Partagez
Aller en bas
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

[Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 16:29


Dernière édition par Caroline le Mer 19 Fév 2014 - 8:42, édité 5 fois


Vous avez choisi l'élu de votre coeur et maintenant vous avez envie de lui déclarer votre flamme. Quoi de plus naturel que d'écrire quelques lignes d'amour à l'élu de son coeur ? Cependant, avant, vous allez devoir choisir un coeur dans lequel vous découvrirez 5 mots imposés à insérer dans votre lettre. Une fois votre coeur choisi, postez sa couleur dans ce sujet et une animatrice vous répondra en vous donnant les mots imposés.

Chaque membre du couple peut écrire une lettre et vous avez jusqu'au 13 février 19h00 pour la rédiger et la poster dans ce topic. Le soir de la fiesta, un vote sera ouvert et les meilleures lettres seront récompensées par des points supplémentaires pour que vous puissiez peut-être devenir le couple de l'année !

Vous pouvez choisir le coeur ( un par personne ): blanc, chocolat, écru, marron, vert, bleu, fuchsia, rose, rouge, mauve.


Dada:

Tic… Tac… Tic… Tac… j’entends le cliquetis de l’horloge, et je me dis qu’il est temps pour moi de t’écrire cette lettre pour te dire oh combien tu compte pour moi !

J’aimerais tout d’abord revenir sur notre rencontre,  ah la seconde où je t’ai vu arriver avec ce tee-shirt comportant un smiley « face », j’ai su que tu étais la personne formidable que je cherchais depuis longtemps. A ce même instant, un courant d’électricité a parcourut tout mon corps, je m’étais pris un coup de jus avec mon pc…
C’est ce qu’on pourrait appeler un coup de foudre…

Puis nous avons appris à nous connaître, doucement, mais surement, je me souviendrais toujours de cette soirée ou nous somme allé manger un kebab ensemble, certes il y a plus original comme sortie, mais je me souviens avoir passer un moment extraordinairement agréable, je n’avais encore jamais passé une aussi bonne soirée, ton sourire, ton rire, ta simplicité mon rempli de joie.

Et ce n’était que le début de notre longue histoire, rempli de délire en tout genre, mais aussi de moment plus sérieux, mais tout aussi agréable.
Puis tu es partit, et j’ai eu l’impression d’être touché par un pulvérisateur, m’arrachant un bout de moi même…

Mais tu as fini par revenir, et c’était comme si tu n’étais jamais partie, et c’est à ça qu’on reconnaît une amitié sincère…

Tout ceci pour te dire, Caroline, que je t'adore :)Et j'espère dire des bêtises encore très longtemps avec toi Smile
Dada
Marylin:
A l'attention de Monsieur le Comte Alexandre
9, rue de Rabiere
98000 Rabiland

Monsieur le Comte,
Par la présente, et comme stipulé dans le paragraphe 9, alinéa 4 de nôtre contrat de mariage, je vous fais une déclaration officielle de sollicitation de devoir conjugal.

Vous êtes formellement invité à me rejoindre ce soir dans mes appartements. A cet effet, vous trouverez la clé sur la porte. Pour égayer la soirée, Gertrude, ma femme de chambre, allumera le chauffage et préparera un buffet froid composé du meilleur vin de notre cave, accompagné de fromages directement importés de la ferme voisine et de charcuterie espagnol tel que le chorizo.

Laissez moi maintenant décrire ce que les gens du commun appelleraient « le clou de la soirée » (je vous prie de me pardonner pour cet excès de grossièreté). Je porterais, comme il se doit, une tenue de nuit qui, selon la modiste, devrait faire ressortir ma « sensualité » (j’espère ne pas vous avoir choqué.

Si vous devez avoir un quelconque empêchement, s’il vous plait, faîtes-le moi savoir par l’intermédiaire de Nestor. Je vous souhaite bonne réception de cette missive et vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations les plus distinguées.

Votre épouse dévouée.

