Partagez
Aller en bas
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 34
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Gazette 239

le Dim 18 Mai 2014 - 7:39
Réputation du message : 100% (6 votes)
Bon matin, voici votre Gazette ! Ne ratez pas notre envoyé spécial qui a fait un tour sur la croisette pour vous dire tout sur les awards !

lien pdf : http://www.mediafire.com/view/2c3rzurxn5y78qj/239.pdf


























avatar
Niblette
Tata Kronenbourg
Tata Kronenbourg
Féminin Messages : 27288
Age : 36
Localisation : Dans une grotte sombre aux fantômes avec des moustiques où on ne mange que des brocolis !

Re: Gazette 239

le Dim 18 Mai 2014 - 10:47
Réputation du message : 100% (1 vote)
Merci pour ce bon numéro qui sent le cacao, je vois que vous vous êtes bien amusés en dessins.
L'édito me fait frissonner, vu que dans ma famille on a eu des cas de conscience.

Le reste est vraiment beau, les créations sont magnifiques, et j'ai bien ri pour les campagnes.

Merci petits membres de la ligue arc en ciel, toujours très soigné !

____________________________
avatar
Bretagne22
Horse Fan
Horse Fan
Féminin Messages : 11570
Age : 48
Localisation : Devant un café et un croissant aux amandes!

Re: Gazette 239

le Dim 18 Mai 2014 - 10:49


Dernière édition par Bretagne22 le Dim 18 Mai 2014 - 10:51, édité 2 fois
Réputation du message : 100% (1 vote)
Parfaite gazette comme toujours.

A la question de Caroline, se que je ferais à la place du parents ou de l’enfant,
c'est pas facile à répondre, n'ayant jamais était confronté à prendre une telle décision, je pense quand temps que parents,
j'aurais du mal à laissé partir et en temps qu'enfant je partirais comme je l'aie déjà fait,
c'était dans le centre de la France à 7heures de voiture, mais c'est vraie que ce jour la j'aie senti
dans le timbre de la voie de ma "maman" toute son émotion de me voir partir.

Les sims4 j'attends dans voir d'avantage mais c'est déjà pas mal de voir le nouveaux CAS.

Les Awards y avait la version Hollywoodienne et maintenant la version  Simswoodienne .     

Stevy remercie la publicité pour ça discothèque dans la gazette il attend avec impatience les propositions des architectes d'Amaz'Sim.

Le concours La boite de chocolat à attiré une foule de participant et c'est excellent. Pleins de bon créateur un régal.

Dessiner c'est gagné c'est un refaire, je mi suis vraiment amusé.    

y a pleins de belle chose dans la galerie des arts, j'aie un coup de coeur pour le bureau d'Isiaure cela me fait pensé aux monde de Jules Verne et j'aime beaucoup cette univers.

L'interview de MlleSo va si domine le Staff   

La tarte au chocolat ma donner faim   

et les mots de la fin   lol!

____________________________
Spoiler:

avatar
Sucréomiel
Cloclo du pinceau
Cloclo du pinceau
Féminin Messages : 9129
Age : 23
Localisation : Imaginarium

Re: Gazette 239

le Dim 18 Mai 2014 - 10:50
Réputation du message : 100% (2 votes)
J'ai été très touchée par l'edito. Bien que je n'ai jamais eu à vivre une telle situation, les mots sont étonnamment justes et nous font prendre conscience de tous les "enjeux" de cet amour. Bravo Caro, c'est un très bel edito !

Pour le reste, c'est toujours un plaisir de vous lire. Merci à l'équipe !

____________________________
 
avatar
Pauline07
Décoratrice Boisée
Décoratrice Boisée
Féminin Messages : 1373
Age : 27

Re: Gazette 239

le Dim 18 Mai 2014 - 11:47
Réputation du message : 100% (2 votes)
Wawo, Quel édito touchant ! Ca me fait réfléchir sur ma relation avec mes parents et ce que je leur demande de faire... me laisser vivre ma vie dans une autre ville à 150 km d'eux.

Une très belle gazette très réussie et très bien remplie ! J'adore !
J'ai l'impression que la gazette s'étoffe de semaine en semaine, les rubriques sont de mieux en mieux et toujours plus fournies !
avatar
Erasus
Architalentueux
Architalentueux
Masculin Messages : 1441
Age : 26
Localisation : Paris

Re: Gazette 239

le Dim 18 Mai 2014 - 12:22
Réputation du message : 100% (1 vote)
L'éditorial est sublime, émouvant et l'écriture magnifique : Bravo Caroline !

