Partagez
Aller en bas
Total des votes : 17

avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

[Défi clos] Défi écriture

le Dim 5 Mai 2013 - 18:52


Dernière édition par LadySquirrel le Lun 1 Juil 2013 - 13:04, édité 9 fois
Réputation du message : 100% (3 votes)
Rappel du premier message :



La magie des mots est inépuisable : ils peuvent nous raconter de belles histoires d'amour, nous embarquer dans l'un des combats épiques de princes valeureux contre de féroces dragons, nous faire trembler d’angoisse...(mon Dieu, que cette accroche est gniangnian)

Objectifs du défi :

Mais concrètement, à quoi va ressembler ce défi ? Il faut d'abord savoir qu'à chaque édition, les contraintes ne seront pas les mêmes : nous pourrons décider de vous imposer un thème, un style littéraire, un début de récit ou même une image choisie par l'équipe avec laquelle vous devrez bâtir une histoire. Nous souhaitons laisser les mêmes chances à tous les membres et c'est pourquoi il ne vous sera jamais demandé de fournir une image pour accompagner vos récits, cela est même interdit.
Ce défi est avant tout mis en place pour vous permettre de vous améliorer mais aussi de vous amuser.

Allez, à vos stylos !

Une petite note tout de même :
Ce nouveau défi offre de multiples possibilités et nous comptons les exploiter au maximum. Cependant, cette animation est encore jeune, elle pourra toujours être améliorée si vous prenez le temps de nous donner votre avis.

Règles générales et déroulement :

-Vos récits doivent être postés dans ce sujet. Avant d'envoyer votre participation finale, vous pourrez poster votre texte dans votre galerie afin de solliciter l'avis des autres membres-
- Comme pour tous les défis, aucun délai ne sera fixé. Dès que 5 participations auront été postées dans ce sujet (hors réservation), un vote sera mis en place pour choisir le meilleur récit avant de lancer le défi suivant-
-Les attentes et contraintes différeront selon le défi proposé-
-Il est interdit d'accompagner vos textes d'images. Cependant, certains défis se baseront sur une image donnée (et imposée) provenant des Sims. Si vous souhaitez proposer une de vos images, nous vous invitons à les envoyer à l'une des animatrices par MP-

Récapitulatifs des défis effectués :

Défi n°1 - Défi n°2 - Défi n°3 - Défi n°4 - Défi n°5

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:




avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mar 28 Mai 2013 - 22:04
Oh j'aime beaucoup bleu Smile .
Invité
Invité

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mar 28 Mai 2013 - 22:06
Merki. Smile
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 29 Mai 2013 - 20:21
Réputation du message : 100% (1 vote)
Merci à tous pour votre enthousiasme et vos écrits ! C'est donc le moment de voter, vous avez jusqu'à dimanche 2 juin 19h00 pour voter Wink.

Niblette :

Spoiler:
J'aimerais vous parler d'une nuance de bleu que j'affectionne particulièrement. Elle n'a pas vraiment de nom très arrêté, certains vous diront "pétrole", d'autres "turquoise" et même vous entendrez parler d'un "bleu canard".

Ce que j'aime dans cette couleur, c'est qu'elle n'a pas de limite, elle se mélange aussi au vert et on dit alors "Vert lagon" ou "irlandais" comme l'affirme les sims si je dois choisir ma couleur préférée. C'est à demander pourquoi elle m'inspire tant, quand j'étais enfant, c'était le rouge, elle signifiait pour moi la force, la chance, elle me fait penser à ma mère quand elle se vernissait les ongles pour être la plus jolie des mamans avant de partir travailler tôt.
Adolescente, c'était plutôt le bleu foncé ou le noir pour me cacher et passer partout pour raser les murs.

Mais maintenant que mes complexes sont derrière moi, je peux enfin clamer sans honte que j'adore et assume ce bleu aux noms si variés et si doux. Parce qu'il se trouve dans mes yeux c'est le mélange de mes deux parents, gris de mon père et marron de ma mère, il m'inspire la fraicheur, l'été, la mer.
Mon mari, qui est ma muse du quotidien n'a pas les mêmes mais il me fait penser à une source d'eau fraiche dans laquelle j'aimerais y nager et m'y perdre tellement elle m'enivre.

C'est une couleur parfois à la mode et tellement difficile à trouver pour des vêtements, à croire que les autres la veulent aussi, j'aimerais la garder jalousement rien que pour moi, mais c'est ça, la liberté des couleurs, elles sont à tout le monde. Mais ce bleu reste mon identité, à le porter je me sens fière et forte.

