Partagez
Aller en bas
Total des votes : 6

avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

[Clos] Raconte-moi l'horreur

le Lun 27 Oct 2014 - 7:04


Dernière édition par Caroline le Mer 5 Nov 2014 - 9:02, édité 5 fois
Ahhh Halloween... n'est-ce pas une fête merveilleusement drôle ? C'est le jour rêvé pour faire peur à ses proches, mais comment ? En se déguisant ? Oui en effet, il y a ça.  Mais pourquoi ne pas tenter une toute autre méthode ? Qui ne vous coutera rien, il vous faudra juste un peu d'imagination, un stylo ou un clavier (mais pas de sang hein !).

Héhéhé... donc... votre mission sera de rédiger la suite d'une histoire qui déborde de bons sentiments, de joie et d'autres choses qui n'ont rien à voir avec Halloween... !

Vous voyez où je veux en venir ? Et bien vous allez inventer une suite qui se devra d'être, elle, affreuse, horrible, glauque, triste, méchamment drôle... bref, une suite qui fera de cet affreux récit bisounours, une histoire d'horreur, une vraie ! Heureusement, on est pas trop sadiques en coin animation alors on a décidé de ne pas vous rendre la tâche encore plus difficile et laborieuse (si si !), il n'y ni contrainte(s), ni limite de mots... vous avez carte blanche !

M'enfin, malgré ça, c'est pas si évident hein ? Héhéhé... et bien voilà, je n'ai plus qu'à vous souhaiter bonne chance et amusez-vous bien !

L’histoire bisounours:

Paris, avril 2018, dans un appartement luxueux. Nous sommes le 14 avril, Julie alias Lady vient de se marier avec son petit-ami, George, qu'elle connaît depuis environ trois ans, elle l'a rencontré sur le forum et ils s'aiment à la folie. Caro et tous leurs amis sont bien entendu invités et l'ambiance est bon enfant.

-Jujuuuu, je suis si contente pour toi ! George et toi allez tellement bien ensembleeee! Et puis et puis... ta robe est magnifique ! Ah j'adore cette journée !
-Merci ma Caro, je suis si heureuse, la cérémonie s'est tellement bien passée, et maintenant, on a un banquet tellement fourni qu'il risque d'y avoir des restes ! Et... la lune de miiiel en Polynésie Française après ! Quel bonheur ! Le rêve quoi...
-Je ne te le fais pas dire, d'ailleurs je vois qu'il plaît, ce banquet... le gâteau de mariage tout rose est superbe ! Les enfants ont l'air de l'aimer.
-Oui, et il y en à un autre de gâteau ! Un peu spécial tu sais ?
-Spécial ?! Dis-moi, dis-moi !
-En fait... il y a un bisounours dessus, hihi ! Chéri et moi, on voulait un autre gâteau moins "sérieux", tu vois ?
-Je vois, je vois ! C'est une excellente idée hihihi ! Oh mais le voilà qui arrive !~
-Ohhh ! Il est beauuuu !

L'un des serveurs pose le gâteau sur la table à coté des autres plats sucrés. Tous les invités se tournent vers le gâteau, émerveillés, certains sont déjà complètement morts de rire. La mariée approche et commence un discours.

-Hihihi ! Comme vous le voyez, il y a un autre grand dessert, un peu spécial hihi, George et moi avons pensé que ça vous plairait et...
-Ahhh !! Derrière toi ! Ladyyyyyyy ! crient Caroline et Flo qui ne sont plus du tout en train de rire.
Julie et se retourne et...


     


  • Vous devez rédiger la suite du texte présenté plus haut de façon à ce que l'histoire devienne une histoire horrifique.
  • Il n'y a pas de limite au nombre de lignes à écrire, votre suite peut-être courte ou longue, c'est à vous de choisir. Vous pourrez également modifié votre participation autant de fois que vous le souhaitez (dans la limite du raisonnable bien sûr) et ce jusqu’à à la date butoir.
  • Vous aurez jusqu'au 31 Octobre, minuit pour poster votre texte ici.
  • Un vote sera lancé le 1er Novembre pour déterminer le vainqueur.