Le reste de la Gazette est tout aussi bien. Je n'ai malheureusement pas le temps de détailler.

Juste un point : Ne laissez pas MlleSo faire les rubriques "recettes" j'ai peur maintenant qu'elle nous a avoué son penchant pour les pizzas avec une boule de glace vanille ^^

____________________________
avatar
Choute974
Lionne insulaire
Lionne insulaire
Féminin Messages : 6997
Age : 28
Localisation : Chez mon chat

Re: Gazette 239

le Dim 18 Mai 2014 - 15:14
Réputation du message : 100% (1 vote)
J'ai beaucoup aimé cette gazette, et particulièrement l'édito qui m'a beaucoup touché.
Les awards font beaucoup de bruit  
Merci pour toutes ces infos et pour la recette!

Bravo à vous une nouvelle fois et à dimanche prochain!

____________________________



avatar
Anyama
Artiste décolorée
Artiste décolorée
Féminin Messages : 2126
Age : 25
Localisation : Piltover

Re: Gazette 239

le Dim 18 Mai 2014 - 15:16
Bon, maintenant je vais me cacher ... Qui à osé mettre ma phrase WTF ici ? è_é xD
... bon, je reviendrais lire le reste après avoir fait à manger xD

____________________________
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 34
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: Gazette 239

le Dim 18 Mai 2014 - 15:45
Merci, je suis touchée par vos commentaires. C'est un texte très personnel que j'ai hésité à publier en l'état et je suis vraiment heureuse qu'ils vous aient touché et que pour certains ils aient trouvé un écho en vous.
avatar
Misky Bat
Dame de cœur
Dame de cœur
Féminin Messages : 3626
Age : 33

Re: Gazette 239

le Dim 18 Mai 2014 - 17:14
Je viens commenté même si j'ai pas encore tout tout lu, j'ai une flemme monumentale. j'ai vraiment trouvé l'édito beaucoup mieux que certaines fois, je pense que plus c'est personnel plus ça me touche par rapport à un édito banal. On s'éloigne des sims mais j'ai trouvé ton texte très beau. Personnellement je ne sais pas comment je réagirais j'espère ne pas reproduire les erreurs de mes parents le jour où j'aurais un enfant qui part...

Pour le reste j'ai pas lu pour l'instant et j'avoue que là tout de suite je n'ai pas envie (c'est que c'est long)...
avatar
Solledade
Petit Tourbillon
Petit Tourbillon
Féminin Messages : 1674
Age : 45
Localisation : Eure et Loir

Re: Gazette 239

le Lun 19 Mai 2014 - 16:23
Réputation du message : 100% (1 vote)
Caroline,
Je ne peux pour l'instant être à la place du parent qui laisse partir son enfant, mais je laisse partir mon conjoint régulièrement pour plusieurs mois dans des pays en guerre. Mon mari fait parti du corps des commandos parachutistes.

Le jour de son départ, je suis toujours envahie par une immense tristesse et un sentiment de solitude.
Ce dernier baiser que nous échangeons, je ne peux m'empêcher de penser que c'est peut être le dernier de notre vie.

Même si jusqu'à présent ce n'était pas son heure, comme il me dit, c'est dur.
mais malgré tout cela j'accepte toujours de le laisser repartir. Je sais que pour lui c'est une raison de vivre, si je l'empêche de partir, sa vie est incomplète .
Par amour, je le laisse partir.

Ce père qui laisse partir son fils, le fait par respect et par amour. C'est aussi une preuve de confiance.
C'est ainsi, c'est dans l'ordre des choses de laisser partir ses enfants, ils doivent à leurs tours vivre leurs expériences.
Il faut accepter ces séparations, et cela nous rappel sans cesse qu'il faut profiter de chaque moments de la vie comme si c'était le dernier .

J'ai hésité à poster ces quelques lignes, je les trouve très personnel mais bon...


les sims 4 No comment ...

Comment ça MlleSo ? Pas de révélation sur ta prochaine chronique ? J'ai dit dans ma campagne que je ne donne pas de sucreries, mais contre un calin, non? un petit scoop ....  

La tarte au chocolat ! Miam surtout avec la pâte sablée !