Devrais-je penser qu'elle m'obsède ? Non, en réponse, je dirais que c'est une douce folie en nuance de bleu.

Plooche :

Spoiler:
On m'a un jour dit que le vert était la couleur de l'espoir, du bonheur, depuis elle est ma couleur préférée... Issue d'un sain mélange entre le jaune et le cyan, elle évoque la nature, le printemps, les oiseaux qui chantent, les bourgeons, les fleurs qui éclosent, au fond, elle nous évoque tous la même chose, non ? Si l'on va chercher un peu plus loin dans notre mémoire, nous pouvons voir des menthes à l'eau, qui n'en a jamais bu durant un été chaud et agréable, quand il était encore naïf et insouciant ? Un couleur verte peut même être reposante, des études prouvent qu'un environnement de verdure permet de réduire la fatigue. Ses nuances peuvent être utilisées partout, un vert très clair, presque blanc, ou, au contraire, un vert très foncé, peut être facilement glissé dans un décor ou autre sans que cela ne choque. Avez-vous encore envie de penser que le vert porte malheur au théâtre ? Il s'agit, sans aucun doute, d'une invention de l'homme, d'une intuition, d'un hasard ou d'un râleur qui a décrété que le vert lui donnait des trous de texte...

Rapsplestiltskin :

Spoiler:
Y a t-il une couleur que je préfère ? Existe-t-il une couleur qui mérite plus que les autres d'être aimée, par ce qu'elle exprime à nos différents esprits, ce qu'elle impose dans sa symbolique, ce qu'elle évoque à notre mémoire nébuleuse ?

Quand je lève les yeux je vois ce bleu-vert de l'icône de la signature de Caro. Il me semble langoureux et mélancolique. Le rouge qui prouve qu'elle est administratrice montre sa puissance indéniable. Pourtant, il est nuancé de reflets : elle n'abuse pas du pouvoir qui lui est conféré. Quant au jaune que je pourrais qualifier de moutarde de la statuette des Awards, il m'apparaît qu'il appartient à une époque révolue, à laquelle j'ai pris goût. Le bleu de la page en elle-même, je le trouve assez neutre. Ou non, je le trouve mièvre, comme une petite fée qui se coiffe au bord d'une fontaine.

Toutes ces couleurs je les apprécie, parce que pour moi elles signifient toutes quelque chose. Alors, une que je préfère ? Je ne sais pas. Je cherche.

Oh, j'aime le bleu de l'encre parce qu'il représente pour moi un voyage, celui de l'écriture, bien plus long que celui de la mer. J'apprécie le vert, parce qu'il donne la joie, la vivacité aux objets. Il rappelle la gaieté de la forêt. Non ? Ou celui du diamant des Sims. Je trouve le marron chocolat chic et gourmand, bien sûr, surtout associé à un doré un peu terni. Alors dois-je également juger les couleurs par rapport aux autres ?

Tout ce que je sais, c'est que j'aime beaucoup les couleurs nuancées. La nuance, c'est le sens.

Oh, non il n'y a pas de couleur que je préfère à une autre. Pour moi, les couleurs sont des friandises des yeux, et elles ont l'avantage de ne pas pouvoir être acides, ou avariées.

Je ne saurais conclure, tellement ce sujet me passionne. La couleur de la passion, c'est le rouge. Alors nous dirons qu'à défaut d'avoir choisi une couleur comme sujet de ce texte, c'est ce texte qui en a une.

Isisaur :

Spoiler:
Blanc…
Le blanc domine la campagne. Il tranche sous le ciel noir pointillé d’étoiles. Nul nuage ne vient ternir la robe nocturne de la lune.
Silence…
Le silence recouvre comme un manteau chaleureux la petite vie des nuits d’hiver, étouffant le moindre bruit intempestif.
Calme…
Le calme endort les petits animaux dans leurs nids, dans leurs terriers. Une torpeur sereine étreint chaque existence, dehors, mais aussi à l’intérieur de la maison.

Les yeux des enfants se ferment malgré eux, sous l’épuisement dû à une journée d’excitation insoutenable. Bientôt, plus aucun n’est réveillé. Le Marchand de Sable a bien fait son travail, plongeant ses jeunes protégés dans un doux sommeil tissé de rêves enchanteurs.