Bretagne22:
   -Hihihi ! Comme vous le voyez, il y a un autre grand dessert, un peu spécial hihi, George et moi avons pensé que ça vous plairait et...
   -Ahhh !! Derrière toi ! Ladyyyyyyy ! crient Caroline et Flo qui ne sont plus du tout en train de rire.
   Julie et se retourne et...
un ours en peluche avec les yeux rouges et les crocs apparents avancèrent vers Lady, au moment où elle se retourna, l'ours lui mordit le doigt.
Tous les invités réussirent à se mettre à l'abri dans la chambre. Sauf Caro et Flo.
Caro et Flo voient alors Lady ce transformer en un écureuil peluche. Caro morte de rire ce fait à son tour mordre par Lady et Flo par l'autre peluche.
Caro se transforma en un éléphant multicolore et Flo en un âne. Elles se regardèrent dans la glace et poussèrent un cri, mais c'était le cri d'un éléphant et d'un âne.
Puis au bout de quelques minutes, Lady, Caro et Flo voyaient ce qui se passer, mais ne pouvaient rien dire et rien faire, c'est les peluches en elles qui contrôlèrent leurs mouvements.
Les quatre peluches allèrent dans les rues de la ville et tombèrent sur Dada mordu à son tour par l'âne, Dada se mi à courir et d'un coup tomba, il était transformé en un malteser géant et les peluches le dévorèrent..
Au fur et à mesure que cette armée de peluches avança dans la ville, les gens se transformaient tous en peluche sous toutes formes, une véritable ménagerie de peluches.

Alex qui avait passé la nuit au bureau, entrouvre les yeux et voit une peluche s'approcher de lui. "tien Alex regarde ce que mon George m'a offert", Alex se mit à crier et courut se mettre à l'abri, sous le regard interrogatif de Lady. "Vraiment bizarre Alex ce matin, il a dû mal dormir cette nuit".
Dada:
-Hihihi ! Comme vous le voyez, il y a un autre grand dessert, un peu spécial hihi, George et moi avons pensé que ça vous plairait et...
-Ahhh !! Derrière toi ! Ladyyyyyyy ! Crient Caroline et Flo qui ne sont plus du tout en train de rire.
Julie et se retourne et...

Et vois George, qui n’est plus du tout doux ni frais… Son mari est recouvert de sang, il se tient le ventre, son visage est entaillé à plusieurs endroits.

Le silence se fait dans la salle, tout le monde est en état de choc, ne comprenant pas ce qui se passe.
George continu d’avancer vers Lady…
George ! S’écrit Lady, les larmes aux yeux, courant vers lui. « Que t’est-il arrivé ?!»
George s’effondre au même moment, tentant de se retenir à la table, renversant tout ce qui s’y trouve, ainsi que le gâteau bisounours, qui s’écrase sur lui.

Lady, en larme, s’agenouille vers lui, lui prenant la main
- Mon chéri, mon amour, mais mon dieu, explique-moi… parle-moi, qui t’as fait ça ?!
- « C’est… c’est… Ch..ch… ahhhhh » dit George dans son dernier souffle
Lady s’effondre sur le corps inerte de son compagnon, elle crie, elle pleure.  Elle se demande comment ce jour si parfait peut-il se finir comme ça… Ce n’est pas possible…

Caroline s’approche de Lady, s’accroupit à son niveau et la prend dans ses bras. Pendant ce temps, Flo compose le numéro de la police, mais elle se rend compte qu’elle n’a aucun réseau. Elle demande alors aux autres de le faire. Tout le monde sort son portable, et une image de stupeur se lit sur leur visage. Aucun d’entre eux n’a de réseau !
Dada court alors vers la porte de sortie, mais elle ne s’ouvre pas. Il tente alors l’issue de secours, mais celle-ci est bloquée aussi !
Les invités commencent à paniquer, comme cela est-il possible ?

Lady se relève, en entendant le brouhaha qui remplie la pièce.
Dada s’approche alors de Lady.
- Il semblerait que nous soyons enfermés dans le bâtiment !
- Mais, comment cela est-il possible ?! S’écrie Lady
Caro devient blanc comme linge, ne présageant rien de bon…  
Au même moment, la lumière se coupe, et les volets roulants se ferment. Tout le monde crie, la panique commence à prendre le dessus.
Le rétro protecteur s’allume, sur lequel aurait dû être diffusé des images représentant le bonheur des jeunes mariés.
À la place, une ombre noire y est projetée, puis une voix féminine, mais très dure se fait entendre dans les haut-parleurs…
«  Vous ! Vous tous ! Vous mourrez ce soir ! Il n’y aura aucune exception ! Vous mourrez dans d’atroces souffrances. Je vous ferais souffrir autant que j’ai souffert. »

Le silence est revenu, tout le monde écoute, totalement immobilisé par la peur.
« Qui seront les premiers à mourir ? Je ne le sais pas, tout ce que je peux vous dire, c’est que l’horreur commence maintenant ! »
Au même moment, des coups de feu partent dans tout les sens, ils viennent du plafond. Les coups sont donnés au hasard, les cris reprennent, des gens s’écroulent.