____________________________

Lancez-vous dans le challenge Tranches de Sims!
avatar
Rope'
Simvador Dali
Simvador Dali
Masculin Messages : 5443
Age : 26

Re: Gazette 239

le Lun 19 Mai 2014 - 16:35
Réputation du message : 100% (1 vote)
Beau travail, cette gazette.

L'édito est très touchant, je n'ai jamais été très famille, pourtant je me sens très proche de mes deux parents, et je sais que c'est pas facile pour eux, de nous voir moi et mon frère s'éloigner peu à peu. Mais ça me fais mal aussi de les voir comme ça.

Je survole pur les reste, c'est toujours sympa de voir les news de la semaine résumée (et vous vous êtes fait plaisir niveau screen !), idem pour la semaine d'Awrds (merci pour la petite apparition !). la galerie d'art, je n'apprend rien, vu que je me précipite sur ce qu'il y a de nouveaux sur la section à chaque fois. ;p

Et j'ai envie de me faire une tarte, maintenant.

____________________________
Suivez mes créations sur mon Tumblr, Un Sims au Bout du Fil !
avatar
Erasus
Architalentueux
Architalentueux
Masculin Messages : 1441
Age : 26
Localisation : Paris

Re: Gazette 239

le Lun 19 Mai 2014 - 16:37
Réputation du message : 100% (1 vote)
@Solledade a écrit:Caroline,
Je ne peux pour l'instant être à la place du parent qui laisse partir son enfant, mais je laisse partir mon conjoint régulièrement pour plusieurs mois dans des pays en guerre. Mon mari fait parti du corps des commandos parachutistes.

Le jour de son départ, je suis toujours envahie par une immense tristesse et un sentiment de solitude.
Ce dernier baiser que nous échangeons, je ne peux m'empêcher de penser que c'est peut être le dernier de notre vie.

Même si jusqu'à présent ce n'était pas son heure, comme il me dit, c'est dur.
mais malgré tout cela j'accepte toujours de le laisser repartir. Je sais que pour lui c'est une raison de vivre, si je l'empêche de partir, sa vie est incomplète .
Par amour, je le laisse partir.

Ce père qui laisse partir son fils, le fait par respect et par amour. C'est aussi une preuve de confiance.
C'est ainsi, c'est dans l'ordre des choses de laisser partir ses enfants, ils doivent à leurs tours vivre leurs expériences.
Il faut accepter ces séparations, et cela nous rappel sans cesse qu'il faut profiter de chaque moments de la vie comme si c'était le dernier .

J'ai hésité à poster ces quelques lignes, je les trouve très personnel mais bon...

Je comprends cette sensation, non pas dans la relation femme-époux, mais dans la relation père-fils. Depuis mes huit ans, mon père travaille constamment à l'étranger. Il n'est point de ces héros militaires ou de ces humanitaires qui viennent en aide à des populations en danger, mais le fait est qu'il part. Il part pour des mois et des mois, ne pouvant, nous, le voir que grand maximum un mois par an (voire quarante cinq jours). Ses départs sont toujours quelque peu douloureux, quand bien même pourrait-on penser que la routine l'efface. Le fait est que non, il n'en est point. La routine s'installe, mais la sensation fait partie intégrante de cette routine avec ce stresse permanent de savoir s'il ne lui ait rien arrivé dans l'avion, sensation accrue le 11 Septembre 2001 lorsqu'il partait en 747 et qu'aucune information ne nous arrivait. Par chance son avion n'avait pas été détourné. Mon père est un ingénieur de renom travaillant pour une société française dans le domaine de la pétrochimie. Depuis 2001, et surtout depuis ces-dernières années, il travaille dans divers pays du Moyen-Orient, où l'instabilité règne et la peur persiste. Les militaires protègent, mais ceci ne suffit pas. Il arrive qu'il y ait des prises d'otages, des tempêtes dévastatrices (une tempête sur le chantier et c'est la mort assurée...). Chaque fois qu'il part, bien qu'il ne soit pas militaire, j'enregistre ce moment, cette image, me disant que peut-être ce pourrait être la dernière.

Quel rapport me diriez-vous ? Mon père sacrifie en grande partie sa vie (vivant constamment dans des baraquements sous surveillance militaire ou de sociétés privées) pour permettre à sa famille, sa femme et ses enfants, d'avoir une vie plus que confortable en France. Il est vrai qu'aimer c'est laisser partir. Mais, par mon expérience, je sais qu'aimer c'est également savoir partir...