Alors peut apparaître celui que tous ont attendu.
Le blanc de la neige se laisse sillonner par les lames d’un traîneau magique.
Le silence se déchire sous les gais tintements d’une clochette féérique.
Le calme, au matin, ne sera qu’un lointain souvenir sous les cris et les danses des enfants comblés de présents.

lE Jour Vert :

Spoiler:
Le vert. Une couleur que j'ai mis longtemps avant d'apprécier. Parfois tournée en ridicule, mal utilisée, cette couleur peut être ballottées de tous les côtés.
Comme toutes les couleurs, le vert a tellement de nuances et de noms que tous les citer mettrai une éternité. Ma préférée et celle qu'on qualifie de vert bambou. Évoquant vacances et paysages exotique, je pourrai y plonger mes yeux des minutes entières juste pour oublier le présent et le gris ambiant.
A côté du vers bambou qui me fait voyager, je peux facilement placer le vert sapin qui me replonge dans mes souvenirs. Le vert des arbres que je voyais quand je marchais, le vert de l'herbe qui timidement se réveille au printemps, le vert sous le givre d'un matin hivernal... Ce vert est celui que sans hésitations, j'associe à tous ces souvenirs qui me viennent de chez ma grand-mère.
Le vert feuille me rappelle ces matinées de printemps mourant qui me guidait le matin à l'école. Les arbres penchant légèrement à cause du vent semblaient si fort avec leurs feuilles nouvelles.
Le vert citron, acide comme son nom, ma ramène toujours en été où la fraîcheur est tant recherchée.

Le vert est la couleur que j'associe à tous ces souvenirs et à tous ces jours heureux à venir. Le vert se retrouve partout, mais étrangement, j'ai l'impression qu'il refuse de s'associer aux souvenirs qu'on préférerait oublier.

Laureii :

Spoiler:
Bleu, bleu comme l'océan, bleu comme le ciel. Une infini de bleu, à perte de vue, plus loin encore que ce qu'on voit. Petit partage, un peu de blanc çà et là, pour rendre ce bleu encore plus léger, doux, frappant.

Couleur du réconfort, de la fidélité dit-on. Couleur du bonheur, des émotions du ciel, de sérénité. Du bleu, du bleu, de l'imagination.
Du bleu, encore du bleu, partout, magique, féérique. Du bleu, qui adoucit et renforce, qui donne espoir. Bleu, la couleur des miracles. Bleu, première couleur, la plus belle et apaisante.

Cyan, turquoise, azur, aigue-marine, marine, lavande, saphir, pastel.

Un océan de bleu... je me noie dans le bleu, le bleu, le bleu...


PetiteFlo :

Spoiler:
Rouge, le rouge est une couleur singulière et à la fois classique. C'est l'un des couleurs préférées, et oui, j'en ai plusieurs. Voici un petit texte inspiré par le rouge, entre-autres.

Lana se baladait dans Bridgeport à une heure fort tardive, et cela n'était pas conseillé mais Lana n'en fait qu'a sa tête, c'est l'un de ses plus grand défauts.

Elle tourne à droite, sort du boulevard et se retrouve dans une rue étroite et assez sale et à l'odeur affreusement dégoutante.

"
Qu'est-ce que ça pue ici. pense t'-elle simplement
"

Elle croit que c'est l'odeur des poubelles et des égouts, mais ce n'est pas ça. Il est dur pour Lana de décrire cette odeur, alors elle préfère dire que c'est les poubelles et les égouts qui donnent une odeur nauséabonde à la ruelle.

Et non...

En avançant avec hâte, Lana aperçoit deux personnes dans l'ombre, en train de... de manger ?!
Et là, l'odeur se fait plus forte que jamais, mais désormais, Lana sait de quoi il s'agit. De sang. Du sang, partout sur le bitume.

Elle panique, tourne les talons et pars en courant.

Heureusement, ce n'était qu'un cauchemar.

FIN

misssimsbeatch :

Spoiler:
Tu vie de ton sang,
Tu exprime une colère profonde,
Tu triomphe de tes peurs.
Toi qui symbolise l’amour,
Mon rouge de toujours,
Prend un tambour,
Et exprime ta joie,
Pour la prochaine fois.

Moshine :

Rose :
Doux parfum, douce couleur,
Non, ce n’est pas la fleur
Sur quoi ce poème se base
Ceci n’est que paraphrase…

Couleur de joie,
Bonbons, paillettes et soie,
Le rose est ma couleur
Celle qui fait mon bonheur.

Sucrée et innocente,
Vive et étincelante,
Source de séduction,
Elle coule de passion.