Puis plus rien, nouveau silence, tout le monde est à plat ventre sur le sol, certains son mort, d’autres en piteux états.
Puis une explosion dans le fond de la salle ! Un feu se d’éclanche, les flammes grimpent le long des murs et des divers drapés décoratifs. Nouveaux cris, nouveaux pleurs… Les survivants se rue tous vers les portes de sortie, tentant à tout pris de faire céder les verrous.
Dada et Caro se tiennent à l’écart, avec Lady, toujours en état de choc profond, tenant le corps inerte de son époux.
Dada, dont l’esprit tourne à cent à l’heure, tente de trouver une solution. «Lady, mais tu n’as pas une idée de qui peut nous faire subir ça ?! »
Lady le regarde, elle réfléchit, et tout d’un coup, un nom lui vient !
« Chiffre !!! » S’écrit-elle.
Dada et Caro se regardent, ils sont à la fois stupéfait, mais trouvent ceci très logique. Lady avait délaissé Chiffre au moment ou elle avait rencontrée George. Puis Chiffre n’avait plus donné signe de vie de jour au lendemain. Jusqu’à ce soir…

Le feu continuait à progresser, l’air était de moins en moins respirable. Ils étaient condamnés.  

C’est alors que Lady se leva, et se mie à crier de toutes ses forces
« Chiffre ! Je ne sais pas si tu m’entends, mais laisse les sortir ! C’est une histoire entre toi et moi ! Ils n’y sont pour rien ! Je suis vraiment désolé de t’avoir fait souffrir, je ne savais pas que je t’avais blessé à ce point. Pitiés !!! »
Elle avait le visage en larme, à bout de force. Tout ceci s’était passé très vite.
Puis une poutre se détachât du plafond, elle eut à peine le temps de prévenir Dada que se dernier se retrouva écrasé sous le poids de celle-ci. Le sang lui gicla à la figure, Caroline fut éjectée sur le côté, et fini sa course empalée sur un pied de chaise.  
Lady hurla de tout son être, et au même moment, le bâtiment explosa. Une explosion d’une rare violence, créant un gigantesque champignon de feu. Tout le monde fut tué sur le coup.

Au loin, une spectatrice regardait la scène, et elle était en extase.
« Enfin ! Ils ont tous payé ! C’est le prix pour m’avoir abandonné ! Bruler, bruler ! Vous ne méritez que ça ! »  
Puis elle se mit à rire, un rire puissant et démoniaque.
Elle se leva, puis repartit dans les bois qui se trouvaient derrière elle. On ne la revue plus jamais…

Personne ne sut jamais ce qui s’était passé dans cette salle des fêtes, quand les pompiers arrivèrent, il ne restait qu’un tas de débris brulant. Les journaux relatèrent une malencontreuse explosion de la chaudière.
Pourtant, un seul homme savait la vérité, celui qui avait endoctriné Chiffre pour lui faire croire que Lady l’avait véritablement abandonné. Mais qui était cette personne ?

À suivre…



avatar
Bretagne22
Horse Fan
Horse Fan
Féminin Messages : 11823
Age : 48
Localisation : Devant un café et un croissant aux amandes!

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Lun 27 Oct 2014 - 11:21


Dernière édition par Bretagne22 le Lun 27 Oct 2014 - 12:28, édité 2 fois
Voici mon histoire mrgreen