____________________________
avatar
Solledade
Petit Tourbillon
Petit Tourbillon
Féminin Messages : 1674
Age : 45
Localisation : Eure et Loir

Re: Gazette 239

le Lun 19 Mai 2014 - 17:46
Réputation du message : 100% (1 vote)
Erasus, ton point de vue est important pour moi. Je n' arrive pas à imaginer ce que ressent celui qui part, de l'excitation surement, de l'appréhension aussi, mais il a fait un choix et il l'impose.
Ton père lorsqu'il part, il fait un choix, pour que vous ayez une meilleur vie mais aussi parce que son boulot est surement plus intéressant, plus palpitant que celui qu'il aurait en France.

Il n'y a pas de routine car chaque départ est différent, les contextes politiques et sociaux sont variables, cela fait 18 ans que je vis comme cela.

J' ai l'impression que tu arrives à accepter cette situation, je sais qu'il faut beaucoup de courage. Ne pas en vouloir à ton père pour son absence est quand même une belle preuve d'amour .
Mon fils (6ans) lors du dernier détachement de mon mari, n'a pas voulu lui parler pendant 4 mois, ni au tel ni sur Skype, la souffrance est bien présente des (2 cotés d'ailleurs) mais je n'ai pas le droit de l'obliger à parler. Il gère l'absence de son père en faisant comme si il n'existait plus, si il communique avec lui il pleure pendant des heures.
C'est très compliquer à gérer.

Une chose est sure cela fait grandir plus vite .

____________________________

Lancez-vous dans le challenge Tranches de Sims!
avatar
Isisaur
Aéro Pim's
Aéro Pim's
Féminin Messages : 20917
Age : 38
Localisation : A la maternelle

Re: Gazette 239

le Lun 19 Mai 2014 - 18:00
Réputation du message : 100% (1 vote)
Vos témoignages me bouleversent. Je ne sais pas comment je réagirai quand mes enfants partiront, surtout s'ils partent loin. C'est clair qu'on doit les laisser partir, on ne les a pas faits pour qu'ils soient des poupées qui resteraient à demeure ad vitam aeternam. Mais comment je le gérerai, ça, je ne le sais pas. Je sais que je ne pourrais pas supporter que mon mari est un travail qui l'éloigne de nous, j'ai trop besoin de sa présence. Notre début de relation a été difficile parce qu'on ne se voyait que toutes les deux ou trois semaines (sans skype ^^, avec juste le téléphone et des mots qu'on s'envoyait par courrier ; une autre époque, ça !).
Ca me fait penser à ma grand-mère, la mère de ma mère, que je n'ai pas connue. Elle, elle voulait garder ma mère pour elle, rien que pour elle, à la maison, interdiction de sortir, de faire comme les copines, d'avoir des copains. Elle m'a toujours dit que si elle n'était pas morte, elle ne sait pas comment l'arrivée de mon père aurait été perçue. En fait, ma grand-mère aurait supporter que ma mère soit enceinte, ait un bébé du moment qu'elle restait auprès d'elle, mais pas qu'elle ramène un mari. Elle, avait fait sa fille pour en faire une dame de compagnie. Mais elle n'était pas équilibrée, elle n'a pas eu une vie facile non plus. 

Superbe gazette. Je n'ai le temps de commenter en détail, mais j'ai beaucoup apprécié la lecture. Merci pour la mise en avant de mon décor.

____________________________
Mes trophées:
avatar
Ashley
Pipelette à seize heure
Pipelette à seize heure
Masculin Messages : 123
Age : 37
Localisation : Rennes

Re: Gazette 239

le Lun 19 Mai 2014 - 19:02
Réputation du message : 100% (1 vote)
merci pour ce numero! ^^

meme si je ne poste pas regulierement sur le forum, je lis la gazette dans ma boite mail assidument de puis plusieurs mois. Bravo à toute l'équipe pour le temps qu'ils consacrent à notre passion en commun ! Very Happy
avatar
Erasus
Architalentueux
Architalentueux
Masculin Messages : 1441
Age : 26
Localisation : Paris

Re: Gazette 239

le Mar 20 Mai 2014 - 1:37
@Solledade a écrit:Erasus, ton point de vue est important pour moi. [...]