Celle qui née du rouge au blanc
N’a provoqué que chamboulement
En redonnant vie au sens perdu
de mon amour attendu

Moshine

Nostaw. :

Spoiler:
La plus belle des couleurs, elle égaille nos journées, nous rappelle le printemps.
Cette couleur signifie l'espoir et les beaux jours.
Elle me rappelle mes endroits préférés, le doux jardin de l'été.
Son aspect se mêle aux cerisiers et au parfum des plantes.
Fils de dame nature, elle nous emplit les poumons de son âme si pure.
Le vert peut-il nous faire penser à autre chose que tout ce qui nous émerveille ?

Bleuazur :

Spoiler:
Le ciel et la mer se confondent, les vagues déferlent et se brisent sur le rivage. Là où le regard se porte au plus loin, tout est bleu.

Les enfants crient sur la plage en se pourchassant, un parasol agite ses franges bleues.

Les bleues de mon âme tentent de s’envoler au vent, le sel sur mon visage le pique et le caresse, ici même l’air est bleu.

Tant de jours écoulés, l’enfance est loin et près, mes pensées s’effilochent, mon blues est bleu.

En rentrant ce soir, je passerai sur ce chemin, autrefois emprunté avec toi, je songerai à ton sourire et à ton regard bleu.

Je sourirai aussi tout bas, et pour ne pas pleurer, je secouerai ma tête en regardant au delà de ce ciel bleu.

Je m’endormirai en confiant, à celui qui peut tout entendre, mes fardeaux et pensées tendres, là entre mes draps bleus.
avatar
Flowwyy
Reine des pirates
Reine des pirates
Féminin Messages : 10631
Age : 19

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 29 Mai 2013 - 20:28
Je vote pour Rapsy, c'est le texte que je préfère !
De belles participations en tout cas !

____________________________

                                   
Avatar by Kris Miklos
avatar
Plooche57
Drôle de Leomaniac
Drôle de Leomaniac
Féminin Messages : 8108
Age : 17
Localisation : Sur Terre

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 29 Mai 2013 - 20:38
Regarde dans le tiroir

Oh un couteau !

____________________________
Thomas Edison's last words were 'It's very beautiful over there'. I don't know where there is, but I believe it's somewhere, and I hope it's beautiful.
avatar
Rapsplestiltskin
Auteure dyslexique
Auteure dyslexique
Féminin Messages : 2017
Age : 18
Localisation : Dans ma tanière qui sent bon les bisounours.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 29 Mai 2013 - 20:43
@Plooche57 a écrit:Regarde dans le tiroir

Oh un couteau !

Heu... Ça veut dire quoi affraid

____________________________
  
avatar
Plooche57
Drôle de Leomaniac
Drôle de Leomaniac
Féminin Messages : 8108
Age : 17
Localisation : Sur Terre

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 29 Mai 2013 - 21:10
Que je suis une psychopathe Twisted Evil

____________________________
Thomas Edison's last words were 'It's very beautiful over there'. I don't know where there is, but I believe it's somewhere, and I hope it's beautiful.
avatar
Rapsplestiltskin
Auteure dyslexique
Auteure dyslexique
Féminin Messages : 2017
Age : 18
Localisation : Dans ma tanière qui sent bon les bisounours.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 29 Mai 2013 - 21:12
Et euh... Qu'est ce que tu comptes faire au juste ???

____________________________
  
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 29 Mai 2013 - 21:12
On arrête le hors sujet svp , ici on parle du défi écriture Wink.
avatar
Rapsplestiltskin
Auteure dyslexique
Auteure dyslexique
Féminin Messages : 2017
Age : 18
Localisation : Dans ma tanière qui sent bon les bisounours.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Mer 29 Mai 2013 - 21:14
Oui, pardon. Pour ma part je vote pour Moshine.

____________________________
  
avatar
Laureii
Génie Minion
Génie Minion
Féminin Messages : 1188
Age : 18
Localisation : Sous un parapluie.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Ven 31 Mai 2013 - 12:21
Réputation du message : 100% (1 vote)
Mon vote va à Nib, j'ai trouvé très original.
avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7344
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Ven 31 Mai 2013 - 14:27
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je vote pour Bleu. Vraiment, bravo. Je ne sais pas quoi dire d'autre

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
avatar
Blake
Créativ'Gum
Créativ'Gum
Féminin Messages : 2634
Age : 19

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Ven 31 Mai 2013 - 14:30
Mon vote va à Isisaur !
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Sam 1 Juin 2013 - 8:53
Vous avez jusqu'à encore jusqu'à demain pour voter Wink !
avatar
Isisaur
Aéro Pim's
Aéro Pim's
Féminin Messages : 21105
Age : 38
Localisation : A la maternelle

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Sam 1 Juin 2013 - 15:51
Je suis vraiment désolée, mais je n'ai pas de le temps de commenter tous ces beaux textes (ça serait pas raisonnable ^^). Mais vous avez tous fait un super travail, il y en a pour tous les goûts, et chaque texte a un (ou plusieurs) truc que me plaît. Bravo à tous !
Je vais voter pour Laureii.