Spoiler:
   -Hihihi ! Comme vous le voyez, il y a un autre grand dessert, un peu spécial hihi, George et moi avons pensé que ça vous plairait et...
   -Ahhh !! Derrière toi ! Ladyyyyyyy ! crient Caroline et Flo qui ne sont plus du tout en train de rire.
   Julie et se retourne et...
un ours en peluche avec les yeux rouges et les crocs apparents avancèrent vers Lady, au moment où elle se retourna, l'ours lui mordit le doigt.
Tous les invités réussirent à se mettre à l'abri dans la chambre. Sauf Caro et Flo.
Caro et Flo voient alors Lady ce transformer en un écureuil peluche. Caro morte de rire ce fait à son tour mordre par Lady et Flo par l'autre peluche.
Caro se transforma en un éléphant multicolore et Flo en un âne. Elles se regardèrent dans la glace et poussèrent un cri, mais c'était le cri d'un éléphant et d'un âne.
Puis au bout de quelques minutes, Lady, Caro et Flo voyaient ce qui se passer, mais ne pouvaient rien dire et rien faire, c'est les peluches en elles qui contrôlèrent leurs mouvements.
Les quatre peluches allèrent dans les rues de la ville et tombèrent sur Dada mordu à son tour par l'âne, Dada se mi à courir et d'un coup tomba, il était transformé en un malteser géant et les peluches le dévorèrent..
Au fur et à mesure que cette armée de peluches avança dans la ville, les gens se transformaient tous en peluche sous toutes formes, une véritable ménagerie de peluches.

Alex qui avait passé la nuit au bureau, entrouvre les yeux et voit une peluche s'approcher de lui. "tien Alex regarde ce que mon George m'a offert", Alex se mit à crier et courut se mettre à l'abri, sous le regard interrogatif de Lady. "Vraiment bizarre Alex ce matin, il a dû mal dormir cette nuit".

J'ai corrigé mon texte avec le bon patron, peut être reste t'il encore des fautes.

____________________________
Spoiler:

avatar
Havane
Havalanche de Sourires
Havalanche de Sourires
Féminin Messages : 9395
Age : 36

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Lun 27 Oct 2014 - 11:27
excellent Bretagne!
avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Lun 27 Oct 2014 - 14:23
Déjà ! Merci Bretagne !

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21024
Age : 25
Localisation :

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Lun 27 Oct 2014 - 17:39
Heu, Avril, c'est la veille de noël en 2018? mrgreen

____________________________

Mes victoires:
avatar
Bretagne22
Horse Fan
Horse Fan
Féminin Messages : 11823
Age : 48
Localisation : Devant un café et un croissant aux amandes!

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Lun 27 Oct 2014 - 18:24
Quand j'aie lu le texte et lu gâteaux bisounours, pouf la suite c'est écrite de suite dans ma tête et j'aie rédiger mon texte. Les peluches créatures abominable qui l'aurait cru. 0028 Twisted Evil

____________________________
Spoiler:

avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Mar 28 Oct 2014 - 15:23
@Dada a écrit:Heu, Avril, c'est la veille de noël en 2018? mrgreen
Maintenant avec le réchauffement climatique, c'est tout comme... rouge

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Jeu 30 Oct 2014 - 23:21
Qu'une seule participation ? Bande de froussards va ! Allez, faites-nous peur (ou rire) !

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7344
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Jeu 30 Oct 2014 - 23:30
Oh j'avais vu ça dans le planning, mais je n'étais pas là l'ouverture ! rouge
Je vais réfléchir à un texte et voir si j'arrive à le poster pour demain. J'espère. (:

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7344
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Ven 31 Oct 2014 - 18:58
Je double post. Bon j'ai fait un petit texte pas forcément exceptionnel, mais qui m'a bien amusé.

Spoiler:

Ce soir là, je m’étais rendu dans un manoir. Un magnifique manoir du XVIII avec ses murs recouverts par le lierre, avec son entrée sombre, avec ses fenêtres cassées. La clôture en fer faisant pas loin de quatre mètres de haut était imposante, tout comme le portail, sur lequel on pouvait apercevoir un sigle des plus repoussant. Un rond d’une grandeur démentielle, qui s’étendait sur la moitié de ce portail, avec en son centre une croix, qui cachait elle-même un bâton horizontal.

J’entrais dans le jardin de ce manoir, me dirigeant rapidement par la droite. C’est comme si je savais qu’il fallait que je me dirige par ici. Comme je savais que ce soir, sous cette pleine lune qui éclairait faiblement le terrain, qu’il fallait que je me rende ici. Sur mon chemin, de nombreuses roses et orties essayaient tant bien que mal de m’empêcher de passer par ici. Je ne fis que lever la main et toutes ces plantes retournèrent sous terre, alors qu’un  sourire démentiel s’installait sur mon visage. Je n’étais pas comme à mon habitude ce soir, j’étais euphorique. J’avançais encore vers le fond du jardin, marchant sur l’herbe verte et les pavés en pierre qui avaient avant servis de chemin. Mais aujourd’hui, cent quarante cinq ans après, plus personne ne voulait emprunter ce chemin. Oh que non. D’ailleurs, plus personne n’avait rien que regarder ce magnifique manoir depuis cette date.  Les habitants de ce petit village pitoyable étaient totalement angoissés. Je ris face à cette pensée. Quelle bande d’ignorants et de peureux. Ils méritaient tous de mourir pendus dans les profondeurs de ce manoir. Mais d’abord, il fallait prendre le contrôle, de cette fameuse demeure qui me faisait tant envie.