P.S. : Rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !
Isisaur:
Ô divine lapine,
Douce concubine, 
Dès que j’ai vu ta tête
La buée a obstrué mes lunettes.
Une bouffée de chaleur
A envahi mon cœur.
L’amour m’a fait sortir du placard
Où je me morfondais le soir.
Comment, oh comment
Seront nos enfants ?
Lapins coquins
Ou tigrous voyous ?
Je me sens l’âme d’un bricoleur,
Laisse-moi réparer les cassures de ton cœur.
Je porte mon amour comme une joyeuse écharpe ;
Ce bonheur  me rend muette comme une carpe.
Laisse-moi t’emmener dans des pays sucrés
Où les carambars sont, bien sûr, les plus aimés.
Alex:
Mon petit banzaï,
J'ai bien reçu ta lettre et je te remercie pour l'invitation. Tous mes sens ont été émoustillés lors de la lecture de cette carte.
Mon cœur a battu très fort à la vue de ton écriture et à l'odeur du parfum du papier. Cette feuille rouge sang qui nous empêche de la quitter du regard tel un virus qui ne lâcherait pas sa victime. Marylin, je veux bien être ta victime pour la vie. Je viendrai te chercher et nous partirons loin. Très loin. Vers des milieux encore inexplorés. Nous y installerons une maison. Et nous mettrons même une petite balançoire dans le jardin où nous nous amuserons tous les deux. Tes cheveux voleront au vent tel la robe de Marylin Monroe au-dessus de la bouche de métro.
Avant de partir t'envoyer cette lettre, je regarde le poste et me remémore la première fois où je t'ai vue.

Ton petit ours brun

PS : Tu pourras me montrer toute la "sensualité" que tu veux.
LadySquirrel:
Ma tendre Chevalière.

Tu le sais, notre amour est plus fort que tout. Il nous a permis d'accomplir des miracles, de traverser des océans... Nous avons réussi à défier les lois de la Nature ! Car oui nous deux, petite chiffre et petite écureuil nous avons réussi à mettre au monde une toute nouvelle espèce: les chiffreuils. Fruit de nos ébats endiablés notre tendre amour, notre progéniture pleine de vie, de poils et de bave nous remplit chaque jour un peu plus de joie. Leur grands yeux remplis de tendresse et leurs corps en forme de vase me rappellent ton joli minois et tes courbes délicieuses... En parlant de nos petits et de tes formes ma douce, je te le jure: je me souviens de chacune de leur conception ! J'ai en mémoire ce fameux matin où tu t'apprêtais à quitter notre doux foyer pour aller t'instruire jusqu'à ce que je réussisse à te persuader de faire l'école buissonnière... Bien évidemment, notre élan de tendresse quelque peu bruyant avait réveillé notre voisin qui était venu nous faire part de son mécontentement. Mais nous avons su rester très calmes: tu l'as accueilli avec ton sourire ravageur et moi, avec un marteau à la main. Tu souriras certainement en lisant ces lignes: il est vrai qu'après cette petite discussion, il ne nous a plus jamais "interrompu". Et de toute manière, peu après cet incident fort cocasse, j'ai obtenu une double casquette sur le forum, faisant ainsi augmenter le budget de notre doux foyer, nous permettant de nous installer dans une coquette maison en campagne et ayant enfin la possibilité de faire gambader nos bébés d'amour dans la prairie verdoyante.
Notre vie est devenue bien plus paisible et notre bonheur complet.

Ma lettre touche ainsi à sa fin. Mais tu me diras: pourquoi t'avoir écrit tout ceci ? C'est bien simple, c'est pour te dire une toute petite chose.

Je t'aime.

Ta douce, ton écureuil touffue, ta moitié qui t'appartient tout entière.
Niblette:
Ode à Mon Isis !

Mes mots très éclectiques ne seront rien comparés à ta valeur,
Pas de panique n'aies pas peur !

Ô ma mangeuse de nouilles chinoises au bœuf,
Plat réservé aux fainéants mais rapide à faire comme le dit la publicité.
Pour un repas gourmand croquant, tu y rajoutes un œuf,
cela nourrit, quelle praticité !