____________________________
Mes trophées:
avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Lun 3 Juin 2013 - 13:57
Les votes sont clos.
Nous n'avons donc pas un mais deux gagnants ! Ou plutôt deux gagnantes...



Bravo à Bleuazur et Rapsplestiltskin qui raflent la victoire avec 21% des vois !

A bientôt pour un prochain défi.

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



Invité
Invité

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Lun 3 Juin 2013 - 14:14
Ouuiiii ! On a gagné on a gagné !

Je n'ai pas fait de commentaires pendant les votes, mais y'avait de la concurrence. J'ai particulièrement aimé le texte de Miss, court mais efficace, bien trouvé !

Sinon chuis un peu triste pour ceux qui ont pas eu de vote.

Bravo à toi Rap !
avatar
Rapsplestiltskin
Auteure dyslexique
Auteure dyslexique
Féminin Messages : 2017
Age : 18
Localisation : Dans ma tanière qui sent bon les bisounours.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Lun 3 Juin 2013 - 15:14
Yeah... Bravo Bleuazur !!

Je ne pensais absolument pas que j'allais gagner ce défi. Et pourtant...

En tout, cas tous les textes étaient géniaux. Je comprends mal comment certains n'ont pas reçus de votes...


____________________________
  
avatar
Cutix
Rongeur amusant
Rongeur amusant
Féminin Messages : 10176
Age : 40
Localisation : Devant l'écran

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Lun 3 Juin 2013 - 18:32
Bravo Bleue et Raps !

Bravo aussi aux autres participants. De chouettes textes, difficile de vous départager.

____________________________
   
avatar
Flowwyy
Reine des pirates
Reine des pirates
Féminin Messages : 10631
Age : 19

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Lun 3 Juin 2013 - 18:40
Ah je vois que le style horrifique ne lait pas. Bon.
Bravo à vous, vivement le prochain défi Wink

____________________________

                                   
Avatar by Kris Miklos
avatar
Plooche57
Drôle de Leomaniac
Drôle de Leomaniac
Féminin Messages : 8108
Age : 17
Localisation : Sur Terre

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Lun 3 Juin 2013 - 19:20
Bleuazur a écrit:Sinon chuis un peu triste pour ceux qui ont pas eu de vote.

Perso, je le prends pas mal, je fais ça surtout pour m'amuser

____________________________
Thomas Edison's last words were 'It's very beautiful over there'. I don't know where there is, but I believe it's somewhere, and I hope it's beautiful.
avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7344
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Lun 3 Juin 2013 - 19:23
Bleuazur a écrit:Sinon chuis un peu triste pour ceux qui ont pas eu de vote.

Tout à fait d'accord. Tout le monde méritait un vote Wink

Bravo à Raps et Bleu!
Raps 2/2 tu t'en sors bien dis-donc^^

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
avatar
Blake
Créativ'Gum
Créativ'Gum
Féminin Messages : 2634
Age : 19

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Lun 3 Juin 2013 - 21:05
Ahahahah aucun vote pour moi xD
Bravo à vous deuuuuuux ! Very Happy
avatar
Evliz
Doigts de fée
Doigts de fée
Féminin Messages : 1777
Age : 20
Localisation : Suisse

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Lun 3 Juin 2013 - 21:15
Bravo Bleu et Raps ! Very Happy
Faudrait que je pense à participer moi Razz

____________________________

avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: [Défi clos] Défi écriture

le Lun 3 Juin 2013 - 21:38


Dernière édition par LadySquirrel le Mar 11 Juin 2013 - 21:47, édité 3 fois


Défi n°3: Mots imposés: Connaissez-vous la lettre C ?