Cela faisait cent cinquante ans que le baron était mort oui. Mais ce foutu vampire était malin et je le savais très bien. Il se cachait chaque jour dans son cercueil au fond de son jardin mais une fois la nuit tombé, je le voyais faire son banquet et boire le sang de ces pauvres loups garous cachés dans les bois, juste à côté du village. Il me faisait bien rire. Ce n’était qu’un minable, qu’il reste dans sa tombe pour toujours, qu’on lui tranche la gorge, qu’on lui coupe tout ses membres et qu’il nous laisse tranquille pour toujours. Ce n’était qu’une fois seulement la lune surplombant le ciel de toute sa splendeur qu’il commençait à bouger dans son dortoir et poursuivait les loups garous dans la forêt. Cependant, cette nuit j’étais devant lui à quelques mètres de son tombeau sur lequel était inscrit le sigle mystérieux, attendant qu’il décide de partir à la chasse. J’attendais dans la froideur de cette nuit d’automne, sous ma cape, sentant la puissance de mes sorts. Fulgurante devant cet être impuissant. Mes yeux étaient rouges de colère et j’attendais impatiemment de pouvoir le déchiqueter, de le broyer, dans son manoir.

Vingt minutes plus tard quand enfin il décida de se mouvoir, j’ouvris son tombeau sans aucune précipitation et en me voyant au dessus de lui, il me fit son sourire hypocrite, ses yeux se transformant comme à chaque fois en deux petites fentes de couleur jaunâtre. C’était un être fou furieux, dérangé et inintéressant. Je le levai avec ma main droite et l’entraînai devant moi, pendant qu’il bougeait dans tous les sens, essayant de trouver une sortie. Mais aujourd’hui j’étais surpuissant, aujourd’hui je me sentais immortel. Je l’emmenai dans son manoir, traversant les couloirs rouges voyant les rats défiler devant ma personne. Nous entrâmes dans la cuisine. J’allumais la lumière le lâchai sous cette nouvelle leur bleuâtre. Alors qu’il essayait de s’enfouir je le retins avec des cordes que je venais de créer. Ce n’était plus le temps de jouer. Je me tournai maintenant vers le matériel de cuisine et pris avec précaution le couteau le plus pointu que je puis trouver, à travers toutes les toiles d’araignées. Le regardant une dernière  fois avant qu’il meurt, je vis dans ses yeux la peur, l’angoisse. Il était nerveux. Il me suppliait presque avec son air idiot. J’éclatai de rire pour la deuxième fois ce soir avant de retrouver enfin mon sérieux et de me diriger vers cet être si rejetable.

Le travail fut terminé à peine cinq minutes plus tard. Il n’était  plus un homme, ni un vampire. Il n’était plus rien. Son foie était quelque part dans tout ce foutoir et je tenais entre mes mains son cerveau que je balançai dans le couloir. Ses pieds, je pris le soin de les déposer sur l’un des meubles de la cuisine tandis que tout le reste, quelques coups de pieds dans le tas et il pouvait maintenant se vanter d’imprégner toute la pièce. Littéralement. Les rats n’allaient pas tarder à manger se corps qui me répugnait et je ne restai pas plus longtemps dans cette pièce. Je montais à l’étage, tua l’un des rats qui se tenait sur mon passage et brûlant les toiles d’araignées. J’ouvris une porte grinçante, la porte d’une chambre. Je me posai sur le lit positionné au centre de la pièce et regarda autour de moi. J’étais maintenant le maître de ces lieux. Quel beau vendredi soir. Demain, je me consacrerais aux quelques enfants que j’ai vu courir dans le parc, avec leurs cris totalement insupportables, après avoir effacé le sigle qui se répétait partout dans cette demeure et ensuite… Je ne sais pas. Je verrais bien. Un sourire s’installa sur mon visage. Je n’étais plus seulement un mage ni un carnivore ou un meurtrier. Non, j’étais maintenant un empereur.