Sur le forum, tu y apportes sagesse, sympathie, aide et tendresse,
Personne à tes côtés ne te résiste à jouer la carte de l'antisocial.
Et cela en gardant toujours le moral.
Ma mie, mon amie je te respecte parce qu'à côté de cela tu as une autre vie,
De t'occuper de tes petits, soigner leurs maux,
et faire fuir leurs cauchemars pas beaux.

Bref Isisaur, on l'aime fort !
Flo:
Mon cher W,
C'est à l’hôpital que l'on s'est rencontré, tu fumais une cigarette à la menthe, tu portais ta blouse blanche sexy, l'air joyeux , moi je me traînais ma perfusion, avec ma blouse moisie, une mine déplorable. J'étais en direction de la cantine, et tu m'a regardée, avec un sourire chaleureux et plein de tendresse. Je cru m'évanouir, se sourire était si éclatant mais si naturel...

J'entrai dans la cantine quand je trouva une grosses vis par terre, elle était rose fluo, un petit lapin était dessiné dessus, il avait une tête idiote, de grosses dents mais cela me fit rire sur le moment. Je reconnu le lapin, c'était Niblette, l’héroïne des lapins crétins, on la voyait dans tout les jeux, c'est elle qui dirigeait les lapins dans leurs projets crétins. Je glissa la vis dans ma poche droite et alla m’asseoir. Il n'y avait personne vers 13 h 30.

Le plat qu'on me servi ressemblait à des lasagnes mais je n'étais pas sure, l'odeur qui s'en dégageait était peu ragoutante, je n'osa pas y toucher sur le moment. Hier, je m'étais forcée et franchement, je ne voulais pas recommencer. Tout à coup, le médecin à la cigarette entra -toi-, tu me dit alors d'un ton bienveillant mais ferme : «  Allons mademoiselle, il faut que vous preniez des force, ses lasagnes ne sont pas si mauvaise que ça, j'en ai bien mangé moi... tenez, je vais en reprendre. »

Toujours ce sourire... j’acceptai, et me mis à manger, bizarrement, c'était meilleur que hier, hier, j'étais seule... On parlait pas mal, on fit connaissance, je me sentais bien... cette fatigue qui me paralysait semblait disparaître, tu me plaisait déjà... beaucoup.

Tu semblait m’apprécier aussi, mais cela paraissait peu probable. Vers la fin du repas, tu me demanda si je n'avais pas vue une grosse vis rose avec un lapin crétin de sexe féminin dessus, je lui répondit oui et sorti la fameuse vis de ma poche...Tu eu l'air soulagé, et tu me remercia avec un baiser sur la joue, puis tu me dit : «Vous allez bientôt sortir mademoiselle, le traitement agit et je pense que ma présence y est pour quelque chose, non ?» Tu me fit un clin d’œil, mais tu rougissait, c'était adorable... et je rougissait moi aussi.

Tu me quitta là, je vis alors la grosse vis rose sur mon plateau repas et en dessous, un numéro de portable. Quelques jours passèrent après ma sortie de l’hôpital, je décida enfin de te rappeler... après tu connais la suite.

Je t'aime. Je me souviendrais toujours de notre rencontre.
Ta PetiteFlo
Warms:
Ma chère « petite » Florence,

Aujourd'hui est un grand jour, un très grand jour. Celui de notre anniversaire de rencontre (voit comme je suis le seul homme sur Terre à me rappeler de telles dates) mais aussi celui de la fête de la Saint Valentin. Sept ans déjà !
Nous nous étions rencontré pour la première fois à l’Hôpital crasseux qui me servait de lieu de travail. Je m'offrait une pause, cigarette à la main et tu es arrivée, tu avais de petits yeux fatigués. Tu devais avoir très mal dormis puisqu'un bout de sopalin dépassait de tes chaussures. J'ai sans doute lâché un sourire ringard mais tu avais un tel visage, un tel corps... J'étais comme un explorateur qui découvrait la vraie beauté de la femme.