Pour ce défi, nous ne vous imposerons pas un thème, un peu de changement ça fait du bien non ? Cette fois-ci, votre texte devra contenir obligatoirement une liste de mots imposés -commençant tous par la lettre C- . A part deux trois mots un peu tsouin-tsouin, les animatrices ont fait l'effort de choisir des mots qui pourront être facilement être intégrés dans n'importe quel texte.
(ah heu en fait non. Mais vous allez y arriver, j'en suis sûr. )

Liste des mots de la mort qui tue:

Carotte-Chlorophylle-Casier-Courbature-Corde-Cochon

Règles:

- Votre texte peut adopter n'importe quel style littéraire tant qu'il contient les mots imposés de la liste-
- Aucune image ne doit accompagner votre texte -
- Pas de limite en ce qui concerne la longueur de votre participation. Mais si votre texte est assez long, postez-le plutôt sous spoiler. De plus, si votre récit ne convient pas à tout public, mentionnez-le -
- Pas de délai. Sauf réservations, les votes seront lancés après 5 participations -

Participations:

Plooche57:
Caché au fond de mon casier,
Entre un paquet de bonbons à la chlorophylle
Et un stylo couleur carotte.

Après deux heures de sports,
Fatiguée et courbaturée de la corde à nœuds
Je retrouve ce petit cochon en verre.

Je souris et efface tous mes soucis
Dada:
Vous ne vous êtes jamais demandé ce que pouvaient se dire deux individus que vous observez au loin ? Les voyant rires, crier, ou encore pleurer, mais ne sachant pas pourquoi ? Ou encore, vouloir tout connaitre de leur vie, sans même les connaitres ? Et bien je vais vous donner l’opportunité de le faire ! Choisissez deux personnes ! Oui ? Ceux-là ? D’accord ! Rapprochons-nous donc un peu…

Nous voilà en compagnie de Carotte, de son vrai prénom Caroline. Elle marche tranquillement, cheveux aux vents, le long de la plage, avec son meilleur ami Rabiere. Ils se connaissent depuis la cour de la maternelle, et sont inséparables, on peut même dire qu’ils sont copains comme cochon. Tous deux viennent à l’instant de terminer un petit footing. Nous les retrouvons en pleine conversation.

Carotte – On n’aurait pas dû autant courir! J’en peux plus ! Je vais avoir des courbatures pas possibles demain !

Rabiere –
Mais si, pense au corps de rêve que tu pourras exhiber sur cette même plage cet été !

Carotte –
Mouhais peut-être… En attendant, t’as pas un chewing-gum à la Chlorophylle ?

Rabiere –
Non désolé, j’en ai qu’au menthol, mais je dois en avoir d’autres dans mon casier au gymnase…

Carotte –
Non mais allo quoi ! T’as des chewing-gums et ils sont pas à la Chlorophylle ? C'est comme si je te dis t'es fille et t'as pas de cheveux! Non mais allo quoi !

Rabiere, riant –
Oui oh ça va, tu vas pas te pendre pour ça quand même ?

Carotte-
Bah si justement, va me chercher une corde ! Ah moins que ce ne soit toi que je mette au bout !

Nos deux amis rirent ensemble et continuèrent leur balade, tout en observant le soleil se coucher…

Votre curiosité est-t-elle assouvie ?...
Loba:
Ce matin-là, me réveiller fut pénible.

J'avais des courbatures un peu partout et le souvenir de ce cadavre embroché avait hanté mon sommeil. J'entendais encore les crépitements de sa peau suintante et l'odeur de sa chair morte, grillant au-dessus d'un cercueil de braises, me restait dans les narines. De combien de pastilles à la chlorophylle allais-je encore devoir me gaver pour qu'elle me quittât ?

Je me sentais d'autant plus mal que je n'avais pas pu empêcher les larmes de jaillir à flots de mes yeux torturés par la vision de ce petit cochon autour duquel les autres convives festoyaient. Ce macabre spectacle, aussi terriblement banal qu'il fût, me violentait littéralement et bien que je me tinsse à l'écart, cela n'échappa guère aux personnes à mes alentours.

La maîtresse de maison, qui célébrait ainsi son déménagement pour lequel nous avions tous prêté nos bras, se hâta alors vers moi. Non sans quelques curieux, qui ne m'étaient point familiers, sur ses talons. Peu m'importa leurs regards avides de ma douleur et leurs oreilles frémissantes de s'en délecter. Je me mis à délivrer ce mal qui me rongeait en cet instant, bien que je n'ignorasse pas les pieux auxquels j'exposais mon cœur ce faisant.

Car être végan par amour des animaux et dire ouvertement souffrir de concert avec eux, c'est bien souvent au moins aussi mal perçu qu'un terroriste avec un casier judiciaire de dix kilos, dans cette société et le regard de ses gens.