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21024
Age : 25
Localisation :

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Ven 31 Oct 2014 - 21:19
Mon teeeexxxttteee!!! Je me suis amusé


Spoiler:
-Hihihi ! Comme vous le voyez, il y a un autre grand dessert, un peu spécial hihi, George et moi avons pensé que ça vous plairait et...
-Ahhh !! Derrière toi ! Ladyyyyyyy ! Crient Caroline et Flo qui ne sont plus du tout en train de rire.
Julie et se retourne et...

Et vois George, qui n’est plus du tout doux ni frais… Son mari est recouvert de sang, il se tient le ventre, son visage est entaillé à plusieurs endroits.

Le silence se fait dans la salle, tout le monde est en état de choc, ne comprenant pas ce qui se passe.
George continu d’avancer vers Lady…
George ! S’écrit Lady, les larmes aux yeux, courant vers lui. « Que t’est-il arrivé ?!»
George s’effondre au même moment, tentant de se retenir à la table, renversant tout ce qui s’y trouve, ainsi que le gâteau bisounours, qui s’écrase sur lui.

Lady, en larme, s’agenouille vers lui, lui prenant la main
- Mon chéri, mon amour, mais mon dieu, explique-moi… parle-moi, qui t’as fait ça ?!
- « C’est… c’est… Ch..ch… ahhhhh » dit George dans son dernier souffle
Lady s’effondre sur le corps inerte de son compagnon, elle crie, elle pleure.  Elle se demande comment ce jour si parfait peut-il se finir comme ça… Ce n’est pas possible…

Caroline s’approche de Lady, s’accroupit à son niveau et la prend dans ses bras. Pendant ce temps, Flo compose le numéro de la police, mais elle se rend compte qu’elle n’a aucun réseau. Elle demande alors aux autres de le faire. Tout le monde sort son portable, et une image de stupeur se lit sur leur visage. Aucun d’entre eux n’a de réseau !
Dada court alors vers la porte de sortie, mais elle ne s’ouvre pas. Il tente alors l’issue de secours, mais celle-ci est bloquée aussi !
Les invités commencent à paniquer, comme cela est-il possible ?

Lady se relève, en entendant le brouhaha qui remplie la pièce.
Dada s’approche alors de Lady.
- Il semblerait que nous soyons enfermés dans le bâtiment !
- Mais, comment cela est-il possible ?! S’écrie Lady
Caro devient blanc comme linge, ne présageant rien de bon…  
Au même moment, la lumière se coupe, et les volets roulants se ferment. Tout le monde crie, la panique commence à prendre le dessus.
Le rétro protecteur s’allume, sur lequel aurait dû être diffusé des images représentant le bonheur des jeunes mariés.
À la place, une ombre noire y est projetée, puis une voix féminine, mais très dure se fait entendre dans les haut-parleurs…
«  Vous ! Vous tous ! Vous mourrez ce soir ! Il n’y aura aucune exception ! Vous mourrez dans d’atroces souffrances. Je vous ferais souffrir autant que j’ai souffert. »

Le silence est revenu, tout le monde écoute, totalement immobilisé par la peur.
« Qui seront les premiers à mourir ? Je ne le sais pas, tout ce que je peux vous dire, c’est que l’horreur commence maintenant ! »
Au même moment, des coups de feu partent dans tout les sens, ils viennent du plafond. Les coups sont donnés au hasard, les cris reprennent, des gens s’écroulent.

Puis plus rien, nouveau silence, tout le monde est à plat ventre sur le sol, certains son mort, d’autres en piteux états.
Puis une explosion dans le fond de la salle ! Un feu se d’éclanche, les flammes grimpent le long des murs et des divers drapés décoratifs. Nouveaux cris, nouveaux pleurs… Les survivants se rue tous vers les portes de sortie, tentant à tout pris de faire céder les verrous.
Dada et Caro se tiennent à l’écart, avec Lady, toujours en état de choc profond, tenant le corps inerte de son époux.
Dada, dont l’esprit tourne à cent à l’heure, tente de trouver une solution. «Lady, mais tu n’as pas une idée de qui peut nous faire subir ça ?! »
Lady le regarde, elle réfléchit, et tout d’un coup, un nom lui vient !
« Chiffre !!! » S’écrit-elle.
Dada et Caro se regardent, ils sont à la fois stupéfait, mais trouvent ceci très logique. Lady avait délaissé Chiffre au moment ou elle avait rencontrée George. Puis Chiffre n’avait plus donné signe de vie de jour au lendemain. Jusqu’à ce soir…

Le feu continuait à progresser, l’air était de moins en moins respirable. Ils étaient condamnés.  