Et puis tu es partie... Trop rapidement. Mon collègue m'eût alors donné un énorme coup au bras pour me réveiller. « Alors vieux ? On est sentimental ? ».

Mais je t'ai revu ! Le lendemain. Tu étais étincelante, sublime. Je vis que tes yeux étaient d'une grande beauté malgré la fatigue. Je vis que tu buttais sur les délicieuses lasagnes de la cantine. Je ne sais même plus ce que je t'ai dis à ce moment... J'improvisais une phrase sans sens pour être remarqué. Je me souviens juste avoir posé la vis sur ton plateau... Mon numéro de téléphone... Et d'avoir attendu, attendu, attendu.

Nous avons parlé... De tout, de rien. Nous avons passé des nuits entière à manger des bonbons, à dormir à même le plancher, à chanter à tue-tête les chansons de TAL et de ZAZ (mon dieu, l'horreur).

Aujourd'hui, lorsqu'un homme te regarde avec trop d'insistance, je lui dit fièrement : « Désolé, elle est prise » en montrant la vis rose de notre rencontre (sans doute me prennent-ils pour un fou). Je t'aime.

Veux-tu m'épouser ?
On se donne rendez-vous le 14 février ? L'adresse de l’hôtel se trouve derrière cette lettre.
Ps : ça ressemble plus à un château qu'à un hôtel mais on fera avec, hein ?
Caroline:

Je t'ai rencontré tu avais 17 ans et tu commençais ton BTS, j'avais 27 ans un mari et deux enfants.  Après quelques échanges sur le forum et par téléphone, prise d'une envie subite j'ai décidé un soir de rouler vers Annecy. Tu étais là, dans ce bar ta bière à la main. Tu avais posé sur le comptoir tes clés d'ou pendais un scoubidou ; ce détail m'a attendri me rappelant ton jeune âge que tu cachais d'autant plus facilement derrière un écran. J'ai eu un flash, me souvenant d'une phrase que Isisaur avait écrit dans le post 1001 secrets : elle disait " Je me demande parfois comment serait ma vie si j'avais fait d'autres choix". C'est une question qu'on ne peut s'empêcher de se poser souvent car parfois la vie qu'on a choisit tiens à une série de coïncidences parfaitement hallucinantes. Prenons mon mari, je l'ai rencontré suite à un travail que j'ai accepté tout à fait par hasard parce que j'avais démissionné d'un autre boulot dans lequel je n'ai commencé que grâce à une connaissance que je n'aurais jamais eu si mes parents n'avait pas déménager il y a  15 ans choisissant une maison plutôt qu'une autre. Vertigineux n'est ce pas ?

Mais revenons à toi, je suis rentrée dans ce bar en me disant et si, et si, je vivais un de ces moments que je me souviendrais dans 30 ans et si ce soir tout basculé et si ce soir je faisais un autre choix. La conscience aiguë  du pouvoir que j'avais sur les événements et sur notre avenir en commun m'a poussé à m'avancer vers toi. Tu as levé les yeux, nos regards se sont croisés. J'ai vu dans ton regard une possibilité que je n'aurais peut-être jamais plus mais aussi de la douceur de la tendresse, du désir. Nous avons commencé à boire et à parler bien que la suite de la nuit semblait inéluctable. Nous avons parlé pendant des heures sous des spots aveuglants puis nous avons était chez toi dans ce minuscule appartement que j'avais vu en photo à travers le forum : tout y était même le cadre coca cola, le minuscule sapin et l’aluminium dans la cuisine. Nous avons allumer le pc et fait un tour sur le fo : le virtuel et l'irl se confondant à cet instant précis d'une manière saisissante. Je t'ai fait franchir la porte de la salle privée d'administration, un symbole comme un cadeau pré coïtal. Rabiere me parlait en salle des administrateurs de la litière en chanvre de son chat qu'il allait devoir changer à cause de ses infections urinaires, la trivialité du discours t'as fait sourire. Je t'ai fait remarquer que le pouvoir se n'était pas toujours aussi glamour que on le pense, puis, nous sommes allé dans ta chambre. L'amour avec toi était inédit, différent quelque chose sur lequel il est difficile de mettre des mots .