Ce qui, une fois de plus, s'avéra. Ils me traînèrent sur la claie jusqu'au bûcher auquel ils me condamnaient pour empathie dérangeante d'abord, différence inacceptable ensuite et pertinence inébranlable enfin. Tandis que nul ne manquait de me vilipender tour-à-tour, mon cerveau me rappela, une fois de plus encore, combien il vaut mieux être seul(e) tout(e) seul(e) que seul(e) parmi les autres.

Alors, après que l'un d'eux eût tenté de m'asséner le coup ultime du cri de la carotte, je ne savais même plus ce qui m'était le plus insupportable : Entendre tant de bêtise, mauvaise foi, intolérance et déni ? M'astreindre à ne pas lâcher le fauve en moi, ne pas hurler ma rage, ne pas tout casser y compris quelques-unes de ces margoulettes aux cervelles mal irriguées ? Les regarder se repaître de cet animal avec tous les ravages collatéraux que cela impliquait en mon sein ?

Une chose était certaine. Je n'allais pas me maintenir là, prisonnière d'aussi indigeste compagnie, au nom d'une nauséabonde bienséance à sens unique. Aussi, l'annonçai-je en ces termes avant de m'en retourner dans ma tanière, sans autre mot dire. Mais non sans maudire.

Dès lors, un sentiment de désespérance si vertigineux m'habita que mes mains se mirent à chercher quelque-chose... Pour s'y agripper ?
Peut-être une corde . Pour y lâcher prise...

Adage mensonger ; La nuit ne me porta pas conseil.
Ce matin-là, me réveiller fut pénible.
Misssimsbeatch:
Ce matin, quand je me suis réveillé, j’avais cru rêvé. Un cochon était attaché à un manguier avec une corde et des souliers. Mon casier sentait la carotte et les chaussettes sales, et était remplit de bouteilles de chlorophylle. En me levant j’avais des courbatures aux fesses et mes pieds sentaient le café.
Rapsplestiltskin:
"-Comment t'appelles-tu ?
-Je m'appelle Tu."

Le capitaine Grims redressa pensivement son couvre-chef. Cette jeune fille aux cheveux couleur carotte qu'ils avaient repêchée en pleine mer était décidemment bien étrange. Elle n'avait délivré aucune information, précisé aucune donnée. Son arrivée en haute mer, trempée et mince comme un fil de fer, avait mis un beau grabuge au sein du bateau. "Pas de femme à bord capitaine, non non ! Vous savez ce qu'on dit..." Oui il le savait. Il savait aussi qu'il n'allait pas laisser une pauvre gamine crever pour une stupide superstition.

Plein de courbatures , il haussa les épaules pensivement. Elle avait à manger et à boire. Elle avait un endroit où dormir. Elle arriverait au Havre très bientôt. C'était une question de semaine. Il jeta un dernier regard vers la jeune fille. Son air farouche avait tout d'une bête fauve.

Lançant quelques directives à ses hommes, le capitaine Grims les aida à tirer les cordes
Il en restait quelques unes, sur le bateau à vapeur, et le capitaine tenait à ce qu'on hisse le pavillon anglais. En pensant à sa patrie, Grims eut les larmes aux yeux. Combien de temps cela faisait-il ? Deux ans ? Cinq ? Dix ? Depuis combien de temps ne mettait-il plus le pied à terre ?

"- Cochon !!!! Dégage espèce de..."

Le capitaine fit volte-face. La rouquine s'était jeté sur un marin, le grand Jo. Il fronça les sourcils. Qu'est ce qui pouvait pousser cette adolescente à se battre avec un membre de l'équipage ? Il esquissa une moue désappointée. Elle avait le dessus.

Il se précipita aussitôt pour mettre fin à cette bataille. Est-ce qu'une bataille entre une rescapée et un matelot pouvait alourdir son casier . Oh et puis zut. Il s'en fichait pas mal. Il était en mer, et la mer n'amende personne, n'est-ce pas ?

Tout en réfléchissant, il avait réussi à immobiliser l'enragée. Elle fit un sourire moqueur.

"-Viens dans ma cabine, toi. On va s'expliquer, jeta Grims du bout des lèvres.
-Avec joie capitaine."

Furieux, il l'entraîna dans sa cabine. Elle se laissa tomber sur la première chaise qu'elle vit et planta son regard noisette dans celui de Grims.