C’est alors que Lady se leva, et se mie à crier de toutes ses forces
« Chiffre ! Je ne sais pas si tu m’entends, mais laisse les sortir ! C’est une histoire entre toi et moi ! Ils n’y sont pour rien ! Je suis vraiment désolé de t’avoir fait souffrir, je ne savais pas que je t’avais blessé à ce point. Pitiés !!! »
Elle avait le visage en larme, à bout de force. Tout ceci s’était passé très vite.
Puis une poutre se détachât du plafond, elle eut à peine le temps de prévenir Dada que se dernier se retrouva écrasé sous le poids de celle-ci. Le sang lui gicla à la figure, Caroline fut éjectée sur le côté, et fini sa course empalée sur un pied de chaise.  
Lady hurla de tout son être, et au même moment, le bâtiment explosa. Une explosion d’une rare violence, créant un gigantesque champignon de feu. Tout le monde fut tué sur le coup.

Au loin, une spectatrice regardait la scène, et elle était en extase.
« Enfin ! Ils ont tous payé ! C’est le prix pour m’avoir abandonné ! Bruler, bruler ! Vous ne méritez que ça ! »  
Puis elle se mit à rire, un rire puissant et démoniaque.
Elle se leva, puis repartit dans les bois qui se trouvaient derrière elle. On ne la revue plus jamais…

Personne ne sut jamais ce qui s’était passé dans cette salle des fêtes, quand les pompiers arrivèrent, il ne restait qu’un tas de débris brulant. Les journaux relatèrent une malencontreuse explosion de la chaudière.
Pourtant, un seul homme savait la vérité, celui qui avait endoctriné Chiffre pour lui faire croire que Lady l’avait véritablement abandonné. Mais qui était cette personne ?

À suivre…

____________________________

Mes victoires:
avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Sam 1 Nov 2014 - 9:14
Merci à vous 2 Wink. C'est donc le moment de voter et vous avez jusqu'au mardi 4 novembre au soir pour le faire !
avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21024
Age : 25
Localisation :

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Sam 1 Nov 2014 - 10:21
Heu, juste une question pour Marky, j'ai pas compris où était la suite de l'histoire bisounours

____________________________

Mes victoires:
avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7344
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Sam 1 Nov 2014 - 12:34
Heu l'histoire dans le Chat d'hier où de celle ci ?
Dan celle ci, il est dans le jardin devant la tombe, puis dans la cuisine puis dans la chambre. mrgreen

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21024
Age : 25
Localisation :

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Sam 1 Nov 2014 - 12:36
Non non, la suite du texte qu'on devait faire, relis les consignes Smile

____________________________

Mes victoires:
avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7344
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Sam 1 Nov 2014 - 12:41
Je venais d'éditer mais sur portable c'est difficile.
Hum oai, j'ai lu les règles trop rapidement et j'ai omis cette partie mince mince mince...
Je fais quoi du coup ?

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Sam 1 Nov 2014 - 21:51
En effet il y a un léger soucis.
Marky tu n'as pas respecté les règles en effet, on ne peut donc pas prendre en compte ta participation, je suis désolé. On va donc relancer les votes. Wink

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



avatar
Marky
Plume Souple
Plume Souple
Masculin Messages : 7344
Age : 19
Localisation : Ravenclaw's dormitory.

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Sam 1 Nov 2014 - 22:21
Pas de soucis, vraiment désolé de'avoir tout dérangé. Dans ma précipitation je n'ai pas tout vu.

____________________________
« Life is not about searching yourself but creating yourself. »

Spoiler:
avatar
LadySquirrel
Déesse déchue
Déesse déchue
Féminin Messages : 53862
Age : 25
Localisation : Dans une fiat.

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Sam 1 Nov 2014 - 22:24
Ce n'est rien mon chouchou, c'est déjà cool que tu aies participé ! émue

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave:



avatar
Linette
Créasim'tutrice
Créasim'tutrice
Féminin Messages : 13045
Age : 46
Localisation : Sur la plage...