Le matin a sonné le glas d'un dur retour à la réalité. Bien sur que je n'ai jamais eu le choix, bien sur que mes enfants n'allait pas venir vivre avec toi dans ton studio, bien sur que on ne recommence jamais son adolescence. Et pourtant tu m'as donné cette illusion pendant une nuit et pour ça j'aimerais te dire Quentin à qu'elle point pendant quelques heures je t'ai aimais comme on aime à 17 ans et comme on oublie d'aimer à 30 ans.
Solledade:
Mon cher Kyosuke,

Je crois que le virus de la Saint-Valentin m'a envahi .

En suivant ta candidature à l'élection de Mister Rabière &co , mon sang n'a fait qu'un tour, et je me suis dit : Quel homme !
Tu es un mélange subtil de force et de douceur, comme ces arts martiaux ancestraux .
Lors de ton interview , j'ai deviné une grande sensibilité et délicatesse, ton embarras m'a ému lorsque tu justifiais ton défaut le plus gênant .

je souhaiterai tant t'aider à retrouver le sourire, un vrai sourire, franc et beau comme la joie d'un enfant faisant de la balançoire.
Ensemble nous pourrions cultiver notre jardin secret pleins de banzaïs .
Unissons nos passions pour offrir au monde le plus beau des jardins en respectant l'art sacré du japon .
Nous y aménagerions de petits postes dédiés aux amoureux .

Montrons au monde que la différence est une force, et que l'adversité ne nous effraye pas !
Affrontons ensemble ce défi pour le meilleur et le pire...

Ta plus fervente admiratrice .
Ythylolyn:
Ma chère Solledade

Hier j'ai recu ta lettre avec une photo. La lisant et la relisant, transporté par son contenu, je partis en explorateur au pays des rêves. Mais alors que ton visage hantait mon voyage et me guidait vers un monde où le mal ne saurait avoir de prise, je m'éveillais en sursaut ! Un léger bruit, comme le froissement d'un sopalin, avait titillé mon oreille.J’entrouvris alors les yeux et vis, assis sur le plancher de ma chambre, un étrange chérubin qui suçait des bonbons roses. Il portait dans le dos un arc et des flèches. Pensant qu'il s'agissait là de quelque divinité, je me levais pour lui faire bon accueil. Mais celui ci semblait furieux d'avoir été surpris et il me décocha en plein cœur un de ses trait, épinglant sur ma poitrine la photo de ton si doux visage. Puis tout disparut, la flèche, l'enfant et ma tranquillité.
Vois tu mon douce, j'ai depuis cette nuit étrange, une plaie béante que ne pourra guérir aucune plante ni aucun breuvage. Ta présence indifférente me serait une torture, mais si tu penses à moi, à ce jardin plein de recoins et de banzais... Alors, me perdant avec toi dans ce monde que tu as créé pour nous, je souris béatement, non pas tel un enfant mais comme un amoureux.

Solledade, ma chère et tendre amie, retrouvons nous ce soir pour la nuit des chérubins et remercions dignement celui qui m'a offert le cadeau de l'amour.
avatar
Marylin
First Lady
First Lady
Féminin Messages : 11422
Age : 32
Localisation : A l'ouest

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:06
Allez, j'inaugure ! Je choisis le cœur rouge !

