vent avant que la nuit ne soit tombée.
Fidèle décida de marcher encore quelques instants avant de s’enfoncer dans le bois au détour d’un virage dans le sentier. Il regarda des deux côtés pour s’assurer qu’il n’était pas suivi et il s’éclipsa dans les fourrées denses et s’enfonça dans les profondeurs de la forêt.
Il marcha lentement et avec précaution pour ne pas risquer de trébucher sur une racine. La lumière du soleil perçait difficilement la toiture végétale au dessus de sa tête, plongeant le bois dans une pénombre éternelle.
Une brume légère flottait jusqu’à hauteur de ses genoux et Fidèle dû encore ralentir son allure.
Son bâton de marche heurta à grands bruits une pierre de taille assez importante, enfuie sous la mousse et les lichens. Il se pencha pour l’examiner, mais ne remarqua pas les symboles gravés dans la roche, il se releva et poursuivit tranquillement.

Après quelques minutes de marche à tâtons, Fidèle aboutit subitement dans une large clairière, illuminée de magnifiques couleurs chaudes par les rayons du soleil couchant. Son centre était fait d’herbe douce et verte foncée, parsemée de quelques muscaris et myosotis. Les fougères, situées en bordure de la clairière donnaient un air d’intimité à l’ensemble.
Fidèle n’aurait pu rêver mieux comme endroit où passer la nuit à la belle étoile.
Le parfum des fleurs et la forêt embaumait l’air ambiant, avec une petite touche d’humidité. Il devait y avoir un ruisseau qui coulait de l’autre côté de la clairière.

Fidèle déposa son paquetage et son bâton de marche près du centre, sur un petit tertre mousseux qui conviendrait parfaitement comme matelas, ce qui soulagerait grandement son corps perclus de courbatures dues au poids de son sac de à la marche forcée à laquelle il n’était pas habitué.
Fidèle laissa là ses possessions pour aller ramasser du petit bois, abondant dans la clairière, et se préparer un feu qui serait bienvenu autant pour la chaleur dispensée que pour lui permettre de manger un repas chaud, pouf une fois.
Ramasser le bois ne lui pris pas autant de temps qu’il l’aurait cru. Mais l’allumer fut plus compliqué. Le bois était humide et son nécessaire à feu abimé, mais il parvint finalement à obtenir une petite flambée.
Il sortit alors ses affaires de son sac de voyage. D’abord des couvertures, pour s’asseoir et dormir et ensuite, une casserole et ses provisions de nourriture. Il allait se préparer un ragoût de légumes, puiser de l’eau dans le ruisseau et écrire dans son journal en attendant que son repas soit cuit.
Une fois qu’il eut mangé, rangé ses affaires pour les protéger de l’humidité, Fidèle s’allongea sur son matelas et observa les étoiles avant de s’endormir.

Fidèle sentit un tremblement monter du centre de la terre, accompagné d’un grondement sourd. Il s’éveilla en sursaut, regardant de tous côtés l’origine du phénomène.
C’était avec une stupeur glacée qu’il se rendit compte que le tremblement venait d’en dessous de la clairière.
Fidèle se cramponnait après ses couvertures aussi fort qu’il put, il tanguait comme s’il se trouvait sur un navire en pleine tempête.
Puis, aussi soudainement que c’était arrivé, cela s’arrêta.
Fidèle se leva prudemment et fit quelques pas dans la clairière. Rien ne semblait avoir changé, mis à part les branches tombées durant la secousse. Il était perplexe mais certain que l’origine du tremblement ne pouvait être naturelle. Les Contrées Orientales n’ont, de mémoires d’hommes, jamais connus de tremblements de terre avant celui-ci.
Fidèle ramassa quelques branches et raviva le feu, puis il se recoucha et se rendormi rapidement. Ses longues journées de marche l’épuisait plus qu’il ne voulait l’admettre.

Fidèle ne sentit pas le brouillard qui emplissait la clairière, il ne vit pas le feu s’éteindre en laissant une trainée de fumée, il ne vit pas non plus les ombres devenir plus profondes et les lumières du ciel étoilé s’obscurcir. Et il n’entendit pas du tout les bruits de pas s’approchant de lui, lentement, faisant craquer les branches au sol…

Résultats:

Et c'est IE Jour Vert qui remporte ce défi avec 50% des voix !



Bravo à elle !

____________________________

Invité
Invité

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Jeu 13 Juin 2013 - 17:14
Je tente le coup. J'ai pas de garantie sur le délai car je trouve le thème plus complexe que les autres, mais je vais essayer de pas trop trainer.
avatar
Flowwyy
Reine des pirates
Reine des pirates
Féminin Messages : 10631
Age : 19

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Jeu 13 Juin 2013 - 18:17


Dernière édition par PetiteFlo le Jeu 13 Juin 2013 - 18:39, édité 1 fois
Intéressant, une image qui me fait voyager. Je vais essayer de vous pondre un petit texte valable...

____________________________

                                   
Avatar by Kris Miklos
avatar
-Lolui-
Fée créatrice
Fée créatrice
Féminin Messages : 3025
Age : 20
Localisation : Loire-Atlantique

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Jeu 13 Juin 2013 - 18:30
Intéressant. Je vais voir si l'inspiration me vient pour participer.
avatar
franabisen
Futur SimGuru, ou presque...
Futur SimGuru, ou presque...
Féminin Messages : 1136
Age : 18
Localisation : Sur mon ordi *-*

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Jeu 13 Juin 2013 - 18:34
J'aime beaucoup l'image, je vais tenter de pondre quelque chose. Smile
avatar
misssimsbeatch
Petite dérangée
Petite dérangée
Féminin Messages : 4279
Age : 18
Localisation : Sur mon canap'

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Jeu 13 Juin 2013 - 19:01
Je vais tenter quelque chose également!rouge

____________________________
Je suis en dessous de la réalité...
avatar
lE Jour Vert
Pipelette à seize heure
Pipelette à seize heure
Féminin Messages : 142

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Jeu 13 Juin 2013 - 21:07
L'image me paaaaarle !! Gardez-moi une place siouplaît !!rouge
avatar
Evliz
Doigts de fée
Doigts de fée
Féminin Messages : 1777
Age : 20
Localisation : Suisse

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Sam 15 Juin 2013 - 10:24
Je suis contente que l'image vous parle, maintenant, PARTICIPEEEEEZ rouge

____________________________

Invité
Invité

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Sam 15 Juin 2013 - 14:50
Oui ben c'est plus dur que je pensais. Je ne la posterai pas ce week end. C'est plus de boulot que les autres (enfin pour moi) donc ça sort pas d'un trait. Cool
avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7344
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Sam 15 Juin 2013 - 19:03
Oui c'est très difficile! J'ai écrit 6 mots dessus pour l'instant xD

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
Revenir en haut