J' ai l'impression que tu arrives à accepter cette situation, je sais qu'il faut beaucoup de courage. Ne pas en vouloir à ton père pour son absence est quand même une belle preuve d'amour .
Mon fils (6ans) lors du dernier détachement de mon mari, n'a pas voulu lui parler pendant 4 mois, ni au tel ni sur Skype, la souffrance est bien présente des (2 cotés d'ailleurs) mais je n'ai pas le droit de l'obliger à parler. Il gère l'absence de son père en faisant comme si il n'existait plus, si il communique avec lui il pleure pendant des heures.
C'est très compliquer à gérer.

Une chose est sure cela fait grandir plus vite .

Ce n'est pas une situation facile, ni pour celui qui part, ni pour ceux qui restent. En effet, j'ai accepté cette situation parce que je ne connais que celle-ci. Il m'est arrivé d'en vouloir par moment à mon père, puisqu'il fallait que quelqu'un le remplace et bien qu'étant le petit dernier je suis rapidement devenu "l'homme de la maison", comme on dit souvent. Ma mère étant malade, j'ai du m'en occuper tant pendant mon enfance, qu'à mon adolescence. Pour autant, finalement, je n'en veux pas à mon père. Il m'a permis de devenir la personne que je suis aujourd'hui. Son absence m'a forcé à prendre en maturité bien plus vite, à me prendre en charge, à prendre petit à petit mon envol. Et, selon moi, tel est le rôle d'un père. Le revers de la médaille est que je ne le connais que très peu, j'apprends à le connaître petit à petit. Je comprends la souffrance de ton fils de 6 ans. Pendant longtemps et jusqu'à mon entrée au lycée, je voyais mon père comme un étranger, un invité : celui qui vient et qui repart, celui qui ne fait que passer. Un homme de l'ombre. Il est tout à fait normal que ton fils réagisse ainsi, il lui faudra du temps, énormément de temps pour qu'il le voit comme un membre à part entière de la famille. Mais petit à petit il comprendra qu'importe la distance, un père pense à ses enfants en toute circonstance : si par les fuseaux horaires un décalage de temps existe entre nous (père-fils, époux-mari, parent-enfant), l'amour n'en est que plus renforcé. Voici ce que de mon Père, je garderai en mémoire.

D'ailleurs, et je sais que mes parents en souffrent déjà, surtout ma mère, je sais que dans un an je ferais comme mon père. Je prendrais mon envol de Lyon pour Montréal où je compte faire ma vie. Nos retrouvailles annuelles n'en seront que plus fortes, plus belles, même s'il est vrai que mes enfants, lorsque j'en aurai, ne verront que très peu leurs grands-parents paternels (au grand désespoir de ma mère)... Par contre, ma femme sera ravie : elle ne verra que rarement sa belle-mère ! ^^

---------

@Isisaur a écrit:Vos témoignages me bouleversent. Je ne sais pas comment je réagirai quand mes enfants partiront, surtout s'ils partent loin. C'est clair qu'on doit les laisser partir, on ne les a pas faits pour qu'ils soient des poupées qui resteraient à demeure ad vitam aeternam. Mais comment je le gérerai, ça, je ne le sais pas. Je sais que je ne pourrais pas supporter que mon mari est un travail qui l'éloigne de nous, j'ai trop besoin de sa présence. Notre début de relation a été difficile parce qu'on ne se voyait que toutes les deux ou trois semaines (sans skype ^^, avec juste le téléphone et des mots qu'on s'envoyait par courrier ; une autre époque, ça !).

C'est dur, la séparation. Du moins, je m'y prépare psychologiquement, en tant que petit dernier, pour l'année prochaine. L'anticipation et profiter de l'instant présent sont selon moi les clefs d'une séparation calme et sereine où l'enfant partira tête haute disant à ses parents : "Canada me voilà !!!" alors qu'il pensera en son for intérieur "Maman, Papa, je vous aime... Vous me manquez déjà". Le père restera stoïque, approuvant son enfant, cachant par fierté et pour ne pas briser cette utopique force de caractère qui le caractérise, les quelques larmes glissant du coin de l'œil. La mère, elle, malgré l'anticipation fondra en larme tant de bonheur de voir son dernier enfant partir que de douleur pour la rupture de ce cordon invisible qui la rattachait à son petit dernier. Je me suis imaginé la scène à de nombreuses reprise. Je prépare petit à petit mes parents à ce moment, et moi-même par la même occasion. Et puis, finalement après mon départ, je me dis que ceci permettra à mes parents de se retrouver, de prendre du temps non plus pour nous, leurs enfants, mais pour eux, après tant d'années de longs et loyaux services ! Smile