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Dim 2 Nov 2014 - 0:56
Réputation du message : 100% (1 vote)
Vos 2 textes sont excellents ! Qu'est ce que j'ai ri à celui de Bretagne ! Beaucoup moins à celui de Dada parce que j'étais captivée et malgré tout un peu horrifiée. Tu t'es lâché ! 
Mon choix n'est donc pas encore fait à l'heure où j'écris ces lignes, je vais relire et voter très vite quand même.
Mais j'ai tout de même une remarque pas trop sympa que je me sens quand même obligée de vous dire : quel dommage de ne pas prendre le temps de relire vos textes ! C'est vrai, c'est long à faire, ce n'est pas le plus marrant à faire, tout le monde fait des erreurs (j'en sais quelque chose) mais un p'tit coup de correcteur d'orthographe ne ferait pas de mal. Il y a beaucoup de fautes que vous (ou votre traitement de texte) auriez pu corriger... Et finalement, ça aurait moins piqué les yeux !

Attention, cette remarque n'enlève rien à la qualité de votre imagination et de votre humour ! Bravo à vous 2 !

____________________________
:


avatar
Bretagne22
Horse Fan
Horse Fan
Féminin Messages : 11823
Age : 48
Localisation : Devant un café et un croissant aux amandes!

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Dim 2 Nov 2014 - 10:14
J'aie beaucoup aimer les textes de Marky et Dada, dommage pour Marky.

j'aie voté pour Dada sont histoire ma foutu les pétoches. affraid


____________________________
Spoiler:

avatar
Dada
Mister GigaHertz
Mister GigaHertz
Masculin Messages : 21024
Age : 25
Localisation :

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Dim 2 Nov 2014 - 10:16
Et oui je suis bien conscient que je fait des fautes, et le pire, et que je me suis déjà relu, j'en est corrigé un maximum, mais malheureusement, oui j'ai des grosses lacunes en orthographe qui me portes parfois préjudice dans la vie de tout les jours, et donc même en me relisant et en utilisant le correcteur, et bien il y en a encore. Je ne peux malheureusement pas y faire grand chose n'ayant jamais vraiment trouvé de technique pour en faire moins.

Sinon content que tu es été captivée par mon texte, j’espère que ça ne t'as pas obligée de dormir avec la lumière allumée

Edit: Mouahahah Bretagne

____________________________

Mes victoires:
avatar
Linette
Créasim'tutrice
Créasim'tutrice
Féminin Messages : 13045
Age : 46
Localisation : Sur la plage...

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Dim 2 Nov 2014 - 12:37
Merci de ta sollicitude Dada... j'ai dormi, mais j'ai eu beaucoup de mal à le faire Wink 

Pour l'orthographe, j'avais remarqué que tu avais fait une relecture, c'est facile : il y a beaucoup moins d'erreurs au début. Mais comme beaucoup de monde, tu es très concentré au départ et ensuite tu relâches, c'est normal. Y'a que les profs pour rester concentrés sur des copies truffées de fautes (non pas la tienne !), ça fait 15 ans que je m'entraîne ! (Non, y'a pas que les profs, mais je m'comprends Wink)
*et revoilà tout l'intérêt de monter un groupe de correcteurs* (et comment reparler d'une bonne idée pour qu'elle ne soit pas oubliée  )
Et franchement, tu n'as pas de "grosses lacunes", je t'assure !

____________________________
:


avatar
Caroline
Admin Retraité
Admin Retraité
Féminin Messages : 66752
Age : 35
Localisation : Dans un verre de bordeaux

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Dim 2 Nov 2014 - 13:03
Linette, on a pas l'habitude d'oublier les idées des membres et on travaille actuellement dessus , seulement on travaille aussi sur pleins d'autres projets à côté et on a une vie donc on ne peut pas faire les choses instantanément. Si j'ai dis dans le post des suggestions que ça allait être mis en place c'est que ça va être le cas et que on oublie pas Wink.
avatar
Linette
Créasim'tutrice
Créasim'tutrice
Féminin Messages : 13045
Age : 46
Localisation : Sur la plage...

Re: [Clos] Raconte-moi l'horreur

le Dim 2 Nov 2014 - 13:23
Ok. Stop. 2 jours où vous prenez mal mes propos. C'est dommage, vraiment dommage. La journée avait pourtant bien commencé. Dommage. Sur ce, salut le forum.
Désolée d'être si abrupte mais ça me fait mal, trop mal.

____________________________
:


Revenir en haut