____________________________
  
"Vivre simplement, pour que l'autre puisse simplement vivre." (Ghandi)
avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21022
Age : 25
Localisation :

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:07
Je choisis le coeur violet foncé, je sais pas pourquoi, il me parme bien ^^

____________________________

Mes victoires:
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:10
Mary, tu dois obligatoirement insérer dans ta lettre les mots : clou, sensualité, buffet, chorizo, chauffage.
My amor Dada, le coeur mauve, les mots : kebab, horloge, électricité, smiley, pulvérisateur.
avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21022
Age : 25
Localisation :

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:12
Houlàlà, va falloir que je boive la bière que j'avais prévu pour mes crêpes plus la fin de ma bouteille de wisky xD

Mais merci ma bellissima Cool

____________________________

Mes victoires:
avatar
Marylin
First Lady
First Lady
Féminin Messages : 11422
Age : 32
Localisation : A l'ouest

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:18
J'adore ses mots ! Merci Caro Smile !

____________________________
  
"Vivre simplement, pour que l'autre puisse simplement vivre." (Ghandi)
avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7343
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:25
Je prends le bleu si vous plait.
Très bonne animation!

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
avatar
Isisaur
Aéro Pim's
Aéro Pim's
Féminin Messages : 20993
Age : 38
Localisation : A la maternelle

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:26
Je prendrai l'écru, s'il te plaît.

____________________________
Mes trophées:
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:30
Marky, tu dois te trouver un amoureux ou une amoureuse et nous donner ton couple ici avant de pouvoir participer Wink :
https://www.sims-3-forum.com/t8110-planning-et-presentation
Isi : lunette, placard, enfant, bricoleur, écharpe.

Pour ma part, je vais prendre un fuchsia svp les animatrices Smile.
avatar
Niblette
Tata Kronenbourg
Tata Kronenbourg
Féminin Messages : 27377
Age : 36
Localisation : Dans une grotte sombre aux fantômes avec des moustiques où on ne mange que des brocolis !

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:32
Fidèle au poste marron chocolat.

____________________________
avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7343
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:34
Oh désolé je n'avais pas vu.

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:34
Nib le chocolat Smile=> bœuf, antisocial, fainéant, publicité, cauchemar
Marky c'est pas grave Wink
avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:36
@Caroline a écrit:Pour ma part, je vais prendre un fuchsia svp les animatrices Smile.
Je sais pas si tu mérites.   

Caro: bière, scoubidou, aluminium, chanvre, litière

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:37
Merci, merci je vais m’atteler à ma lettre  sourcil2 .
avatar
Alex
Paparazzi
Paparazzi
Masculin Messages : 17563
Localisation : Entre deux vaches

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 17:39
Je regarderai si je le temps de participer cette semaine. Avec ma douce, on va vous faire de très belle lettre !  émue
Bonne animation en tout cas   

____________________________
 
avatar
Marylin
First Lady
First Lady
Féminin Messages : 11422
Age : 32
Localisation : A l'ouest

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 18:36
On est les meilleurs lapinou !  émue 

____________________________
  
"Vivre simplement, pour que l'autre puisse simplement vivre." (Ghandi)
avatar
Niblette
Tata Kronenbourg
Tata Kronenbourg
Féminin Messages : 27377
Age : 36
Localisation : Dans une grotte sombre aux fantômes avec des moustiques où on ne mange que des brocolis !

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 19:39
oh caro elle a chanvre !!! la copquine !

____________________________
avatar
Rapsplestiltskin
Auteure dyslexique
Auteure dyslexique
Féminin Messages : 2017
Age : 18
Localisation : Dans ma tanière qui sent bon les bisounours.

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 20:05
On est obligé d'avoir un partenaire pour écrire une lettre ? ^^'

____________________________
  
avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 21:47
Oui Raps, c'est écrit dans les règles.  Wink 

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



avatar
Laureii
Génie Minion
Génie Minion
Féminin Messages : 1188
Age : 18
Localisation : Sous un parapluie.

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 21:56
@Rapsplestiltskin a écrit:On est obligé d'avoir un partenaire pour écrire une lettre ? ^^'

Rah zut, moi aussi je suis une célibataire de la st-valentin ^^'
avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7343
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 22:09
Qui c'est qui va finir en couple?
C'est Laureï et Raps!