Plus je me confie à vous, plus je me dis que je pourrais en faire un livre... C'est fou, bien qu'il me soit arrivé de le dire plusieurs fois aux personnes qui me sont chères, l'écrire est différent. On a l'impression d'effectuer une véritable thérapie... ^^

____________________________
avatar
Solledade
Petit Tourbillon
Petit Tourbillon
Féminin Messages : 1674
Age : 45
Localisation : Eure et Loir

Re: Gazette 239

le Mar 20 Mai 2014 - 9:59
Erasus , tu es une personne pleine de bon sens. Je suis sure que ta femme ( la belle blonde sur la photo?) aura beaucoup de chance d'avoir un homme qui a autant de conviction et de respect pour autrui.

Je te souhaite d'aller jusqu'au bout de ton voyage. Le Canada c'est beau, (mon beau-frère et sa petite famille sont partis y vivre) mais je n'aurais pas le courage de vivre là bas au pays de l'hiver.

C'est vrai que mon fils du haut de ses six ans veut se prendre pour l'homme de la maison, mais là il rêve ( j'ai un certain caractère voir un caractère certain  sourcil2 ), en fin de compte c'est moi qui assume les deux rôles, c'est moi qui prends toutes les décisions, que Monsieur soit là ou pas .
J'espère sincèrement qu'un jour il comprendra les absences de son père.
Merci de m'avoir donné tes impressions.

____________________________

Lancez-vous dans le challenge Tranches de Sims!
avatar
Isna
Reporter sans frontières
Reporter sans frontières
Féminin Messages : 1438

Re: Gazette 239

le Mar 20 Mai 2014 - 10:01
Réputation du message : 100% (1 vote)
La gazette est vraiment sympa, et c'est cool de voir que les awards sont toujours là et aussi animés  

J'aime bien le look de cette gazette, bravo à toute l'équipe  

____________________________
Mon blog principal : http://isnasims.eklablog.com/
Mon blog spécial challenge : http://the-chamart-rainbowcy.eklablog.com/
Mon tumblr : http://isnasims.tumblr.com/
avatar
Will
Mystérieux cinéaste
Mystérieux cinéaste
Masculin Messages : 1798
Age : 35

Re: Gazette 239

le Mar 20 Mai 2014 - 15:44
Réputation du message : 100% (1 vote)
Poignant cet édito, ainsi que vos témoignages... j'imagine qu'on doit avoir les jambes coupées dans ces moments là... surtout un pays en guerre...difficile d'imaginer en fait, je pense qu'il faut vivre la situation....
Très bonne cette gazette comme cette tarte au chocolat   (avant l'été c'est pas cool^^)

____________________________
avatar
Ythylolyn
Humoriste décalée
Humoriste décalée
Féminin Messages : 8488
Age : 34
Localisation : In Neverland

Re: Gazette 239

le Dim 25 Mai 2014 - 15:51
Réputation du message : 100% (1 vote)
@Solledade a écrit:Erasus, ton point de vue est important pour moi. Je n' arrive pas à imaginer ce que ressent celui qui part, de l'excitation surement, de l'appréhension aussi, mais il a fait un choix et il l'impose.

Celui qui part fait semblant de ne pas comprendre... Il sait ce que ressentent ses parents, mais il ne dit rien parce que ça rajouterait du stress au stress. Et comme il a fait son choix, il l'assume en faisant bonne figure.

Celui qui part rigole quand on lui dit qu'au mariage de sa sœur, qu'il a raté, on a prié pour lui et que ça a jeté un froid. Il dit "fallait pas"... Mais en vrai, ça le fait pleurer parce qu'il comprend qu'on l'aime et qu'il ne veut pas donner autant de stress à son entourage.

Au fond, celui qui part, il sait qu'il doit revenir parce qu'on l'attend. Les gens seuls sont dangereux, parce qu'ils ne sacrifient que leur vie... Ceux qui ont une famille sacrifie trop pour le faire à la légère !

...

Caroline, je te déteste de m'avoir fait pleurer comme une madeleine en lisant ton édito  silent 
Revenir en haut