"- Chlorophylle , lâcha-t-elle subitement. "

Grims éclata de rire. Pas de son rire distingué et pincé. Non, il rit d'un rire tonitruant, de bon coeur. Ainsi c'était elle qui portait le mot de passe ! Tout cela prenait son sens. Et dire qu'il soupçonnait le petit cuisinier...

Grims se retourna et donna les ordres nécessaires pour qu'on change de cap. Il avait des affaire à régler.
Laureii:
Alors qu'elle était appuyée sur mon casier, elle me demanda:
-Dis, Pommière... t'aurais vu ma gomme à la Chlorophylle? Je l'ai cherché partout, mais pas moyen de la trouver...
-L'ai pas vu, pouffai-je en délaçant la corde de mes Converses.
Chers lecteurs, je dois vous préciser qu''emprunter'' quelques bricoles par-ci par-là à cette chère Orangeraie m'était familier. Bien que cette dernière n'était pas dupe, elle se prêtait au jeu, à son plus grand plaisir.
-T'es sûre... Oh, regarde, c'est Poil de Carotte! s'écria-t-elle -entre nous, Gertrude n'était pas la fille la plus subtile au monde- en pointant le principal intéressé.
Je n'ai rien répondu: étant trop gentille, mon filtre personnel se bloquait dès qu'une méchanceté sortait de ma bouche. Certes, il y avait des jours ou ledit appareil était en panne, mais manifestement, aujourd'hui il fonctionnait -je n'avais même pas pu me lamenter sur la longueur du devoir d'histoire.
(Et puis, sachez que je préférais avoir un bloqueur de bêtises plutôt qu'un donneur de faux compliments!)
Mais elle était déjà passée à autre chose. C'est ce que j'appréciais chez elle: on pouvait lui avouer n'importe quoi, et exactement dix-huit virgule deux secondes plus tard elle reparlait de son amoureux ou flirt en date -aujourd'hui, un certain Célério.
-Dis... chuchota-t-elle en se penchant vers moi, est-ce que c'est vrai que toi et Bleuètiere vous êtes rendues copains comme cochons? Parce que tu sais, Bleuètiere, on est pas trop pote, elle et moi...
Durant son monologue, elle avait joué des sourcils -une de ses nombreuses manies du moment- et murmurait d'un air qui aurait pu être dramatique si elle avait pris quelques cours de théâtre. J'ai empilé tous mes livres pour le cours de mathématiques et j'ai finalement dit:
-Ora', arrête d'écouter tout ce que te dit Patatine. Tu sais bien qu'elle raconterai n'importe quoi pour avoir l'air intéressante! Bleuètiere, de toute façon, a toujours un nez dans un manuel! Elle n'a pas de vie, cette fille-là!
Oups. Panne du filtre. Je grognai quelques délicates injures à mon intention, refermai mon casier et écoutai ma meilleure pote raconter ces mésaventures sur son aventure au gym:
-... et dis-toi que le lendemain, j'avais une tonne de courbatures! Non mais ça alors, on ne m'avait JA-MAIS avertie! Tu crois que je devrais traîner l'entraîneur en cour?

(Je tiens à préciser que je n'ai rien contre les poils de carotte et les gens qui étudient et qui auront un bel avenir, mon but était d'imaginer une garce qui insulte tout le monde et son amie qui écoute religieusement ses propos.)
PetiteFlo:
[center]La partie de pendu
-Un U ?
-Oui.
-Ce qui fait Courba... courbature !
-Bravo !
-A moi. Tu veux un bonbon à la chlorophylle ? Cette couleur verte est fascinante n'est-ce-pas ?
-Non, merci Jade. Je ne les aime pas ceux-là.

La partie de pendu reprit. Parmi les mots à deviner, il y eu : Casier, Corde... que des mots commençant par la lettre C, ou presque !

-Bon, c'est pas tout mais je dois aller préparer mes carottes râpées moi ! Et le cochon.
-Tu ne peux pas acheter une pizza ? A force toujours faire la cuisine, tu va fatiguer maman... allez s'il te plait.
-Je n'ai pas acheté tout ça pour rien, pas de pizza ce midi Jade !
-Mais...
-Mais rien du tout, ce n'est pas toi qui décide.

Jade grogna, et partit dans sa chambre.
"Pas de pizza pour ce soir... malgré un pendu plus qu'ennuyeux... tout ça pour rien !" pensa t'-elle

Résultats:

Et c'est Rapsplestiltskin qui gagne ce défi avec 45% des voix !


____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



Revenir en haut