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21022
Age : 25
Localisation :

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 22:15
J'ai fais ma lettre :f:Je suis plus inspiré le soir ^^

Je te dédis cette lettre ma Caro Smile

Dear Caro:

Tic… Tac… Tic… Tac… j’entends le cliquetis de l’horloge, et je me dis qu’il est temps pour moi de t’écrire cette lettre pour te dire oh combien tu compte pour moi !

J’aimerais tout d’abord revenir sur notre rencontre,  ah la seconde où je t’ai vu arriver avec ce tee-shirt comportant un smiley « face », j’ai su que tu étais la personne formidable que je cherchais depuis longtemps. A ce même instant, un courant d’électricité a parcourut tout mon corps, je m’étais pris un coup de jus avec mon pc…
C’est ce qu’on pourrait appeler un coup de foudre…

Puis nous avons appris à nous connaître, doucement, mais surement, je me souviendrais toujours de cette soirée ou nous somme allé manger un kebab ensemble, certes il y a plus original comme sortie, mais je me souviens avoir passer un moment extraordinairement agréable, je n’avais encore jamais passé une aussi bonne soirée, ton sourire, ton rire, ta simplicité mon rempli de joie.

Et ce n’était que le début de notre longue histoire, rempli de délire en tout genre, mais aussi de moment plus sérieux, mais tout aussi agréable.
Puis tu es partit, et j’ai eu l’impression d’être touché par un pulvérisateur, m’arrachant un bout de moi même…

Mais tu as fini par revenir, et c’était comme si tu n’étais jamais partie, et c’est à ça qu’on reconnaît une amitié sincère…

Tout ceci pour te dire, Caroline, que je t'adore :)Et j'espère dire des bêtises encore très longtemps avec toi Smile
Dada

____________________________

Mes victoires:
avatar
Marylin
First Lady
First Lady
Féminin Messages : 11422
Age : 32
Localisation : A l'ouest

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 22:51
C'est très émouvant Dada   

Allez, à moi, pour mon roudoudou :
Spoiler:
A l'attention de Monsieur le Comte Alexandre
9, rue de Rabiere
98000 Rabiland

Monsieur le Comte,
Par la présente, et comme stipulé dans le paragraphe 9, alinéa 4 de nôtre contrat de mariage, je vous fais une déclaration officielle de sollicitation de devoir conjugal.

Vous êtes formellement invité à me rejoindre ce soir dans mes appartements. A cet effet, vous trouverez la clé sur la porte. Pour égayer la soirée, Gertrude, ma femme de chambre, allumera le chauffage et préparera un buffet froid composé du meilleur vin de notre cave, accompagné de fromages directement importés de la ferme voisine et de charcuterie espagnol tel que le chorizo.

Laissez moi maintenant décrire ce que les gens du commun appelleraient « le clou de la soirée » (je vous prie de me pardonner pour cet excès de grossièreté). Je porterais, comme il se doit, une tenue de nuit qui, selon la modiste, devrait faire ressortir ma « sensualité » (j’espère ne pas vous avoir choqué.

Si vous devez avoir un quelconque empêchement, s’il vous plait, faîtes-le moi savoir par l’intermédiaire de Nestor. Je vous souhaite bonne réception de cette missive et vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations les plus distinguées.

Votre épouse dévouée.

P.S. : Rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !

____________________________
  
"Vivre simplement, pour que l'autre puisse simplement vivre." (Ghandi)
avatar
Simon
Paparazzi
Paparazzi
Masculin Messages : 2122
Age : 24
Localisation : Sur la piste de danse, bébé

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 22:59
Ouh, j'adore l'idée! Smile

Je voudrais le cœur blanc, s'il-vous-plaît. Very Happy

____________________________
Être soi-même, c'est la clé du bonheur!

avatar
Marylin
First Lady
First Lady
Féminin Messages : 11422
Age : 32
Localisation : A l'ouest

Re: [Clos] La lettre improbable

le Dim 2 Fév 2014 - 23:03
Il faut un partenaire Simon Wink

____________________________
  
"Vivre simplement, pour que l'autre puisse simplement vivre." (Ghandi)
Revenir en haut